Dans la peau d'une blonde

 

Depuis une vingtaine d'années, je suis comment dire, capillairement instable, et pas tant au niveau de mes coupes de cheveux puisque je ne passe jamais par la case coiffeur, mais plutôt à cause des couleurs, nombreuses et variées qu'on pu connaitre mes follicules. C'est même a se demander si certains sont encore en vie.

Je suis donc une éternelle insatisfaite de la coloration et je crois, tout en restant dans les teintes dites classiques avoir a peu près tout tenter : brun, roux, noir, mèches violettes, mèches blondes, rouges. Sachant que je pars d'un châtain clair ça représente parfois de sacrés grands écarts d'autant que je n'ai jamais fait aucune coloration chez le coiffeur.

Non pour moi les couleurs c'est à la maison, avec un temps de pose qui dépend non pas tellement de la notice du produit mais plutôt de tout ce qui se passe autour de moi au moment ou je me teins les cheveux et souvent ça dépasse.

Zozo dit que je suis une kamikaze de la coloration maison,que je fais ça à l'ancienne, à la sauvage, à l'étalée, et force est de constater qu'il n'a pas tort puisque plus ça va, plus je fais ça vite et pas forcement plus mal.

Dernièrement donc j'ai voulu, le beau temps aidant, me faire un ombré hair, vous savez un peu plus foncé sur le haut du crane, un peu plus clair sur les pointes, je trouvais ça vraiment parfait, enfin jusqu'à ce que je rince mes cheveux et que je les sèche parce que d'ombre hair ça n'en avait même pas le nom. A la place, je me suis retrouvée avec une sorte de, comment définir ça, orange clair, surnommé aussi honte absolue. J'ai essayé 5 minutes que j'étais dans le coup avec mon blorange à l'insu de mon plein gré, mais ça n'a pas marché.

 Deux solutions s'offraient alors à moi : revenir à des cheveux foncés qui m'auraient vieilli et durcit les traits, je sais j'ai déjà testé. Soit aller carrément vers un blond très prononcé et j'ai choisi cette solution là.

Je vous passe les semaines ou j'ai du aller a l'école avec les cheveux orange,puis jaunes, puis cendrés, des semaines de folie capillaire ou soyons honnêtes j'ai bousillé mes cheveux pour arriver aujourd'hui à ce que je pense être le blond qui me plait et qui me va même si certains pensent que c'était mieux avant.

Mon blond n'est pas parfait, il a encore quelques reflets un peu louches, je sais qu'il est perfectible et qu' il est un peu trop voyant alors que j'aime être si discrète mais je pense enfin m'être trouvée capillairement parlant.

Je me sens bien, je me sens mieux, et bon sang j'arrive même à me trouver jolie, rajeunie, en accord avec mes pensées et ma façon d'être même si je doute que notre caractère et la couleur de nos cheveux aient un rapport quelconque.

Evidemment mes sourcils sont bien trop foncés et mes cheveux abimés mais j'ai justement décidé de prendre soin d'eux, de les chouchouter. Je me suis même mis a écumer des blogs beauté, oui moi, pour trouver les soins les plus naturels et les plus efficaces afin d'entretenir ma couleur. Et j'ai trouvé...

C'est très con, mais ce blond, il m'a donné envie de prendre soin de moi, de me maquiller, de m'habiller, de me crémer, de mettre de la lingerie, d'être sexy, de me prendre a nouveau en photo, de décomplexer un peu, beaucoup... 

D'avoir changé de tête ça m'a fait changer à l'intérieur aussi et si on m'avait dit ça il y a quelques mois, je me serai moqué si fort, comme si on m'avait dit que Marine Le Pen serait au deuxième tour des présidentielles.

Je me sens libérée, délivrée, et non je n'ai toujours pas vu la Reine des Neiges

Je ne fais pas l'éloge de la blondeur, bon de la mienne un peu ok, mais ce que je crois c'est qu'on a tous un truc en nous qu'on a peut être pas encore découvert et qui peut nous faire nous sentir bien, mieux, telle qu'on s'est toujours sentie à l'intérieur, celle qu'on était tout au fond de soi mais qu'on étouffait parce qu'on ne se sentait pas à sa hauteur.

Je l'ai trouvé ce truc et je me sens plus libre mais comme le disait ce grand philosophe espagnol gonflé aux UV " je n'ai pas changééééééé"

 

 

 

Commenter cet article

cleopat 28/04/2017 09:35

Excellente idée ce blond .
J'ai tenté il y a bien longtemps, et le blond orangé (voire jaune pisse :/) obtenu était horrible
en plus je ne suis pas comme toi ,le blond ne me va pas du tout! je suis trop mate .
Résultat j'ai du, et voulu, repasser au brun mais ça ne s est pas fait facilement et j y ai perdu enormément de cheveux , d'ailleurs jamais repoussés me semble t il ^^

madamezazaofmars 15/05/2017 22:04

Bizarrement je les perd moins depuis que j'ai fait ces couleurs successives

MissBrownie 27/04/2017 19:26

C'est sûr que ça change à côté de ton rouge dans la petite bulle sur le côté ;)
Le problème du blond est qu'il vieillit mal.
Le mien n'est plus assez lumineux et les mèches, j'en ai marre ...
J'ai envie de retrouver ma couleur naturelle (blond cendré foncé donc) avant que mes cheveux soient blancs ;)

madamezazaofmars 15/05/2017 22:04

C'est sur que c'est beaucoup d'entretien

Maman@home, blog de maman 27/04/2017 17:11

oui mais c'est normal que tu te sentes changés à l'intérieur, ça fait ça quand on coupe et/ou colore et ça fait du bien ! Ce blond te va à merveille ça adoucit tes traits et ça te rajeunit en effet, comme moi avec ma coupe courte et c'est toujours bon à prendre, franchement comme t'y es belle comme ça Zaza, c'est TA couleur. Comment as tu fait pour passer du orange moche au blond clair en fait ?

madamezazaofmars 15/05/2017 22:05

Deux couleurs successives, pas bon du tout pour les cheveux

Barbara 27/04/2017 17:10

si tu es bien, te sens bien alors c'est" parfait"!

madamezazaofmars 15/05/2017 22:05

Je crois que c'est l'essentiel

script>