Souffler, inspirer, expirer...

Souffler, inspirer, expirer...

Je ne me suis jamais sentie aussi bien depuis que j'ai choisi de toujours voir le verre devant moi à moitié plein. Enfin je ne sais pas si je l'ai vraiment choisi mais il s'est imposé à moi à force de batailles et de petits bonheurs, de yeux grand ouvert sur ce qui m'entoure et sur le monde aussi qui m'ont fait me rendre compte que je n'étais vraiment pas la plus à plaindre, loin de là.

Je crois qu'on est tous pareils et que si on se concentre trop sur son petit nombril, on ne voit que ce ce qui ne va pas chez soi, même si c'est minime, alors qu'il y a tellement de gens plus malheureux que soi.

Mais parfois, malgré un tas de choses, d'évenements, qui devraient nous faire relativiser, on se recroqueville sur soi même et de nouveau les choses se mettent à ne plus aller tout à fait dans le bon sens et c'est mon cas depuis quelques semaines.

Oui j'ai honte de le dire parce que je ne suis pas la plus a plaindre mais en ce moment dans ce verre à moitié plein je m'y noie un petit peu. Je me débats, ressors la tête de l'eau et un détail arrive à me ramener vers le fond.

Je pourrais mettre ça sur le fait que ce soit la fin de l'année scolaire et qu'elle n'a pas toujours été simple, sur le fait que la chaleur m'assomme, que Zozo n'est pas très souvent là à cause de son boulot mais non, je pense que je suis un peu à bout de souffle.

Comme deux fois par an, a peu près, je fais une crise mystico ménagère ou tout le monde m'agace à la maison,ou le manque de reconnaissance me saute au visage. Je ne fais pas les choses pour qu'on me dise merci, et ça ne vient pas forcement de mon statut de MAF, je n'avais aucune reconnaissance non plus dans mon ancien boulot mais j'aimerai juste que tout ne soit pas considéré comme normal lorsque c'est moi qui le fais.

Vous pourrez me dire que c'est de ma faute et je répondrai oui sans hésiter car je suis ce genre de personne qui pense qu'elle pourra tout faire, tout assumer, tout organiser seule et sans l'aide de personne. Sauf qu'à un moment donnée, la belle mécanique s'enraye.

L'énergie se fait la malle, et je m'énerve pour un rien, des détails, mais vraiment des broutilles.

Je n'en peux plus l'espace d'un instant de ne jamais pouvoir souffler, 9 ans sans souffler ça fait long et ça n'est pas les une ou deux heures par semaine ou je suis seule qui me suffisent en ce moment pour me ressourcer. Je n'arrive et ne suis jamais arrivée à faire garder les enfants tous en même temps. Mes parents vieillissent, Zozo travaille beaucoup, je n'ai pas vraiment d'échappatoire. J'ai pourtant des tas d'occasion de partir un peu, via le blog notamment, mais c'est de l'ordre de l'impossible. Je voue d'ailleurs une admiration sans borne aux copines blogueuses qui elles arrivent à partir en week end ou en semaine, seules. Si vous avez une astuce les filles, je suis tout ouie. Sans compter qu'avoir un enfant handicapé ne facilite forcement pas les choses il faut bien le reconnaitre soyons honnête.

Ce n'est pas comme le pense ma mère une question de nombre d'enfants, mais juste de pouvoir s'évader, un peu, parfois... Pour elle on est mere avant tout et on doit toujours faire passer ses enfants avant nous. Ok mais pas tout le temps c'est mal ? C'est possible ?

Attention, j'adore être avec mes enfants, j'ai choisi d'être FAF et je suis très heureuse de mon choix. Je fais un tas de choses dans lesquelles je me sens épanouie, avec ou sans les enfants, mais reprendre une grande inspiration une fois par an pour mieux rebondir, je ne dirai pas non. Et puis qu'on bosse ou pas, on peut se sentir débordée. Je n'ai pas d e patron, pas de métier ( ah ah ) mais n'en déplaise à certains j'ai quand même une certaine pression, semaine et week end compris, de 6h00 à 21h00.

Je sais que tout ça va passer aussi vite que c'est venu, d'abord parce que je n'aime pas m'apitoyer sur mon sort, qu'avec Jajaja je n'ai pas le choix et doit aller de l'avant, parce que de jolies nouvelles s'annoncent, parce que je ne supporte pas de tout faire tourner autour de moi quand tant de choses et de gens eux ne tournent pas rond tout près,si près de moi parfois... Je ne peux pas passer à côté d'eux et de ce qui se passe en ne pensant qu'à moi.

Bien sur que je vais prendre soin de moi, je sens qu'un faux pas pourrait me faire vraiment basculer du côté obscur, à moins que ce ne soit les hormones, mais je vais rebondir. Rien qu'en écrivant tout ça , même si je n'aime pas faire ma victime, ça m'a fait déjà fait beaucoup de bien. Je ne l'ai pas fait pour qu'on me plaigne. Juste si certaines d'entre vous l'ont déjà vécu peut être pourrez vous m'apporter un œil nouveau, un regard extérieur.

Et oui on a le droit de dire quand ca ne va pas, comme on a le droit d'afficher son bonheur. Tout n'est jamais tout blanc ou tout noir.

Juste une heure en solitaire et je recharge déjà un peu ma jauge de vie dixit la fille qui aimait trop jouer aux jeux vidéos.

Et puis ce serait dommage de se polluer la tête alors qu'il y a tant de jolies choses à faire, à voir, à vivre.

Je vais commencer par laisser un peu couler tout ça pour mieux remonter a la surface, sans se dire qu'on est nulle, qu'on est faible ou incapable, et en prenant un peu plus de temps pour moi si c'est possible.

Commenter cet article

Stephanie 10/11/2016 20:27

Tu as tout à fait raison :) ! Si on se concentre trop sur sa personne, on en perd l’essentiel.

maman est occupée 14/06/2016 15:38

Ce que j'aimerais être assommée par la chaleur, tiens... Il fait à peine 15°C ici ma pauvre...

Ysaline 14/06/2016 00:24

Bonsoir,

Vos lignes, j'aurais pu les écrire. Sauf que je n'arrive pas à voir le verre à moitié plein. Je ne le vois qu'à moitié vide... et je n'arrive pas à sortir la tête de l'eau...

Bon courage à vous !

Cordialement.

Une maman au foyer (trois enfants) qui est lasse de ramer pour ne pas sombrer...

cleopat 13/06/2016 21:47

On a toutes des coups de moins bien On a toutes nos limites, et quand le stress se cumule encore et encore, une toute petite chose peut prendre des proportions démesurées ! ET faire mal ,très mal!
je ne vais pas te dire :"il faut que" ,ou "il n y à qu'à" Car c est le genre de remarque qui me met hors de moi quand ça ne va pas !
Je te dirais juste écoute toi, essaie de penser un peu plus à toi un peu , beaucoup ... Autorise toi ce que d habitude tu t interdis, par manque de temps ou parce que tu dois penser aux tiens d abord.
Et puis si tu as envie de râler, râle ;) ça fait du bien de vider son sac
TU pourrais crier très fort ta colère, ou ce qui te dérange en haut de ta colline préférée . Personne pour te couper dans ton élan!
TU n es pas qu une super maman au foyer, tu es aussi une femme qui a besoin parfois effectivement de souffler ,de faire une pause m^me courte! besoin de retrouver de la force perdue dans les tracas, les combats, et la routine quotidienne
Bon courage je sais que tu vas retrouver la pêche TU es comme les appareils dont les piles commencent à faiblir; Tu continues de fonctionner mais il y a des "ratées"
Tu vas trouver la meilleure façon de recharger tes batteries et peu à peu la force sera en toi ;)

stéphanie 13/06/2016 21:18

ça montre juste que tu es humaine ! c'est important de temps en temps de lacher un peu de mou...c'est aussi ça la vraie vie ! et je pense que les enfants le sentent même si on essaye de leur cacher...j'ai la chance de pouvoir faire garder mes 2 loulous par les gars parents de temps en temps et je profite de ces moments pour recharger ! et une fois par an, j'avoue,je vire enfants et mari pour avoir un temps pour moi (juste pour moi) où je ne fais rien ! (mais genre rien, hein...je met la vaisselle dans le lave vaisselle 1/2 h avant leur retour !!!!)
Courage, l'énergie reviendra bientôt !

Discrète Lectrice 13/06/2016 21:11

C'est toujours un plaisir de vous lire, vous qui nous offrez un rendez-vous presque quotidien avec Zaza et sa tribu, un rendez-vous sans artifice où vous parlez du moins ou du moins bien. Épuisement physique et mental, trop peu de discussions avec des adultes, manque de reconnaissance sociale... la vie de mère au foyer n'est pas une sinécure, même si elle apporte sûrement beaucoup. Par ce blog, vous existez bien au-delà des murs de votre foyer. Les sourires renversants du Mistouflon éclairent le quotidien de centaines d'anonymes ou amis. Le regard malicieux de l'Empereur fait un peu partie de nos vie. Et le chemin de vie de votre attachant Jajaja apporte à réfléchir et trop souvent s'indigner. Alors ces jours-ci où c'est plus dur pour vous, j'ai envie de dire : "merci".

PetitDiable 13/06/2016 19:30

Tu as bien raison, prends un peu de temps, repose toi et laisse le non urgent pour demain...

othilie 13/06/2016 19:03

Chacun réagit comme il peut au moment où il le peut . On a le droit d'avoir des bas et de vouloir/devoir même se recentrer sur soi . Ca ne fait pas de vous une mauvaise mère/épouse etc au contraire ça montre que vous savez dire stop et que vous êtes lucide et responsable. Ressourcez vous comme vous voulez et bon courage pour la suite ;)

Estellecalim 13/06/2016 17:17

Bah dis donc, ce n'est pas une bonne période en ce moment. Je crois qu'on est plusieurs à être complètement à bout en cette fin d'année. Tu n'as pas vécu que des choses sympa cette année, mais as-tu essayé la cure de magnésium ? Parfois cela permet de se redonner un petit coup de boost pour repartir :*

Maman Poule et Cie 13/06/2016 16:49

Je crois qu'on connaît toutes des périodes plus difficiles, où on n'a moins de courage, moins de force, moins envie et où on voudrait s’échapper un jour ou deux. En tout cas, moi ça m'arrive.
Je ne crois pas que ça vienne du travail, des difficultés de la vie ou autre, juste qu'être maman, c'est une super responsabilité et qu'on a besoin de souffler un petit peu.
J'espère que tu trouveras la possibilité de te ressourcer et en attendant, je t'envoie un peu du courage qui me reste !

Nath 13/06/2016 15:18

En lisant ces quelques lignes je me vois à travers vous, en ce moment je me noie, je n'arrive plus à sortir la tête de l'eau, je suis si fatigué j'ai un petit garçon de 2 ans avec des troubles autistiques qui ne supporte pas que je le laisse où que ce soit avec qui que ce soit.... je n'ai plus une heure, un week end à moi plus un moment seule avec mon mari, le plus grand est en 3ème et à du mal à trouver une orientation, la 2ème qui à 8 ans et que nous avons adopté n'est pas bien dans sa peau en ce moment et se pose beaucoup de question, mais il faut se relever et avancer parce que toute ma troupe a besoin de leur maman et moi j'ai juste envie d'être seule.

Barbara 13/06/2016 16:07

bon courage aussi

Barbara 13/06/2016 15:15

tant mieux si de coucher ceci sur le papier t'aide déjà un peu

Barbara 13/06/2016 15:14

j'aurais voulu trouver les mots
te faire sourire te redonner un peu d'énergie d'envie de peps de....
sauf que là maintenant je suis pas bien (pardon c'est pas moi le sujet)
donc les mots je les trouve pas
j'espère repasser vite pour écrire qq mots consolateurs réconfortants dynamisants
peut être que ce ne sera déjà plus d'actualité (j'espère)
sans doute que d'autres l'auront fait avant moi (et donc tant mieux c'est le principal)
même si je suis très démunie derrière mon écran
pourtant sincèrement vraiment
je le souhaite

une chose que que je relève non non et non ce n'est pas ta faute
si tu en as le" droit" aussi tu n'es pas une machine avec des oeillères
à bientôt
mieux
en attendant pensées+++ et amitiés vraiment

et pardon pour ce long discours

script>