5 juin 2014 4 05 /06 /juin /2014 06:00

 

http://img.over-blog.com/600x902/1/46/76/24/Bugeac/Poke/Poke-0003.JPG

 

Accroc à l'info, j'ai entendu que certaines municipalités proposaient le retour de l'uniforme à l'école.

 

C'est une mesure qui revient régulèrement chaque année mais qui ne me semble finalement pas encore avoir été mise en oeuvre., dans les écoles publiques en tout cas car dans pas mal d'établissements privés, elle a déjà été adopté depuis quelques rentrées.

 

Une blouse pour chaque élève de maternelle et de primaire et les différences sociales seront bien gardées.

 

Personnellement je n'y crois guère.. Il suffit que j'écoute ma mère me raconter certaines anecdotes de l'époque ou elle était écolière, et ou tout le monde portait des blouses justement, pour constater que déjà dans les années 50, la blouse n'était pas un gilet anti discrimination.

 

 

Aujourd'hui, la blouse à l' ecole permettrait de ne plus de voir les vêtements qu' on a en dessous, oui tout le monde serait alors pareil, oui, mais est ce vraiment dans les petites classes que les enfants ont à souffrir de ce genre de discriminations ? Au collège et au lycée, on peut en reparler c'est sûr.

 

J'ai ce souvenir en Terminale ou beaucoup de mes amies portaient des Palladium et moi qui n'avait pas le moyen de m'en payer une paire, des imitations, pas mal faites, mais qui marquait inconsciemment nos différences sociales. Je devais avoir des amis intelligents parce qu'aucune remarque n'est jamais sorti de leur bouche.


Ce que je pense, c'est que si on commence a faire ça a l' école, pour mettre tout le monde sur un pied d'égalité, on ne vit pas hélas dans une cour d' école et on oublie de dire que c'est toute sa vie qu' on sera jugé sur notre apparence, nos vêtements, nos chaussures, nos sacs a mains.

 

 Je le ressens encore très fort aujourd' hui. Je sais que je ne suis pas habillée avec les it fringues du moment. La vérité, c'est que je m'en moque un peu, mais qu'on peut encore nous faire ressentir très fort, même à presque 40 ans,  dans la rue ou ailleurs qu'on a pas la paire de bottes qu' il faut ( j'ai toujours celles de l'année dernière avec les petits clous sur le devant)  une veste qui a 3 ans, un sac ou plutôt une besace qui ne vient pas de chez un créateur très en vue. 

 

Lee magazines comme le monde des blogs n'arrangent rien parfois et c'est sans doute la raison pour laquelle inconsciemment je n'achète jamais de féminins et je ne lis jamais de blogs de mode ou de beauté, parce que je sais que je ne pourrai jamais m'en inspirer et que toutça me parait si loin de moi.

 

Et si il n'y avait que les vêtements, mais il ya le reste aussi comme les cheveux par exemple ou la peau car quoi qu'on en dise, on voit tout de suite la diférence entre une personne qui a les moyens de pouvoir prendre soin d'elle et une autre qui ne le peut pas.

 

Et parfois, même encore à mon âge, avec pourtant le recul nécessaire, l'expérience et le vécu, j'arrive encore à en souffrir. Non pas par jalousie, ni par envie, mais parce que selon ou je me trouve, même pour cinq minutes, j'aimerai paraitre aussi classe que la voisine ou que la maman de L devant l'école. J'y pense un quart de seconde et puis j'oublie. On est comme on est et on vit avec ce qu'on a.

 

Ces différences, même gommées éphémerement à l'école par une blouse, resteraient donctoujours visibles de par les chaussures portées par les enfants, de par la voiture des parents à la sortie de l'école, de par le cartable que certains pourront avoir. La différence n'est pas visible que dans sa façon d'être habillé.

 

Et je ne parle pas de la personnalité car si je prends par exemple  le caractère un peu à part de l'empereur, je sais qu'il ne sera pas accepté partout de la même manière mais je ne cherche pas pour autant à le faire changer. Pourquoi faire ? Rentrer dans une norme rassurante, fixée par qui d'abord ?

 

Le sort réservé à Jajaja à l'école n'aurait il pas été le même si il avait porté une blouse, je ne le pense vraiment pas

 

Ce que je crois c'est qu'il faut éduquer les enfants et certains adultes, leur apprendre a accepter les autres tels qu' ils sont, que ce soient eux les privilégiés ou l'inverse.Aller au delà des barrières sociales, religieuses, raciales parce que de toute façon elles seront présentes tout au long de notre vie et il y aura toujours des imbéciles pour les souligner.

Evidemment ça suffira pour certains,pas pour d'autres, et  mais je crois que ça vaut la peine d'inculquer ces valeurs de simplicité et de tolérance à nos enfants même tout petits.

 

Ca fait très We are the world tout ça mais c 'est ce que je pense vraiment parce quand je vois, même à mon âge, les fossés que certains creusent sciemment ou pas d'ailleurs, l n' y a pas de quoi être rassuré.

 


Hier, apres le repas dominical, dans un etat de digestion avancée, j' ai vu Nadine Morano, " Oh mon bateau oh oh oh ", non moice je confonds avec Eric Morena...

Bref j' ai vu Nadine Morano qui parlait du port de l' uniforme a l' école et qui y  était favorable...

Alors oui, la blouse a l' ecole ne permettrait plus de voir les vetements qu' on a en dessous, oui tout le monde serait alors pareil, oui, mais ce sera non pour moi.

Parce que si on commence a faire ça a l' école, on oublie de dire que c'est toute sa vie qu' on sera jugé sur notre apparence, nos vetements, nos chaussures, nos sacs a mains...

Je le ressens encore tres fort aujourd' hui, dans la rue, quand t' as pas la paire de bottes qu' il faut, une veste qui a 3 ans, un sale sac en besace.

Au boulot aussi, on te le fait ressentir quand tu n' es pas comme les autres, pas a la mode, parce que t'as pas les moyens...

Alors je pense que c'est surtout une question d' education des enfants, leur apprendre a accepter les autres tels qu' ils sont, aller au dela des barrieres sociales, parce que de toute façon elles seront presentes tout au long de notre vie...

L' habit ne fait pas le moine... Pour toi aussi ? - See more at: http://madamereve.over-blog.com/article-36337996.html#sthash.z9c8SNWd.dpuf
Hier, apres le repas dominical, dans un etat de digestion avancée, j' ai vu Nadine Morano, " Oh mon bateau oh oh oh ", non moice je confonds avec Eric Morena...

Bref j' ai vu Nadine Morano qui parlait du port de l' uniforme a l' école et qui y  était favorable...

Alors oui, la blouse a l' ecole ne permettrait plus de voir les vetements qu' on a en dessous, oui tout le monde serait alors pareil, oui, mais ce sera non pour moi.

Parce que si on commence a faire ça a l' école, on oublie de dire que c'est toute sa vie qu' on sera jugé sur notre apparence, nos vetements, nos chaussures, nos sacs a mains...

Je le ressens encore tres fort aujourd' hui, dans la rue, quand t' as pas la paire de bottes qu' il faut, une veste qui a 3 ans, un sale sac en besace.

Au boulot aussi, on te le fait ressentir quand tu n' es pas comme les autres, pas a la mode, parce que t'as pas les moyens...

Alors je pense que c'est surtout une question d' education des enfants, leur apprendre a accepter les autres tels qu' ils sont, aller au dela des barrieres sociales, parce que de toute façon elles seront presentes tout au long de notre vie...

L' habit ne fait pas le moine... Pour toi aussi ? - See more at: http://madamereve.over-blog.com/article-36337996.html#sthash.z9c8SNWd.dpuf

Partager cet article

4 juin 2014 3 04 /06 /juin /2014 13:38

En ce moment j'ai une lubie, une marotte, je guette avec impatience les premières doubles syllabes du Mistouflon. Même si l'empereur prétend qu'il l'a déjà entendu dire maman, je veux entendre ces papapa, bababa et m'ennivrer avec.

 

En attendant le petit bonhomme blablate, babille, et moi je me régale.

 

Guigoz aussi aime  faire parler les bébés et reprend dans sa dernière campagne de pub ce qui avait déjà fait son succès dans la précédente datant d'il ya deux ans maintenant " parlons bébé".

 

Cette nouvelle opération a pour thème la bonne humeur de nos bébés et pour fêter ça, Guigoz organise un concours vidéo "feelgoodattitude" dont le principe est simple, partager en vidéo ses meilleurs moments de joie, de rires, de jeu ou de détente ! Et ce ne sont pas ces bons moments qui manquent avec les bébés.

 

Et le Mistouflon n'a pas été en reste pour défendre les couleurs de la Zaza Familymême si à la fin, on sent bien qu'il est un peu fatigué. mais aucun bébé n'a été maltraité pendant le tournage c'est promis.

 

Attention on n'oublie pas de monter le son...

 

 

Vous aussi vous pouvez participez au concours du 21 Mai au 4 Juillet 2014
A la clé la diffusion de leurs films pour les 8 gagnants du concours et un tas d'autres cadeaux
Pour participer votre bébé doit être âgé de 6 à 36 mois, vous pouvez le faire par l'intermédiaire de ce lien là : http://bit.ly/1gOMZoT,sans oublier si vous jouez via ce blog de me laisser un commentaire sous cet article.

Si l'un ou l'une d'entre vous est sélectionné, je gagne aussi.
Sinon vous pouvez juste laisser un commentaire pour dire que le Mistouflon est beau, ça renforcera un peu ma fierté de maman qui n'en a pas vraiment besoin ;-)
Bonne chance !

Concours vidéo organisé sur guigoz.frdu 21 mai au 4 juillet 2014. Concours destiné aux parents d’enfants âgés de 6 mois à 3 ans.
Voir le règlement complet du concours sur guigoz.fr

Partager cet article

Published by Madamezazaofmars - dans C'est cadeau !
commenter cet article
3 juin 2014 2 03 /06 /juin /2014 13:14

 

  http://scontent-b.cdninstagram.com/hphotos-xfa1/t51.2885-15/10254178_607887815976411_1780079325_n.jpg

 

Il ya deux semaines de ça j'ai reçu un livre que je n'aurai jamais pensé à acheter en librairie.  Je n'aime ni les films, ni les livres qui parlent d'amour en général, exception faite des films anglais avec Hugh Grant.

 

Mais quand même la curiosité et le fait que l'auteur, Cécilia Ahern, soit aussi l'auteur de PS i love you, m'ont incité à le lire.

 

Est ce que ce sont les quelques hormones qui restent de ma grossesse ou que sais je encore, mais j'ai réussi à lire ce roman en entier, à l'apprécier, et même à m'attacher aux personnages. Une vraie midinette, je ne me suis pas reconnue, moi qui préfère plutôt les auteurs américains contemporains dont les romans sont plutôt cyniques et pas très optimistes. A croire queça m'a fait du bien de lire quelque chose de plus gai.

 

Tombée du ciel, c'est son titre est  le dernier roman de Cécilia Ahern.

 

Le pitch : Christine croise Adam une nuit sur un pont de Dublin. ce dernier est prêt à sauter. Mais Christine n'est pas décidé à le laisser faire et elle prend pour défi de lui faire aimer la vie avant que ce dernier fête ces 35 ans, soit deux semaines pour accomplir ce petit miracle. Commence alors quinze jours intenses remplis d'escapades sauvages, de grands gestes romantiques,de sorties nocturnes improbables, d'amour...

Si elle arrive à lui faire aimer la vie, Adam devra faire la promesse de rester vivant.

Va t-elle réussir son incroyable pari ?

 

Ce que j'en ai pensé

 

J'ai d'abord trouvé le livre facile à lire et j'ai beaucoup aimé le style de Cecilia Ahern. L'intrigue est très bien écrite et la plume de Cécilia très habile. C'est facile à lire, bien écrit, et le texte qui joue beaucoup avec les sentiments des personnages, le fait aussi beaucoup avec les sentiments du lecteur. Dire que j'ai pleuré ( oui moi )en le lisant n'est pas exagéré. Je suis sûrement trop émotive.Mais j'ai beaucoup ri aussi, ça compense.

 

Je me suis rapidement attachée aux personnages, surtout à Christine qui met tellement de volonté et de détermination à redonner à Adam le goût de vivre que ça en devient touchant. Son altruisme, sa joie de vivre et son aptitude au bonheur font d'elle la bonne copine que l'on rêve d'avoir.

Au fil de la lecture, on a de plus en plus envie qu'elle y parvienne. Et on a du mal à lâcher le livre une fois ouvert, on veut savoir si sa mission va être un succès. Avec son courage et sa force de croire en la vie et en l'amour, on n'en doute guère mais quand même...


On a aussi franchement envie que ces deux là tombent amoureux parce qu' Adam a l'air vraiment graou comme on dit et on sent bien qu'une alchimie est possible dès le départ entre les deux protagonistes.

 

Ce roman, c'est un peu un conte de fées des temps modernes. Une comédie romantique légère à lire comme une bulle même si le thème de base, le suicide, n'est pas facile à traiter.

Un livre  qui redonne de l' espoir, de la confiance en soi et l'envie de croire au hasard des rencontre, à la chance et  à l'amour.

D'ailleurs vous pourriez bien vous aussi tomber en amour avec cette belle histoire à glisser dans son sac ou sa valise pendant les vacances.

Et ça tombe bien parce qu'il sort demain, 4 juin 2014, dans toutes les bonnes librairies

 

Tombée du ciel, Cécilia Ahern, éditions Flammarion, 19,90 euros

 

Un grand merci à Flammarion pour la découverte

 

Un jeu est disponible sur la page facebook de Cecilia Ahern avec des livres a gagner et de nombreux autres cadeaux :

https://apps.facebook.com/tombee-du-ciel

Partager cet article

3 juin 2014 2 03 /06 /juin /2014 05:25

 

http://img.over-blog.com/800x488/1/46/76/24/Kermesse/Plouf.jpg

 

 

Tout l'été dernier avec l'empereur on a profité presque tous les jous de la piscine municipale de la ville voisine.

 

Un joli cadre, plusieurs bassins, du soleil, et pas toujours beaucoup d emonde, de quoi passer des supers après midi à barbotter et à bronzer.

 

En plus j'étais enceinte et c'est vraiment un bonheur de se laisser porter par l'eau quand on a comme qui dirait un poids supplémentaire à porter.

 

Mon fils s'est régalé à chaque fois que nous y sommes allés.

 

Il s'est souvent fait des copains, s'inventant des jeux dans l'eau, essayant de plonger tant bien que mal, mais toujours en restant dans le bassin d'1m20, car voilà, mon fils ne sait pas nager. Pas plus que moi à son âge d'ailleurs mais j'avoue que ça ne m'a pas inquiété car en ce qui me concerne ça m'était venu tout seul l'été suivant. . Et puis nos petites sorties estivales à la piscine étaient plus dédiées à la détente et à l'amusement qu'à de quelconques leçons improvisées de natation même si il a sollicité quelques techniques pour apprendre à nager.

 

Alors je lui ai montré quelques mouvements, donné quelques conseils, mais difficile de rester concentré pour lui quand tout le monde s'amuse autour.

 

L'année dernière il avait déjà suivi des séances de natation avec l'école, J' avais d'ailleur été accompagnatrice pour l'une d'entre elle ( et j'avais survécu). J'avais alors pu remarquer que mon fils n'était pas très à l'aise et qu'il avait un peu peur de l'eau. Mais j'avais aussi remarquer qu'en lui parlant et en l'encourageant, il réussissait à dépasser ses craintes.

 

Et puis je ne sais pas vous, mais même moi qui savait nager, je garde un souvenir détestable des sorties piscine avec l'école ou on empeste le chlore, on réeenfile des chaussettes humides, on colle de partout et on laisse la moitié de ses cheveux dans le bonnet de bain.

 

Sans oublier que le timing est serré ,  entre le bus, le temps que les enfants ont pour se changer, la durée de la séance (40 minutes en général), le retour dans les vestiaires pour se rhabiller et le retour en bus. Et quand ça doit aller vite, c'est pas trop le truc de mon fils qui adore prendre son temps.

 

Et cette année on remet ça avec cette fois si 2 séances par semaine, le lundi et le jeudi, dans la même piscine mais dans sa version d'été, découverte donc, avec exactement la même configuration que celle dont nous avions profité tout l'été.

 

Dès qu'il a  su que la piscine avec l'école allait reprendre, l'empereur s'est un peu buté, il ne voulait pas y aller. Et puis quand il a vu ses nouveaux maillots, ses lunettes, choisi sa serviette, on aurait pu penser que l'idée avait fait son chemin et qu'il était prêt.

 

Mais quand il est revenu Lundi dernier après la premiere séance en disant que c' était l'enfer, ça m'a fait à la fois de la peine pour lui et fait peur tout court.

 

Ils ne sont pas nombreux à ne pas savoir nager, 2, 3 depuis hier et au lieu de rester avec les autres dans le grand bassin d'1m80 de profondeur, ces 3 là sont dans le bassin d'1m20, celui ou on passe notre vie l'été. Mais même là l'empereur n'est pas rassuré.

 

Il m'a avoué avoir pleuré, Lundi dernier et un peu hier aussi. Ca m'a fendu le coeur. Mais tout le monde a l'air compréhensif, éleves comme accompagnateur et personne ne lui a fait de remarque.

 

La solution ? Des cours de natation, chose à laquelle j'avoue n'avoir jamais pensé parce que naivement, comme ça avait été le cas pour moi, j'ai toujours pensé que l'empereur apprendrait à nager tout seul. Mais je dois me rendre à l'évidence, pour l'instant ça n'est pas le cas.

 

Ici pas de leçons individuelles, ce sont des cours à l'année et c'est très cher, trop cher pour notre petit budget. mais j'ai trouvé un stage pour débutant cet été, un peu plus loin de chez nous, mais totalement adapté à son cas.

 

Je dois appeler ce soir pour avoir les horaires et les tarifs. J'espère que ça nous correspondra bien, surtout à mon fils en fait. Je sais qu'il a besoin de douceur et de temps et surtout pas d' être brusqué au risque de se braquer.

 

Le pire c'est que moi personnellement, ça ne me choque pas vraiment qu'il ne sache pas nager à 7 ans. Je suis visiblement un cas isolé ou une mère à la ramasse au choix. Mais je ne considère décidément pas ça comme un handicap. Je me trompe sûrement et c'est un peu perçu une tare on dirait. Et puis il faut que je me rende à l'évidence, socialement aujourd'hui, le laisser grandir, laisser faire l'enfant à son rythme n'est plus trop de mise.

 

Après sa deuxième séance hier, il  était déjà mieux et m'a même dit qu'il avait reussi à nager au dernier tour.

 

Il en reste 7...

 

Il n'aura peut être pas besoin de leçons qui sait ?

Partager cet article

Published by Madamezazaofmars - dans Zozo et les minots
commenter cet article
2 juin 2014 1 02 /06 /juin /2014 07:14

 

 

http://scontent-b.cdninstagram.com/hphotos-xap1/outbound-distilleryimage11/t0.0-17/OBPTH/7d1fd6d0188211e3bb6522000ae80da8_7.jpg

 

 

Je ne sais pas si vous avez la même impression que moi mais j'ai la sensation que le mois de Juin, le dernier mois avant l'été en somme est celui choisit par beaucoup de gens pour se fixer un défi, un objectif à atteindre.

 

J'ai vu fleurir ces jours ci des 30 jours pour avoirun ventre plat, 30 jours pour avoir de belles fesses, 30 jours pour avoir des cuisses fuselées... Oui ça tourne souvent autour du corps mais en même temps c' est bientôt le moment de retourner à la piscine, à la mer, de ressortir des bouts de jambes ou des bouts de bras.

 

Avec Alice, ça nous a inspiré et on a choisi nous aussi de profiter de Juin pour se dire  "et si on se fixait un challenge pour ce mois qui débute? "

 

Le truc que l'on repousse sans cesse: terminer un ouvrage de tricot, de couture, un livre à lire, un meuble à peindre, une après midi que pour soi, un peu de bricolage, de la déco, une séance chez l'esthéticienne, un resto avec une copine, le classement de l'album photo, une déclaration à son amoureux... et RV le lundi 30 pour faire le point ?

 

Alors là vraiment je ne sais que choisir tellement je suis quelqu'un qui commence plein de choses et qui ne les finit jamais. Par manque de temps, par manque de courage, par manque de talent...

 

Mais quand même en général, quand ça reste raisonnable et acceptable, je vais jusqu' au bout des choses

 

Ce mois ci, je vais le consacrer a mes enfants, à tous mes enfants, parce que je vais avoir pas mal de choses à régler pour chacun d'entre eux. mais ça n'est pas une chose que je repousse, donc je ne peux pas me fixer cela comme un défi même si c'en est un à sa manière.

 

Du coup, c'est à Zozo que va incomber la lourde tâche de finir outes les taches de bricolage dans la maison avant la fin du mois a savoir : Remplacer le luminaire dans la chambre des enfants, fixer une étagère et une hotte dans la cuisine, repeindre quelques murs, changer un lustre de pièce, rien d'insurmontablemais ça fait un mois qu'il doit le faire.

 

Rendez vous le 30 pour voir si il a tenu ses engagements, ou pas...

 

 

 

 

 

Et Lundi prochain, le 8, rendez-vous avec votre gri-gri : une culotte porte-bonheur (hein Zaza?!), les premières chaussures du petit accrochées sur le rétroviseur, sa tétine, un trèfle à quatre feuilles, une queue de lapin (gloups), une médaille de baptême, un foulard, un mot d'amour, un billet, une pièce...

 

 

 

 

Les lundis c'est aussi chez...

 

Alice

Magda 

MHF

Sysyinthecity

la vie en tisanie

Les miss à couettes

Valérie Wondermômes

Natmum

ZeFanny Mummy 

Rock and Tea

Stéphie

TOrtue

Anyuka

Cha

Pilisi

Zoup

Arlette

Silm

Laetibidule

Heidi

MamieVlin

Partager cet article

 

Guirlande

 

 

Portrait.jpg

 

 

Telle Mme Loyal, je présente chaque jour,

comme au spectacle,avec mes mini assistants

Jajaja 3 ans, l'empereur 7 ans,

et le Mistouflon né en  Octobre 2013,

mes numéros originaux (et je ne parle pas de Zozo).

Tour à tour magicienne, équilibriste, dompteuse,
je jongle avec les idées, les thèmes, les mots.
Et j'illumine la piste de ma passion, la photo.

 

Si vous aimez mes photos ou ma plume,

vous pouvez me contacter ici :

 

zazaofmars@live.fr

 

 

Guirlande

 

suivez_zaza.png

 

 

 

 

 

 

    Facebook.jpgTwitter.jpgHellocoton.jpg Copie de instagram

    Pinterest.jpg Tumblr.jpg Mail.jpg RSS.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Rechercher

 

newsletter zaza

    

 

unarticle zaza

 

Categories.jpg

 

 

 



 

Partenaires.jpg


Amabassadrice-quinny-copie.jpg

 

     Logo-C3-ambassadrice-bugaboo-200x200_def.jpg

 

Sans lmj1

Hebergeur d'image

 

 

Naty_Ambassador_symbol.jpg

 

entekrone_france.jpg

 

 

 

 
produits bébé bambinou.com

 

 

 

10154318_10152344986206224_3592168530876620682_n.jpg

 

  L'Express Styles                                                                                         

 

http://3.bp.blogspot.com/_N7l_81zLsPc/TR-0PZkI7qI/AAAAAAAABK0/WnRZ3e92hy0/S170/picto_ELLE_fil_blogs.jpg

 

 

 

      coque_madame-copie-1.jpg

  macaron.jpg

 

 

Guirlande.jpg

 

 

Croque Madame copyright 2013. Tous droits réservés. Merci de ne pas prendre des images ou du contenu de ce site sans permission écrite.
.reloads, .inContent, #ln_1.pub, .global.pub, .box.pub, .pub, .pub ins, .pub img, .pub iframe, .pubs, .ads_Top, .ads_Bottom, .ad, .ads, .ads ins, .ad1, .ads1, .ad2, .ads2, .ad3, .ads3, .ad_body, .ads_Right, .left-1, .left-2, .ads_Middle1, .ads_Middle2, .ads_Middle3, .ads-bottom, .ads-banner, .ob-ads, .ob-ad, #_div-ad-1, iframe[id*="google_ads"], #_div-ad-2, #_div-ad-3, div[id*="pda_"], #_div-ad-4, #_div-ad-5, #_div-ad-1_ad_container, #_div-ad-2_ad_container, #_div-ad-3_ad_container, .CDInfopopIframe, #cookies_notifier, div[id] > a[href*="?"][target="_blank"] > img[src*="info"][border="0"], div[id] > a[href*="?"][target="_blank"] > img[src*="org"][title=""][alt=""], .size-300, .s300x600-1, .s300x600-2, .s300x250-1, .s300x250-2, .wes_div, .widget_publicite, .wrap-pub, .topbarpub, .toppubs, .txt-pub, .wrapperPub, .zonepub, .contentAds, div[id*="_div-ad"], div[id*="div-gpt-ad"], div[class*="ads-"], div[class*="ads_"] {display:none!important;overflow:hidden!important; visibility:hidden!important; height:0!important;border:none!important;}