Jardiner avec les enfants, théorie, pratique et petits dérapages

Nous avons la chance d'avoir un jardin et comme chaque année quand arrive le printemps je trépigne  à l'idée de lancer de petites plantations dans mon jardin.

Côté fleur, je laisse la nature faire son oeuvre et on retrouve chaque mois de Mars/Avril, des iris, des tulipes, des lys, des roses, les pivoines commencent a arriver, un joyeux bordel fleuri et coloré que j'aime retrouver.

Moi mon dada, alors que mon petit jardin de curé n'est pas forcément fait pour ça, c'est de planter des fruits, des légumes, d'improviser un potager sans trop m'y connaitre vraiment, conforté par l'enthousiasme du Mistouflon qui depuis tout petit me suit dans mes délires de tomates, fraises, et consort.

La semaine dernière je suis donc allée faire mes petites emplettes potagères, 12 pieds de tomates anciennes, des tomates cerises, des fraises, des concombres, des courgettes, du basilic, il me reste même encore un peu de place et j'ai envie d'aller racheter quelques pieds de salade.

Et ne pensez que c'est parce que j'habite à la campagne que je sais quoi et quand planter, j'ai toujours besoin d'un petit coup de pouce et un bon livre de jardinage fait l'affaire en général.

Pour la théorie donc cette année, comme souvent, j'ai fait confiance aux éditions Terre Vivante, avec gros bonus pour le Mistouflon, un livre de jardinage adapté aux enfants, Les enfants vous venez jardiner ? On retrouve à l'intérieur tout ce qu'il faut pour bien débuter un jardin naturel, on ne traite rien bien entendu, en se mettant à la portée de enfants, et à la mienne par la même occasion car je suis Zaza les pouces vert seulement quelques jours par an. Entre leçons de jardinage, conseils pour l'outillage, sur ou planter et comment le faire, on découvre saison par saison quoi planter, quand récolter ( avec un calendrier récapitulatif a la fin de l'ouvrage), des recettes aussi et des activités a réaliser avec les légumes récoltés comme par exemple la carotte flute ou la peinture de chou rouge, mais aussi de quoi fabriquer facilement un lombric composteur, une mangeoire à oiseaux ou un gîte pour les insectes. Le fait de prendre tout l'écosystème du jardin en compte et pas seulement ce qu'on y plante, c'est une chose que j'apprécie vraiment car c'est effectivement un tout. Et je vous conseille ce livre si vous voulez vous lancer dans le jardinage facilement et de manière ludique, quelque soit votre lieu de vie.

 

Jardiner avec les enfants, théorie, pratique et petits dérapages
Jardiner avec les enfants, théorie, pratique et petits dérapages
Jardiner avec les enfants, théorie, pratique et petits dérapages
Jardiner avec les enfants, théorie, pratique et petits dérapages
Jardiner avec les enfants, théorie, pratique et petits dérapages

Passons à la pratique avec notre outillage sommaire, des vêtements pas forcément adapté mais le fait d'y mettre tout notre coeur. C'est ce que nous avons fait hier le Mistouflon. On a improvisé, on a creusé, on a planté, on ne sait absolument pas ce que ça va donner, mais je sais que tous les jours nous allons aller surveiller tout ça. D'ailleurs ce matin en se levant mon fils pensait que les tomates et les fraises avaient déjà pousser.

On s'est bien amusé en tout cas et j'aime partager ces moments là avec lui, d'autant que cette année on avait un invité de choix pour nous observer, l'agrume dans le rôle de l'inspecteur des travaux finis.

Et puis un peu plus tard, mon fils a planté les tomates avec son grand père. Comme une tradition c'est mon père qui chaque année s'occuper de planter les tomates, moi je suis bien meilleure pour les manger, et c'est toujours un moment de partage que j'adore, encore plus cette année avec cette émouvante transmission entre un papy et son petit fils.

Des moment éphémères et fugace mais tellement précieux.

 

Jardiner avec les enfants, théorie, pratique et petits dérapages
Jardiner avec les enfants, théorie, pratique et petits dérapages
Jardiner avec les enfants, théorie, pratique et petits dérapages
Jardiner avec les enfants, théorie, pratique et petits dérapages
Jardiner avec les enfants, théorie, pratique et petits dérapages
Jardiner avec les enfants, théorie, pratique et petits dérapages
Jardiner avec les enfants, théorie, pratique et petits dérapages
Jardiner avec les enfants, théorie, pratique et petits dérapages
Jardiner avec les enfants, théorie, pratique et petits dérapages
Jardiner avec les enfants, théorie, pratique et petits dérapages

Sinon évidemment il faut toujours un petit imprévu pour venir pimenter tout ça et l'agrume s'en est chargé.

Jardiner avec les enfants, théorie, pratique et petits dérapages

Maintenant la plus insupportable en attendant de voir les premiers fruits et légumes apparaitre ce ne seront pas les enfants mais bien moi, intenable je suis !

Qu'est ce que ça va être le jour ou des poules fouleront enfin le seuil de notre jardin (7 ans que je dis ça). Je les aurai un jour, je les aurai !

Commenter cet article

lily 17/05/2017 11:09

La photo des mains de ton papa aidant ton fils avec le plant de tomate est juste magnifique ! Elle reflète tellement bien l'esprit de "transmission" et "d'accompagnement" ! :)

Vanessa Mère Débordée 12/05/2017 11:38

Attention les poules, avec un potager, ça ne fait pas bon ménage ;)

Je suis comme toi, chaque année, je plante et j'attends avec impatience. Là, j'ai les 1eres fraises qui arrivent, je vérifie chaque jour si elles rougissent enfin ^^

madamezazaofmars 15/05/2017 22:32

Je suis deja a l'affut

Melle Blanche 11/05/2017 20:17

C'est du sérieux la culture des tomates chez toi. Chapeau !
Pour les poules, ne repousse pas. Vous allez adorer avoir leur présence et des oeufs frais.

madamezazaofmars 15/05/2017 22:33

Oui mon papa est tres pointilleux sur le sujet ;-)

ellea40ans-Stephanie 10/05/2017 15:36

courage et patience à toi en attendant la récolte et les ventes sur le marché du coin !

Barbara 10/05/2017 13:13

vraiment chouette

tiens ☼ pour aider à la pousse !! :o)

script>