Une vie de maman à plein temps

brights-0438.JPG

 

 

Il y a un peu plus d'une semaine,  on m' a dit par deux fois qu'on admirait le fait que j'élève mes enfants à temps plein. C'est tellement rare que ça arrive alors ça fait vraiment plaisir. Encore plus je crois quand ça vient de femmes très actives, qui bossent, qui ont des enfants, qui ont peut être une carrière en vue ( je ne connais pas tout d'elles), mais qui trouvent que même si on a fait un choix différent du leur, on est pas moins bien pour autant.

 

Ca change des discours qui sous entendent, parce que c'est rarement dit de façon directe, qu'on a tellement de chance d' être à la maison, qu'on ne doit pas être si occupée que ça, limite même qu'on doit meme s 'ennuyer. Sans parler de notre intellect qui si je lis bien entre les lignes est pour certains proche de zéro, comme si parce qu'on ne travaillait pas au sens premier du terme, on n' avait pas besoin de nos neurones, comme si on les avait mis en jachère, le temps de "retrouver une vie normale".

 

Si comme je l'ai lu dans un très bon article de Nadia Daam le modèle de la mère au foyer est celui à suivre pour une grande majorité des gens, ce n'est pas,  dans mon monde à moi celui qui est donné à titre d'exemple, bien au contraire même.Et encore plus dans le monde virtuel des blogs ou des réseaux sociaux ou la femme "active" est érigée en heroine du quotidien.

 

 

Autour de moi, ce serait plutôt la tendance " élève tes gosses et tais toi ! ", comme si on ne devait jamais se plaindre de rien, parce que vous comprenez on a choisi de le faire. Oui, certes, mais comme certaines ont choisi de travailler et se plaignent tout autant.

 

Je ne suis pas pour opposer les gens, encore moins les femmes, qu'elles travaillent ou pas, parce qu'on a bien assez à faire pour lutter simplement pour notre condition féminine, la parité, l'égalité salariale, le droit à disposer de nos corps...

 

Souvent j'admire celles qui ont un travail qui les passionnent,, qui ont une carrière, qui mènent tout de front. Parce que je crois j'aurai aimé moi aussi avoir cette opportunité. Mais je ne l'ai pas eu.

 

Je n'ai pas le diplome qu'il faut,peut être pas l'ambition non plus, et avec deux enfants et un SMIC, je ne voyais pas d'autres choix que de garder moi meme mes enfants.Une fois mis dans la balance d'un côté un boulot éloigné, sans perspective de carrière, fatiguant et pas gratifiant du tout et de l'autre, celui de pourvoir m'occuper de mes enfants et les voir grandir, mon choix s'est fait assez vite.

 

Alors oui financièrement c'est très difficile. Et il faut faire une croix sur pas mal de choses comme les vacances, certains loisirs, certains trucs à manger même, et  on privilégie les besoins les plus urgent, souvent ceux des enfants.

 

Mais on se débrouille.

 

Les journées sont longues, intenses, rythmées, fatiguantes, gratifiantes, enrichissantes. Alors bien sûr je n'ai pas de patron sur le dos mais j'ai mes enfants, pas d'objectifs chiffrés à remplir mais une longue liste de choses çà faire, pas vraiment d'horaires sauf que tout est qauand meme plus ou moins réglé avec des enfants : L'heure de l'école, du bain ,des devoirs, des jeux, de l'histoire du soir...

 

Je sais que certaines voudraient être à ma place et que d'autres me la laissent avec un certain dédain jusque dans le regard. C'est justement ce dédain parfois, ce manque frappant de reconnaissance de la société qui me pèse un peu, beaucoup...

 

Mais dans le fond, je m'y sens bien. Je crois avoir trouver pour un temps la place qui est la mienne, auprès de mes enfants.

 

Aider l'empereur à gagner en confiance, accompagner le grand sorcier sur la longue route qui le mènera j'espere au langage, regarder grandir le Mistouflon et lui donner le maximum pour qu'il grandisse au mieux.

 

J'espère ensuite pouvoir enfin faire un travail que j'aime, ou je pourrais m'épanouir, m'amuser, montrer à mes enfants qu'on peut etre heureuse dans ce qu'on fait, mais on verra, la conjoncture n'est pas forcément favorable, et cette coupure sera peut etre un obstacle pour rebondir comme je le souhaite.

 

Voilà en fait c'était juste pour dire merci à ces femmes dont les mots cette semaine m'ont réconforté, m'ont donné confiance, m'ont montré que même au foyer j' avais le droit de me plaindre, comme celui d'affirmer que c'est comme ça que je suis heureuse, pour le moment...

Commenter cet article

aspiration centralisée 02/12/2016 17:04

Superbe photo de départ. C'est un bon début pour l'article que je trouve très intéressant.

Estellecalim 03/03/2016 17:35

Eh bien moi, je trouve que du moment qu'on fait ce qu'on a choisit de faire, c'est bien ! Si tu subissais la situation et si tu le vivais mal, ce serait dommage. Mais si tu es épanouie et heureuse, c'est parfait. Chacun devrait arrêter de regarder l'autre pour le juger, ça nous ferait des vacances ;^)

Nini 03/03/2016 13:55

Bonjour,
Ton article m'a touché sincèrement.
Je suis en plein dedans, après une vie professionnelle bien remplit, je suis devenue maman au foyer à temps pleins pas vraiment par choix pour être honnête, mais par nécessité. Nous sommes une famille recomposée avec 4 garçons que nous avons à temps plein. J'élève aussi mon beau-fils de 8 ans depuis des années à temps plein (ce qui est plutôt rare, mais au vu de la situation de la maman, je n'ai pas eu vraiment le choix) si au début ça été dur pour moi avec le temps, j'ai su mener ma barque et surtout, j'ai réussi à m'épanouir ! Pourtant, moi-même, je l'avoue dans mon autre vie, j'avais des préjugés plutôt durs sur les mamans au foyer...Aujourd'hui, j'ai honte, car oui être une maman à temps plein est un job à plein temps pas reconnu par une société sexiste qui relègue la place de la mère à un rang d'assisté (et j'en passe ) j'ai eu le droit à mes jugements comme "4 enfants niania" ou encore "tu as la belle vie"etc...à croire qu’élever des enfants, c'est le comble de la fainéantise. N'importe quoi... j'ai passé une décennie en tant que maman active et quelques années en tant que maman au foyer et la conclusion reste toujours la même : nous sommes toutes des femmes admirables ! Parlons plutôt de ses hommes qui rentrent à la maison et s'affalent sur le canapé parce qu'ils sont trop fatigués de leur journée de 8h...Un autre sujet..Je m'emporte lol @ bientôt et au plaisir de te lire, j'ai mis ton article dans ma blogroll sur pinterest https://fr.pinterest.com/quoideneufNini/

za 03/03/2016 13:33

bonjour!
Je ne commente pas souvent .. mais c'est un sujet qui me parle tant ! Tes propos me parlent. J'ai 5 enfants. J'ai été "maman à la maison " .. mais je préférais dire "ingénieur en harmonie familiale " ( c'est ce que je note sur mon CV d'ailleurs ... ) . Je retravaille , je suis AESH-co , j'ai les horaires de l'école, je gagne pas beaucoup d'argent mais comme les enfants sont tous scolarisés ... Comme Toi je ne m'octroie pas le droit de me plaindre car trop peur de l'effet boomerang : "ben fallait pas avoir 5 enfants! " . Mais parfois j'ai droit à des "compliments" sur le comment on gère notre "tribu" , parfois il y a des mots bienveillants et je crois que ce sont ceux là qu'il faut garder . Il n 'y a pas de meilleure situation , il y a celle où l'on s'épanouit, celle dans laquelle on se sent à notre place .. je crois que c'est ça le plus grand des luxes aujourd'hui : être bien dans ce que l'on fait !
Perso, de m'occuper de mes enfants m'a permis de developper des capacités que je n'avais pas avant ( je travaillais en crèche comme Auxiliaire de puer.) , c'est pour cela qu'il ne faut pas se dénigrer , encore une fois, c'est un choix très perso . Prends soin de Toi, merci pour tes articles et jolie journée auprès des tiens! isa.

Maman@home, blog de maman 03/03/2016 12:56

Ah oui et si on avait tant de chance d'être à la maison parce que c'est facile on serait bien plus nombreuses @home un peu comme ceux qui disent que le boulot d'instit est facile, qu'ils ont de la chance avec tous ces congés blablabla, ils ne feraient pas le job pour autant... héhé ben oui faut ps me la faire à moi. Bon par contre si je peux me permettre, même en ayant une activité professionnelle j'estime qu'on est une maman à plein temps, n'allons pas culpabiliser les femmes qui vont au bureau tous les jours non plus ;-) C'est dur pour grand nombre d'entre nous, quoi qu'il arrive.

Maud 03/03/2016 13:03

et moi, je suis mi-temps @home et mi-temps instit !! je te dis pas tout ce que je me prends dans la tête !! ;)

Maud 03/03/2016 12:49

Merci pour ce article... parce que celui partagé hier sur Facebook par Milie (qui provenait du blog 7àlamaison) ne m'a pas plu du tout !
Je suis d'accord à 100% avec ce que tu dis, ce que tu expliques, et la façon dont tu vois les choses.
Tout est très bien dit et expliqué.
Merci.
Je vais le partager d'ailleurs... ;)

Maman@home, blog de maman 03/03/2016 12:38

J'ai connu les deux situations et plusieurs fois même (active/congé parental/active/période de chômage...), de façon pas toujours choisie que ce soit dans un sens ou dans l'autre (l'horreur de la première année de congé parental, l'horreur de la reprise du taf alors que j'avais appris à aimer mon travail de femme au foyer...) et ma conclusion est la suivante : il faut opter pour ce qui nous fait nous sentir le mieux, parce que trouver son équilibre est primordial et tellement difficile à trouver. Mais on ne fait pas toujours ce que l'on souhaite, comme tu le dis financièrement ça peut être chaud. Bref il n'y a pas une situation mieux que l'autre.

Annah 18/12/2015 13:59

Je trouve que ce blog est joliment bien présenté. Je dois dire que s’occuper des enfants est une dure tâche à faire si on a un boulot loin de chez soi. Pour ma part, j’ai envie d’être auprès de mes deux enfants et de les voir grandir. C’est pour ça que j’ai quitté mon emploi pour travailler chez moi, en ce moment je travaille sur mon blog et ça complémente assez bien nos revenus. Mon mari travail à son bureau et moi je continu de faire le ménage tout en travaillant sur mon blog. Mais sans l’aide de Franck de gagner-argent.org, je n’aurai pas réussi à monétiser mon blog et aussi comment me débrouiller avec. En tout cas merci pour ton partage et je te souhaite bonne chance.

chatron 21/08/2014 03:39

Ce qui compte c'est d'être heureuse dans la vie et d'être cohérente avec soi-même. Je ne suis pas du tout admirative (voire j'ai un peu pitié) des femmes qui ne voient jamais leurs enfants parce
qu'elles n'ont pas de choix (boulot alimentaire zéro passion), je dirais que c'est 80 % des femmes (aujourd'hui, je suis incroyablement optimiste)... louper les moments importants (mais tous les
moments sont importants non ?), courir après le temps etc... là où je vis, j'estime d'être encore plus chanceuse car ici les parents ne voient jamais leurs enfants ou rarement (ce sont les grands
parents qui "s'occupent" des petits enfants... les mêmes personnes qui n'ont jamais pu s'occuper de leurs enfants quel cercle vicieux)

C'est toujours une question d'argent, nous... on part du principe que l'éducation de notre enfant ça n'a pas de prix alors ceux qui gagnent des tonnes mais qui ne s'occupent pas de leurs mômes, je
trouve perso trop déprimant !

Madame Moustick 17/03/2014 21:38

Tu as aussi toute mon admiration. J'ai un respect profond pour les mères au foyer, c'est un boulot qui ne s'arrête jamais et pour lequel il faut de très nombreuses qualités.

Madamezazaofmars 22/03/2014 21:23



Petite, je ne me serai jamais imaginé faire ça ;-)



lexou 17/03/2014 10:16

Comme je comprends ton article, tu fais le plus beau métier du monde, mais il est parfois fatiguant, et au prix d'un difficile choix financier, je pense qu'au bout de deux enfants il faut vraiment
faire le calcul car travailler c'est bien aussi mais tout donner à la crèche ou la nounou faut voir ce qui est le plus important ou vital pour chacun d'entre nous.Si je le pouvais je choisirais un
doux milieu, un joli mi temps pas trop mal payé, la place en or difficile à trouver...

Madamezazaofmars 22/03/2014 21:23



Même si ça parait impossible, je te souhaite de la trouver un jour cette place en or



melanie 16/03/2014 20:31

j'ai pris un congé parental pour mon 2ème
ce sui m'a permis de l'allaiter plus longtemps et de m'occuper de mon ainée
j'ai trouvé que ça à passé trop trop vite
et depuis que les 2 sont à l'école, j'ai l'impression que les jours racoursissent, et les heures passent a une allure folle
je profite donc de chaque moments passés avec eux c'est formidable
Mélanie

Madamezazaofmars 22/03/2014 21:24



C'est important de profiter de chaque seconde



labonoccaz 16/03/2014 19:24

coucou, magnifique post et ta photo est sublime, pour moi, chacun mène sa vie comme il peut et comme il a envie, être mère au foyer n'est pas de tout repos et on est même parfois plus maniaque
pendant cette période et on s'impose une maison impeccable (enfin, pendant mes 3 ans de congé parentaux c'est comme çà que j'avais réagi) et mener vie famille et boulot n'est pas de tout repos non
plus et on regrette tellement de ne pas pouvoir faire plus avec les enfants ;) de gros bisous

Madamezazaofmars 22/03/2014 21:24



Tu as très bien tout résumé



Cla 15/03/2014 21:50

Bravo pour ton billet! Tout simplement :)

Madamezazaofmars 22/03/2014 21:24



Merci beaucoup !



Lulu from Montmartre 15/03/2014 09:21

Respect et admiration, ce que tu fais au quotidien, beaucoup ne le feraient pas ne serait-ce qu'une journée. Et puis la route est longue, et qui sait si une opportunité ne viendra pas frapper à ta
porte au moment où tu t'y attendras le moins ; alors il sera toujours temps de voir les choses autrement...

Madamezazaofmars 22/03/2014 21:25



J'espere vraiment que tu auras raison



Ma poussette à Paris 14/03/2014 22:47

Pour moi ce sera je crois un éternel déchirement. un métier que j'aime ms chronophage et des enfants avec qui j'aimerais être plus présente. Lorsque j'étais en congé parental pdt un an pr Le Môme,
je ne me suis jamais ennuyé, j'étais aussi fatiguée mais j'avais du mal avec le regard des gens.
Tu as l'air bien dans ta vie et c'est le principal non ?
Plein de bises
Steph

Madamezazaofmars 22/03/2014 21:26



Il est terrible le regard des gens



Maman@home, blog de maman 14/03/2014 16:34

Si je pouvais je t'assure que je resterais bien au foyer à m'occuper d'eux comme je l'entends, mais sans mes droits au chômage ce serait impossible, il nous faudrait vendre la maison et habiter
dans beaucoup plus petit, si vous pouvez le faire profitez c'est sûr !

Madamezazaofmars 22/03/2014 21:26



On en a parlé en off alors tu connais les détails ;-)



Carole Nipette 14/03/2014 12:40

Moi je ne mets pas sur un piédestal ces femmes actives qui travaillent oui mais qui ont nounou, femmes de ménage et j'en passe pour assurer ! c'est facile dans ce cas d'assurer partout...
bref...
je n'ai jamais caché que si j'en avais les moyens, j'arrêterai de bosser pour pouvoir encore plus m'occuper de ma fille et peut être j'en aurais fait un deuxième d'enfant s'il n'y avait eu le
travail...
chacun fait aussi ce qu'il veut de son état de mère au foyer, végéter et vivre uniquement pour ses enfants en se fermant au monde ou alors profiter de tout, c'est aussi un choix que de ne plus
s'intéresser à rien d'autre (car oui certaines mères au foyer se laissent aller...), qu'on travaille où qu'on reste à la maison pour les enfants, c'est à nous d'écrire notre vie et de s'y sentir à
l'aise dedans !

Madamezazaofmars 22/03/2014 21:29



J'aurai pu écrire ce que tu as écrit sur certaines femmes actives mais j'ai eu peur d'être lapider.


J'adore tes commentaires, tellement réalistres sur les choses et avec ce point d'exclamation qui pourrait me laisser imaginer que tu étais en colere quand tu l'as écrit ;-)



stéphie 14/03/2014 12:16

alors que je sors tout juste de 6 ans de congés parental, je repense déjà avec nostalgie à ces années de BONHEUR !
c'est vraiment un choix que je ne regrette pas, même si comme tu dis, financièrement il faut savoir s'asseoir sur pas mal de choses. Voir grandir ses enfants, être là pour eux au quotidien, ça ça
n'a pas de prix.

Madamezazaofmars 22/03/2014 21:29



Voilà ta conclusion est la bonne



AnneClaireBCN 14/03/2014 11:50

Je ne vais pas revenir sur mes mots mais tu sais ce qu'il en est. De toute façon, on vit malheureusement dans un monde souvent malveillant qui fait que tu auras toujours des personnes dont tu
ressentiras le dédain. Et la bêtise donc. C'est très bien que tu mettes des mots sur tout ça, sur ta situation de MAF qui n'est pas reconnue à sa juste valeur. Et avec ces mots, et ton talent
d'écriture, ta jolie vie même si tu as des privations (on en a tous, si,si), dis-toi que tu l'auras peut-être un jour cette opportunité de carrière ou de job qui te plaît vraiment. Et rêver fait de
toute manière avancer.

Madamezazaofmars 22/03/2014 21:31



Je sais bien qu'on en a tous. J'espere ne pas avoir trop fait dans la complainte, ce n'était pas le but.


Quand à l'opportunité dont tu parle j'espere bien l'avori un jour


En tout cas, encore merci a toi



Luna 14/03/2014 11:35

Alors moi je n'aurais jamais pu rester à la maison (je l'ai expérimenté durant quelque mois et c'était une erreur ) et ne pas travailler.Ceci dit, je pense que celà dépend de l'intérêt du travail
qu'on a , du salaire et de ce qu'il vous apporte pour vous épanouir .Ensuite,je veux pouvoir partir en vacances , être indépendante de mon chéri financièrement et m'offrir de petits plaisirs sans
avoir à compter sou par sou .Je ne pense pas pour autant être une mauvaise mère et pour moi la qualité des moments passés avec mes enfants a toujours été très grande à défaut de la quantité .Je
respecte ton choix, je ne le juge pas, je ne suis ni dédaigneuse, ni admirative et je me dis que finalement, l'important est que chacune trouve son équilibre personnel même si, en ce qui me
concerne,le travail du quotidien de la maison se rajoute au travail professionnel.C'est mon choix et je l'assume pleinement

Madamezazaofmars 22/03/2014 21:32



Je n'ai jamais prétendu que les meres au foyers étaient de bonnes meres ou celles qui travaillent de mauvaises meres. j'ai juste partager un peu de ma vie et donne rmon point de vue sur la
condition de femme au foyer qui n'est pas du tout reconnu, voir péjorative



CiDooN 14/03/2014 10:52

Je comprends parfaitement ton choix.
Même si je me doute qu'il est compliqué de satisfaire toutes les envies (le congé parental c'est bien, mais ça paie pas...)
Les gens découvrent qu'une mère au foyer a du boulot avec 3 enfants en bas âge ? lol
Lessives, ménage, repas, activités, ... Faut être multi tâches, être efficace et organisé.
Comme une working girl quoi :)

J'ai décidé d'avoir des enfants, et ils passent avant ma "carrière" (de toute manière on connait ma relation avec mon boulot et certains de mes collègues).
Je suis en train de réfléchir pour aménager mes horaires pour les amener ou les récupérer de l'école maternelle, charge qui incombe au papa pour le moment (le bonheur de travailler à 10min de la
maison).
Pour compenser le fait que je ne vois pas beaucoup mes enfants (la faute aux 2h de transport quotidien), j'ai pris mon mercredi et je ne travaillerai à nouveau ce jour-là pour rien au monde. Même
si ce n'est pas facile et que la journée parait plus courte qu'une autre tellement on n'a le temps de rien.

Madamezazaofmars 22/03/2014 21:33



J'espere que tu pourras avoir tres vite les horaires que tu souhaitent et que tu pourras voir plus souvent tes deux bouts de chou



CréAriane 14/03/2014 10:50

Travaillant à temps (très) partiel, et ayant fait un break de 4 ans à la naissance de ma puce, je te comprends tout à fait, et j'ai ressenti (et je ressens toujours) le fait que ce soit
"déshonorant" dans l'esprit de certaines personnes...On entend toujours "rhan, avec tes diplômes..."...comprendre "quel gâchis"...ou alors, "quoi tu sais faire ça toi ?" ... oui oui, je sais ouvrir
et gérer un blog, retoucher des photos et tout ça, oui LOL Je ne suis pas qu'une pauvre mère qui a la tête dans les casseroles toute la journée LOL. J'espère qu'à nous toutes on arrive à faire
changer les mentalités ! A bientôt !

Madamezazaofmars 22/03/2014 21:34



Je l'espere vraiment aussi



LMO 14/03/2014 10:37

Ca c'est chouette! J'aimerais bien entendre ce genre de mots! :-)
Je trouve également que le statut de "parent au foyer" est très dévalorisé dans notre société... LEs féministes sont contre, les gens qui ne jurent que par le travail sont contre, les pères sont
contre, les mères sont contre... Tu trouves peu de gens pour au final...
On est tout de suite catalogué "vieille France" ou "feignasse"...

J'en discutais avec une amie qui a aussi choisi de rester auprès de ses enfants jusqu'à leur entrée à l'école, et ce n'est pas un statut qui donne confiance, je trouve!

Mais j'aime ta conclusion!!

Madamezazaofmars 22/03/2014 21:35



Oui la paresseuse avec des idées des années 50, c'est presque ça ;-)



Hysterikfamily 14/03/2014 10:05

J'admire celle qui comme toi,n s'épanouissent dans ce rôle. Depuis Juillet, je n'ai plus de travail. Aujourd'hui aucun employeur ne veut de moi car je suis enceinte (c'est normal au fond) mais je
vis asez mal le fait d'être "enfermé" dans mon appartement. Je pense que le fait d'être réduite dans mes mouvements jouent aussi. Mais j'ai toujours eu un rythme de travail soutenus, et ne pas
avoir de cadre dans mes journées est horrible ...

Madamezazaofmars 22/03/2014 21:35



En fait, meme au foyer, on a tres vite un cadre, je t'assure



annamoon 14/03/2014 10:05

Les femmes au foyer sont supers mal considérées je trouve, que ce soit pas l'entreprise, la société, et même parfois au seins de leur propre foyer : un mari qui considère que sa femme ne fait "rien
de sa journée" ou des enfants qui traitent leur maman comme leur bonne !
Heureusement ce n'est pas le cas partout

Il y a beaucoup d’isolement, de manque de reconnaissance, parfois même de dépression chez les femmes au foyer qui n’osent en effet pas se plaindre puisque elles sont « chez elles, comme elles le
souhaitent, et ne font que des « loisirs » »

Mais pour moi les MAF sont des héroïnes LOL
Leur journée ne sont roses, parfois ingrates avec les tâches ménagères, parfois tendues avec des enfants relous, parfois rythmée a courir après le temps… Et puis qui a tout le temps envie de
pouponner et de se consacrer exclusivement aux autres ? PERSONNE

J’applaudie donc les MAF parce que moi je serai bien incapable de faire ce qu’elles font!

Madamezazaofmars 22/03/2014 21:37



Pour la partie qui a envie de pouponner et de e consacrer exclusivement aux autres, je répondrai pas moi non plus



MissBrownie 14/03/2014 09:59

3 ans maintenant que je suis à la maison et j'avoue que j'imagine difficilement mon quotidien autrement ... Et je crois que mes enfants n'imaginent pas pouvoir retourner à la garderie le soir, le
mercredi et les vacances.

Je travaille comme je peux en freelance, de chez moi et pour le moment, on s'en sort.
Malgré tout, être salariée, c'est rassurant quand même et parfois les collègues me manquent (surtout que je ne parle pas avec les autres mamans à l'école )

Madamezazaofmars 22/03/2014 21:37



Moi non plus, je ne parle pas ou quasiment pasa la sortie de l'école.


Et toi encore, tu vois des copines blogueuses de temps en temps, mais moi c'est vraiment personne



isalouise 14/03/2014 09:58

j'aurai tellement pu écrire la même chose que toi ;) mon congé parental? je ressens aussi le besoin de m'en plaindre mais j'en suis pourtant si heureuse!!

Madamezazaofmars 22/03/2014 21:39



On est dans le même bateau ;-)



Nanine 14/03/2014 09:43

Je commente pour la première fois ;-) Je suis à la maison moi aussi tout en exerçant en tant qu'assistante maternelle, et être à la maison c'est beaucoup de travail, mais le regard dédaigneux je
connais aussi, je crois que la phrase " Je ne sais pas comment tu fais, moi je ne pourrais pas" est la phrase que j'ai le plus entendu depuis que je suis à la maison.
Mais ce choix je l'aime car je peux m'occuper de mon fils de 5 ans, le voir grandir, l'emmener à l'école ...
Et mes meilleurs souvenirs d'enfance sont les moments que j'ai passé avec ma maman, mère au foyer :-)

Madamezazaofmars 22/03/2014 21:39



Merci pour ce joli commentaire



Catwoman 14/03/2014 09:39

Je serais personnellement incapable de rester à la maison pour m'occuper à plein temps de mes enfants ... Ce n'est absolument pas dans mon caractère !
Je ne suis pas admirative.
Je ne suis pas dédaigneuse.
Je ne trouve pas non plus que les mères au foyer ont la belle vie.

C'est un choix que je respecte d'autant plus s'il est bien vécu comme toi. Après, quelle que soit la situation, et même si c'est un choix assumé, on a tout à fait le droit de se plaindre !

Quand on lit ton blog et regarde tes photos, vous semblez tous très heureux en tous cas !

Madamezazaofmars 22/03/2014 21:40



Merci pour ta conclusion



anyuka 14/03/2014 09:28

C'est quelque chose que je bosse avec ma psy (et elle rame ;-) ): elle essaye de me convaincre que ce n'est pas parce que je m'estime plus chanceuse que d'autres que je n'ai pas le droit de me
plaindre !!!
Moi je dis que chacun cherche sa place, et que l'essentiel c'est de s'y sentir bien.
(par contre ce dédain que tu évoques, je le connais bien, c'est hyper difficile de s'y habituer, mais ce sont les autres qui ont un problème, pas nous)

De gros Bisous ma Zaza

Madamezazaofmars 22/03/2014 21:40



Voilà tu as raison, les autre n'ont rien compris ;-)



matinbonheur 14/03/2014 09:20

Merci pour cet article.
J'aime me dire qu'il y a un temps pour tout. Là c'est le temps des enfants. Les miens et à la fin du mois aussi ceux des autres.

Madamezazaofmars 22/03/2014 21:40



Voilà, je raisonne aussi  comme ça



dbo 14/03/2014 09:18

l'essentiel, c'est que toi, tu sois bien ! tes enfants en sont donc épanouis ! moi aussi j'admire ce choix,

belle journée !

Madamezazaofmars 22/03/2014 21:41



Merci beaucoup



Maman@home, blog de maman 14/03/2014 09:11

J'aimerais tant continuer à rester @home et être là pour eux mais financièrement c'est impossible même en tirant de tous les côtés il manque un second salaire alors pas le choix il va me falloir y
t
retourner ... si je trouve quelque chose parce que pour le moment il n'y a rien :-( Profite de tes enfants et que eux profitent de cela aussi, ils seront toujours à temps de te connaître au travail
après.

Madamezazaofmars 14/03/2014 09:56



Ici aussi c'est au centime pret et quand je dis au centime je n'exagere pas.


Zozo n' a pas un gros salaire et si moi je travaille je ne pourrai pas les faire garder catr tout mon salaire y passerait.


D'ou mes reponses passées quand tu me disais de faire un cinoche ou un resto a deux, c'est juste impossible quand on a à peine de quoi payer tous les frais



Petitdiable 14/03/2014 08:49

Quelle que soit la situation qu'on vit, on a le droit de se plaindre!
Moi je bosse à 80%, et je gagne me vie, mais je rêve de rester auprès de me senfants, et pourtant certains diront que j'ai de la chance, et c'est d'ailleurs vrai: peu de jour de travail, une paye
correcte, les vacances scolaires, un lieu de travail à proximité...l'idéal, quasiment. Et pourtant je ne veux qu'une chose: rester avec mes enfants...

Madamezazaofmars 22/03/2014 21:41



Et tu as le droit de te plaindre aussi



anne-flore 14/03/2014 08:37

je te rejoins totalement ! et oui même si ce n'est pas simple tous les jours, je ne laisserai ma place à personne d'autre..J'angoisse déjà de reprendre en septembre.

Madamezazaofmars 22/03/2014 21:41



Comme je peux comprendre ton angoisse



delphine 14/03/2014 08:28

Très joli billet.
Passer du temps avec ses enfants, c'est une chance mais je suis heureuse aussi de travailler (à 80 % pour le moment) même si en ce moment, j'accumule des frustrations... pas facile de concilier
tout.

Madamezazaofmars 22/03/2014 21:42



Non, dans un cas comme dans l'autre rien n'est facile



Marinette 14/03/2014 08:25

Très joli article. C'est la 1ère fois que je commente.
Je dirais même que je suis admirative des mamans comme toi qui "vouent" leur vie à leurs enfants.
J'en ai 2 et j'aurais été incapable de ne plus travailler, de ne plus vivre essentiellement que pour eux et par eux. J'ai loupé plein de jolis moments que d'autres ont partagés avec eux. Cà n'en
fait pas de moi une plus mauvaise mère ni toi une meilleure. On est juste toutes différentes.
Mais je te redis toute mon admiration pour le choix que tu as fait et le bonheur qu'on voit dans toutes tes images...
Même si tout ne doit pas toujours être simple... Comme pour tout le monde... A bientôt :-)

Madamezazaofmars 22/03/2014 21:43



Merci beaucoup pour ton commentaire



Amélie 14/03/2014 08:22

Pour ma part je suis tout à fait admirative des mamans qui restent à la maison.
Je suis moi-même à la maison le mercredi depuis que mon deuxième petit bonhomme est arrivé et le mercredi est la journée la plus éprouvante de la semaine !
Je trouve vraiment super ce que tu fais pour tes enfants et ils sont très probablement bien mieux avec toi à la maison.
Mon grand arrive à la garderie à 7h30 et je le récupère le soir à 17h30 à 3ans ce sont de très longues journées.
Tes enfants ont la chance de ne pas connaître cette situation et c'est vraiment super !
Tout ça pour te dire que tu es une maman formidable et que si tu es épanouie dans ton rôle de maman au foyer je ne vois pas pourquoi les gens se permettent de critiquer ce choix.
Je te soutiens à fond les ballons :)
Passe une excellente journée avec tes garçons !

Madamezazaofmars 22/03/2014 21:43



Un grand merci pour ton soutien !



Pat 14/03/2014 08:15

Je dis souvent que la vie n'est pas un concours de malheurs. Des mamans de mon entourage avec 1 ou 2 enfants me disent parfois qu'elles n'ont pas le droit de se plaindre alors que moi j'en ai 4 !
Mais chacun ressent ses problèmes et ses limites et j'avais certainement les mêmes problèmatiques quand je n'avais qu'un ou deux enfants. Et je me disais tout pareil "mais comment font celles qui
ont plus de 2 enfants ?" Et pour le côté positif c'est pareil, chacune trouve son épanouissement a sa manière. Parfois volontairement parfois par la force des choses. Et puis selon son âge et la
période de sa vie, on ne recherche pas les mêmes objectifs de vie.
En tout cas c'est certain, tes billets transpire que tu aimes ce que tu as choisi

Madamezazaofmars 22/03/2014 21:44



Je suis très touchée par ce tu as écrit



Caro Linou 14/03/2014 07:58

J'ai choisi un métier où je suis à la maison, je m'occupe d'autres enfants en même temps que les miens. Cela me permet d'être un peu plus disponible pour eux. Mon idée est de faire ce métier
jusqu'à ce qu'ils deviennent autonomes, enfin moins dépendants ;).
Numéro 3 est prévu et lorsqu'il sera né, si notre situation ne change pas, je prendrai un congé parental. J'aime mes enfants et veutles voir grandir même si des fois les journées sont harassantes
malgré le fait, acquis, qu'on se la coule douce.
Après je sais que pour s'occuper de nos enfants c'est un sacrifice financier mais cela ne me dérange pas. Je n'ai pas eu la chance d'avoir des parents disponibles donc j'essaie de l'être pour mes
enfants...
Merci pour cet article.

Madamezazaofmars 22/03/2014 21:44



Merci à toi pour ton commentaire



script>