Pour une naissance sans violence

 

http://www.miwim.fr/blog/wp-content/uploads/2010/11/maison-de-naissance-accouchement.jpg

 

Pour une naissance sans violence, c'est le titre du livre de Frederick Leboyer, gynécologue et obstétricien.

Ce livre c'est Alice qui me l' a fait découvrir.

Sous une écriture proche de la poésie, et sous la forme d'un dialogue, l' auteur s'interroge sur la naissance non pas du point de vue de la mère mais de celui de l' enfant.

Souffre t- il ? A t- il peur ?

" Les cris ne disent-ils pas une souffrance ? Pour hurler comme il le fait, se pourrait-il que le bébé éprouve un mal immense ?

Naître serait-il douloureux pour l'enfant autant que pour la mère ?

Et si il en est ainsi qui s' en soucie ? "

Alors bien sûr aujourd'hui ces propos peuvent peu être nous paraître désuets mais en 1974 ça avait encore tout sons sens.

Si le bébé a l' époque n' était pas considéré comme une personne, un être a part entière, un être qui a mal, qui a peur, c'est grâce à de tels écrits que les mentalités ont changé.

D' un acte assez barbare, au vue par exemple du récit d' accouchement de ma mère en 1975, la naissance a pris aujourd' hui une toute autre dimension.

Trop sacralisée trouveront certaines, pas encore assez en osmose avec le bébé diront d' autres.

Toujours est il que maintenant, on peut baisser les lumières, faire le silence autour de soi, choisir la meilleure position pour soi et son bébé pendant le travail, la femme ne se concentre plus uniquement sur sa douleur mais visualise également son bébé, elle l' accompagne, le peau a peau est quasi systématique, ainsi que la tétée d' accueil...

Tout est mis en oeuvre pour que le bébé reste encore un peu comme si il était encore dans le ventre de sa mère, rassurée, a l' abri, protégé....

Moins de médicalisation, plus d' humanité, n'est ca pas là essentiel ?

Un livre qui m' a bouleversé, difficile a raconter, a lire aussi peut être mais indispensable pour des naissances toujours plus respectueuses du nouveau né.

A lire l' article sur le même ouvrage de la poule pondeuse qui t' en parle beaucoup mieux que moi.

Pour une naissance sans violence par Frederick Leboyer aux éditions Seuil

http://www.images-chapitre.com/ima2/original/717/681717_5086311.jpg

Pour les Vendredis Intellos

Commenter cet article

fleur 26/08/2011 23:35



un très beau livre apparemment, je l'ai ajouté à ma liste d'envies avec l'autre qu'il a écrit sur les massages shantala..


Mon accouchement n'a pas été conforme à mes rêves mais pas trop dur non plus, pour le prochain on fera mieux ;)



Nath 26/08/2011 22:38



Un beau livre à offrir, très intéressant... les mystères de la naissance ! Lorsque l'on voit également toutes les capacités d'un nouveau-né, son adaptation très rapide à un monde sensoriel
différent de celui de sa conception, ce sont des multitudes de questions qui sont soulevées. Je pense que naître doit être douloureux en effet ! Si je considère que mon fils et ma fille ont
autant soufferts que moi... oui, cela a dû être un dur moment mais ô combien magnifique, inoubliable et précieux !



MissBrownie 26/08/2011 17:37



C'est pratiquement sûr que naître est traumatisant pour un bébé!


Quand je vois Chichi paniquer quand je lui passe un tee-shirt par la tête et que je suis trop longue, j'imagine même pas quand il a du faire René la Taupe ...



Julie | rock@lulu 26/08/2011 15:25



son bouquin sur les massages est pas mal aussi! bizette!



mistinguett 26/08/2011 14:17



il me semble avoir lu, il y a quelque temps, une phrase qui disait que si nous, adulte, nous devions revivre notre naissance, nous ne survivrions pas... donc, j'imagine que oui, un accouchement
peut être douloureux pour un bébé...



broisha 26/08/2011 11:42



je ne connaissais pas... bon, trop tard pour moi, mais j'y penserai quand une copine sera enceinte :-)



Cécilie 26/08/2011 11:25



Je voudrais bien lire ce livre...


J'ai accouché dans une maternité de niveau II mais mon accouchement a été plutôt respectueux de ce que je voulais. "Plutôt", parce qu'il y a des choses que je n'ai pas pu maîtriser. Mais disons
que j'ai accouché avec une lumière tamisée (j'ai fait mon travail dans la pénombre), je n'ai eu que ma sage-femme et pas toute l'équipe de la maternité, j'étais en chambre pour le travail jusqu'à
ce que je veuille une péridurale (ouioui, j'ai demandé une péri, j'ai pas honte hein). Je n'ai pas expulsé ma fille les pieds en l'air ou dans des étriers : comme je n'avais pas de péri pour
cette dernière ligne droite, la sage-femme m'a fait choisir la position qui m'allait le mieux pour pouser.


Donc oui, accouchement médicalisé, mais j'ai gardé une grande liberté en fait. Et ma fille n'est pas arrivée dans une pièce éclairée comme je ne sais quoi, elle a ouvert ses petits yeux dans une
ambiance tamisée, dans le silence, avec juste le bruit des sanglots de bonheur de ses parents.



Carole Nipette 26/08/2011 10:27



Pas lu et je n'arrive pas à lire des livres sur l'éducation des enfants ou sur le sujet ... peut être que s'il y avait des gros problèmes avec ma fille je lirais mais sinon je préfère aller au
ciné, regarder des séries, lire des polars ou des romans... faire des trucs plus funs quoi :)


autant lire un article oui, autant lire le livre en entier pas pour moi... j'ai du lire un Dolto et un autre livre "Tout se joue avant 6 ans" et basta... Tout ça pour te dire que j'ai du mal à
réagir sur ces sujets qui ne me passionnent pas, oui je sais, c'était long à accoucher ;)



Cath 26/08/2011 10:27



En France , on accouche toutes de la même façon, parce que c'est plus facile pour le personnel médical.


Nos voisisnes allemandes ont elles la possibilité d'accoucher à la maison ou dans la position qu'elles souhaitent...


Accoucher est avant tout quelque chose de naturel et la société moderne tend à en faire un acte médical... Une lecture qui devrait me plaire!



mum addict 26/08/2011 10:02



j'ai lu ce livre, et il m'a beaucoup aidé à préparer mon projer de naissance. je savais vouloir un accouchement le plus naturel possible mais je ne savais pas vraiment à quoi cela correspondait.
j'ai eu un très bel accouchement et j'en suis très fiere ... j'ai vraiment le sentiment d'avoir écouté mon bébé...


j'aime aussi beaucoup son livre Shantala sur les massages pour bébé, il est vraiment très beau.



Aubergine(divine) 26/08/2011 09:55



Je me demande souvent ce que ressent un bébé. Comment lui paraît le monde. Je me pose aussi une question : Si nous n'avons pas de souvenirs directs avec notre vie intra-utérine et celle du stade
bébé, est-ce parce que c'est une période trop "violente" ?



Eurêka 26/08/2011 09:53



oui plus d'humanité dans un monde qui en manque cruellement...



La poule pondeuse 26/08/2011 09:20



Eh bien moi je trouve que tu en parles très bien de ce livre  


Leboyer a un côté psychorigide vraiment horripilant mais on lui doit énormément et il s'en est vraiment pris plein la tronche par ses confrères au moment de la sortie du bouquin. En même temps il
est capable d'une approche hyper humaine, empathique et respectueuse tant du bébé que de la femme, et il a ouvert la brèche où ont suivi Odent mais aussi par certains côtés Martin Winckler.



MamI 26/08/2011 09:03



Moi qui ai eu trois césariennes je peux te dire que je ne me retrouve pas dans ton article ou alors si, mais là où il ne faudrait pas. Pour le troisième je n'ai eu mon fils qu'après 2 jours et en
attendant on m'avait placé dans une chambre avec une autre maman dont le bébé a pleuré toute la nuit. Et moi aussi. Je me demandais si j'avais bien accouché et si mon bébé était en vie. Le
lendemain la mère est partie et alors qu'on allait en mettre une autre la sage femme m'a découvert en larme et elle a dit : "tout le monde dehors il n'y aura personne d'autre ici". Je l'en ai
béni pour ça. Je me réjouie simplement du fait que mes trois enfants sont en vie, moi aussi, ce qui n'aurait pas été le cas il n'y a pas si longtemps.


Oui il y a du chemin de parcouru, et un beau chemin, mais il y en a encore à parcourir.



Melle Bulle 26/08/2011 08:54



Tu as tout à fait raison, pendant très longtemps on a cru que les bébés et très jeunes enfants ne ressentaient pas la douleur... Heureusement qu'il y a des médecins ou d'autres personnes qui font
changer les mentalités... Bonne journée !



Quetsch 26/08/2011 08:40



Et bien ce livre m'a l'air terriblement intéressant!
Perso je suis persuadée que la naissance est un "choc" autant pour la maman que pour le bébé.
Bizzz



Brodeuse du Phare 26/08/2011 08:16



C'est vrai que c'est possible, du moins, c'est ce qu'on nous promet dans les cours d'accouchement. Dans la réalité, la lumière tamisée et la position qu'on veut, c'est loin d'être systématique,
et bien souvent on est assujetti au bon vouloir du personnel présent... J'ai voulu faire don du sang du cordon (http://fr.wikipedia.org/wiki/Sang_de_cordon), il y a un centre de don du sang juste devant la maternité, mais comme personne n'a
eu envie de, je cite, "perdre du temps avec ça", ça ne s'est pas fait.


 


Les mentalités ont effectivement évolué, mais il y a encore du chemin à faire pour vivre la naissance comme on le souhaite vraiment, à l'hopital.



script>