Chambre 614

 

Photo 021-copie-1

 

 

 

Mon article de la semaine dernière n' était pas un teaser du tout, juste une façon de rappeler que comme je l' ai pensé tout au long de ces 9 mois, chaque grossesse, comme chaque naissance est totalement différente.

 

Neanmoins, comme vous me l'avez bien fait comprendre, il faut toujours terminer ce que l'on commence alors voilà un peu de cette journée mais pas trop.

 

La veille, j'avais mangé une grosse fondue savoyarde et deux gâteaux sublimes que j'étais allée chercher à pieds depuis la maternité, une sacrée trotte, des fois que le mistouflon trouve que c' était une bonne occasion pour se manifester.. Je me souviens m'être dit que si ça durait autant avoir l'estomac bien rempli.

 

Le lendemain matin a 7 heures, j'étais à l'heure au rendez vous.A l'entrée des salles de naissance, il y avait une petite cloche, comme celle que j'ai a côté de la porte de la maison.En la faisant sonner j'étais donc presque un peu comme chez moi, sans compter le fait que c' était la troisième fois que j'allais acccoucher sur place.

 

Je devais avoir une perfusion pour provoquer des contractions mais il n'en fut rien. J'ai découvert le sens du mot propess, la chambre 614, le nouveau service avec des couleurs vertes et orangées; la salle de bain et la mini nurserie privées,  la vue sur les toits ensoleillés...

 

On a beaucoup ri toute la journée avc Zozo même de 14h a 18h quand les premières douleurs se sont fait sentir, même quand il n'était pas là car il devait gérer le stage d'athlétisme du grand, la halte jeux du petit, je me suis sentie plutôt bien au fil des heures.

 

Vers 19 heures, j'ai su que tout allait s' accélérer, que la perfusion allait être posée et était d'une efficacité redoutable, mais que je devais attendre le retour de Zozo et surtout la venue de l'anésthésiste pour que le Mistouflon arrive. J'ai pesté quand on m'a dit qu'on ne l'appelerait pas avant 20h30, je sentais surement qu'il allait se passer quelque chose d'imprévu.

 

 Assise en face de lui a faire basculer mon bassin et à observer du coin de l'oeil la petite pendule  en sachant exactement a quel moment la prochaine contraction allait arriver, la trotteuse sur le 10,  Zozo  ne m'a pas laché pendant presque 2 heures et m'a transmis à chaque fois un peu de sa force. Je l'ai serré tellement fort que ses avant bras s'en souviennent.

 

Le saviez vous ? Une péridurale qui dès qu'elle est posée entraine simultanément la rupture de la poche des eaux n'a aucun effet, mais vraiment aucun. La sage femme aura beau essayé de ma rassurer, me disant qu'elle avait encore un petit espoir que ça marche, j'ai bien lu dans ses yeux que non et que j'allais devoir me débrouiller seule  pour gérer ça comme je pouvais.

 

Je me suis souvenue de ce que disait ma sage femme pendant les cours de préparation, que les femmes qui choisissent d'accoucher sans péridurale, connaissent vers la fin du travail, comme un immense ras le bol du à la douleur et réclame anésthésiste et péridurale sur le champ. J'avais déjà réclamer les deux bien avant mais j'ai bien du faire sans et j'ai eu j'avoue un moment de panique de 15/20 minutes tellement la douleur était forte.Ce n'est qu'après que je me suis dit que j'avais du avoir l'air d'une folle, tant pis...

 

J' ai été soutenue, encouragée, portée par Zozo et l'équipe présente, soit une sage femme et une puéricultrice et quand il s'est agi de faire venir le Mistouflon, plus personne n'a pu me stopper. Même leurs invitations a respirer et a reprendre des forces ont été veines. J'étais totalement investie par ma mission de mère.

 

Un cri, puis deux, je ne sais plus. Il était là, posé sur moi.

 

Zozo était ému par son fils, fier de moi aussi,trop peut etre car même la sage femme l'a vu et lui a dit..

 

Deux heures après je mangeais un plateau déjeuner dans ma chambre, chocolat chaud, tartines beurrées et confiture mon fils sur mon lit, comme si j'avais accouché depuis des jours.

 

Et voilà qu'il a eu un mois samedi.

 

Ce que je peux détester cette expression, mais c'est vrai, ce que le temps passe vite !

Commenter cet article

madeleine 27/11/2013 19:48

Une sacrée aventure!
Pour vous 3!
Que j'ai connue d'une autre façon et qui s'est imprimée en moi à jamais.

Madamezazaofmars 08/12/2013 08:00



Oui comme tu dis une sacrée aventure



La Journaliste IT Pink et Green 27/11/2013 11:40

Ah oui c'est hard sans péri, hein... Ceci dit je ne regrette pas, et comme toi j'étais attablée et j'engouffrais mon repas deux heures après comme si de rien n'était !

Madamezazaofmars 08/12/2013 08:00



C'est fou comme le corps oublie et comme j'avais faim aussi :-)



delphine 27/11/2013 09:38

Félicitations :) :)
mes 4 loulous sont arrivés sans péri , ma dernière avec déclenchement et oui je connais bien ce moment d'effondrement..pour ma part ça m'a boosté !
Très joli moment , merci de le partager avec nous !

Madamezazaofmars 08/12/2013 08:00



Ouui moi aussi mais j'ai eu  bonnes minutes de flottement total



heidi 27/11/2013 00:28

Quelle épreuve sportive, heureusement le corps se remet vite.

Madamezazaofmars 08/12/2013 07:59



Oui c'est dingue



lexou 26/11/2013 10:56

des bisous à Mistouflon, des bisous à toi, et bravo à Zozo de t'avoir soutenue, pas facile parfois de devoir donner naissance, tous les accouchements sont différents, n'as tu pas mal partout?

Madamezazaofmars 08/12/2013 07:59



Rien que de le raconter si :-)



keju 26/11/2013 10:29

Merci pour ce joli récit très émouvant

Madamezazaofmars 08/12/2013 07:58



De rien. Merci a vous d' être là



NiouzMum 25/11/2013 20:58

C'était une de mes craintes avant d'accoucher, et je ne sais pas comment je l'aurais vécu à ta place, en tout cas tu peux être fière !
(Et OUI, ça passe TROP VIIIITE !)(j'en parle demain ;p)

Madamezazaofmars 25/11/2013 21:09



Fiere, je n' en menais pas large sur le coup



laurence 25/11/2013 20:54

tu mas fait pleurer.cest beau.cest vrai.cest lamour.merci!

Madamezazaofmars 25/11/2013 21:08



Oh ben il faut pas



Augustine 25/11/2013 20:30

Comme elles sont émouvantes, ces petites brèves qui ont rythmé la venue au monde de ton bel enfant ; merci de les partager si généreusement :-)

Madamezazaofmars 25/11/2013 21:08



Merci de les lireet merci pour le bébé Zebe ;-)



Marie mon-nid 25/11/2013 19:42

Il faut aussi savoir que la péridurale peut parfaitement fonctionner (le bonheur), mais que malgré tout, si l'accouchement s'accélère brusquement, elle devient brusquement totalement inefficace !!!
C'est ce qui m'est arrivé pour Bouchon, et ma SF m'a confirmé que c'est un effet connu...

Je rejoins Amy: Ton témoignage est pudique et très touchant...

Madamezazaofmars 25/11/2013 21:08



Moi je ne le svais pas et surtout avec un déclenchement, jamais je n'aurais cru devoir faire sans ;-)


Quand a mon témoignage, je te dis merci



La fée Lili 25/11/2013 18:15

Super, merci pour le partage :)

J'ai accouché aussi sans péridurale pour ma Pousinette, et j'ai connu également ce petit moment de panique dont tu parles !

Madamezazaofmars 25/11/2013 21:09



C'est comme si notre corps nous échappait, tu ne trouve pas ?



Amy 25/11/2013 18:04

Merci pour ce récit pudique et touchant !;)

Madamezazaofmars 25/11/2013 21:09



Merci

missbrownie 25/11/2013 17:55

Superbe ton récit.
Tu m'apprends un truc sur la péri ... une chose que ma SF ne devait pas savoir puisqu'il n'a pas bronché quand j'ai dit que je préférais attendre de voir si je gérai avant de demander la péri alors
qu'il venait de me percer la poche des eaux ... Ou alors, c'est juste quand c'est simultané.
Chez moi, apparemment, poche des eaux percées = accouchement dans l'heure ;)

Tu as eu un bien beau 3ème accouchement ^_^
Félicitations

Madamezazaofmars 25/11/2013 21:06



Je ne savais pas non plus mais oui c'est la silmutanéité qui fait ça. Imagine sinon toutes les femmes ayant perdu les eaux ne sentiraient pas leur péri.


Tu comprends maintenant pourquoi j' ai pensé a toi.


Pas de péri=Miss Brownie ;-)



Cleophis 25/11/2013 17:49

Zut pour la péridurale... En tout cas, ça fait une expérience de plus à raconter! ;)

Madamezazaofmars 25/11/2013 21:10



C'est sur oui ;-)



Voyelle 25/11/2013 17:34

Un régal de te lire !!! Que du bonheur !
des grosses bisouilles !!!
;) profitez bien de ce bonheur entre cinq !

Madamezazaofmars 25/11/2013 21:11



Merci

natmum02 25/11/2013 16:13

merci pour ce partage rempli d'émotions ...

Madamezazaofmars 25/11/2013 21:11



De rien.


Merci a toi surtout pour ces magnifiques coupons et ce beau marque page. Je suis tres touchée.



Mélanie 25/11/2013 16:06

les accouchemlents c'est toujours émouvant

déjà presque un mois, sue le temps passe vite

bises à vous 5

Mélanie

Madamezazaofmars 25/11/2013 21:12



Oui ça passe trop vite !



AlineLe 25/11/2013 15:49

Pendant très longtemps et même maintenant à 25 ans, j'hésite à avoir des enfants. Surement peur de la grossesse, de l'accouchement, de ne pas reussir l'éducation.

J'ai eu une relation très difficile avec les femmes à partir de ma naissance jusqu'à mes 2 ans, surtout pour tout ce qui était de la nourriture, et en particulier avec ma mère.
Chez moi, on ne m'a jamais caché les galères, les mal être, les difficultés que ce soit de la grossesse à l'éducation en passant par l'accouchement. Mais on ne m'a pas spécialement parlé de tous
ses bons moments que l'on peut vivre ou ressentir.

Je t'ai découverte au début de ta grossesse et l'ai suivit de façon très assidus, et l'approche que tu en as eu, la façon dont tu es en harmonie avec ton corps pendant ses 9mois et la façon dont tu
en parles, avec douceur, amour et tendresse, m'a apporté une nouvelle approche que je ne connais pas.
Et la façon dont tu racontais ta grossesse m'a fait réaliser que c'est comme çà que je voulais vivre la mienne (oui on ne va pas encore parler au pluriel).

Merci pour ses moments de tendresses et d'amour que tu nous as fait partager pendant ses 9mois.

missrelie 25/11/2013 15:39

hiii ça a l'air si facil een te lisant et pourtant..
bravo a toi bises

Madamezazaofmars 25/11/2013 21:12



Ca n'en a que l'air ;-)



Alice 25/11/2013 15:36

coool héroïque Zaza :)

Madamezazaofmars 25/11/2013 21:12



Tu parles d'une heroine ;-)



AnneSoA de Bullabébé 25/11/2013 15:28

Tu as fait preuve de courage et j'aime à penser qu'à un moment, la volonté de (re)devenir maman est plus forte que la douleur et te fait te dépasser.

Madamezazaofmars 25/11/2013 21:13



C'est tout a fait ça, tu as bien cerner la chose



Lauréa 25/11/2013 15:26

Magnifique article, je crois que je me suis sentie poussé vers la fin x).. Et oui le temps passe vite malheureusement :/

Madamezazaofmars 25/11/2013 21:13



Arretes toi malheureuse ;-)



script>