Ma petite tete va craquer... mon gros corps aussi...


http://www.pierrebotherel.fr/news/wp-content/uploads/2009/01/stress.gif




Comme je l' ai deja souligné dans d' autres articles, je deteste mon travail, oui je le hais du plus profond de mon coeur.

 La plupart des gens dans mon entreprise ne comprendrait pas que je puisse dire des choses comme ça, parce que je cite  "  avec 3 millions de chomeurs, je devrais deja m' estimer heureuse d' avoir un boulot "

Ok mais si ça ne me suffit pas a moi...

4 ans et demi deja, j' en reviens pas parfois mais surtout 3 ans de souffrance mentale depuis le retour de mon congé maternité, ca me ronge la tete, je cherche des myens de m' en echapper, mais le nerf de la guerre reste le meme pour tout le monde, l' argent. Oui car malgré une paye miserable, cette paye la j' en ai plus que besoin. Alors je m' accroche, je ne ais pas trop a quoi mais je sais pour qui, pour mon fils.

Je pense avoir trouvé ma voie, les enfants, educatrice spécialisée sans doute, mais je n' ai pour l' instant trouvé aucun moyen de me lancer dans une pseudo reconversion. Je n' ai pas de metier proprement dit de toute façon, juste un diplome universitaire qui tel quel, brut de pomme, ne vaut rien.

La ou ça commence a m' inquieter, c'est que tout ce stress rejaillit aussi sur mon physique avec des grosses plaques rouges sur les mollets et les pieds, du psoriasis sur le cuir chevelu, fatigue, irritabilité, et j' en passe, tu vas penser que je suis un monstre avec du poil sur les doigts de pied, euh ...

Tu connais ce genre de chose toi aussi, un stress intense, une angoisse, au boulot, a la maison, je gere ça si mal parfois, souvent meme ...

Commenter cet article

La Parisienne 20/03/2010 15:39


Ah comme je te comprends ! moi aussi je suis dans cet état en ce moment ! Je voulais cette année me lancer dans une formation (projet de longue date et aussi l'occasion de ne plus voir l'équipe
ultra égocentrique avec laquelle je travaille depuis 3 ans !) qui malheureusement m'a été refusée par le Fongecif : ben oui, j'ai moins de 40 ans, j'ai déjà un diplome (bac+2), un travail et un
"bon" salaire alors qu'est ce que je veux de plus ???


Madamezazaofmars 21/03/2010 08:26


Y a toujours un truc qui nous coince, pfttt


Val 19/03/2010 21:58


C'est lequel, peut être que je connais...


Val 19/03/2010 19:18


Je travaillais dans un foyer pour adultes handicapés mentaux...


Madamezazaofmars 19/03/2010 20:35


Il yen a un tout pres de chez moi


Val 19/03/2010 19:12


Tu sais quoi c'étais mon métier...avant...4 ans d'étude et 10 ans de bonheur au boulot...


Madamezazaofmars 19/03/2010 19:15


C'est vrai ? Ca m' attire, aider les autres, les enfants en difficulté, ça me prend aux tripes


Chouyo 19/03/2010 15:17


Et passer un concours ? Peut-être même en interne en fonction des acquis de compétences ? Je ne dis pas que la paye sera meilleure et le travail plus intéressant, mais il y a sans doute une voie
pour devenir éducatrice spécialisée, non ?

Courage, et dis-toi bien (dis-le surtout à ceux qui ne te comprennent pas, car je pense que toi tu le sais) que tu ne te plains pas d'être payée justement ; simplement être payée ne suppose pas de
vénérer ton travail, de dire qu'il est le meilleur du monde et tout et tout. Tu es payée accomplir pour une tâche, pas pour l'aimer.


Madamezazaofmars 19/03/2010 15:39


Oui c'est exactement ça, tu as tout compris ...


Lili et la trilogie 19/03/2010 13:12


Tu as le droit de faire un bilan de compétence, renseigne-toi. Tu es syndiquée? En tout cas, j'espère que tu pourras bouger bientôt et t'épanouir enfin. Bises et bon courage.


Madamezazaofmars 19/03/2010 20:28


Pas de syndicat la ou je bosse, mais si il yen avait un crois moi que j' en ferai deja partie !!!
M' epanouir oui ...


Firemaman 19/03/2010 11:13



On se dit que ce n'est que le boulot, mais en fait ça nous bouffe la vie. Tu sais que je te comprends, même si mon boulot est 100 fois plus cool que le tien. j'ai des appuis, des alliés, et des
souvenirs formidables de mon boulot. Mais avec la crise, ça s'est dégradé partout, j'ai l'impression. Parfois je ne suis pas optimiste pour notre société, capitaliste à tout va. Il y a tellement
de gens tristes et mécontents de ce qu'ils sont, de ce qu'ils font.



Madamezazaofmars 19/03/2010 20:29


Ta derniere phrase resument bien ce que je pense


ecnerolf au pays de merveilles 19/03/2010 09:26


tu connais mon avis la dessus, pas de poussiere magique ni de solutions radicales, mais prendre le temps peut etre de glisser un doigt de pied dans un autre univers, un coup de fil ne resoud pas
tout, mais te donnerai le sentiment de reprendre au moins un peu en main ta vie ( la micro bnc par exemple) je vais t'enerver à force, pas grave, t'as même le droit de me trouver chiante et lourde,
pourvu que ça donne la niak !!!!!!!!!!!!!!bizouillles ma zaza


Lolotte 19/03/2010 09:11


J'ai un peu de retard à la lecture de tes billets. J'aurais du commenter celui là avant le dernier, j'aurais sans doute mieux compris pourquoi les matins te pèsent !!!

Je crois comprendre bien ce que tu ressens, étant dans une situation assez similaire à la tienne. Par contre, il existe depuis peu la notion de "Rupture conventionnelle de contrat" avec accord des
deux parties. Cela peut te permettre de quitter la société pour laquelle tu travailles en te donnant droit au chomage ce qui, pour une reconversion, peut aider.

Par ailleurs, dans l'association pour laquelle je suis bénévole, je suis en train de préparer ce dossier pour une jeune fille qui veut devenir éducatrice spécialisée. Elle a trouvé une formation en
alternance qui est peu ou, pas rémunérée mais avec un job à la clé et le chomage, ça devrait à peu près le faire.

Bon, tout çà pour dire que j'espère que tu vas trouver une solution, le plus difficile est de prendre les décisions sans trop se toturer. Courage.


Jess la fée 19/03/2010 00:49


Bonsoir,
Madame Zaza, faut pas te bouffer la santé pour des enculés, je l'ai fait, j'ai faillis mourir pour leur pu**** de tronche, à me harceler, me forcer à rouler plus vite, faire ci, ça... J'ai même
chialé devant eux, alors qu'en temps normal, je sais gérer ça (sauf devant un disney, là c'ets trop !).

Sors toi viiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiite de là.



Jess la fée 19/03/2010 00:43


Coucou Zaza, un conseil; repose toi.
Je fais de la tétanie et des crises d'angoisses et depuis la naissance de ma puce, j'ai de l'exzema sur ma main droite, impossible à guérir... Casse couilles ces maladies.

Puis... Merci Zaza, fallait pas t'enquiquiner pour la Progéniture, t'as assez de taf comme ça pour penser à tout ! Bisous :)


Carole 18/03/2010 22:48


Parfois ça m'arrive de détester mon boulot mais ça ne dure jamais... il faut dire que je bosse avec des gens extras et que ça aide... mais une chose est sûre, quand j'ai passé la porte le soir, je
suis ailleurs, j'oublie tout et je pense à ce qui m'attend chez moi ou à ce que je vais faire... je ne suis pas si malheureuse que ça au travail mais ma vie c'est pas mon travail, c'est tout le
reste et c'est ça qui me tiens et me porte depuis toujours!
bon en ce moment j'ai des soucis en dehors du boulot et je trouve ça beaucoup plus dur à gérer finalement...
mais si le cif était vraiment la solution, ça vaudrait peut être le coup de se priver pendant 6 mois (tu gagnes quand même quelque chose en cif normalement...) pour rebondir sur du positif...
tu peux déjà faire un bilan de compétences qui te donnera une autre image de toi et tes capacités et si ça fait du bien au moral c'est déjà pas si mal non?
Bon courage mais essaie de ne pas te ruiner la santé...


Thé Citron 18/03/2010 22:42


Pourquoi pas assistante maternelle?
Pour devenir éducatrice, il te faudra reprendre une formation, ça peut être long!

Parfois j'aime mon boulot, parfois non. Ca dépend des jours, des clients!


leoetlisa 18/03/2010 22:35


Bein ma pauvre je te comprends, je suis passée par là lorsque j'étais enceinte de Lisa. A mon boulot mon bosse était ignoble. Comme je suis partie en congé mat' et que j'ai pris presque 1 an, les
choses s'étaient calmées et j'ai repris à mi-temps. C'est un bon compromis en attendant que Lisa grandisse un peu mais maintenant la galère c'est mon couple, c'est pas nouveau. Et être mère
célibataire me pends au nez depuis un p'tit moment et c'est peut être le mieux qui puisse m'arriver... voilà, voilà, pas gai tout ça !


Anne-Laure 18/03/2010 21:53


Merci pour ton petit mot hier, ce qui m'a fait sourire c'est que... j'avais flashé sur ton trio de photo le matin sans réaliser qui tu étais!
Pour ce qui est du boulot qui fait grincer des dents, j'ai un peu de mal avec le mien aussi. 8.5 de tension et 3 semaines d'arrêt en novembre, c'était un signe que... mais comme pour toi, j'ai du
mal à lâcher ce gagne-pain et le confort de la vie de prof malgré le mal être du quotidien. La reconversion? on en parle régulièrement à table, mais de là à faire le grand saut... Sommes nosu des
trouillardes?ou juste trop terre à terre?


Libelul 18/03/2010 21:26


Moi je bosse dans la pub et mon boulot me file la gerbe. Je te comprends. C'est dur.


Alice 18/03/2010 20:53


oh ma Zaza
Je t'entends bien. J'ai la chance d'aimer mon boulot...

Il faut y croire et faire en sorte que ce projet devienne tout doucement plus concret...
La région elle finance pas des formations aussi?
Nous on prépare des jeunes ou moins jeunes aux concours d'entrée en école de travail social (dont educ spé), ils sont financés mais je ne sais pas par qui. la région et les assédics je crois
Je vais me renseigner...


chocoladdict 18/03/2010 20:34


je te comprends à 200% car je suis dans la même situation depuis peu...pas de retentissement pour ma santé pour le moment si ce n'est un mal de tête persistant...par contre j'ai vraiment le moral
au ras les pâquerettes, j'ai une boule dans la gorge en permanence et les larmes aux yeux sans arrêt..bref je suis sur le fil du rasoir...je fais bonne figure devant mon fils et je retrouve le
sourire quand je vois mes enfants....je trouve formidable que tu saches pourquoi tu es faite, ce qui n'est pas mon cas ou disons que ce que j'aimerais faire cela ne rapporte pas assez pour assurer
financièrement...je crois que si tu as envie vraiment de faire cela, il faut que tu te renseignes sur les formations, peut-être que tu peux le faire dans le cadre de la DIF et ne pas baisser les
bras face aux obstacles....courage !


jaja 18/03/2010 20:12


o la ma zaza un petit coup de mou,
comme la photo c'est ta passion tu devrais realiser un book avec tes photos preferees et faire le tour des journaux, agences aux alentours de chez toi. c'est que comme ça que tu pourras faire ce
qui te plait vraiment!!! Faut juste avoir la pointe de confiance en soit qui fait qu'un jour tu vas te lancer.


podane 18/03/2010 20:06


oh j'aime pas te sentir comme ça Zaza...pourquoi t'es si loin!
tu vois ,j'ai choisi un boulot passionnant et pourtant je suis morte de fatigue ,60h de boulot pas de salaire depuis plus d'un an....
pas de week end ,pas de vacances ,mes gosses qui paient chers mon choix ,bosser avec mon homme c'est pas siple pour le couple,et mon corps qui n'en peux plus...je suis heureuse de l'avoir fait
,mais je ne ferais pas ça longtemps!
je t'embrasse bien fort!!!


voyelle 18/03/2010 19:41


j'ai la chance de faire le métier dont j'ai toujours rêver même si j'en vit mal, La culture dans ma ville c'est vraiment pas leur trux je suis obligé de baisser mes salaires pour mettre de l'argent
de côté pour une création dont je ne sais même pas quand elle varra le jour heureusement que j'ai mes ateliers à côté. Est ce que tu as pensé à consulter sans prendre des vraiment des médocs
costaud. Ah, ma zaza si c'était possible de les envoyer pâitre à ton boulot sans risquer de perdre ton travail, je pense qu'il y aurait longtemps que tu nagerai dans le bonheur. c'est vachement dur
, ce que tu vis et tu as tout à fait le droit de le dire...travailler ne veut pas dire être traiter comme une merde, être harceler moralement...Tu devrais faire une activité qui te détendrai, il
faut que tu penses à toi ma belle, c'est important ! je sais tu as la photo et heureusement !!!! bon courage ma zaza, je pense très fort à toi !!!!


Arwen 18/03/2010 19:34


si tu as des effets physiques de ce mal être, il va falloir mettre les bouchées doubles pour faire une formation dans le cadre de ton emploi (je crois que ça existe!)pour le métier d'éducatrice.Il
faut absolument trouver le moyen d'atteindre cet objectif!


L'épice 18/03/2010 19:20


Je te comprends tout à fait pour être passée par là...
réfléchis bien, renseigne-toi sur tes options et une fois que tu seras prêtes: lance-toi! parce que se morfondre dans un boulot qu'on n'aime pas, c'est pas normal! tu mérites mieux que ça!
et dès que tu auras pris une décision, même si elle n'aboutira pas à ton départ immédiat de la boite, ça te fera du bien et tu supporteras mieux ton boulot! crois-moi ;)
Courage en tous cas!!


Vincent 18/03/2010 19:09


Suite à l'appel a l'aide diffusé sur le blog de Chrys, je passe te faire des bisous pour te remonter le moral !:)
Surveille mon blog, il y aura une note dans la soirée !


Maman@home 18/03/2010 18:55


Au fait on peut voter plusieurs fois pour toi au concours photo?


Madamezazaofmars 18/03/2010 18:59


Apparement oui, alors ne vous genez pas ;-)


Maman@home 18/03/2010 18:52


Ben moi aussi je connais par coeur, la boule au ventre, le burn out qui s'est terminé par une dépression il y a quelques années. Avec des cons qui ont cru que je trichais (alors que je les avais
mis au courant pour mon divorce) et que je prenais des vacances alors que j'étais sous anti dépresseurs. Quand je suis rentrée (agence de comm) ils m'ont enlevé mes clients (j'avais les gros
budgets de l'agence je me suis retrouvée avec des petits comptes de merde), uen sorte de mis eau placard et après ils ont tout fait pour que je me casse. Et hop re dépression 1 an après pil poil.
Alors tu comprends pourquoi j'en ai profité pour faire un second BB et que je reste à la maison pour un petit moment. Courage Zaza mais fais attention à toi une dépression c'est pire que manger des
patates tous les jours à cause d'un petit salaire en moins.


Madamezazaofmars 18/03/2010 19:00


Je pensais pas qu 'il y ait autant de depression et de mal etre au travail dans notre petit groupe de blogueuses. Moi aussi j' aimerai faire le second mais tant que je sera ial bas, je pense que ça
ne marchera pas


Le Journal de Chrys 18/03/2010 18:08


Quand j'ai un GROS GROS stress, je me mets à gonfler!!! Un urticaire fabuleux m'envahit, je deviens toute boursouflée. cela me le fait également (mais moins fort)quand je suis fatiguée.

Est-ce le boulot le boulot en lui-même qui ne te convient pas? Est-ce lque ce sont les collègues de boulots qui te sapent le moral? Est-ce que tu as pensé à faire un bilan de compétences? Educ
spécialisée, je connais un peu, ce n'est pas facile comme boulot. Il faut aussi savoir que les horaires ne sont pas toujours ceux que l'on imagine. J'ai une amie éduc. Elle a arrêté le boulot avec
les ados et travaille maintenant avec les handicapés.
T'es-tu renseignée sur tes droits au congé CIF? Bon c'est rarement accordé mais tu peux tenter. Tu peux tenter également de rencontrer des éducs pour qu'ils te donnent une idée du métier dans le
concret.

Courage ma Zaza!!!!


Madamezazaofmars 18/03/2010 19:02


C'est le boulot en lui meme. je suis une cererbrale, j' ai besoin d' imagination ,de creation, de me sentir a ma place, et la , tous les jours les memes gestes, porter du poids, etre pris pour le
larbin, zero quoi ...


ange porte 33 18/03/2010 17:52


Je connais çà..... J'aimerai en ce moment faire autre chose comme toi et cetaines formation, seulement, tu es face à un mur, parce que tout le monde des conseils mais personne t'aide concrétement !
çà m'angoisse et çà m'énerve !! Alors, je m'évade comme je peux... Je prends un crayon ety je dessine tout ce qui se trouve dans ma caboche ou sinon, j'écoute la musique à fond !!! 


Madamezazaofmars 18/03/2010 19:02


Moi je prends des photos, a chacune son echappatoire...


Céline☼ 18/03/2010 17:13


Et le CIF, congé individuel de formation ? Tu y as pensé ? Tu y as droit peut-être. Je ne sais plus s'il y a des conditions par rapport au nombre d'employés  dans l'entreprise.
Sinon, je suis un peu comme toi. Le même âge et pas de métier, à part des diplômes universitaires qui ne valent quasiment rien, à part prouver que je suis une bosseuse. ;-)
J'espère de tout mon coeur trouver du boulot avec ma formation en compta que je suis en train de suivre, et qui me plait beaucoup, mais rien n'est certain. Démarrer à 35 ans sans aucune expérience
professionnelle...


Madamezazaofmars 18/03/2010 19:04


Bien sur, j' y ai deja pensé mais si la difference de salire est trop grande ce sera impossible


Maria 18/03/2010 17:12


je suis aussi passé par là, il y a longtemps! je peux me permettre, grace au salaire de mon mari, de ne pas travailler et m'ocoupper des enfants et la maison, a plein temps, bon, après on deprime
aussi de ne pas avoir d'utilité financière pour se sentir bien , mais ça c'est une autre histoire, trouver un juste milieu en sa vie de femme,de maman et vie de travail c'est pas facile!
j'espère que tu pourras trouver un compromis, avec une reconversion,..peut-être postuler chez un IME et faire une formation en alternance?

courage!!



Madamezazaofmars 18/03/2010 19:05


J' espere oui sortir de cette impasse, je me bats contre des moulins a vent pour le moment


virginie B 18/03/2010 17:02


oh oui je te comprends et c'est d'ailleurs pour ça que je prends (c'est décidé) mon congé parental.... l'horreur !


Madamezazaofmars 18/03/2010 19:05


C'est une bonne nouvelle pour tes enfants ça


Sandra 18/03/2010 16:16


Je hais mon boulot et je stresse, je pleure parfois le matin en arrivant, je m'enferme dans les toilettes, et j'ai tout le temps une boule au ventre. Donc non tu n'es pas seule , je cherche à
changer mais ce n'est pas si facile, en tout cas j'essaye Courage!


Madamezazaofmars 18/03/2010 19:06


Moi je pleure avant, une fois la bas, je fais la gueule...
Bon on peut se soutenir alors


Madame Sophie 18/03/2010 16:09


Oui, j'ai vécu et vis encore la même chose que toi, j'ai même fait un burn out l'année dernière et, crois-moi, cela ne vaut pas la peine de se rendre malade pour le boulot. J'ai été obligée de
prendre du  recul, et l'ambiance est toujours excécrable, mais maintenant j'ai la "gnack". Je veux me reconvertir aussi et je galère pour trouver des financements, car je veux partir sur des
études longues (oui, tout recommencer, comme si j'avais 18 ans). Donc, en ce moment, je cherche, je cherche et je cherche encore des solutions.

Je ne t'aide pas beaucoup, je voulais juste te dire que tu n'étais pas seule. Mais surtout, prends du recul, ton fils a besoin d'une maman en bonne santé, c'est ça le plus important. Courage!


Madamezazaofmars 18/03/2010 19:06


Moi aussi des etudes longues ca me tenterait bien, j' espere qu 'on y arrivera


script>