Le complexe de la mère poule

Comme si déjà dans la vie on ne nous collait pas assez d' étiquettes et ce depuis tout enfant, voilà qu'une fois devenue mère, on se retrouve encore une fois compartimentée.

 

Certainesse font un devoir de choisir elles mêmes. Je serai indigne parce que je ne fais manger que des pâtes à mes enfants et que je déteste les mercredis, et moi je serai parfaite parce que mon enfant a marché a 9 mois, parlé à 12,...

 

Autant dire que je ne crois en l'existence d' aucune de ces catégories qui pour moi ne sont que l'invention de mamans qui avaient peur d'être cataloguées alors qui ont préféré le faire ells même et brandir l'étendard soit de l'imperfection pour avoir l'air sympas et dans le coup, soit du zéro défaut parce que c'est une honte de dire du mal de ses enfants,même pour rire.

 

Je n'ai choisi aucun de ces deux camps, trop fatiguant de se justifier dans un sens ou dans l'autre, alors je me contente de rester moi même et pourtant on arrive quand même à me classifier.

 

Et je suis Mère Poule.

 

Et si pour moi ça n'est pas péjoratif du tout, on s'imagine pourtant souvent la mère poule comme une femme un peu culcul, gnangnan, qui a peur de tout pour ses enfants, qui se fait un sang d'encre lors de toutes les sorties piscine de l'aîné, qui s'angoisse au moindre petit bobo, petit bouton, qui étouffe un peu sa progéniture en la surprotégeant en en faisant du coup des enfants moins dégourdis que les autres.

 

C'est ce qu'on a essayé de me faire comprendre quand l'empereur marchait sur la pointe des pieds en Petite Section et qu'il était moins à l'aise avec son corps que ses camarades.

 

Mère Poule !

 

C'est ce qu'on continue à me reporcher parfois en me disant que je ne le laisse pas assez grandir parce que je m'occupe encore trop de lui. Trop s'occuper d'un garçon de 7 ans je ne vois pas bien ce que ça veut dire, mais à 7 ans, on est pas non plus sur le point de prendre son baluchon pour partir de lamaison.

 

Mère Poule !

 

C'est le premier argument qu'on m'a gentiment sorti rapport au mutisme de Jajaja.

 

Mère Poule !

 

Et je suis sûre que tôt ou tard on finira par me dire la même chose pour le Mistouflon. On me repproche déjà de trop souvent l'avoir dans les bras, de trop le porter en écharpe, de l'allaiter encore...

 

Mère Poule !

 

Pour résumer tout est de ma faute.

 

Alors d'accord, je suis peut être, sûrement, une maman un peu trop angoissée pour mes enfants mais pas de là à les enfermer dans un cocon et à leur donner une image biaisée du monde qui les entoure.

 

J'essaie, même si ce n'a pas toujours été facile au début, de leur laisser vivre leurs propres expériences, de leur laisser développer leur autonomie, de les laisser vivre même si j'avoue je ne suis jamais loin.

 

Souvent le fait d'être une mère poule est qualifiée de syndrôme commesi on était juste des femmmes atteintes d'une névrose et empêchant ses enfants de grandir normalement, comme les autres. mais je vois ça de manière beaucoup plus contrastée

 

Là ou je serai poule d'autres seront cool et inversement. On n'est pas tout l'un ou tout l'autre. Les nuances existent et heureusement.

 

Mais le temps d'une séance photo...

 

Mistouflon-0500.JPG

 

Mistouflon-0504.JPG

 

Mistouflon-0505.JPG

 

Mistouflon-0502.JPG

 

Mistouflon-0506.JPG

 

Mistouflon-0507.JPG

 

Mistouflon-0512.JPG

 

Mistouflon-0508.JPG

 

 

 

 

Sweat Maman Poule offert par emoi emoi, merci beaucoup.

Commenter cet article

AnneClaireBCN 22/05/2014 21:46

Une maman poule qui en est consciente et qui sait se remettre en question, c'est être bien plus fort que tous ceux qui le reprochent. Et j'aime bien ces dernières photos, j'aime bien te voir un peu
plus. Des bises.

Madamezazaofmars 07/06/2014 21:23



Et moi qui trouve qu'on me voit toujours trop ;-)



Ma Breizh Family 22/05/2014 20:41

Ba continue à être une maman poule ! Moi j'ai eu une maman poule et je suis moi même une maman poule alors vive les mamans poule et puis c'est tout ! ;)
Bisous bretons

Madamezazaofmars 07/06/2014 21:23



Bien dit !



L'expulsion 22/05/2014 20:14

J'assume complètement mon statut de mère poule ;-)!ma fille c'est mon trésor et parfois je passe pour une mère qui ne coupe pas le cordon avec sa fille de 4 ans!

Madamezazaofmars 07/06/2014 21:24



Si c'est comme ça que tu ressens le besoin de l'élever, je ne vois pas ou est le probleme



MissBrownie 22/05/2014 17:17

Poule, coq ou poussin ? ;)
Je suis d'accord avec toi, on peut être maman poule sur certains aspects et cool sur d'autres. Je ne saurais me situer entre les 2.

Madamezazaofmars 07/06/2014 21:24



Moi je te vois comme une maman cool



virginie B 22/05/2014 14:11

le sweat est top... et quoi d'autre ? moi aussi je suis mère poule et alors !

Madamezazaofmars 07/06/2014 21:24



Si c'est bon commeça, pourquoi changer



LMO 22/05/2014 13:17

Si ça peut te rassurer, je suis une maman Poule aussi!
Je n'en suis pas très fière, c'est même parfois handicapant pour moi (et peut-être frustrant pour les filles), mais je suis une angoissée chronique, j'ai besoin de les protéger de tout. Et savoir
que c'est impossible me rend malade...

Madamezazaofmars 07/06/2014 21:25



Et malheureusement on ne peut pas toujours. Je pense aux sorties piscine la tout de suite



annamoon 22/05/2014 12:55

Haaaaaaaaaaa mais on te voit EN ENTIER, ta tête et tout et tout :) BRAVO maman poule ;)

Madamezazaofmars 07/06/2014 21:25



Oui mais j'étais pas jojo



labonoccaz 22/05/2014 12:03

coucou alors suis une sacrée mère poule aussi ;) quand je travaille et que je fini à 20 h 00 ou 20 h 30 je passe toujours un coup de fil à mon grand vers les 18 h 15 même s'il a 19 ans, pour savoir
où il est et ce qu'il fait, c'est comme çà depuis qu'il à 10 ans et que je me suis retrouvée toute seule avec lui, çà fait rire mes copines mais c'est comme çà,pour moi c'est pas être mère poule
mais mère qui s'inquiète et s'interesse à ses enfants ;) et puis si je lui tel pas au polo, je peux te dire qu'il me fait la remarque en rentrant voir ah bah j'ai rien fait (sous entendu les
devoirs)car tu m'as pas tel lol....reste comme tu es ;) et au "diable" ceux qui nous prennent pour des mères poules lol des bisous zaza

Madamezazaofmars 07/06/2014 21:25



Bien d'accord avec ta conclusion



lialia 22/05/2014 11:49

Tiens, je suis une mère poule aussi (mais ça, je le savais déjà) et je le vis très bien car je sais que je le suis en connaissance de cause et que je laisse de l'espace à mon petit bout de deux ans
pour explorer, expérimenter et se développer !

Madamezazaofmars 07/06/2014 21:26



Voilà, on sait ce qu'on fait quand même



Ju 22/05/2014 11:49

Dommage ce manque de bienveillance. Nous faisons comme nous pouvons, de notre mieux, et c'est bien ça le plus important. Mais j'avais remarqué très vite dès mon 1er bébé: quand il fait un truc "pas
bien" (pleure "pour rien", fait des "caprices", etc.), c'est la faute de maman. Par contre quand il fait des trucs chouettes (sourires, bonne humeur, etc.), là c'est supposé inné chez le bébé, la
maman n'est plus "responsable". Bref, laissons parler et continuons comme ça ;)

Madamezazaofmars 07/06/2014 21:26



Exactement !



La fée Lili 22/05/2014 10:19

Je suis d'accord avec toi, on n'est jamais tout l'un ou tout l'autre, vive les nuances et c'est tant mieux. Il m'arrive d'être maman poule sur certaines choses, et d'être carrément cool pour
d'autres. Je le vis bien et mes filles aussi :)

Et ce sweat et ces photos sont magnifiques !!

Madamezazaofmars 07/06/2014 21:27



Merci Lili



matinbonheur 22/05/2014 10:14

Tu prends ton bébé dans les bras? Tu le laisses pleurer? Tu l'allaites encore? Tu ne l'allaites pas? Ohlala mais chacun ses choix, hein!
Et puis on est toutes un peu mère poule, mère louve, à certains moments non?

Madamezazaofmars 07/06/2014 21:27



Oui on est jamais tout l'un ou tout l'autre



madeleine 22/05/2014 09:53

J'aime beaucoup ton article et cette critique de la catégorisation qui culpabilise. Je déteste les mercredis et elle mange des pattes mais je suis aussi mère poule. Je me fais un sang d'encre pour
mes enfants mais qui ne le fait pas. Par contre moi j'avoue que les laisser faire leurs expériences c'est toujours pas si simples. j'aimerais parer à tout. Quand je croise ma fille (prise en charge
par le centre de loisir) dans la rue sous la pluie en t-shirt qui ne suit pas bien le groupe et pourrait se perdre, se faire écraser et j'en passe, je me force à ne rien faire, ne pas intervenir
mais je dois dire que je prends sur moi. Quand je vois une gamine censée être sa meilleure copine lui donner un coup de poing dans le ventre et elle qui ne se défend pas, ne dit rien, je me mord la
langue pour ne rien dire et attendre qu'on soit seule pour glisser le sujet et attendre sa réaction. En même temps même avant d'avoir des enfants on me disait que j'étais une maman poule parce que
je m'inquiétais quand mes soeurs n'étaient pas encore rentrées et qu'un copain disparaissait de la circulation donc j'ai l'habitude.

Madamezazaofmars 07/06/2014 21:28



On est pas de mauvaises meres pour autant



anyuka 22/05/2014 09:14

J'ai mis du temps à m'en balancer de ces fichues étiquettes, et pourtant je m'en trimballe quelques unes, je le sais grâce à une autre maman bien intentionnée : "oh vous, on sait que vous trainez
pas à l'école, oh vous de toutes façons vous parlez pas beaucoup, oh vous de toutes façons..." etc, etc. La sauvage de base, quoi ;-) ... curieusement les enfants de ces personnes-là ne me
percoivent pas du tout comme ça, heureusement pour mes kids, d'ailleurs ! Comme disait ma maman : "il faut de tout pour faire un monde", et comme moi je dis "laissons les braire, ça les occupe
!"

Tu sais quoi, je suis dingue des coquelicots, et absolument désespérée car je n'en ai pas croisé un seul depuis le début du printemps !

Bisous Maman Poule

Madamezazaofmars 07/06/2014 21:28



Alors ces coquelicots ?



Lucky Sophie 22/05/2014 09:02

Tu es une très chouette maman poule !

Madamezazaofmars 07/06/2014 21:28



Merci Sophie



Esther 22/05/2014 08:25

Ce qui est terrible c'est que tout est toujours de la "faute" de la mère. Je trouve ça franchement désolant...
A-t-on vraiment besoin de culpabiliser ainsi les femmes en permanence ?
On porte, on allaite : on les couve trop. On les laisse monter sur le grand toboggan :on est inconsciente.
À 7 ans on est encore si petit bon sang !
Je porte encore mon fils de 17 mois et dernièrement une dame m'a interpellé à la caisse d'un magasin en me disant "Mais il peut marcher pourtant ! Laissez le marcher !" Oui il marche, oui il court.
Mais il s'était endormi contre moi et était fatigué. Point. Si c'est ça être une mère poule, prendre soin de nos enfants, écouter leurs besoins, leurs désirs, alors je suis fière d'en être une.
Laissez nous vivre bordel !!!

Madamezazaofmars 07/06/2014 21:28



Absolument d'accord avec toi sur tous les points



EnilaDlb 22/05/2014 08:07

Haha ! Et ça continuera toute ta vie !
Une connaissance (garçon)d'environ 38 ans est en dépression actuellement. Selon le psy, tout est de la faute de sa mère, qui était trop "mère poule" et l'a couvé trop longtemps.

Je suis aussi une "mère poule". Et je m'en tape tant que mon fils se porte bien et s'épanouit ainsi !

Madamezazaofmars 07/06/2014 21:29



Exactement, pourvu qu'ils soient heureuc



Virginie 22/05/2014 08:03

J'ai mis longtemps à me détacher du regard des autres, c'est paradoxalement depuis que je suis mère que j'y parviens : que je sois trop ceci ou pas assez cela avec mes enfants aux yeux des gens
m'indiffère désormais...
Plutôt sympa ce sweat ;)

Madamezazaofmars 07/06/2014 21:29



Bravo



script>