Laisser ses différences au portillon de l'école

 

http://img.over-blog.com/600x902/1/46/76/24/Bugeac/Poke/Poke-0003.JPG

 

Accroc à l'info, j'ai entendu que certaines municipalités proposaient le retour de l'uniforme à l'école.

 

C'est une mesure qui revient régulèrement chaque année mais qui ne me semble finalement pas encore avoir été mise en oeuvre., dans les écoles publiques en tout cas car dans pas mal d'établissements privés, elle a déjà été adopté depuis quelques rentrées.

 

Une blouse pour chaque élève de maternelle et de primaire et les différences sociales seront bien gardées.

 

Personnellement je n'y crois guère.. Il suffit que j'écoute ma mère me raconter certaines anecdotes de l'époque ou elle était écolière, et ou tout le monde portait des blouses justement, pour constater que déjà dans les années 50, la blouse n'était pas un gilet anti discrimination.

 

 

Aujourd'hui, la blouse à l' ecole permettrait de ne plus de voir les vêtements qu' on a en dessous, oui tout le monde serait alors pareil, oui, mais est ce vraiment dans les petites classes que les enfants ont à souffrir de ce genre de discriminations ? Au collège et au lycée, on peut en reparler c'est sûr.

 

J'ai ce souvenir en Terminale ou beaucoup de mes amies portaient des Palladium et moi qui n'avait pas le moyen de m'en payer une paire, des imitations, pas mal faites, mais qui marquait inconsciemment nos différences sociales. Je devais avoir des amis intelligents parce qu'aucune remarque n'est jamais sorti de leur bouche.


Ce que je pense, c'est que si on commence a faire ça a l' école, pour mettre tout le monde sur un pied d'égalité, on ne vit pas hélas dans une cour d' école et on oublie de dire que c'est toute sa vie qu' on sera jugé sur notre apparence, nos vêtements, nos chaussures, nos sacs a mains.

 

 Je le ressens encore très fort aujourd' hui. Je sais que je ne suis pas habillée avec les it fringues du moment. La vérité, c'est que je m'en moque un peu, mais qu'on peut encore nous faire ressentir très fort, même à presque 40 ans,  dans la rue ou ailleurs qu'on a pas la paire de bottes qu' il faut ( j'ai toujours celles de l'année dernière avec les petits clous sur le devant)  une veste qui a 3 ans, un sac ou plutôt une besace qui ne vient pas de chez un créateur très en vue. 

 

Lee magazines comme le monde des blogs n'arrangent rien parfois et c'est sans doute la raison pour laquelle inconsciemment je n'achète jamais de féminins et je ne lis jamais de blogs de mode ou de beauté, parce que je sais que je ne pourrai jamais m'en inspirer et que toutça me parait si loin de moi.

 

Et si il n'y avait que les vêtements, mais il ya le reste aussi comme les cheveux par exemple ou la peau car quoi qu'on en dise, on voit tout de suite la diférence entre une personne qui a les moyens de pouvoir prendre soin d'elle et une autre qui ne le peut pas.

 

Et parfois, même encore à mon âge, avec pourtant le recul nécessaire, l'expérience et le vécu, j'arrive encore à en souffrir. Non pas par jalousie, ni par envie, mais parce que selon ou je me trouve, même pour cinq minutes, j'aimerai paraitre aussi classe que la voisine ou que la maman de L devant l'école. J'y pense un quart de seconde et puis j'oublie. On est comme on est et on vit avec ce qu'on a.

 

Ces différences, même gommées éphémerement à l'école par une blouse, resteraient donctoujours visibles de par les chaussures portées par les enfants, de par la voiture des parents à la sortie de l'école, de par le cartable que certains pourront avoir. La différence n'est pas visible que dans sa façon d'être habillé.

 

Et je ne parle pas de la personnalité car si je prends par exemple  le caractère un peu à part de l'empereur, je sais qu'il ne sera pas accepté partout de la même manière mais je ne cherche pas pour autant à le faire changer. Pourquoi faire ? Rentrer dans une norme rassurante, fixée par qui d'abord ?

 

Le sort réservé à Jajaja à l'école n'aurait il pas été le même si il avait porté une blouse, je ne le pense vraiment pas

 

Ce que je crois c'est qu'il faut éduquer les enfants et certains adultes, leur apprendre a accepter les autres tels qu' ils sont, que ce soient eux les privilégiés ou l'inverse.Aller au delà des barrières sociales, religieuses, raciales parce que de toute façon elles seront présentes tout au long de notre vie et il y aura toujours des imbéciles pour les souligner.

Evidemment ça suffira pour certains,pas pour d'autres, et  mais je crois que ça vaut la peine d'inculquer ces valeurs de simplicité et de tolérance à nos enfants même tout petits.

 

Ca fait très We are the world tout ça mais c 'est ce que je pense vraiment parce quand je vois, même à mon âge, les fossés que certains creusent sciemment ou pas d'ailleurs, l n' y a pas de quoi être rassuré.

 


Hier, apres le repas dominical, dans un etat de digestion avancée, j' ai vu Nadine Morano, " Oh mon bateau oh oh oh ", non moice je confonds avec Eric Morena...

Bref j' ai vu Nadine Morano qui parlait du port de l' uniforme a l' école et qui y  était favorable...

Alors oui, la blouse a l' ecole ne permettrait plus de voir les vetements qu' on a en dessous, oui tout le monde serait alors pareil, oui, mais ce sera non pour moi.

Parce que si on commence a faire ça a l' école, on oublie de dire que c'est toute sa vie qu' on sera jugé sur notre apparence, nos vetements, nos chaussures, nos sacs a mains...

Je le ressens encore tres fort aujourd' hui, dans la rue, quand t' as pas la paire de bottes qu' il faut, une veste qui a 3 ans, un sale sac en besace.

Au boulot aussi, on te le fait ressentir quand tu n' es pas comme les autres, pas a la mode, parce que t'as pas les moyens...

Alors je pense que c'est surtout une question d' education des enfants, leur apprendre a accepter les autres tels qu' ils sont, aller au dela des barrieres sociales, parce que de toute façon elles seront presentes tout au long de notre vie...

L' habit ne fait pas le moine... Pour toi aussi ? - See more at: http://madamereve.over-blog.com/article-36337996.html#sthash.z9c8SNWd.dpuf
Hier, apres le repas dominical, dans un etat de digestion avancée, j' ai vu Nadine Morano, " Oh mon bateau oh oh oh ", non moice je confonds avec Eric Morena...

Bref j' ai vu Nadine Morano qui parlait du port de l' uniforme a l' école et qui y  était favorable...

Alors oui, la blouse a l' ecole ne permettrait plus de voir les vetements qu' on a en dessous, oui tout le monde serait alors pareil, oui, mais ce sera non pour moi.

Parce que si on commence a faire ça a l' école, on oublie de dire que c'est toute sa vie qu' on sera jugé sur notre apparence, nos vetements, nos chaussures, nos sacs a mains...

Je le ressens encore tres fort aujourd' hui, dans la rue, quand t' as pas la paire de bottes qu' il faut, une veste qui a 3 ans, un sale sac en besace.

Au boulot aussi, on te le fait ressentir quand tu n' es pas comme les autres, pas a la mode, parce que t'as pas les moyens...

Alors je pense que c'est surtout une question d' education des enfants, leur apprendre a accepter les autres tels qu' ils sont, aller au dela des barrieres sociales, parce que de toute façon elles seront presentes tout au long de notre vie...

L' habit ne fait pas le moine... Pour toi aussi ? - See more at: http://madamereve.over-blog.com/article-36337996.html#sthash.z9c8SNWd.dpuf

Commenter cet article

louison 16/06/2014 19:08

Salut zaza!
Je suis à la bourre sur mes comms. Je lis tous tes posts et bien souvent j'ai envie de laisser un petit mot mais je suis dehors ou bien la miss me tire par là ou bien le grand veut un goûter...
Bref, tu vois bien ce que je veux dire!
Concernant cette histoire d'uniforme ou de blouse (en passant j'ai trouvé ta réflexion très juste notemment concernant l'individualité de chacun qui doit être acceptée, chose qui ne se règle pas
avec une blouse mais avec une réelle remise à plat du système scolaire).
J'ai eu affaire aux 2 cas: uniforme / pas d'uniforme. Mon grand a fait sa petite section de maternelle en Espagne dans une école publique qui avait un uniforme, sa moyenne section dans un
établissement privé avec uniforme (pas du tout huppé je précise) à New-York et cette année, la grande section dans une école publique sans uniforme, toujours à NYC.
Ok, c'est moins de boulot. C'est vrai qu'il n'y a pas de question le matin sur comment s'habiller. Peut-être que ça estompe un peu des différences (mais je n'en suis pas persuadée). Mais moi ça me
fait mal au coeur de voir les gosses habillés pareil de 3 ans à 12 ans presque tous les jours de leurs vies. Evidemment, j'ai la chance de pouvoir habiller correctement mes gosses. Ceci dit, les
fringues que j'achète à mes gamins viennent de H&M pour la grande majorité et coûtent moins cher que les uniformes. Mon gamin aime s'habiller. Il aime une couleur pendant quelques mois, puis
change de goût. Nous n'avons pas la télé, donc pas d'histoires de marques (peut-être pour l'instant) mais des histoires de goûts. Et pour moi c'est important.Comme beaucoup l'ont dis dans les comm
et comme tu le dis toi même, je crois qu'il faut s'efforcer de faire comprendre aux gosses qu'on est différent et que plus que le fait que ce ne soit pas un problème, c'est une chance. Et ça passe
aussi par les sapes.
Pour me faire bien comprendre, je ne suis pas opposée radicalement à l'uniforme mais les deux années pendant lesquelles mon fils a du en porter n'ont pas été très concluantes, ni pour moi, ni pour
lui (il ne s'est toujours pas remis du pantalon bleu marine! ;)
Bon, j'ai été un poil longue mais je t'envoie des besos d'ici et puis la bonne soirée!
L

laetibidule 10/06/2014 11:23

Je suis d'accord avec toi. Une blouse n'effaceras pas les différences et n'apprendra pas aux enfants à vivre avec !!!
Bonne journée !!!

madeleine 06/06/2014 21:00

Très beau billet dont je vais m'inspirer car je pense accorder encore trop d'importance au regard des autres. Je vis dans une banlieue chic du val de marne et je déteste faire les boutiques, ne me
maquille, ne suis pas allée chez le coiffeur depuis des années, ai tendance à m'habiller confortablement. Sous l'apparence la même différence d'esprit, d'idée. J'ai l'impression d'être une gamine
parmi les femmes de mon âge. Mes enfants sont différentes elles aussi je le vois bien et je ne le brime pas mais je trouve géniale, ce que tu expliques d'ailleurs très bien sans le dire, qu'elles
puissent avoir elles quelqu'un qui les comprendra (nous leurs parents) alors que les miens ne le pouvaient pas.

Madamezazaofmars 07/06/2014 22:11



C'est difficile de s'en défaire, même à l'âge adulte



annamoon 06/06/2014 18:55

En fait tu as tellement tout dit de manière juste que j'ai aucun commentaire à faire ! je pense exactement la même chose

Madamezazaofmars 07/06/2014 22:12



J'ai l'impression d'avoir enfoncé des portes ouvertes mais ça m'a fait du bien de l'écrire



Kestel 06/06/2014 10:13

Et je rajouterais:
Je suis moi aussi cette mere qui detonne a la sortie avec ma besace, sans maquillage et en jean. Mais au moins mes enfants sont comme tout le monde a l'ecole.

Madamezazaofmars 07/06/2014 22:13



Même avec un uniforme, j'ai des enafnts tellement singuliers, qu'ils ne seraient jamais comem tout le monde



Kestel 06/06/2014 10:10

Moi je vie dans un pays a uniforme. Mes 2 filles vont tous les jours a l'ecole en uniforme. On a un uniforme d'ete, un autre d'hiver et un pour le sport. Et quand on parle d'uniforme, ce n'est pas
une vague indication sur un style; c'est La robe de la boutique specialisee dans les unifs et pas une autre. Ca marche pour les chaussures, les chaussettes, les tricots. Tout y passe sauf les
sous-vetements, et ce jusqu'au BAC
Alors apres 4 ans de ce regime, voila ce que j'en pense:
Que du bien. Ca simplifie la vie des meres, ca accelere les matins, ca tue toutes les discussions sur la couleur a choisir. Mais surtout ca rend presque invisible les disparites sociales. Les
enfants ne sont pas stupides et savent tres bien qu'intel arrive en Porshe, passe ses vacances a l'etranger et que leur mere porte des marques, alors que d'autre portent l'uniforme du grand-frere.
Mais dans l'enceinte de l'ecole, au moins tout le monde est pareil. Mes filles ne sont pas encore au college, mais je reste persuadee que l'uniforme retire une pression enorme sur les ados.
Alors la blouse a l'ecole? A mon avis ca ne sert a rien car pour le moment elle ne concernerait que les petites classe. Au moins ca limitera les taches de peinture sur les T-shirts. Par contre je
militeraie bien pour un retour de l'uniforme a partir du college; mais un vrai uniforme, a la mode anglo-saxone.
Et je ne vous parle pas des economies de fringues sur l'annee...

Madamezazaofmars 07/06/2014 22:12



Voilà en primaire et en maternelle ça ne me semble pas indispensable du tout



PetitesCrapules/Maëline 05/06/2014 22:44

J'ai manqué de temps pour passer chez toi ces derniers temps. Et je retrouve cette sagesse et cette douceur qui manquait un peu à mes lectures du soir (au delà du style vestimentaire, des cheveux
ou du sac à main, tu as CE truc que les autres n'ont pas !)
Bonne soirée, et bravo pour ce billet encore et toujours tellement vrai

Madamezazaofmars 07/06/2014 22:13



C'est trop gentil tout ça



Sof 05/06/2014 21:58

Je viens d'une famille "aisée" et j'ai pourtant connu les deux situations : j'ai fréquenté un collège dans une petite ville à forte population ouvrière où on me traitait de "gosse de riche". A
l'inverse, quand je suis arrivée au lycée, c'était la course aux marques et je ne faisais plus tache (du moins pas à cause de ça).
Je ne me rends pas bien compte du coup,de la souffrançe que peut représenter le fait de ne pas pouvoir porter de marques au milieu d'autres gamins qui peuvent se le permettre... Mais je le
découvrirai sûrement dans quelques années quand mon fils sera scolarisé, vu que je n'aurai sans doute pas les moyens de lui offrir toutes ces marques.
J'ai davantage peur,en réalité, qu'on se moque de lui à cause d'un défaut physique, car c'est ce que j'ai vécu et ça m'a poursuivi du primaire jusqu'au bac...

Madamezazaofmars 07/06/2014 22:14



j'ai aussi eu a souffrir de moqueries sur mon physique, je vois tres bien ce que tu veux dire



Stephie 05/06/2014 21:22

Aujourd'hui ma fille s' est fait traiter de "grosse" par 1 copain de classe... en grande section... :(
Avec ou sans blouse la bêtise et la méchanceté perdurent.

Madamezazaofmars 07/06/2014 22:14



Je suis vraiment triste de lire ça.


Comment elle va  ?



Elwenn - Kid Friendly 05/06/2014 16:26

Un joli billet, si juste...

Madamezazaofmars 07/06/2014 22:14



Merci



Manganèse 05/06/2014 12:14

Je suis assez d'accord avec toi. J'ajoute ma petite pierre à la réflexion pour avoir fréquenté un collège/lycée privé où on avait un uniforme pour certaines occasions (pas tous les jours donc).
Notre premier réflexe lorsque l'on portais l'uniforme était de lui ajouter le plus de détail possible pour se démarquer : chaussures, sac, coiffure, bijoux. Et bien entendu que nous scrutions tout
ces détails chez les autres. Notre société est ainsi faite que dès le collège en particulier on cherche désespérément à se sentir appartenir à des groupes, et qu'on le fait en affichant tous les
codes de ce groupe. Cela ne changera pas avec "juste" un uniforme. On le voit bien aussi dans des pays où l'uniforme est la règle, comme le Japon par exemple. Non seulement l'uniforme est complété
des détails à la mode de tel ou tel groupe, mais en plus il sépare les enfants entre tel et tel établissement scolaire car chacun a son propre uniforme. En bref, tenter de masquer les différence
est loin d'être la bonne option. Il faut travailler à au contraire reconnaitre les différence et les apprécier (bien plus que les "accepter", les différences sont ce qui nous construit et savoir
aimer sa différence et celle de son voisin est, je pense, une des clés de la confiance en soi. Mais c'est tellement difficile dans notre société, encore plus quand on est enfant/ado)...

Madamezazaofmars 07/06/2014 22:15



Tu as tout dit et justement dit



Twins And Us 05/06/2014 11:58

J'ai lu avec beaucoup d'attention ton billet et je suis d'accord avec toi (dixit celle qui a un blog qui parle de jumelles, mais aussi de mode enfant, oups oups oups -;)).
Notre société veut absolument gommer toutes les différences, quand ça l'arrange, et mettre en avant certaines autres, quand ça l'arrange aussi. Perso, je surveille les promos, les Vp, et les vide
dressings aussi, j'y achète et j'y revends beaucoup, et j'arrive ainsi à me faire plaisir en fonction de MON budget et de MES goûts. Après,est-ce classe ou pas ? je ne sais pas, mais ça me
correspond, et si les autres n'aiment pas, j'ai envie de dire que c'est leur pb.
Nous vivons dans un monde gouverné par l'image, tu as raison, par toutes les images, et c'est pas toujours facile de 'résister' de rester soi-même. C'est la vie et le recul qui nous y aident.
Mais chez les enfants, qui n'ont peut-être pas la solidité pour résister aux comparaisons, peut-être que l'uniforme pourrait aider "aplanir un peu" des différences certes inévitables certes, mais
pendant les années où ils sont le + influençables, et peut-être pas dans toutes les villes régions écoles ? c'est juste une question que je me pose, attention, pas une affirmation.
Pour autant, je reconnais que je fais attention à ce que portent mes filles à l'école, même si ce n'est que la maternelle, mais déjà les enfants s'observent entre eux et se comparent. Mes filles,
qui sont jumelles, se comparent entre elles et commencent à bien se démarquer naturellement en matière de goûts vestimentaires, donc je sais de quoi je parle -;)
J'espère que je réussirai à leur transmettre le goût de la différence, et ce goût là je le travaille tous les jours avec elles, et le respect des autres... déjà entre jumelles, c'est du boulot !

Madamezazaofmars 07/06/2014 22:17



Je trouve ta façon de faire très très bonne



Amy 05/06/2014 10:42

Très juste, ce que tu dis... après, je me dis que ce genre de réforme pourrait non pas servir à gommer la discrimination, mais plutôt éduquer les enfants à ne plus en faire... c'est peut-être comme
ça que, petit à petit, on peut changer la société dans son ensemble. Bon, je dis ça, mais je n'y crois pas des masses, disons que ce serait une goutte dans l'océan, comme technique !

Madamezazaofmars 07/06/2014 22:18



Il faut explorer toute sle spistes alors a petite echelle pourquoi pas celle la



stef anie 05/06/2014 09:23

Je partage complètement ton avis et puis moi aussi au lycée je n'avais pas les dernières chaussures à la mode et aucune remarque! Je me souviens juste d'une fois ou j'avais vu une superbe paire de
basket mais plus ma pointure j'ai fait toute une " comédie" à 15 ans à ma mère parce qu'elle était en promo..si bien que ma mère m'a dit ha oui tu la veux?? et moi oui oui..et bien ma mère m'a
achetée cette paire une pointure au dessus de la mienne..autant vous dire que je ne les ai pas gardées bien longtemps je les perdais mdr!
Je trouve qu'actuellement les habits enfant sont à la portée de tous entre kiabi qui a vraiment un large choix, les occasions moi c'est ce que je fais! j'achète principalement petit bateau,
orchestra, la compagnie des petits parce que dans ma ville ça se fait beaucoup :) et j'avoue depenser une vingtaine d'euros tous les mois enfin quand il y a besoin! mais je craque très vite! entre
temps j'ai reussi à vendre les habits du petit dernier :)j'achète, je vends telle est ma devise hiihih
Pour les chaussures par contre je suis assez exigeante j'aime qu'elle ne soit pas trop lourde pour eux. Mais ça aussi je repère les soldes sur le net, les coupons de réductions..et j'avoue ne pas
avoir depensé plus de 25 euros pour une paire de chaussure et je reste dans la gamme babybotte, kickers, nike, adidas. Mon mari me dit très souvent ça va tu dépenses pas trop toi mdr! Si on prend
un peu le temps oui on peu faire pas mal de petite économie! et j'oubliais il y a aussi les vide greniers/brocante ou je passe des heures à chiner pour les enfants comme d'hab!! Nous adultes on
s'oublie rapidement...et je n'en suis pas malheureuse :)

Madamezazaofmars 07/06/2014 22:18



Ah pour les chaussures moi aussi



script>