La première fois ou j'ai su que je voulais devenir maman

http://origincache-prn.fbcdn.net/927952_291331801027192_1814153126_n.jpg

 

 

Cette première fois n'est jamais vraiment arrivé...

 

Contrairement à mon fils, je ne me souviens pas m' être autant projetée dans l' avenir que ce qu'il le fait. Il se voit déja policier, garagiste ou pilote de course.Il s'imagine père, en train de parler à ses enfats, et sait déjà combien de fois par semaine, il passera faire un petit coucou à sa vieille mère.

 

Je n' ai jamais rêvé d' être une princesse, ni de devenir chanteuse, et je me suis encore moins imaginée dans la peau d' une mère

 

Le papa, la maman , les enfants, ça n' a jamais été un de mes rêves de petite fille.

 

Et même en grandissant c'était loin d' être une évidence. La carrière avant tout, telle était mon crédo. J' allais devenir la nouvelle Memona Hintermann, parcourir le globe, et avoir la vie la plus excitante qui soit.

 

Mais la roue tourne et les choses changent. je rate mon concours deux fois, je retrouve un ex  et ne me voilà plus journaliste mais rat de bibliothèque.

 

Un déménagement, une demande en mariage, un largage plus tard, je me retrouve seule, toute seule, et cette envie de devenir maman ne se fait toujours pas sentir

 

Fin 2004, Zozo et toujours rien. Mes copines tombent enceinte les unes après les autres, je fais de la résistance, inconsciemment puisque je n' y pense pas, je n'en ressens ni l' envie, ni le besoin

 

Et puis un jour de Mars 2006, tout bascule pendant un rendez vous de routine chez le gynéco

 

" Madame, vous attendez un bébé... et il a déjà 12 semaines "

 

Le choc !!! L' annonce à Zozo, un texto. J' ai peur qu'il ne comprenne pas, qu'il soit réticent, et je pleure pendant tout le trajet retour jusqu' a ce que je le retrouve et qu'il me serre dans ses bras.

 

Je suis enceinte mais je ne me projette toujours pas. Dans notre petit cabanon dans la campagne, je passe une grossesse magnifique même si je dois rester alité deux mois. je porte la vie, mon enfant, mais je ne me sens toujours pas maman. Je veille sur lui, je fais tout pour qu'il ne lui arrive rien. Je l' aime très fort malgré les choses que je ne ressens pas encore

 

Et en Septembre 2006, après un accouchement long et difficile, l' évidence, la révélation, ce bébé est le mien, je suis sa mère, et ce pour toujours. Je serai toujours là pour lui. Je me découvre  louve,  lionne, quiconque lui fera du mal aura affaire a moi et à ma colère. Je suis sa protectrice, même quand il n' est pas prêt de moi. 

 

Voilà, je suis mère, je suis sa MAMAN.


Jajaja arrivera après deux d' attente, et le Mistouflon sera lui aussi un bébé surprise mais choyé.

 

Je ne voulais pas être maman et aujourd'hui j'espere encore alors que ce n'est que pure folie vue notre situauion l' être peut être encore une fois, une dernière fois, un peu plus tard ...

 

 

PS: J' ai  une pensée pour toutes celles qui n' ont jamais pu devenir mère, celles qui ont du mal à l' être et qui font tout pour y arriver, je vous souhaite le meilleur et à 30 ans passé, enfin je vous ai compris...

 

 

 

 

 

 

 

Tous les lundis donc, c'est fixé. J'ai rendez-vous avec Alice et avec vous. On se retrouve autour d'une chanson, d'une photo, d'un texte, d'un souvenir, d'un dessin autour d'un sujet fixé et dévoilé à l'avance. Vous postez, indiquez le lien chez moi ou chez elle en commentaire et on répertorie tout.

 

D'ailleurs j'en profite pour la remercier car elle est au top pour ces lundis, elle pourrait même tout faire toute seule et je lui redis combien je suis contente de partager ce rendez vous avec elle désormais.
 

Ce lundi 19 Mai, c'est "Première fois": premier job, premier enfant, premier baiser, premier amour, première rebellion, premier chagrin?
 

Et pour le lundi 26 Mai le thème sera  "mon truc de fille" : un accessoire, un secret de beauté, une tenue fétiche ou une culotte gri-gri, une angoisse très féminine, un bijou que l'on aime d'amour, un rêve de mariage, de maternité, des copines dont on ne peut se passer, une maman qui nous chouchoute encore...


 

Les lundis à deux c'est aussi chez...

 

Alice

MHF

Ze fanny Mummy

Tortue

Natmum

La vie en tisanie

Geneviève T 

Aurélie et les miss à couettes

Labonoccaz

Swettylux

Anyuka

Magda

Zoup

Silm 

Nane

Cha

Arlette

Pilisi

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

 

Contrairement à mon fils, je ne me souviens pas m' être autant projetée dans l' avenir que ce qu'il le fait.

 

Je n' ai jamais rêvé d' être une princesse, ni de devenir chanteuse, et je me suis encore moins imaginée dans la peau d' une mère

 

Le papa, la maman , les enfants, ça n' a jamais été un de mes rêves de petite fille.

 

Et même en grandissant c'était loin d' être une évidence. La carrière avant tout, telle était mon crédo. J' allais devenir la nouvelle Memona Hintermann, parcourir le globe, et avoir la vie la plus excitante qui soit.

 

Mais la roue tourne et les choses changent. je rate mon concours deux fois, je retrouve un ex ex et ne me voilà plus journaliste mais rat de bibliothèque.

 

Un déménagement, une demande en mariage, un largage plus tard, je me retrouve seule, toute seule, et cette envie de devenir maman ne se fait toujours pas sentir

 

Fin 2004, Zozo et toujours rien. Mes copines tombent enceinte les unes après les autres, je fais de la résistance, inconsciemment puisque je n' y pense pas, je n'en ressens ni l' envie, ni le besoin

 

Et puis un jour de Mars 2006, tout bascule pendant un rendez vous de routine chez le gynéco

 

" Madame, vous attendez un bébé... et il a déjà 12 semaines "

 

Le choc !!! L' annonce à Zozo, un texto. J' ai peur qu'il ne comprenne pas, qu'il soit réticent, et je pleure pendant tout le trajet retour jusqu' a ce que je le retrouve et qu'il me sert dans ses bras.

 

Je suis enceinte mais je ne me projette toujours pas. Dans notre petit cabanon dans la campagne, je passe une grossesse magnifique même si je dois rester alité deux mois. je porte la vie, mon enfant, mais je ne me sens toujours pas maman. Je veille sur lui, je fais tout pour qu'il ne lui arrive rien. Je l' aime très fort malgré les choses que je ressens pas encore

 

Et en Septembre 2006, après un accouchement long et difficile, l' évidence, la révélation, ce bébé est le mien, je suis sa mère, et ce pour toujours. Je serai toujours là pour lui. Je me découvre  louve,  lionne, quiconque lui fera du mal aura affaire a moi et à ma colère. Je suis sa protectrice, même quand il n' est pas prêt de moi. 

 

Voilà, je suis mère, je suis SA maman

 

Jajaja arrivera après deux d' attente et je l' accueillerai plus maternelle que jamais.

 

Je ne voulais pas être maman et aujourd'hui je donnerai tout pour l' être encore une fois, une dernière fois ...

 

 

PS: J' ai  une pensée pour toutes celles qui n' ont jamais pu devenir mère, celles qui ont du mal à l' être et qui font tout pour y arriver, je vous souhaite le meilleur et à 30 ans passé, enfin je vous ai compris...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

- See more at: http://madamereve.over-blog.com/article-quand-je-serai-maman-91406902-comments.html#anchorComment

Commenter cet article

anne-flore 21/05/2014 09:29

j'ai été très émue par ton texte, si sincère...et aussi parce que moi aussi je suis cette maman louve, lionne et poule tout à la fois !
Un ou une petite quatrième ? Je trouve ça beau...et courageux ! Moi j'abdique ! Trop de fatigue...Je n'ai plus la force !

Madamezazaofmars 07/06/2014 21:07



Zozo abdique aussi



Soma 20/05/2014 22:15

Parcours un peu semblable.
Le désir d'enfant n'a jms été évident.
C'est finalement mon homme qui a fait naitre ce désir
Et surtout.
C'est ma grossesse & ma maternité, qui a révélé ce bonheur inattendu, non-imaginé.

Madamezazaofmars 07/06/2014 21:07



Comme quoi, l'essayer c'est ladopter en quelque sorte



madeleine 20/05/2014 07:12

Donc c'est l'expérience qui t'a transformé, c'est beau.
C'est sympa que tu te livres là dessus.
Du coup, je me lance.
Moi j'avais deux petites soeurs dont je m'occupais beaucoup et j'ai toujours eu envie d'en avoir plein. Après des déboires amoureux, un grave accident,je ne sais pas si je pourrai. J'ai peur. je
rencontre mon mari et je tombe enceinte. J'ai dû chialer 2 bonnes semaines de bonheur et d'angoisse. Les séquelles de mon accident ne me permettront sans doute pas d'en avoir encore mais mes deux
filles sont tout pour moi!

Madamezazaofmars 07/06/2014 21:07



Et c'est tout ce qui compte



La vie en Tisanie 19/05/2014 21:30

ton billet est très émouvant! pour moi, ça a toujours été l'inverse: j'ai toujours voulu des enfants!
Dans ton cas, la nature a décidé à ta place, et elle a bien fait la chose!
ma participation:http://verychristmas.canalblog.com/archives/2014/05/19/29890206.html#c61605890

Zoup 19/05/2014 20:47

Très joli récit ! et la photo est super sympa !!!

Ma participation : http://loustiqueetpixels.wordpress.com/2014/05/16/bad-mother-18/

Bonne semaine !

Pilisi 19/05/2014 20:02

Trés beau récit... Moi j'ai plutôt choisi le premier voyage !
http://pilisi.over-blog.com/2014/05/un-lundi-parmi-tant-d-autres-2.html

nane 19/05/2014 19:39

oh que c'est émouvant ! très beau témoignage !

ma participation est là http://mabulledebonheur.wordpress.com/2014/05/19/ma-premiere-fois/

merci pour ces chouettes thèmes !

SILM 19/05/2014 18:47

Très émouvant ton article...C'est vrai qu'on parle souvent de cette envie qui arrive un matin comme ça sans crier gare. Moi j'ai voulu très tôt être maman.
Mon article après quelques semaines de silence :
http://untourchezsilm.canalblog.com/archives/2014/05/19/29903466.html

Zoup 19/05/2014 18:32

Elle est superbe cette première fois ! une bien jolie histoire !

Ma participation : http://loustiqueetpixels.wordpress.com/2014/05/19/un-lundi-parmi-tant-dautres-17/

CiDooN 19/05/2014 16:55

Pour ma part, je n'ai jamais eu une vision de ma vie sans enfant.
J'étais ce genre de petite fille qui frottait un médaillon sur le poignet pour ensuite le voir se balancer et regarder s'il faisait un rond ou un trait et en déduire combien de fille et de garçons
(le truc débile par excellence, mais quand on a 8 ans...)

Et puis la vie a décidé de me compliquer les choses. Parcours ultra médicalisé, des larmes, du temps, de l'argent.

Madamezazaofmars 07/06/2014 21:08



Mais tes garçons sont là et bien là, même si j'imagine que la route a été longue et difficile



lexou 19/05/2014 15:53

Quel beau billet, j'avais envie de devenir maman très très jeune, mes parents ont divorcés ma soeur avait 10 ans, je m'en suis toujours bien occupée, et puis je suis devenue maman a 26 ans,
j'imaginais en avoir 3 et puis avec une seule je suis comblée...la vie est faite de surprises!

Madamezazaofmars 07/06/2014 21:08



Oui toujours surprenante



cleopat 19/05/2014 15:39

joli choix de "première fois "! et comme d'habitude ton post est très émouvant :)

Madamezazaofmars 07/06/2014 21:08



Merci beaucoup



magda 19/05/2014 15:18

Et voilà ma modeste participation:
http://anteketborka.blogspot.ca/2014/05/mon-premier-pissentlit.html

anyuka 19/05/2014 13:56

Si joli et si émouvant...
Voici pour moi ma Zaza :
http://anyuka.canalblog.com/archives/2014/05/19/29901600.html

Des Bises et un doux lundi à toi !

LMO 19/05/2014 13:35

Je ne sais même pas quand j'ai su que je voulais être mère tellement ça a toujours été une évidence pour moi, depuis toute petite...
A 15 ans, je me disais que si je tombais enceinte, je garderais le bébé... Quand je suis tombée enceinte à 19 ans et que je l'ai découvert, ça reste l'un des plus beaux jours de ma vie et je n'ai
jamais douté que je la garderais...

En tout cas je trouve ton témoignage très joli, et plutôt poétique en fin de compte! L'annonce de ta première grossesse n'est ps banale! Et c'est fou comme un bébé peut changer une vie et la façon
de voir les choses!

Madamezazaofmars 07/06/2014 21:09



Pour moi ça a été une véritable révélation



swettylux 19/05/2014 13:16

oui c tellement magique de porter la vie et de les aimer ! ce sont nos bebes

mis en ligne http://thelifeofamother.over-blog.com/2014/05/la-premiere-fois.html

bisouss

labonoccaz 19/05/2014 12:39

coucou, oui très beau post ;) je n'ai pas non plus rêvé plus petite à être maman mais j'adore l'être pour mes deux loulous ;) pas simple de choisir une première fois alors voici celle que j'ai
choisi : http://labonoccaz.blogspot.fr/2014/05/premiere-foisun-lundi-parmi-tant-dautres.html
des gros bisous (et sublime photo)

alice 19/05/2014 12:37

oui c'est un texte superbe zaza
il est très émouvant
tout toi quoi...

Merci aussi à toi pour ces lundis partagés
je suis heureuse que tu sois revenue; c'est pas pareil sans toi

Marie mon-nid 19/05/2014 12:17

Quel joli texte... empli d'amour pour chacun de tes trois petits !

Madamezazaofmars 07/06/2014 21:09



Merci encore marie



julesetmoa 19/05/2014 12:06

Très beau billet .. remplie d'amour pour tes enfants, même si comme tu le dis, ce n'était pas une évidence.
Pour ma part, je savais que j'en voulais mais c'est tout. Pas de but précis, de date .. juste qu'un jour je serais maman. Je n'ai accepté et compris ce rôle qu'une mon fils aîné était dans mes
bras.

Madamezazaofmars 07/06/2014 21:10



Et tu vas remettre ça en plus ;-)



MHF 19/05/2014 12:05

le thème de première fois me fait sourire...
http://mhfleblog.wordpress.com/2014/05/19/un-lundi-parmi-tant-dautres-premiere-fois/
Bonne journée

natmum 19/05/2014 10:40

j'ai oublié de te dire : ravie de te retrouver sur la toile ...

natmum 19/05/2014 10:39

Très émouvant ce billet !! et moi, j'ai toujours voulu être maman... Par contre, je m'imaginais en executive woman qui élevait seule son enfant... Heureusement nous sommes deux à couver nos loulous
et l'histoire n'en est que plus belle...
ma participation ici : http://natmumbidouille.canalblog.com/archives/2014/05/19/29899374.html

virginie B 19/05/2014 10:33

très émouvant billet.... je n'ai jamais rêvé du prince charmant, de la robe qui va avec et toussa mais je me suis toujours imaginé avec une tribu... c'est tellement bon de réaliser ce rêve là !
bisous

Madamezazaofmars 07/06/2014 21:11



je ne rêvasi ni de l'un ni de l'autre et j'ai presque tout trouvé pourtant



tOrtue 19/05/2014 10:15

C'est super d'être maman,je l'ai été trois fois comme toi!
Mon lundi est ici:
http://http-de-tortues-en-aiguilles-12.blog4ever.com/des-lundis-a-deux-1?&trck=nl-877754-1047013-87rEh
Bisous,bonne semaine

Ze Fanny Mummy 19/05/2014 10:12

C'est rigolo, moi c'est l'inverse. Quand j'avais 4 ans et qu'on me demandait ce que je voulais faire plus tard, je disais maman. Quand j'en avais 15, il me tardait d'en avoir 30 et de vivre ma vie
rêvée avec mes 4 enfants ...

Ceci dit je crois qu'effectivement on ne réalise vraiment qu'on est mère que lorsque notre enfant né et qu'on l'a dans nos bras.

J'ai moi aussi parlé de ma grande : http://zefannyfamily.blogspot.fr/2014/05/ma-premiere-fois-la-plus-importante.html

Bisous.

script>