La fertilité naturelle ou faire un bébé mode d' emploi, j' avais du mal lire la notice...

 

J' ai cherché, j' ai tourné, j' ai viré pour trouver un sujet pour les Vendredis Intellos

J' avais d' abord pensé a un article surles MILF mais je n' ai pas reussi a mettre mes idées en place

Alors j' ai repris un vieil article pour parler de fertilité naturelle.

Car pour certaines d' entre nous, les 6 mois d' attente normaux avant de concevoir se transforment en 9, 12 mois, voire des années. Et à l' approche de l' anniversaire de l' empereur je ne peux m' empêcher d' y penser.

Et tous les gens qui t' assènent comme une vérité que faire l'amour suffit n'ont rien compris au film.

 

http://static.commentcamarche.net/sante-medecine.commentcamarche.net/faq/images/445-istock-000002167732xsmall-s-.png

Bébé est là, c'est le principal.

On aura mis le temps qu'il aura fallu mais il est là.

Toute la route, ce long chemin, envolé ? Non ?

Non, jamais tout a fait.

On a eu de la chance au bout de 24 mois, on a fini par réussir,  le corps a bien voulu de nouveau suivre notre désir, il aura suffit d' un rien,  de quoi on ne sait pas.

Ce que je sais c'est tout ce que j' ai fait pendant 2 ans, tout ce que j' ai testé, je pense avoir fait presque le  tour de ce qu' on peut essayer.

La fertilité naturelle a eu besoin d' un coup de boost et malgré les conseils que j' ai pu lire  il en  a fallu du temps et des efforts.

Il y en a pourtant des commandements a suivre pour que tout devienne plus facile, entre autres :

"- Mangez des aliments favorisant la fertilité tant chez la femme que chez l’homme : fruits (ex : orange), légumes (ex : brocoli), noix, pains, riz et pâtes de blé entier, viandes maigres, fruits de mer, poissons, légumineuses et spiruline."

J' ai fait ça pendant 6 mois et ça m'a vite lassé. En plus du fait de ne pas tomber enceinte, se priver n' est pas tres bon pour le moral.

"- Alimentez-vous sainement et prenez de manière régulière de l'acide folique , sans chercher la minceur à tout prix. Il arrive que certaines femmes maigres éprouvent des problèmes de fertilité. Le tabagisme, l'excès d'alcool et la prise régulière de médicaments sont aussi des facteurs reliés à l'infertilité."

J' ai pris pas mal, beaucoup d' acide folique mais je n' ai pas vraiment constaté de différence.

Quand a l' alcool et au tabac, j' ai tout de suite arrêté apres ma fausse couche et au moment ou j' ai tout repris je suis tombée enceinte, comme quoi.

" - Bougez régulièrement sans pour autant pratiquer des sports de façon excessive. L'activité physique contribue à réduire le stress et à régulariser le cycle menstruel."

1 heure de marche par jour pour aller au boulot + 7 heures de travail intense 6 jours sur 7

 

" Vous essayez en vain de concevoir un enfant depuis plusieurs mois ?

- Lâchez prise. Il arrive que les femmes deviennent enceintes, au moment où elles contrôlent leur stress et portent leur attention sur un autre objectif de vie.

- Cernez vos peurs inconscientes sur la question. Par exemple, est-ce que vous vous sentez suffisamment en sécurité pour explorer une telle expérience ?

- Vérifiez auprès de votre médecin que vous n'éprouvez pas de problème de coagulation sanguine comme le facteur V Leiden, déséquilibre hormonal, présence de MTS ou tout autre facteur pouvant jouer un rôle dans la difficulté à concevoir un enfant. Ces problèmes peuvent avoir une incidence sur l'infertilité et les risques d'avortements spontanés."

Alors j' ai employé d' autres méthodes...

 

  J' ai commencé par l' homéopathie, plein de tubes dont le nom se finit en UM.

Ca a marché avant la fausse couche, plus apres...

Alors je suis passée a la température, chaque matin, mais j' oubliais de la prendre ou mon thermomètre ne marchait pas je ne sais plus trop.

Alors j' ai dilapidé une partie de ma maigre fortune en tests d' ovulation. Ah cette joie quand le petit smiley qui rigole apparaît dans la fenêtre, n' est ce pas Claire,  il riait ou il se foutait de ma gueule je ne sais pas trop mais ça s'est encore soldé par un échec.


Je me suis mise a arpenter les forums, a boire du thé vert et de la Vichy Célestin, a prendre du sirop pour toux grasse et de l' aspégic nourrisson, ça fluidifie la glaire, enfin c'est ce que les copines de " fofo" racontent et a pleurer quand les " reds" arrivaient.

Puis j' ai pris sans ordonnance des cachets plus fort, pas bien ça,pour booster l' ovulation mais toujours rien.

Accessoirement j' ai fait le poirier...

Et surtout car des gens m 'ont réellement posé la question, j' ai fait l' amour...

Il n' y a que le gynécologue que je ne sois jamais allé voir, j' avais bien trop peur qu'il me dise que cela n' était plus possible.

" Lâchez prise. Il arrive que les femmes deviennent enceintes, au moment où elles contrôlent leur stress et portent leur attention sur un autre objectif de vie."

Au final, je me suis mise a lire dans la glaire cervicale comme d' autres lisent l' avenir dans le marc de café, et ça a marché, ça et un lâcher prise du a de nouvelles occupations : lecture, photos, blog, qui me changeaient pas mal  les idées.

Un soir j' ai su,c ' était ce jour là ou jamais et 20 jours après j' ai su que j' avais eu raison de m' écouter, que la méthode Billings que je pratiquais depuis quelques mois avait fini par payer.

Le bébé est là, j' ai de la chance, certaines auront un parcours long, difficile, certaines n' y arriveront jamais... 

Le bébé est là, je le regarde, je l' aime, mais je n'  oublie jamais les copines qui essaient.


Source : La fertilité naturelle par Nikki Bradford

 

 

Je ne sais pas si cet article correspond aux Vendredis Intellos, je laisse Mme Déjantée seule juge, mais j' avais envie de le réécrire.

Commenter cet article

Manon 29/05/2016 18:47

Je suis tombée sur ce billet en cherchant une énième plante miracle pour booster ma fertilité . J'ai eu l'impression de me lire, tout ce que tu as fais, je le fais actuellement. J'ai tout fait , le poirier, la glaire, les plantes, perdre du poids, marcher, la vichy , le thé vert , faire l'amour tous les deux jours ( sérieux, yen a qui tiennent ? Monsieur et moi n'en pouvions plus à la fin du mois ^^" )....Le gynéco, je suis allée le voir par contre. Après une batterie d'examen il m'a trouvé un petit dérèglement hormonal ( pas assez de progestérone parait t-il ) et sa solution était un traitement super fort avec une liste d'effet secondaire long comme le bras. J'ai flippé, je l'ai pas pris ( d'où les plantes -_-' ) et j'ai pas osé y retourner. C'est idiot je sais. Cela fait plusieurs années qu'on essaie sans résultat. Je passe chaque mois par la journée de déprime quand les règles arrivent , parfois en retard ( encore pire T_T ) , après m'être fait des films, en me disant que c'est injuste qu'un truc aussi simple que tout le monde sait faire j'en sois incapable et le temps passe ... Bref, je tiens à te remercier pour ce billet. Il m'a fait sourire , je me suis reconnue et m'a donné de l'espoir, car au final tu l'as eu ton bébé ! Et moi aussi j'y arriverai. J'essaie en attendant de profiter de ma vie de femme sans enfant ( car " ça change la vie un enfant" disent celles qui y sont arrivées). Je vais oublier aujourd'hui au moins cette plante soit disant miracle et retourner faire des trucs que j'aime :p

Chocophile 06/09/2011 08:15



Bon je retiens mes larmes du mieux que je peux, je suis touchée et heureuse que tu aies pu connaitre le bonheur d'être maman après tout ça.. et concernée. J'ai connu ces deux ans d'attente et la
torture qui va avec, mais la grossesse spontannée n'est pas venue et s'en est suivi le parcours du combattant de la PMA pour avoir une magnifique petite puce née 4 ans (putain 4 ans!!!!) après
l'arrêt de la contraception. Je garde au fonds de moi le doux espoir d'une surprise de la nature mais elle ne semble pas vouloir alors le combat devra reprendre...Tout reprendre à zéro...Dur...



emma 05/09/2011 11:02



On a eu la chance d'avoir un bébé (enfin d'avoir un bébé, il est encore dans mon ventre hi hi) beaucoup plus rapidement... mais je crois dur comme fer au "lacher prise" ON était trop concentré
dessus, on calculait les dates alors que finalement je ne connaissais pas mon cycle.


Puis on a acheté une maison, j'ai eu une promotion dans mon travail. ON pensait à autre chose.


Et comme toi, un soir, j'ai su. J'ai harcelé mon mari, je le sentais, c'était aujourd'hui ou jamais. 


Dernières reds le 16/03, fécondation le 6/04: le jour où "j'ai su", quelques jours à peine avant mon prochain cycle, ce que je pensais être impossible...



Marie 02/09/2011 23:44



Autant pour ma fille ainée je suis tombée enceinte plus vite que mon ombre, autant pour les jujus ça m'a pris un peu plus de temps. Pas énorme, hein, mais un an.


J'ai eu le petit smiley qui rigole sur les test d'ovulations, j'ai lu ma glaire, j'ai pris ma tempiotte, j'ai mis les jambes en l'air... Et tout le monde me disait, "mais si tu ne tombe pas
enceinte c'est parce qeu tu y penses trop" et quand je suis tombée enceinte on m'a dit "ah, tu vois c'est parce que tu n'y as pas pensé!"


Sauf que si, j'y ai pensé, et plutôt deux fois qu'une, parce que j'ai fait des échographies un jour sur deux la semaine précédent mon ovulation. Et que j'ai su précisément quel jour j'ovulais, et
que ce jour là, le ciel pouvait nous tomber sur la tête que j'aurais quand même tout fait pour trouver un moment avec chéri.


 


Merci pour cet article!



kaki 02/09/2011 21:59



Je me reconnais bien dans ton billet. 18 mois pour chaque loulou. mais ils sont arrivés sans aide au bout du compte. le pire c'était celles qui tombaient enceintes rapidement et qui te disent
"vous êtes sures que vous faites assez souvent l'amour ?" !!!



BUMCAT 02/09/2011 20:03



Comme je comprends tout ce que tu as écrit! Je suis passée par là avec en prime une insémination....et aujourd'hui, j'ai mon petit coeur de deux! Trop heureuse, faut pas désespérer, courage pour
celle qui rame..



MissBrownie 02/09/2011 15:15



Ah la méthode Billings :)


Je l'ai pratiqué un peu aussi ;), en plus de la prise de température chaque matin pour TiBiscuit.


Maintenant je suis une pro pour savoir quand j'ovule ou non ;)



maman-mais-pas-seulement 02/09/2011 15:04



C'est qu'elle est dure avec les règles La Déjantée mais là, elle peut pas l'ignorer celui-là : une mine d'infos et d'émotions, très intéressant.


Depuis déjà l'adolescence, ne pas parvenir à tomber enceinte était ma pire crainte, je pressentais que j'aurais un mal fou voire que je n'y arriverais jamais (des règles totalement irrégulières
voire absentes pis des trucs irrationnels).


Je réfléchissais déjà à l'adoption avant d'avoir rencontré Musclor ... 


Pis voilà, je tombe enceinte comme d'autres vont chez le coiffeur, en 2 minutes à chaque fois, je n'en reviens toujours pas moi-même d'autant que j'ai appris entre temps que j'avais un utérus
rétroversé ou renversé enfin sé quelque chose ...


Et je me dis que la nature est trop trop injuste, c'est un sujet paradoxalement douloureux pour moi quand on me parle des difficultés à avoir un enfant, du parcours du combattant que ça peut
être.


Tu as effectivement ouvert une brèche qui mérite d'être nourrie de mille témoignages pour celles et ceux qui en bavent



Princess' 02/09/2011 14:27



C'est une histoire de couple, qqch d'intime... cependant, il est difficile d'échapper au "alors, c'est pour quand ?", "qd est-ce que vous nous faites un bébé ?". Cette pression est encore plus
pénible qd on n'arrive pas à tomber enceinte.
J'ai eu de la chance, nous avons eu de la chance... ms même si c'est vite arrivé, des tonnes d'interrogations : allons-nous y arriver ? est-ce que ça va marcher ?
Tout ça fait partie d'un petit miracle, celui de la vie...



mistinguett 02/09/2011 14:03



la fertilité est une chose tellement complexe... regardes, pour ma fille, je suis tombée enceinte au bout d'un mois d'essaie... pour pickachu, j'ai enduré la plus longue des attente et d'angoisse
et ce n'est qu'au bout de presque trois ans que j'ai enfin eut, mon fils et là, sans chercher à tomber enceinte, je le suis devenue, comme par magie....



stephaline 02/09/2011 12:43



perso, je ne crois pas du tout aux "remères de bonnes femmes" qui en la matière mettent plus la pression qu'autre chose (a mon avis ..)


Pour nous, j'ai rien fait de tout ca ! On a essayé naturellement pendant 2 ans et bout de 2 ans, je suis allée voir gygy qui au bout d'a peine 3 mois d'examen en tout genre, a detecté le pb
et l'a solutionné par une petite intervention dans les 3 mois suivants. Ma grossesse est ensuite arrivée dans la foulée !



Mme Déjantée 02/09/2011 12:35



Merci de ta contribution!!!


Tu as bien fait de l'écrire, car tu l'as écrit avec ton coeur et tu nous relayes les écrits qui nourrissent les espoirs de centaines, de milliers de femmes ici et là...


Tu as parlé du désir d'enfant, de désir de tomber enceinte... il aurait mille choses encore à explorer, merci d'avoir ouvert la voie (ça me donnera l'occasion de proposer plein de sujet lors du
débrief!!)



Audrey 02/09/2011 11:16



Superbe article, j'adore !! Surtout en ce moment où le désir d'agrandir la famille est très présent et n'abouttit pas....



fleur 02/09/2011 10:41



Un billet magnifique, j'ai connu la peur de ne pas être maman, j'ai eu peur de devoir adopter, et j'ai eu la chance de porter la vie..


Je pense très souvent à toutes les femmes et hommes qui attendent, qui adoptent et qui doivent souffrir énormément de cette situation..


 



Delphine 02/09/2011 09:33



Je commence à passer par là.... hum.....



AnneLaureT 02/09/2011 09:32



Bon ben, tu t'en doutes, je pleure maintenant que j'ai fini de te lire... Superbe billet !


*



mum addict 02/09/2011 09:31



je n'ai jamais eu de soucis pour tomber enceinte. J'ai eu des épisodes malheureux .. mais la vie semble s'épanouir facilement en moi. C'est une chance, et je le sais.  je trouve toutes ces
mères, et femmes qui luttent pour avoir un enfant très courageuses. Et j'aimerai que l'on parle aussi de ces hommes qui les soutiennent et qui eux aussi attendent de créer la vie, un petit d'eux
même ...



Anne-Laure 02/09/2011 09:15



Lâcher prise : C'est fou ça ! Pour Grégory, je suis tombée enceinte au moment ou j'ai lâché prise, au moment ou la médecin nous as dit "faut faire des inséminations artificielles" Je pensais que
je n'allais pas tomber enceinte naturellement, du coup je suis tombée enceinte juste avant le rendez-vous pour l'IAC^^ Et pourtant, on avait vraiment un problème de fertilité...tous les 2. C'est
fou quand on y pense !

Par contre, je voulais aussi rebondir sur l'acide folique, ça n'aide pas du tout à tomber enceinte, ça permet juste d'éviter des malformations du tube neural. Théoriquement, il est conseillé à
toutes les femmes qui souhaient avoir un enfant car il faut commencer le traitement 3 mois avant la conception et jusqu'à la fin du premier trimestre. Mais il n'a aucune incidence sur la
fertilité.



Kiara 02/09/2011 09:06



Merci pour cet article qui me touche. Je n'ai pas encore essayé de faire de bébé mais je sais que le parcours risque d'ête long et semé d'embûches. Je le sais depuis plus de dix ans, je vis avec.
Mais les personnes qui ne le vivent pas ont du mal à comprendre. Je ne l'ai dit que récemment à ma famille.


J'espère un jour avoir un petit empereur aussi...


Merci de dire que ce n'est pas si facile pour tout le monde!



script>