La différence c'est ce silence...

 

http://distilleryimage7.s3.amazonaws.com/dd8d89b6673a11e3be7a1240bc19271b_8.jpg

 

Hier matin j'ai accompagné Jajaja a sa deuxième séance d'orthophonie. J'ai donc découvert la spécialiste qui va l'accompagner toute l'année, ses méthodes, la façon dont elle va se servir du langage des signes, de photos, de pictogrammes, 45 minutes passionnantes je dois dire.


Et mon fils, qui a parfois du mal avec les inconnus a été très a l'aise avec elle pour seulement la deuxième fois ou il la voyait. Il lui a donné la main, l' a écouté avec attention, a joué le jeu. Et moi j'ai beaucoup aimé cette première rencontre et j'ai senti a sa manière de lui parler, de le regarder,  qu'on allait pouvoir avancer avec elle.


Quand on est sorti de là, main dans la main, je me suis sentie bien et je l'ai senti bien aussi ce qui est pour moi primordial.


Il pleuviotait mais on a couru sur le trottoir humide, on a sautillé, tu avais les joues bien rouges et moi le coeur léger.


 J'aurais du passer au laboratoire plus tôt dans la matinée mais je n'ai pas pu. Je me suis dit qu'on irait ensemble.

 

J'aurais peut être du réfléchir avant, me rappeler que les nouveaux endroits lui font toujours un peu peur mais je me suis dit que je n'en avais pas pour longtemps.


Mais une fois dans la salle d'attente, il a pleuré, un peu crié aussi. Et c'est la que la dame de l'accueil m'a jeté un regard revolver et m'a dit " mais qu'est ce qu'il a, qu'est ce qui lui prend ?". Elle avait sur le visage de la crainte, du dégoût, je ne sais pas trop.

 

J'aurais voulu lui hurler que mon fils ne parle pas, que les pleurs et les cris sont une manière pour lui de verbaliser sa peur, sa tristesse, sa colère. Mais je n'en ai pas eu le temps, elle nous a expédié hors du labo vite fait, bien fait.


Quand j'ai dit a mon fils  qu'on partait, on avait même pas franchi le seuil de la porte que déjà il s'était totalement calmé.


Il a remis sa petite main dans la mienne et on est allé jusqu'à la voiture.


On est rentré, il a mangé et il est retourné a ses jeux comme si rien ne s'était passé.
 
 Mais pas moi.
 
Depuis hier je revois le visage de cette femme, celui de l'ignorance, celui de la peur de l'autre quand il n'est pas dans la "norme", son inquiétude et sa manière de me faire comprendre que "madame, vous ne savez pas tenir votre enfant. Il est mal élevé".

 
Que sait elle de sa vie, de la nôtre ?


 L'a t-elle déjà vu quand il embrasse son petit frère, a t-elle déjà entendu son rire quand il succombe sous mes chatouilles, a t-elle seulement pris le temps de le regarder et de voir comme il est beau ? Je ne crois pas non.

J'ai été en colère longtemps, j'ai eu besoin d'en parler et des gens bien attentionnés ont su m'apaiser un peu. Notamment avec une ou deux bonnes répliques que je me garde sous le coude, merci Kris et Oum

 

"La connerie est contagieuse mais ne touche pas les gens biens" ou encore "'il a une réaction allérgique sévère devant les gens cons"

 

Heureusement que l'après midi c' était son anniversaire à la Halte Jeux. J'avais préparé pour l'occasion un brownie et les enfants au moins eux voient avec leurs coeurs avant de voir avec leurs yeux. Ils ont tous soufflé les bougies avec lui, lui onrt chanté bon anniversaire et même si il n'a rien dit, il était ému mon petit bonhomme. Pas besoin de longs discours parfois, un regard, un sourire suffisent.

 

 
Je lis de plus en plus d'articles de blog sur des enfants "différents" à divers degrés et je trouve ça vraiment super que ses parents là puissent parler de leurs enfants, de leurs joies et de leurs problèmes ouvertement. Non il n'y a a pas que des enfants parfaits et sans souci mais c' est tout récent que la parole de ses parents là se libère.


Mais je me dis aussi que si ses parents la et j'en fais partie rencontrons des problèmes c'est justement souvent a cause de gens comme cette dame de l'accueil ou encore l'Atsem que jajaja avait croisé a l'école. Des gens  jugent au premier regard, avec toute leur ignorance et leur intolérance.

 

J'ai lu plusieurs mamans dirent qu'elles avaient du enlever leurs enfants de l'école parce qu'on ne les acceptent pas tels qu'ils sont et je trouve ça inadmissible, inimaginable même à notre époque.

 

Je suis toujours effrayée de voir à quel point la société a aussitôt fait de stigmatiser, enfant comme adulte d'ailleurs dès qu'ils sortent un peu du "rang"

 

J'ai lu ce très bel article de Mama Funky aussi  qui dénonce bien la betise qu'on en elles certaines personnes


 Je ne sais pas si d'en parler peut faire bouger vraiment les choses mais peut être faire un peu évoluer les mentalités.


Non tous les enfants ne parlent pas a 18 mois ne marchent pas a 1 an, n'en déplaise à certains.
 
Et moi j'ai juste de la chance d'avoir et de pouvoir aimer ce petit garçon pas tout a fait comme les autres.

Commenter cet article

NiouzMum 29/12/2013 01:50

Ce qui compte c'est que vous ayez trouvé quelqu'un avec qui Jajaja se sent en confiance ... En tout cas il a l'air super épanoui ton fiston ;)

arlette 21/12/2013 01:01

tu as raison et tu es si touchante....j'aime décidémment te lire
bises Zaza

Jennifer 20/12/2013 23:42

PStop : la dame n'est pas conne, elle a juste peur.

Je suis bien placé pour le savoir, je suis en fauteuil avec pas mal de mouvement involontaire. Je me suis juste étranglé avec mon cordon ombilical il y a 28 ans. Je suis comme le philosophe
Alexandre Jollien visible sur YouTube mais lui marche. Çacétait pour justifier ma légitimité.rer
Ma sugggestion c'est de ne pas partir mais de "eu copiner' avec la dame, te livrer un peu "je suis désolée mon fils ne sais pas encore parler. La on sort de chez l orthophoniste. Par contre, vous
verriez comme il est prévenant avec le bébé. Chaque fois il lui donne son doudou et en plus blablabla..." si tu arrives à faire ça je parie que la dame peut changer du tout au tout.

Pour, comprendre pourquoi le handicap fait peur.. Je te recommande vivement "le miroir brisé " par la psychanalyste Simone Sausse elle a exercé des années auprès d'enfants handicapées.

Désolée pour les fautes suis sur.mobile.mais je voulais quand même t'écrire n p

maoré 20/12/2013 22:29

Ton cri d'amour pour ton fils est tout simplement bouleversant. Tu as la chance d'avoir ton Jajaja, ton Jajaja a la chance de t'avoir pour maman. Ensemble avec son papa et se frères, vous abattrez
des montagnes. Bises, joyeuses fêtes et pour terminer sur une note plus légère : je suis jalouse de ta bougie qui sent le sapin. Mon nordmann ne sent rien ;)

Mamanwhatelse 20/12/2013 15:20

voilà je pleure, j'ai les larmes aux yeux… tout ce que tu as écrit j'aurais pu l'écrire moi aussi, pour l'avoir déjà vécu…. avec Little B comme tu sais qui a aussi du mal à s'exprimer mais aussi
avec Mister E., avant son traitement quand sa taille ne correspondait pas à son âge et qu'on m'arrêtait dans la rue juste pour me dire "oh lala mais qu'est-ce qu'il est petit!".
Les gens sont bêtes, la bêtise est humaine malheureusement et le monde n'a pas droit à la différence…. quelle erreur!!!… et nous même si on essaie d'être fortes la plupart du temps, parfois on
craque, on se met en colère et on culpabilise….
Mille bises ma zaza

Milie 20/12/2013 15:19

Parfois je n'ai pas grand chose à dire à part :

Mélanie 20/12/2013 14:28

Audray ne parlais quasiment pas en rentrant à l'école en petite section
j'en était même traumatisée, en écoutant les autres enfants parlé correctement, en faisant de belle phrase
J'ai embêté l'institutrice toute l'année, elle me disait ne vous inquiété pas ce n'et que la petite section, ce n'est pas grave ; même autour de moi on me disait la même chose

en fin d'année elle parlait, elle avait des difficulté sur certaines syllabes surtout celles avec 2 consonnes à la suite "br" "tr" "bl" ...

en arrivant en moyenne section, la maîtresse m'a conseillé d'aller voir l'orthophoniste puis l'ORL,

j'espère que tout cela va s'arranger avec l'orthophoniste,
déjà si tu as senti un bon contact entre elle et ton fils tout se passera bien crois moi (mes 2 enfants sont passer par là; et tout était super ensuite)

surtout que les enfants ressentent beaucoup de chose.
Je me souviens après le décès de la maman de mon mari il y a 5 ans, on leur a expliqué avec des mots simples la situation, 2 jours après fiston avait une scéance avec l'orthophoniste, là pour le
coup ma mère l'emmène comme d'habitude et ne dit rien à l'orthophoniste ; la scéance terminé elle dit à ma mère : "Rémy a fait n'importe quoi aujourd'hui, il me disait éléphant à la place d'avion,
rouge au lieu de jaune" (ce ne sont que des exemples mais c'était comme ça toute la scéance alors qu'il savait la réponse ; quand ma mère lui a annoncé que le décès de ma belle mère était 2 jours
plus tôt et qu'il était au courant elle a dit " ne cherché pas c'est ça" et après tout a été comme sur des roulettes pour Rémy

soit un peu patiente et ru verras tout s'arrangera
j'espère que tout ira bien aussi chez l'orl

pleins de bise à toute la famille et profites en un max

Mélanie

milo 20/12/2013 13:16

C'est pas evident la difference, pour ma fille ado qui est autiste, je lui mets ce badge pour les balades, souvent le regard des gens se posent dessus et on a plutot droit à des sourires.
http://rlv.zcache.com/macaron_je_ne_suis_pas_mal_eleve_carre_pins-rcf34aca97748478a8de947f398c2d052_x7j1a_8byvr_512.jpg

bon courage en tout cas, c'est jamais evident d'avoir un enfant "different"

lexou 20/12/2013 12:40

tout est dit, je te, vous, soutiens à 300%!!!!!

Lucky Sophie 20/12/2013 12:14

Je crois que ça se constate malheureusement toute notre vie mais peut-être que ça nous touche encore plus quand cela concerne nos enfants. Et je plains cette pauvre dame d'être pétrie de préjugés,
ça doit la priver de pas mal de petits bonheurs de la vie !

une parisienne à vincennes 20/12/2013 11:53

tu aurai du lui dire que ton enfant n'aimait pas les cons, j'ai dit ça une fois, je n'ai plus eu de remarques :D

Cocon pour Bébé 20/12/2013 11:47

Encore un beau billet plein d'émotions

Audrey 20/12/2013 11:33

Bonjour. La réaction des autres est souvent navrante, et même blessante quand elle touche nos enfants. Mes trois fils sont des triplés et d'ex-prématurés ... les réflexions auxquels ont a droit, tu
m'imagines même pas ! du genre "ils sont beaux... pour des triplés" Pourquoi les triplés sont laids d'habitude ? et sur le langage c'est pire "il ne parle pas celui-là ? son cerveau a dû manquer
d'oxygène, il ne parlera peut-être jamais, votre fils" voilà ce que j'ai entendu à la boulangerie du village un beau matin ... et comme toi, j'hésite entre un "ta gu*le pouf***sse !" ou un "chaque
enfant évolue à son rythme" ou un "non, c'est juste qu'il s'économise, alors il ne parle pas aux c*ns!".
Bref, je compatis et te souhaite bon courage !

madeleine 20/12/2013 11:15

Je retiens que tu as trouvé une super accompagnante et que vous avancez!!
Pour le reste, c'est déprimant. Allez je me confie un peu. je suis handicapée moteur. C'est douloureux mais relativement peu visible. Mon ainée est très dynamique et souvent colérique. Je ne peux
pas la porter dans mes bras. Je te laisse imaginer la gestion des crises dans la rue, dans la cour d'école, partout en fait. Et les autres qui ne comprennent pas que tu ne te baisses pas, que tu ne
prennes pas dans les bras etc etc. ça fait pourtant des années mais je ne m'habitue pas!

Nahe 20/12/2013 10:55

Très bel article ! Un enfant n'est pas l'autre, c'est évident et ce qui fait la richesse de notre univers. Maintenant, c'est vrai qu'il y a des cons partout et qu'il faut bien du courage ! Bizz

Ze Fanny Mummy 20/12/2013 10:42

Je ne sais pas, je n'arrive pas à comprendre pourquoi ce qui est différent nous fait peur. Je veux dire d'où ça vient.
Depuis que le monde est monde il y a différente espèces, il y a des différences entre les hommes depuis le début. Alors pourquoi on a décidé un jour qu'il y avait une norme, et qui est apte à juger
de cette norme.
Nous sommes tous différents, tous nos enfants sont différents, et ce qui fait qu'ils sont ce qu'ils sont, qu'ils sont uniques.
Alors je dis MERDE (désolée !) à tous ceux à qui ça ne convient pas. Au final c'est eux qui sont anormaux !!

Bonne continuation avec l'orthophoniste et que Jajaja devienne vite une bazarette !!

Bisous.

PetitDiable 20/12/2013 10:37

Quel beau billet, c'est très émouvant.
Je me demande toujours comment se fait il que ces gens aient autant de temps à perdre pour s'occuper des affaires des autres, et du compiortement des enfants des autres...uils s'ennuient?

lucyni 20/12/2013 10:31

Très bel article...merci, ça me touche beaucoup ce que tu écris, ainsi que les commentaires.
La différence c'est les autres !
Excellentes fêtes à tous, remplies de joies et d'amour !

LMO 20/12/2013 10:14

Les gens sont effectivement très cons... Je comprends ta non-réaction, j'aurais sans doute été pareil, je me tais très souvent sinon j'explose (et bon, ça éliminerait un peu trop
d'endroits...).
C'est parfois terrible de vivre dans cette société qui exclut tant... A l'heure où la lutte contre la discrimination bat son plein...

stéphie 20/12/2013 09:24

ton article est très poignant... le regard des autres, le poids de la norme est parfois si pesant.

Soma 20/12/2013 09:21

Continue de prendre soin, de protéger tes enfants.
En effet, les gens jugent trop vite, trop facilement.
Parfois, je crois que ça fait du bien de balancer des vérités à l'autre... comme tu aurais pu faire à cette femme de laboratoire.
Des gros bisous & de bonnes fêtes de fin d'années !

isabelle 20/12/2013 09:18

Un bel article qui rappelle que la tolérance fait encore défaut à certains et qui donne envie de se battre pour faire accepter les différences, quelles qu'elles soient.
Je me suis sérieusement disputés avec quelques parents de l'école maternelle de ma fille qui me faisaient des commentaires car elle pleurait le matin (elle a pleuré tous les matins pendant 2 ans et
demi) et nous jugeaient toutes les deux, sans la connaître, sans connaître son histoire, sans savoir pourquoi elle avait eu autant de mal à se faire à la scolarité.

belle journée à toi.
Isabelle

virginie B 20/12/2013 09:18

c'est dingue et effrayant combien les gens peuvent être stupide, comment la société enferme les situations dans des cases, comment la différence est stigmatisée, je déteste l'intolérance... sois
forte pour ton petit bonhomme, moi je confirme il est beau comme tout : bisous

Mere Débordée 20/12/2013 09:17

On en a parlé sur Twitter, et effectivement, le regard des autres est parfois insupportable sur nos loulous pas tout à fait comme les autres.
Ta situation, je l'ai vécu maintes fois avec ma Schtroumpfette même si c'est à un niveau moindre, car elle "parle" même si ce n'est pas compréhensible.

Mais ce regard de dégout, de répulsion me fait à chaque fois extrêmement mal.

Il y a quelques mois, nous étions allé toutes deux dans une boucherie. Elle est entrée en disant d'une voix forte "Bonjour" qui ressemblait plutôt à "Jou".
A 4 ans 1/2, c'était apparemment trop peu pour le boucher et les clients qui lui ont jetés un regard horrible sans répondre.
Je me souviens encore de ma fille, toute dépitée, qui me demande dans son langage pourquoi les gens ne répondent pas.
Je me rappelle ma colère et ma réaction : "Parce que, apparemment, ces gens n'ont pas appris la politesse, ma chérie. Allez viens, on va aller chez des gens polis et gentils plutôt"

Courage

stef anie 20/12/2013 09:05

Je ne comprendrais jamais l'attitude des gens...
J'ai connu la même histoire avec mon premier..il parlait pas, on me disait il rentre en première année de maternelle ça ira mieux et bien non..
Aller avec lui dans un endroit inconnu lui faisait peur..il criait se débattait.. Je me souviens d'un été à siroter à la terrasse d'un bar et notre loulou qui arrivait sur ses 3 ans se met à hurler
parce qu'il voulait faire caca mais il ne voulait pas aller dans le bar ni dehors..juste chez lui..imaginez la tête des gens et j'ai encore le regard de cette femme à nous scruter sous tous les
angles. Et là la colère est montée en moi car merde oui c'est un enfant avant tout je l'ai donc dévisagé en lui disant : Quoi tu as un soucis avec mon enfant?? ça ne t'arrive donc jamais de vouloir
faire caca???...et de là elle est partie...

J'ai pris rdv avec mon medecin qui m'assurait ne vous inquietez pas il parlera bien un jour...j'ai donc pris les devants et vu une orthophoniste. Lorsqu'il a du se retrouver seul avec elle ce fut
un véritable crève coeur..il hurlait et moi j'en avais les larmes aux yeux, on a donc arrêté 4/5 séances pas plus. Mais avec un bilan plutôt positif car elle a constaté qu'il ne parlait pas parce
que tout simplement il n'en avait pas le besoin, l'envie puisque papa et maman comprenaient très bien ce petit moustik :)

Une fois les séances arrêtées il s'est mis à parler comme ci de rien était..allez comprendre!
Deuxième section de maternelle pour lui cette année et il parle à tout le monde!!! il a tendance à couper les mots mais on le reprend :)
Il aura fallu du temps mais on y arrive avec patience et petit à petit!
On mène aussi le combat de la propreté la nuit.
Après je me fous des oh mais pourquoi il fait ça?? comment ça il est pas propre?? j'y mets un gros doigt d'honneur et je réponds avec sourire nous on fait ce qu'il nous plait..

Des bisous!

Marie mon-nid 20/12/2013 08:49

Qu'est-ce qu'il est beau ! Je suis restée un moment sur cette jolie photo, et, en ne connaissant son grand frère que par photo également, j'ai trouvé que Jajaja lui ressemblait énormément !
Ton texte aussi est magnifique et résume bien tout. Enfant comme adulte, dès qu'une personne ne rentre pas dans la norme, elle est cataloguée et fait peur. Mais la réaction de la dame du labo est
crétine au plus haut point ! Elle doit en voir tous les jours, des enfants qui ont peur ! Et moi, je trouve qu'avoir peur dans un endroit différent, légèrement inquiétant, dans lequel on sent qu'il
va se passer quelque chose de pas forcément agréable, mais que l'on ne sait pas quoi, est une réaction très intelligente !
Sois forte, tu n'as malheureusement pas fini d'en entendre... Ton enfant est magnifique, il a l'air loin d'être bête, et bourré d'amour ! Bises

chocoladdict 20/12/2013 08:43

tu sais que je suis passée par là avec mes deux enfants puisque l'un comme l'autre ont marché très tard (encore plus ma fille où on a battu de véritables records)..oui le regard normatif de la
société est pesant mais cela ne s'applique pas qu'aux enfants ...par exemple on n'a pas de voiture avec deux enfants on ne conduit ni l'un ni l'autre et bien on nous regarde régulièrement comme des
extraterrestres...on n'a pas envie d'être proprio, il y a forcément quelque chose qui cloche chez nous ...la norme ça rassure et dès qu'on s'en écarte ça angoisse les gens...après le regard sur les
enfants est plus difficile à vivre, ça touche nos tripes, j'en ai eu des regards à encaisser (surtout pour mon fils qui était grand et marchait sur ses genoux) et les réflexions j'aurais pu faire
un best of ..ça m'a parfois fait mal les gens sont bêtes, bornés, jugent le plus souvent très vite même s'ils affirment le contraire (et c'est vrai aussi sur la blogosphère, il ne faut pas
gaspiller du temps avec eux parce qu'il existe aussi des gens bienveillants, rassurants, compréhensifs ...

mazémalo 20/12/2013 08:42

La différence dérange, malheureusement c'est comme ça depuis fort longtemps et ça continue encore... ma nièce est handicapée, elle va avoir trois ans, ne marche pas, ne parle pas, elle est dans son
"monde" et je suis bien contente d'y faire partie car grâce à eux on voit la vie différemment, on se contente de l'essentiel, de la vie simplement... Courage je sais que ce n'est pas évident... des
bisous et vive la différence !!!

Chrys 20/12/2013 08:06

Coucou Zaza.
Bien sûr que tous les enfants ont des développements différents. Dans ma classe, j'ai deux enfants "dysphasiques" qui avancent doucement au niveau langage parlé (dysphasie d'expression) mais ont
des performances par ailleurs excellentes!!!
Pour mes élèves, l'apprentissage de la lecture va être très très salvateur!!!

Angélita 20/12/2013 07:48

Sans oublier tous ces enfants qui souffrent en silence, qui sont entrés dans la norme car ils ont bien compris que cela fonctionne comme ça et qui à l'âge adolescent et adulte, ont de graves soucis
de santé. Et toutes les mamans n'en parlent pas, elles souffrent également en silence car quand elles veulent échanger avec des mamans, d'enfants en bas âge, elles se retrouvent face à un mur.

Madamezazaofmars 20/12/2013 07:52



C'est que ces mamans la n'ont rien compris non plus alors



AnneClaireBCN 20/12/2013 07:20

Il y en aurait des choses à dire après la lecture de ton billet. Comme toi, je trouve effectivement qu'il y a plus de témoignages pour les enfants dits "différents". Mais malheureusement, je ne
suis pas sûre que ce soit justement les gens cons qui les lisent : ils auraient trop peur de bouleverser un tant soit peu leur vie dans un écrin. Leur vie de merde quelque part, car ta vie est
certainement plus riche que la leur, car toi au moins, tu as cette ouverture d'esprit. Des grosses bises Zaza !

Béatrice 20/12/2013 06:36

Heureuse que le contact passe bien avec l'orthophoniste !
Plein de bises !

script>