Enfant fainéant ? C'est de ta faute maman !

 

http://a2.sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-ash4/1671_40069483348_747083348_1072625_161_n.jpg

 

C'est ce constat que m' amène à faire au fil du temps les remarques des différentes personnes qui ont pu s' occuper de mon fils, notamment à l' école. Et c' est une fois de plus ce que m' a dit la maîtresse Lundi après midi. " Ce n' est pas de l' incompréhension, c'est de la fainéantise "

 

Et à chaque fois la même conclusion, j' ai trop été là pour lui.

 

Bien sûr je caricature un peu mais il  y a une grande part de vérité.

 

Jusqu' a ses 3 ans, l' empereur était le matin gardé par mes parents pendant que je travaillais et par moi l' après midi. Et eux comme moi ne l' avons jamais trop laissé se débrouiller par lui même. Un peu parce qu'on ne le sentait pas toujours prêt a faire les choses, un peu parce que même a presque .3 ans il était encore pour nous un bébé.

 

Ce que j' ai fait de mon fils, un petit garçon pas très autonome, maladroit et qui préférera dire qu'il n' arrive pas a faire quelque chose parce que c' est si facile au lieu d' essayer de dire qu'on n' y arrive pas. L' habitude de la maison et de maman qui fait tout a sa place a la moindre difficulté

 

Il n' arrivait pas à mettre ses chaussettes, qui le faisait, maman.  Une difficulté pour pendre sa veste, maman. Un truc qu'il n' arrivait pas a porter, maman. Un yaourt difficile a manger, maman.

 

Bref, j' ai tout fait, trop longtemps, à sa place.

 

Et aujourd' hui il paierait le prix de toutes ces années ou je l' ai trop couvé, assisté, trop aidé.

 

Depuis qu'il est à l' école j'entends le même discours. "Laissez le se débrouiller par lui même. Arrêtez de faire les choses à sa place. laissez le s' habiller, se laver. Il faut qu'il prenne des initiatives dans la maison "

 

Alors j' applique ces conseils et je culpabilise a mort d' avoir fait de mon fils ce que ma mère avait fait de moi avant. Une petite fille intelligente mais pataude et maladroite. Je n' ai peut être que reproduit un modèle mais je m' en veux souvent en ayant cru lui rendre service, de l' avoir pénalisé finalement..

 

Pour moi dans le fond, c'est juste l' amour qui m'a fait agir ainsi, mon amour de mère, mon instinct de protection. Oui j' ai été hyper présente mais c' est comme ça que je

 

Bien sûr je préfère que la maîtresse me dise qu'il comprend tout mais qu'il ne fait pas son puzzle par fainéantise plutôt que si elle me disait qu' il ne comprend rien, mais j' ai conscience que cette attitude vient de tout ce que j' ai évoqué avant.

 

Maman comme fiston, nous faisons de gros progrès je crois au fil du temps. Moi pour lâcher la bride et lui pour faire des choses par lui même et des efforts

 

Ce qui est sûr c' est que je n' agis pas de la même manière avec Jajaja et que même si je ne me refais pas, mère poule j' étais , mère poule je suis restée, je le laisse explorer et découvrir plus de chose par lui même.

 

Avec le temps, tout ne s' en va pas forcément, mais ça va s' arranger j' en suis sûre.

Commenter cet article

Covima 13/02/2012 13:32


C'est un peu facile je trouve de mettre ça (encore) sur le dos de la maman, comme si on ne culpabilisait pas assez dans la vie quotidienne... Je suis assez d'accord avec la Journaliste, ça lui
donne de bonnes bases, il aura tout le temps de devenir autonome par la suite, mm si c'est à encourager tout petit, la prise d'autonomie... Ton billet me plaît, je linke !

NAd 08/02/2012 21:42


La maitresse a peut-être été un peu maladroite dans sa formulation mais c'était pour vous aider tout les 2.


Apparement toi aussi tu te rends compte que tout faire à sa place n'est pas la meilleure chose à faire pour lui donner de l'autonomie mais il n'en a pas peut-être pas spécialemnt envie. Si c'est
ce dont il avait eu envie, je pense qu'il t'aurait fait comprendre qu'il voulait faire tout seul.


Je pense qu'il est temps pour vous de s'y mettre car le CP demande beaucoup plus d'autonomie et c'est donc bien pour lui de commencer en douceur avant. Et ce n'est pas forcément pour lui que ça
sera le + dur ;)


Mais ce n'est peut-être pas que de la "fainéantise". S'il est perfectionniste, je pense qu'il préferera dire qu'il ne sait pas plutôt que de faire un truc "raté". Ou alors s'il manque un peu de
confiance en lui, il préferera ne pas essayer pour ne pas se tromper (c'est ce que je faisais à l'école, je disais que je connaissais pas la réponse plutôt que de risquer de dire une betise)


Bref c'est aussi son caractère qui explique son comportement.

La belette 08/02/2012 19:08


Je comprends parfaitement, j'aurais moi-même eu tendance à faire comme toi, mais ma fille n'a qu'un mot à la bouche depuis qu'elle est en âge de parler : "Non, c'est moi TOUTE SEULE". Ne
t'inquiète pas, la paresse est un défaut qui se soigne !

Mamdemoizelle E' 08/02/2012 18:53


Pour répondre à un commentaire, les instits ont eu des cours de psychologie..hum hum...et elles sont avant tout pédagogues et non maman même s'il y a une grand part d'affectif en maternelle!!!


Je comprends tes angoisses mais sache que je tiens aussi ce discours à certains parents de GS...je n'utilise pas le terme fainéant mais passif face aux activités proposées et non pas pour blesser
les parents ou rabaisser l'enfant mais aussi pour jouer un rôle préventif. J'ai aussi enseigné en CP et je sais à quel point le changement entre la GS et le CP peut être mal vécu par les enfants.
C'est donc aussi notre rôle de maîtresse de les y préparer car c'est peut être bête mais ce genre d'attitude peut provoquer des bloquages face à l'apprentissage de la lecture alors que c'est un
chouette moment pour les enfants... Certains parents me trouvent sévères moi je me qualifierai plutôt d'exigente... et puis souvent on en a pas un ou deux mais 25-26! Et c'est vrai qu'ayant les
Moyens avec eux je leur demande pas mal d'autonomie... 

bealapoizon 08/02/2012 18:41


Tiens, même problème chez moi et j'ai culpabilisé aussi mais à la seconde entrevue avec  l'enseignante de Grand Monstrou et qu'elle m'a redit " c'est souvent les enfants qui ont leur
mère au foyer qui sont ainsi" j'ai bien senti la petite pointe de jalousie de  la mère qui bosse


Alors oui, mon fils n'a pas eu toute l'autonomie qu'il aurait eu s'il avait eu 4 frères et soeurs et qu'il avait du se préparer vite fait pour que je parte faire les 3 huits, mais il a eu AUTRE
CHOSE... et je doute que lors de son mariage on lui demande s'il était complètement dégourdi et autonome en maternelle ou en primaire

Eurêka 08/02/2012 17:37


ca faisait longtemps que je ne te lisais pas, pourtant j'aime tant te lire, tu es comme un livre ouvert, de l'honneté et de l'humanité a l'etait brut.


Pour ton loulou je nesais pas si on peu appeler ça de la faignantise, comme toi je les ai couvés tout les deux, certes ils ne font pas un paquet de choses tout seul, je ne vois pas le probleme,
je pense qu'ils grandissent de toute façon trop vite et que bientot ils seront totalement autonome et qu'ils n'auront plus besoin de moi alors tant pis s'ils sont faignants

Sarkimi 08/02/2012 15:50


On fait ce qu'on peut avec ce qu'on est ... Le temps passant, on apprend, on redresse un peu la barre ... Avec les enfants, aucune certitude. On navigue à vue, et à coeur. Et les débordements du
coeur valent mieux que le manque d'amour ...

anyuka 08/02/2012 15:28


Mais il est encore petit l'Empereur, il a tout le temps d'acquérir son autonomie, ça viendra progressivement.  Je crois comme beaucoup qu'une maman n'est jamais  "trop" là pour ses
enfants...

La journaliste IT pink & green 08/02/2012 11:38


Je me reconnais dans ce que tu décris. J'ai aussi beaucoup couvé ma fille aînée, jusqu'à ce que je me pose la question : je couve qui au juste ? Elle, ou moi ? Ca rassure qui de l'entourer à ce
point là, d'aplanir les difficultés devant elle avant même qu'elles ne surgissent ? C'est pas évident la place d'une maman, on a envie d'éviter toutes les douleurs à nos enfants, toutes les
difficultés, tous les efforts. Mais finalement, le plus beau cadeau qu'on puisse leur faire, c'est de les aider à se confectionner de solides racines dans lesquelles puiser leur confiance, mais
aussi de jolies ailes pour voler seuls, découvrir le monde, l'affronter quand c'est nécessaire et revenir au nid riche d'autres expériences. Un vrai challenge !

mouchette 08/02/2012 11:21


Oh non, tu n'en n'as pas trop fait!!!! On en fait jamais trop... cela passe si vite!


Bisous.

marikafee 08/02/2012 10:54


A la maternité le premier jour de ma vie de maman, le pédiatre (qui a pris mes enfants en charge et qui les a suivi
par la suite) m'a dit si vous le faites c’est que c’est bien. Vous en aviez besoin et votre fils aussi, maintenant vous et votre fils avez
besoin d’autre chose vous le savez et vous le faites. Vous savez ce qui est bon pour vous et votre fils alors écoutez vous. L’école continue et continuera à dire de nos enfants qu’ils ne sont pas
assez mûrs, trop bavard, trop fainéant (…),

Angélita 08/02/2012 10:38


Je ne suis pas du tout d'accord avec ça. Pourquoi cataloguer déjà un enfant si tôt. Tu es mère poule, soit. Tu t'occupes de ton fils. Comme toi, j'ai couvé ma fille et je le fais encore. Je
faisais souvent les choses à sa place et on ne m'a jamais dit que c'était de la feinéantise. Désolée, ce n'est pas vrai. C'est juste un petit garçon qui a besoin d'être aidé. Quel mal à ça. Je te
jure que les maîtres et les profs devraient prendre des fois des cours de psychologie car ils peuvent dire des choses complètement idiotes et qui font mal.

Verena 08/02/2012 10:24


peut-être que tu l'as beaucoup couvé, mais peut-être qu'il en avait besoin aussi. Qui sait? on était pas là avec toi (et tes parents)


et surtout: il est pas tard!! s'il passait son bac dans 2 semaines ça pourrait paraître tard mais là, il est tout jeune encore! tu es consciente que plus d'autonomie lui ferait du bien, c'est
déjà le premier pas (peut-être même le plus important?)

Complements alimentaires 08/02/2012 10:16


Ah la la cette culpabilité maternelle! tout le monde nous rabache que "c'est la faute à" si l'enfant est paresseux, agité, tête en l'air... J'ai porté deux enfants que j'ai couvé de la même
manière. Le premier tres speed "ah mais vous dire que vous êtes pas calme vous aussi", le second très mou "mais vous le stimulez, vous le laissez prendre des iniatives?" et pourtant ils ont été
élevés pareils

sun 08/02/2012 10:03


A 5 ans il est encore largement temps pour lui laisser un peu d'autonomie ! il n'a pas encore 18 ans tu as de la marge. je vais encore parler de mon bouquin fétiche du moment mais il ya un
chapitre là-dessus, vraiment extra. je te le résume dans les jours qui arrivent juste pour toi. On ne va pas te reprocher de l'avoir trop iamer mais on peut aimer tout autant et être présnte mais
sans faire à sa place. bisous

Doudou&Cie 08/02/2012 09:53


Mère poule, je le suis aussi. Il faut s'imposer des limites pour ne pas gener notre enfant mais c'est difficile , je trouve. En tout cas, avec ces bonnes résolutions, les choses devraient
s'arranger..

Mgie Lesbonstuyaux 08/02/2012 09:52


Oui je trouve la maitresse un peu maladroite!! On se croirait chez Rufo c'est la faute de la mère!!! C'est un peu facile tout ça!!! Bien sûr en tant que parent nous voulons le meilleur pour nos
enfants et bien sûr il nous arrive de faire des erreurs mais de là à dire que tu as rendu ton fils fainéant!! Autant tu feras pareil pour le 2ème et lui réagira différement! Je pense qu'il y a
une grande part lié au caractère et c'est ce qui individualise chaque enfant aussi!! Il est encore jeune, ça viendra...


Dans la vie il vaut mieux "trop" que "pas assez" 

McdsM 08/02/2012 09:38


Allez allez, on est toutes des mamans avec des petits coins de culpabilité. Le fait de le dire est déjà un signe de changement.  Jouons avec les mots: le statut d'Empereur au
XXIème siécle est un terme désuet ; plus d'assujettis (parents), soyons tous: Eco-laborateurs responsables.  2012 , un virage ...

Béatrice 08/02/2012 08:52


Ce n'est pas de la paresse non plus. Il ne "sait" pas faire tout seul, c'est plus facile de laisser faire quelqu'un d'autre .. OK. Donc l'amener à "faire tout seul". L'école est aussi là pour ça.
J'en ai plein des comme ça dans ma classe. alors j'insiste, j'explique, je répète (je me fâche un peu) ... et finalement, ça vient ... (genre : ici, de toute façon, c'est comme ça et pas
autrement, donc pour avoir la paix, vaut mieux que je fasse les choses). Des bises à tous !!

Stussy 08/02/2012 08:51


Il n'y a pas à culpabiliser tu as jouer le rôle de maman à ta façon et l'autonomie dépend aussi du caractère de l'enfant. Et comme tu dis, il vaut mieux qu'il ne fasse pas les choses à l'école
par fainéantise que par incompréhension, ça se corrige plus facilement :)

Sandrine(SD49) 08/02/2012 08:48


Pas de panique, il est encore petit, il est n'est pas trop tard pour changer un peu les choses .... sans l'abandonner pour autant, juste lui faire prendre un peu plus d'autonomie un peu à la
fois.

Céline☼ 08/02/2012 08:24


C'est sûr que ça ne doit pas être très plaisant d'entendre ce genre de choses de la part de la maîtresse mais il n'y a rien d'alarmant.


Mon fils qui a à peu près le même âge que le tien est bien dégourdi mais sa grande soeur est plus empotée. J'aime pas dire ça mais c'est le reflet assez exact de la vérité. Cette année,
maintenant qu'elle est au CP, je me suis fait fort de lui apprendre à lacer ses chaussures parce que j'avais l'impression qu'elle était la seule à ne pas savoir encore le faire.


Le matin, les 2 s'habillent tout seuls mais bien souvent, il faut que je repasse derrière parce qu'il y a quelque-chose qui a été mis à l'envers.


Avec ton fils, tu peux peut-être essayer de lui apprendre certaines choses au fur à et mesure. Par exemple, une semaine, tu mets tout sur "apprendre à faire ses lacets", l'autre sur "se laver
tout seul le corps dans le bain", ou autres choses si il sait déjà faire tout cela.

Béatrice 08/02/2012 08:16


C'est quoi cette culpabilité, là ?????


Je me permets de trouver ma collègue pas très sympa. Fainéant est un terme que je n'utilise jamais, c'est réducteur et blessant. Bien sûr, il faut un peu pousser les gamins, mais il y a d'autres
moyens que d'utiliser ces mots là !!

Madamezazaofmars 08/02/2012 08:45



Elle n' a pas dit faineant mais faineantise mais c'est vrai qu'elle aurait pu employer le mot paresse.


Cette culpabilité, c'est celle que les gens me font ressentir parce qu'il trouve que je couve trop l' empereur. En même temps je suis sa mère et je m' en occupe a fond. Tous les enfants n' ont
pas cette chance


Tu as raison



Alice 08/02/2012 08:11


Pffffffff tu sais être aimé, c'est plus une chance qu'un handicap! il aura toute la vie pour mettre ses chaussettes seul, ne culpabilise pas!!

Madamezazaofmars 08/02/2012 08:46



Oui, maintenant que j' ai ecrit ces lignes, je me rend compte que je ne dois pas m' en vouloir de trop aimer mon fils



Maman@home, blog de maman à la maison 08/02/2012 08:06


C'est loin d'être trop tard en effet mais fais le Zaza, pour avoir eu une mère trop présente je me rends compte que ce n'est pas forcément un cadeau ça ne donne pas confiance en soi, il faut
faire les choses par soi même, voir qu'on réussi à surmonter les difficultés et qu'on y arrive seul pour prendre confiance en soi. C'est primodial. Rien n'est perdu ton fils est encore jeune.

script>