Ma première sortie d'accompagnatrice en milieu hostile et humide

 

544080_10151491654103349_2023077378_n.jpg

 

 

Un peu angoissée, non carrément flippée, je recherchais auprès de mes semblables, des mères de familles aguerries à l'exercice, des conseils, voir de la compassion. Et je me suis alors dit quoi de mieux que Facebook et les copines pour être totalement rassurée. Rassurée finalement ne fut pas le mot.

 

On dira plutôt encouragée, et en train de se poser encore plus de questions au dixième "bon courage " ,accolé à des mots comme Doliprane, braillards, crevant, chaussettes perdues, cheveux mouillés...

 

Je ne sais pas à quoi je m'attendais avant d' y aller. Je n'avais surtout jamais accompagné de sortie scolaire depuis que mon fils est entré à la Maternelle. Mais il faut dire que là, la maîtresse ne m'a pas trop laissé le choix. C'est qu' autant ça doit se bousculer pour de nombreuses autres activités autant pour la piscine, il ne doit pas y avoir foule.

 

Et puis surtout, ce qui m'a vraiment décidé, c'est mon fils et ses yeux à la Chat Potté. Il était tellement content le jour ou il m'a vu inscrire mon nom, deux fois en plus, sur le tableau des mamans volontaires, que je n'avais pas pu refuser.

 

Sinon, j'aurais suivi les conseills d' E-zabel " jamais de piscine comme première sortie scolaire. Préférez une sortie calme ". Mais il était déjà trop tard.Malgré ça j'a fini de peaufiner ma sortie avec elle :

 

" Sac ou pas ? Pas sac ! "

 

" Bottes ou Baskets?  Baskets "

 

Ainsi que quelques commandements  :

 

- Aucun enfant tu n'abîmeras ou ne perdras.

- Bien manger le midi tu devras.

- Des vitamines tu prendras.

- A 20 heures au lit tu seras.

 

Merci E-zabel pour ces règles de survie de base en milieu hostile et humide.

 

J'étais prête ,dans mon corps, dans ma tête, jusqu'à ce que mon fils à une demie heure du départ m' assure que toutes les mamans, même celles qui ne vont pas dans l'eau étaient en maillot. De gros doutes et un sondage express via les réseaux sociaux plus tard, j' ai quand même enfilé mon maillot ( une chance je m'étais épilée le week end ). Comme ça au pire des cas je l'avais sur moi, au meilleur des cas, ça avait un petit goût d' été.

 

A 13h20, j'étais devant l' école avec 6 autres mamans. Ce sont alors formés deux groupes bien distincts, les habituées, qui avaient toutes l' agrément, et les autres pour qui comme moi c' était la première fois. Le bus aurait déjà du être là mais pas cette fois. Les élèves en rang dans la cour commençaient à s'impatienter et à crier " On veut le bus, on veut le bus ! ".

 

20 minutes plus tard, toujours pas de bus et l'ombre de l'annulation planant sur la sortie. dans ma tête je me suis sentie  mi soulagée, mi déçue pour mon fils.

 

22 minutes plus tard, le bus est là. Tout le monde grimpe, les enfants d'abord, 48 en tout, puis les maîtresses, 2, et les mamans 7.

 

6 c'est le nombre de kilomètres qui nous séparent de la piscine. Et le trajet se passe plutôt bien, même si mon fils a presque pleuré de ne pas pouvoir être à côté de moi et qu'une bande de quatre gamins hurlent un peu plus fort que les autres.

 

Arrivés sur place, à la piscine ou moi même en primaire j'ai appris à nager, je m'attendais à un marathon de chaussures à enlever, de bonnets à enfiler, d'enfants à emmener faire pipi mais pas du tout. Je ne sais pas si ils sont super bien rodés ou tous très débrouillards mais en moins de 5 minutes et quasiment sans l'aide de personne, ils étaient déjà tous prêt à plonger leurs pieds dans le pédiluve et à accéder à la piscine.

 

" Groupe 4, les crevettes, par ici ", l'empereur est une crevette et j'ai suivi le mouvement. J'ai du serrer quelques frites, attacher quelques ceintures, et la séance a tout de suite commencé. Privilège suprême ou pas, la maîtresse m'avait confié sa pochette.

 

Avant que ça ne devienne vraiment sérieux j'ai fait une photo et je me suis concentrée sur mon rôle. Avec 3 mamans ayant l'agrément dans l'eau, 3 maîtres nageurs et deux maîtresses, il faut bien reconnaître que les 3 autres mamans et moi étions plutôt spectatrices et qu'on a bien pu en profiter pour regarder nos enfants respectifs.

 

Un des maîtres nageurs était un de ceux qui m'apprenait déjà à nager en 1983, dingue !

 

L'empereur n' était pas rassuré et je l'ai vu tout de suite. J' ai même du venir lui glisser quelques mots réconfortant a l'oreille. Et quand pour la deuxième fois, il  marché sur l'eau via un grand tapis, sans avoir peur, et jusqu' au bout, j' ai senti les larmichettes monter mais je suis restée digne.

 

40 minutes plus tard, la séance était déjà terminée. On a rangé le matériel, recompté les enfants et on est retourné aux vestiaires. Là j'ai repensé à l'enfilage de chaussettes mouillées et au séchage de cheveux mais non rien de rien, ces enfants ont tous des parents exceptionnels qui leur ont tout appris. J'ai juste eu à refaire une paire de lacets. Et à aider mon fils a s'habiller car il est aussi long pour le faire à la piscine, qu'à la maison.

 

On est tous sortis et les enfants on goûté dehors. Les maîtresses, la maître nageur, les mamans, l'ont toutes félicité pour son courage car comme est venu me le dire en aparté la maîtresse, les deux séances précédentes, c'est a peine si il osait rentrer dans l'eau. Il a fait des efforts, il a voulu que je sois fière de lui, c'était réussi.

 

Au retour, j' étais assise à ses côtés et je l'ai laissé repartir dans la cour de récréation, disant au revoir  à la maîtresse et aux autres mamans.

 

Et le soir, il ne nous a parlé que de ça à table. Il était tellement heureux. Et à la question " tu étais content que je sois là ? ", il a répondu " Oh oui ! Mais C il a dit que tu étais un peu bizarre ".

 

M'en fous j'ai réussi ma première sortie en tant qu'accompagnatrice haut la main.

 

Je m'étais inscrite le 9 aussi mais elle est annulée, dommage...hum...

 

N'empêche qu' à 20 heures, j'étais presque au lit...

Commenter cet article

Boo 28/03/2013 22:35


En tout cas, ton article m'a émue =)


Il devait être drôlement fier le petit empereur! il va pouvoir se la raconter auprès de son amoureuse 


Moi je me souviens de la fois où ma mère nous avait accompagnés à une sortie, c'était au musée de l'imprimerie. D'habitude, on entendait que des méchancetés de la part des copains (han, elle est
bizarre/grosse/moche/sent dans la bouche ta maman/ton papa), alors j'avais un peu honte et je l'ai fuie toute la sortie. Le lendemain : "elle est trop sympa ta mère! elle est trop belle/ jeune!"
J'étais trop fière!!! et depuis, j'ai plus jamais eu honte d'être accompagnée 


 

Madamezazaofmars 13/04/2013 19:02



C'est une bien jolie histoire



e-zabel 28/03/2013 16:32


ton coach te dit BRAVO 

Madamezazaofmars 13/04/2013 19:01



Ton élève te dit merci ;-)



labonoccaz 27/03/2013 19:32


coucou, je te dis chapeau et super bravo, j'ai jamais pu accompagner les garçons aux sorties des écoles car incompatible avec mes horaires dans le commerce et je t'avouerais que pour la piscine,
j'aurais eu la trouille mais bon, félicitation (et je comprends que tu ailles été crevée en fin de journée ,lol) gros bisous

Madamezazaofmars 13/04/2013 19:01



Merci



la fée arc en ciel 27/03/2013 15:46


super sympa!! j'ai passé l'agrément pour y aller avec mon fils (maternelle)

Madamezazaofmars 13/04/2013 19:01



Ca je ne sais pas si je nm'en sentirais capable mais je trouve ça top de le faire



appelezmoidoris 27/03/2013 14:15


Merci du partage de ton expérience !!!!


Moi ma première sortie c'est vendredi ! pas à la piscine mais bon a me rassure quand même de te lire !! ;-)


Bravo à toi et surtout à ton fiston !! Les mamans ça donne toujours des supers forces aux p'tits gars !!

Madamezazaofmars 13/04/2013 19:00



Alors raconte !



heidi 27/03/2013 14:10


cool !


je comprends la fierté du grand tapis, aux bébés nageurs, Midinette le regarde depuis octobre et a décidé d'y courir dessus samedi dernier. 

Madamezazaofmars 13/04/2013 19:00



J'aurais adoré inscire mes enfants aux bébés nageurs



Céline☼ 27/03/2013 14:00


J'ai déjà accompagné plusieurs sorties à la piscine et je n'avais pas trop de "stress" car dès la première fois, je savais que les parents accompagnateurs ne vont pas dans l'eau. Dans ma ville,
il n'y a pas ces histoires d'agrément. Au moins, c'est clair, et du coup, je pense qu'il y a plus de volontaires. D'ailleurs, même les maîtresses ne vont pas dans l'eau en principe.


Je n'aime pas trop la partie déshabillage et rhabillage. Les bonnets, sur les têtes des filles, c'est trop galère avec leur masse de cheveux (faut mieux être du côté des garçons, c'est clair !).
Sinon, c'est vrai qu'ils se débrouillent pas mal tout seuls. Faut juste les motiver un peu !

Madamezazaofmars 13/04/2013 19:00



Là franchement c'est vrai que leur niveau de débrouillardise m'a épaté



working mum 27/03/2013 13:45


je n'ai qu'une envie... accompagner ma fille dans une de ses sorites scolaires lol!! 48 enfants, c'est de la folie je trouve!!!!

Madamezazaofmars 13/04/2013 18:59



Oui mais je n'avais presque d'yeux que pour lui ;-)



Marie mon-nid 27/03/2013 11:24


Alors tu dois être bien rassurée... C'est toujours agréable de voir évoluer ses loulous dans un environnement différent ! Good job, à la prochaine !

Madamezazaofmars 13/04/2013 18:59



pas trop vite la prochaine quand même ;-)



gregorovna 27/03/2013 11:05


Super! Ta présence a donné le petit supplément de confiance dont l'Empereur avait besoin, bravo à lui pour ses progrès et bravo à toi pour cette première sortie réussie.  Nos enfants adorent
nous avoir lors des sorties scolaires :)


 

Madamezazaofmars 13/04/2013 18:58



Oui mais jusque là je n'avais pas osé franchir le pas



Etremaman 27/03/2013 10:49


C'est ton loulou qui devait être super content !


En plus si ça lui a permis de progresser, il y a de quoi être super fière !

Madamezazaofmars 13/04/2013 18:58



Oui c' était émouvant



Nathalie, lheuredete 27/03/2013 10:21


Bravo, inutile de te chanter le générique de Mission impossible, tu as passé le test haut la main ! :) Très drôle, ton texte, d'ailleurs.
Une chose m'a collé un grand sourire sur le visage : c'est l'idée que lorsque nos choupinets ne sont pas avec nous, ils se débrouillent vraiment très bien. Alors que parfois, ils font les yeux
doux pour qu'on les aide le plus possible à la maison ! On passe alors pour la cruelle maman qui explique qu'elle est là pour accompagner mais pas pour tout faire à la place de Chouchou !(Et
parfois on craque, on aide beaucoup...)
Bref, je crois que tu es prête pour d'autres sorties mouillées !


 

Madamezazaofmars 13/04/2013 18:58



Je croid aussi



marie 27/03/2013 10:16


Cool ! Vivement la prochaine sortie ;-)

Madamezazaofmars 13/04/2013 18:57



Oui je dirais presque ça ;-)



MaZéMaLo 27/03/2013 10:16


Félicitations pour ta première sortie ;) 

Madamezazaofmars 13/04/2013 18:57



Merci beaucoup



Béatrice 27/03/2013 10:12


Bravo !!! Sont bien ces gamins à se débrouiller tout seuls !!

Madamezazaofmars 13/04/2013 18:57



Oui j' ai vraiment apprécié :)



madeleine 27/03/2013 10:07


Bon bah tu t'en es sortie comme un chef. Faut que j'apprenne à ma fille à être efficace car pour aller à la piscine seule avec elle, je le prépare un peu de la même façon que toi avec ces 48!

Madamezazaofmars 13/04/2013 18:57



Ils sont 48 mais en fait on en a qu'un tout petit nombre a gérer



Djahann 27/03/2013 09:49


Pfffiou, que ça doit être éprouvant et stressant !

Madamezazaofmars 13/04/2013 18:56



Oui mais moins que ce que je pensais



Maman@home, blog de maman 27/03/2013 09:28


Et ben voilà c'est parfait mission accomplie il faut que tu fasses d'autres sorties ton fils va adorer.

Madamezazaofmars 13/04/2013 18:56



Oui, maintenant je suis une maman aguerrie :)



script>