Anatomie d'une visite de petite section

Anatomie d'une visite de petite section

Ce matin, le Mistouflon et moi sommes allés visiter l'école maternelle. Vous me direz cette école là je la connais bien alors pourquoi tenter cette exploration en terre déjà connue, sachant que je n'en avais pas en plus une ENORME envie (Grosquick for ever) ? Pour le Mistouflon et rien que pour lui.

On a été reçu par les deux enseignants qui se chargeront des petites sections, une qu'à eu l'empereur et l'autre qu'à eu Jajaja. J'avais déjà une préférence à la base mais quand en plus la maitresse a dit au bout de cinq minutes " la frustration ça commence à s'apprendre aussi comme ça" j'ai forcement été conforté dans mon choix. Pour moi l'école sert à apprendre beaucoup de choses mais la frustration ne fait pas partie de mes critères.

Du coup, j'avoue, ma visite à été un petit peu orienté et on a passé un peu plus de temps dans une classe que dans l'autre. Mais on a quand même tout vu, même les toilettes et la salle de repos.

Le Mistouflon a tout de suite jeté son dévolu sur la cuisine, puis les gommettes, les feutres, la peinture...

J'ai été étonné de sa façon d'être à l'aise, bavard, pas timide alors qu'il est toujours aussi réservé à la halte jeux après plusieurs mois. Peut être parce que j'étais la...

Il y avait peu de petits garçons, du genre, 1 petit gars pour trois petites filles. Je les ai tous trouvé très mignons tres touchant.

Et puis tous ces parents c'était assez émouvant...

Il y a eu la maman qui a absolument voulu que sa fille reconnaisse toutes les couleurs de toutes les gommettes.

Celle qui a expliqué par le menu sa tactique pour rendre sa fille propre, et dans les détails s'il vous plaît.

Celle qui a dit que ses enfants avaient 14 mois d'écart et la maitresse qui lui a répondu un "vous avez pas chômé" que j'ai trouvé hyper déplacé.

Celle qui a dit à son fils qui venait de se prendre un gadin dans la cour et qui pleurait parce qu'il voulait un pansement " tu veux pas qu'on te coupe une jambe aussi "

Celle qui avait une petite fille qui dessinait déjà des princesses et des supers bonhommes et qui à forcé mon admiration même si je suis super fière des espèces de spirales magiques que trace mon fils.

La maman dont ça va être la première rentrée et qui a posé 20 ou 30 questions.

Celle dont la fille a dit que sa maman mangeait un saucisson au goûter.

La mamie hyper émue qui a du faire une cinquantaine de photos.

La maman fière de son petit garçon qui parlait si bien.

Il y avait aussi des papas, deux ou trois, mais ils se sont fait tout petits, comme si ce n'était pas leur place, et pourtant si.

Et moi, moi je me suis juste sentie dans la peau d'une baroudeuse de maternelle, la barbe de trois jours en moins, rodée aux usages, habituée à la configuration des salles de classe, connue de tout le personnel de l'école, et avec Jajaja on a presque le rang de superstar.

Mais c'était bien, ça a plu au Mistouflon et c'est bien tout ce qui compte.

Je ne dirai pas vivement la rentrée, vous ne connaissez, il faut quand même pas exagérer, mais je l'aborde avec sérénité, allez presque...

Anatomie d'une visite de petite section
Anatomie d'une visite de petite section

Commenter cet article

MissBrownie 27/06/2016 14:55

Un p'tit surfeur en visite dans sa future classe :)

Sonia 26/06/2016 14:41

Moi aussi, avec ma 3e, je me sens comme une baroudeuse ! ;-) (de crèche, moi, et sans la barbe hein ! ;-) ).
J'adore l'anecdote de la petite fille qui raconte que sa maman mange un saucisson au goûter ! :-)

Barbara 22/06/2016 19:25

merci pour ce retour
j'étais sûre qu'il se régalerait(il est curieux de tout, toujours partant, ouvert et avenant)
;o)

gggaelle 22/06/2016 18:20

samedi dernier j ai emmené mon grand visiter son collège.... suis pas prête encore pour ce grand saut ;)

mélanie 22/06/2016 17:34

ton mistouflon est adorable
bises à vous 5

Estellecalim 22/06/2016 16:38

Certaines instits devraient quand même faire un autre boulot ! On a repoussé à l'an prochain la rentrée pour ma minette et j'en ressens quand même un grand soulagement. COmme tu le dis, cela ne me semble pas le lieux pour apprendre la frustration, et je lui laisse encore un an de liberté. Mais elle est plus petite que ton petit et il a l'air bien à l'aise, voire même impatient ;)

Madamezazaofmars 23/06/2016 07:26

Sans doute mais là c'était juste une visite d'une petite heure, la première, la frustration n'était peut être pas la priorité de cet instant de découverte.

Barbara 23/06/2016 06:48

pardon j'ai du mal m'exprimer
voilà quand on répond vite et en étant malade :(
je ne voulais ni polémiquer ni juger
je ne parlais pas en particulier de ce concept de frustration bien évidemment nécessaire à l'éducation aussi (dans une certaine mesure )
bien évidemment assouvir tous les désirs de "l'enfant roi "est un désastre

c'est juste plus généralement un sentiment au fil de ce que raconte Zaza depuis plusieurs mois
dans la non écoute
le jugement hâtif la non prise en compte de l'intérêt de l'enfant la mauvaise écoute et collaboration entre les différents intervenants etc qui me semble ressortir
et je ne suis pas pour le "maternage "
je ne suis pas la maman de mes élèves mais leur enseignante
c'est autre chose même si je les adore(rais) notre rôle est différent mais complémentaire

désolée de m'être mal exprimée et encore ce matin j'ai du mal (ah là là ces enseignants!!) bonne journée et amitiés confraternelles !

Rachel 22/06/2016 22:10

Excusez moi mais je ne vous comprends pas... bien sur que si l'ecole est le lieu, un lieu de l'apprentissage de la frustration ! Je ne vois pas où est le "gros mot" comment avancer dans la vie si on ne sait pas gérer la frustration inévitable ? Certains enfants, malheureusement ne l'apprennent pas à la maison et ont un mal fou à s'adapter à la vie en société. Oui, je suis pour la bienveillance et le maternage mais aussi pour l'apprentissage de la gestion de la frustration, ce n'est pas du tout antinomique, bien au contraire ! Je suis maîtresse en PS

Barbara 22/06/2016 21:12

@Estelle merci !
mais quand je parlais de propos je ne parlais bien entendu pas de votre commentaire mais de ce que relatait (relate) zaza dans cette école
bonne soirée

Estellecalim 22/06/2016 20:30

Oui oui Barbara, je sais bien que ce n'est pas la majorité des instits qui réagit comme ça, et heureusement :) (c'est aussi un peu mon métier ;) )

Barbara 22/06/2016 19:23

en tant qu'enseignante de Ps et même Toute Petite Section (bon et aussi moyenne et grande parfois !!)

je suis effarée et triste de lire en effet ce genre de propos
c'est aussi pour que l'entrée dans la vie scolaire ,dans le rôle" d'élève "
si importante
se passe le mieux possible
que ce soit une joie, un bonheur de chaque jour ,de découvertes de partages d'apprentissages et de vivre ensemble etc..(je pourrais développer toute la soirée mais là pas possible ni le lieu ni le moment d'ailleurs )que j'ai choisi cette premier classe
donner l'envie
avec envie et volonté une grande partie des apprentissages futurs est enclenchée

script>