Jeudi 3 juillet 2014 4 03 /07 /Juil /2014 07:51

http://scontent-a.cdninstagram.com/hphotos-xpf1/t51.2885-15/1171960_602005533193238_1427085884_n.jpg

 

 

Je ne me sens pas vieille en tant que femme. remarquez bien que je n'ai pas écris fille pour une fois. La seule chose qui me rappele souvent que je suis plus proche de mes 40  que de mes 30 ans, ce sont ces maudits cheveux blancs qui ont envahi mon crâne depuis ma dernière grossesse. Et finalement ça ne veut pas dire grand chose puisque certaines ont des cheveux blancs a 25 ans.

 

Je me sens plutôt en forme malgré certaines nuits un peu plus courtes que d'autres, mais je me sens bien. Mieux dans ma tête qu'à 20 ans, sans hésitation, un peu moins bien dans mon corps mais ce n'est que passager ( la positive attitude est en moi ).

 

Et en tant que mère, je me sens comment ? Je déteste différencier les pseudos différents status qu'on peut donner à une femme comme si on ne pouvait pas être une personne tout en un et être un peu tout à la fois tout le temps. mais donc, en tant que mère, je me sens épanouie, heureuse, confiante, peureuse, inquiète et un peu fatiguée aussi avec mes trois enfants qui me pompent pas mal d'énergie il faut aussi le reconnaître. Mon visage est un peu plus marqué sans doute, et quelques ridules, quelques je suis généreuse, se font de plus en plus visibles, mais je suis toujours une fraîche mère de famille nombreuse.

 

J'ai eu mon premier enfant sur le tard, enfin tard non, mais un peu plus tard que d'autres, a 30 ans. Il fallait bien attendre de trouver celui avec qui je me sentirai prête à le faire, celui qui m'en donnerait envie.

Un deuxième a 35 ans, et le petit dernier à presque 38 ans, j'ai pris mon temps.

 

Je suis une jeune maman,qui a accouché il ya à peine 8 mois. Ca c'est pour la théorie mais en pratique, je veux dire aux yeux des autres, de la société, est ce que je suis une jeune maman malgré le fait que je ne sois plus si jeune sur le papier ?

 

A partir de quel moment on est plus une jeune maman ?

 

Quand on arrive plus à grimper en haut du toboggan, quand on a dépassé les 40 ans, quand on a plus de deux enfants, quand notre bébé a plus d'un an ?

 

Je me pose réellement la question et je crois que je ne suis pas la seule puisque cet article m'a été inspirée suite à un échange de tweets hier. Et c'est drôle de voir comment certaines pensent jeune maman pour des femmes ayant accouché il ya peu alors que d'autres vont beaucoup plus loin  dans le temps.

 

Après c'est comme pour tout, il y aura toujours des gens pour penser qu'on est déjà trop vieille pour faire encore des enfants après 35 ans ou beaucoup trop jeune pour avoir son premier bébé avant 20 ans.

 

Et puis ce ne sont que des mots, et il n'y a pas de flatterie là dedans. Pas comme le Mademoiselle que beaucoup fustige et auquel moi je tiens absolument, n'étant pas marié et pas si âgé. L' impression d' être fraîche, pas populaire, mais d' avoir une peau parfaite, un corps de rêve...

 

Je ne veux pas qu'on me considère comme une jeune maman parce que je suis vraiment jeune, mais juste parce que je suis mère depuis peu avec mon lot de nuits sans trop de sommeil, les seins et le ventre un peu plus lourd qu'a l'accoutumé, un beau bébé encore tout frais à mes côtés

 

Et tout ce lot de jolies choses qu'on découvre ou redécouvre toutes au cours des premiers mois de vie de notre enfant...

Publié dans : Zozo et les minots - Communauté : Nana, mais maman aussi
Ecrire un commentaire - 21 Commentaires
Mercredi 2 juillet 2014 3 02 /07 /Juil /2014 15:05

Vous savez combien j'aime les photos, encore plus depuis que j'ai instagram je crois, et si je pratique l'autoportrait depuis très longtemps, j'ai déceouvert il ya peu le terme selfie.

 

Un selfie qu'est ce que c'est  ?

 

C'est un autoportrait photographique réalisé très souvent avec son téléphone, souvent a bout de bras et qu'on s'emprresse ou pas de partager sur les réseaux sociaux.

 

Ca donne lieu à quelques photos bien sympathiques et ça donne des idées, de bonnes idées aux  marques.

 

Babynes par exemple organise de puis le 12 Juin et jusqu'au 6 Juillet l'opération #selfiebabynes pour fêter les parents.

 

Ce jeu est ouvert à tous les parents ayant un enfant entre 6 mois et 5 ans résidant en France métropolitaine et en Corse.

 

Le principe : réaliser un selfie parent/enfant sur le hème de l'imitation puis aller le poster sur le site dédié à cet effet http://www.selfie.babynes.com/

 

 

Ensuite c'est le moment d'avoir des amis, beaucoup d'amis, et de les faire voter pour votre selfie

 

A gagner, 3 bons d'achat de 1000 euros pour les trois meilleures photos choisies par un jury composée de 6 personnes qui se réunira le 9 Juillet 2014, 10 pèse bébé intelligent pour les 10 gagnants suivant toujours désignés par un jury parmi les meileures photos sélectionnées et 500 koalas babynes également qui eux seront tiés au sort.

 

Ca fait pas mal de chance d'être sûre de gagner quelque chose

 

 

Les photographies seront notées par le Jury selon les critères suivants :

 

-Degré d’imitation Originalité

-Cohérence avec le thème du concours

-Emotion suscitée par la photographie

 

Si j'avais du participer je crois que j'aurai choisi celle ci

 

 

http://scontent-a.cdninstagram.com/hphotos-xfa1/t51.2885-15/1599014_241122239402660_1376288924_n.jpg

 

 

En tout cas je vous souhaite bonne chance si vous compter participer et n'hésitez pas à dire que vous participer, ça fera plus de chance que les autres votent pour vous.

 

 

Vous pouvez retrouvez le réglement complet du jeu ici

 

 

 

Article sponsorisé

Publié dans : Sponsos - Communauté : Bidouilles et compagnie
Ecrire un commentaire - 1 Commentaires
Mardi 1 juillet 2014 2 01 /07 /Juil /2014 15:09

http://scontent-b.cdninstagram.com/hphotos-prn/t51.2885-15/10483371_730893193639189_640770484_n.jpg

 

 

Hier nous avons eu la réponse que nous attendions tant pour la rentrée de Jajaja. Et nous avons eu une bonne nouvelle.

 

A l'épaisseur que faisait l'enveloppe entre mes doigts, je me suis doutée que la nous aurions la réponse que nous espérions.

 

L'accord pour qu'il bénéficie de l'aide  une AVS pour l'accompagner 12 heures par semaine a été donné. On ne sait pas encore si ces 3 heures par jour, c'est en général comme ça que ça se décompose, seront attribuées tous les matins ou des après midi aussi. Peu importe, l'important c'est qu'il ne soit pas tout seul à l'école.

 

Au fur et à mesure que de ma lecture de cette longue lettre en quatre feuillets, je me suis sentie de plus en plus légère.  Je crois même que j'ai crié  de joie, ce qui peut paraitre paradoxal puisqu'on reconnait dans ce courrier que mon fils a besoin d'une aide mais qu'on lui donne aussi la possibilité d'enfin pouvoir suivre une scolarité (presque) normale.

 

Evidemment, derrière le soulagement, il y a aussi des mots qui font mal, des termes que j'ai encore du mal à accepter mais on a pas le choix, si on veut qu'il aille à l'école, quitte à ne plus avoir d' AVS par la suite , on doit en passer par là.

 

Seule ombre au tableau, mais nous n'avons hélas pas eu le choix, il va se retrouver dans la même école que l'année dernière, pire avec le même maître, à qui finalement je n'ai rien à reprocher mais donc cela veut dire sans doute avec la même ATSEM et là forcément ça me fait un peu peur même si de le savoir entre les mains de quelqu'un de bien ( il parait que l'AVS est extraordinaire ) ça me rassure quand même.

 

Selon ces papiers donc, mon fils ira à l'école presque comme tout le monde pour je cite le projet scolaire de l'année fixé par la commission :

 

- Stimuler les activités sensorielles, motrices et intellectuelles du jeune enfant

- Utiliser les supports adaptés pour l'accès aux activités d'apprentissage

- Faciliter son expression et l'aider à communiquer

- Soutenir l'enfant dans la compréhension des consignes

 

Ce que moi j'espère, c'est qu'il arrivera à se faire une petite place, à être considéré au final comme les autres enfants et pas comme le petit garçon qui a besoin d'une AVS, à se faire des copains, à être heureux d'aller à l'école, à grandir et à se construire aussi en apprenant à faire un tas de choses.

 

J'aimerai que ce soit aussi simple, j'aimerai vraiment.

 

J'ai mis du temps à mettre des mots sur ce qu'à mon fils, et d'ailleurs je serai bien incapable d'en mettre puisque même des médecins, des spécialistes n'y parviennent pas.mais on continue à chercher et on finira par trouver, même si peut être, on aura encore plus mal une fois qu'on saura ce qu'il en est mais au moins on saura.

 

Bientôt  vous parler d'histoires de gommettes bien alignées, de la première lettre de son prénom qu'il a su écrire, ou peut être même bien de son premier spectacle de fin d'année qui sait...

 

 

PS :Merci à toutes pour vos bonnes ondes, vous êtes précieuses, vous ne savez même pas à quel point...

 

 

 

 

 

Publié dans : Zozo et les minots - Communauté : Nana, mais maman aussi
Ecrire un commentaire - 53 Commentaires
Mardi 1 juillet 2014 2 01 /07 /Juil /2014 08:09

Des photos de mes enfants, de ma famile, j'en fais des tas, souvent, tous les jours. J'en poste certaines et j'en garde d'autres rien que pour moi. Je les trouve belles, pas parce qu'elles le sont mais parce que ceux qui sont dessus le sont, ceci est une parole de mère totalement pas objective.

 

Mais du coup, ne serait ce que par l'envie que j'ai de me lancer dans ce genre de projet photographique pour les autres, je m'arrête souvent sur des sites de photographes professionnels et je découvre aussi des projets photos qui me plaisent énormément.

 

C'était déjà le cas avec la série photo d' Alain Laboile que je vous ai présenté ici il ya quelques mois.

 

Et là j'ai découvert le projet de Sébastian Luczywo, un photographe conceptuel effectuant beaucoup de portraits.

 

Ce papa a décidé de prendre des photos de sa femme, de ses deux fils et de leurs animaux dans la campane polonaise. Jusque là rien d'original. mais c'est dansles photos que réside l'originalité.

 

Sébastian a une approche assez inhabituelle du portrait de famile, loin de ceux, plus standards que nous avons l'habitude de réaliser.

 

Cela donne une série de photos toutes prises dans un cadre naturel, teintées souvent de surréalisme et d'humour

 

 Mais aussi et surtout beaucoup d'émotion, de sensibilité, d'amour, de douceur, et de joie aussi.

 

Inspiré par la musique, il imagine d'autres mondes et d'autres dimensions. Il tente de recréer et de montrer des lieux imaginaires dans ses photos, de sorte que nous en les voyant découvrions ses pensées et ses sentiments.

Il s'inspire aussi de la lumière c'est elle qui selon lui fera qu'une photo sera réussie ou pas, qu'elle aura une ambiance, une âme en quelques sorte.

 

J'ai aimé la profondeur des regards,le noir et blanc qui donne encore plus de force aux images, leur vie qui a l'air simple et jolie, la complicité et le bonheur qu'on devine, et cette l'harmonie avec la nature.

 

Et si parfois il ya une mise en scène, ça ne m'a pas gêné  parce que parfois je ne la vois même pas

 

En voici quelques unes

 

 

 

 

 

    Sebastian Luczywo

Sebastian Luczywo

Sebastian Luczywo

 

 

Sebastian Luczywo

 

hors du temps et ça ça me plait.

 

Les photos sont prises sur l'instant, elles ne sont pas lisses, pas mises en scène et le noir et blanc les rend encore plus forte. Elles m'ont personnellement beaucoup touché et je les ai trouvé de toute beauté.C'est brut, c'est simple, et c'est ce qui fait que c'est beau. 

 

On y retrouve un peu de sa propre enfance, on aurait envie de vivre comme eux, de se recentrer sur l'essentiel pour oublier tout ce qui fait les mauvais côtés de notre société actuelle

 

Ces images magnifiques font désormais grâce aux réseaux sociaux le tour du monde.

 

En voici quelques unes d'entre elles

- See more at: http://madamereve.over-blog.com/article-en-attendant-le-facteur-122968746.html#sthash.1A3THXyy.dpuf

 

Crédit photos: Sébastian Luczymo

Publié dans : Portraits de photographes - Communauté : Bidouilles et compagnie
Ecrire un commentaire - 13 Commentaires
Lundi 30 juin 2014 1 30 /06 /Juin /2014 06:36

 

Il y a tellement de blogs qu'on aurait pas assez de toute une vie pour en faire le tour. Rien qu' en France, nous serions 20 millions à cocher nos états d' âmes, photos, recettes, astuces, et autres sur la toile. Alors forcément, on doit passer à côté de beaucoup de gens, de nombreux blogs qui valent vraiment le détour.

 

Personnellement, je suis une grande dévoreuse de blogs même si j'ai de moins en moins de temps pour m'adonner à toutes mes lectures. Ce qui est certain c'est que je n'ai pas vraiment de liste fixe même si j'ai une blogroll qui vous en dira beaucoup sur qui je lis.

 

A l'intérieur, des blogs que j'aime," petits" ou "gros", sans me soucier de leur popularité ou des amitiés que je peux entretenir sur la toile. Évidemment il ya dans cette liste de blogueurs avec qui j'échange souvent et pas forcément que par le biais du blog mais il ya aussi des blogueurs que je connais peu, mal même, mais dont j'aime l'écriture, les photos, la personnalité.

 

L'enfermement sur soi ou dans un style qui ferait qu'on ne lit que des blogs qui nous ressemble me fait un peu lipper j'avoue.  C'est sans doute pour ça que je lis bien souvent des gens vraiment ouvert sur les autres et sur l'extérieur même si on ne fait pas vraiment partie du même monde.


Dernièrement j'ai découvert pas mal de blogs par le biais d'Instagram. Evidemment sur Instagram on découvre d'abord des photos mais en suivant quelques liens on tombe souvent sur de vrais et belles surprises.

 

Un article ne suffirait pas pour vousles faire découvrir, alors j'ai choisi un blog, celui d'une femme que je ne connais pas finalement mais qui habite dans le Sud, ou exactement je ne sais pas, mais dont j'adore les photos et la vie qui semble aller avec.

 

Ce blog c'est Sur ma colline et si vous y allez vous risquer peut être vous aussi de vous y attarder un peu. Vous pouvez aussi découvrir son compte instagram @surmacolline

 






Crédit photo : Sur ma colline
Et lundi prochain, rendez vous pour faire faire le point sur   le challenge que l'on s'était fixé en début de mois  
Le lundi c'est aussi chez


Publié dans : Bonnes ou mauvaises...mes humeurs - Communauté : Bidouilles et compagnie
Ecrire un commentaire - 23 Commentaires

 

Guirlande

 

 

Portrait.jpg

 

 

Telle Mme Loyal, je présente chaque jour,

comme au spectacle,avec mes mini assistants

Jajaja 3 ans, l'empereur 7 ans,

et le Mistouflon né en  Octobre 2013,

mes numéros originaux (et je ne parle pas de Zozo).

Tour à tour magicienne, équilibriste, dompteuse,
je jongle avec les idées, les thèmes, les mots.
Et j'illumine la piste de ma passion, la photo.

 

Si vous aimez mes photos ou ma plume,

vous pouvez me contacter ici :

 

zazaofmars@live.fr

 

 

Guirlande

 

suivez_zaza.png

 

 

 

 

 

 

    Facebook.jpgTwitter.jpgHellocoton.jpg Copie de instagram

    Pinterest.jpg Tumblr.jpg Mail.jpg RSS.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

newsletter_zaza.png

    

unarticle_zaza.png

Rechercher

Categories.jpg

 

 



 

Partenaires.jpg


Amabassadrice-quinny-copie.jpg

 

     Logo-C3-ambassadrice-bugaboo-200x200_def.jpg

 

Sans lmj1

Hebergeur d'image

 

 

Naty_Ambassador_symbol.jpg

 

entekrone_france.jpg

 

 

 

 
produits bébé bambinou.com

 

 

 

10154318_10152344986206224_3592168530876620682_n.jpg

 

  L'Express Styles                                                                                         

 

http://3.bp.blogspot.com/_N7l_81zLsPc/TR-0PZkI7qI/AAAAAAAABK0/WnRZ3e92hy0/S170/picto_ELLE_fil_blogs.jpg

 

 

 

      coque_madame-copie-1.jpg

  macaron.jpg

 

 

Guirlande.jpg

 

 

Croque Madame copyright 2013. Tous droits réservés. Merci de ne pas prendre des images ou du contenu de ce site sans permission écrite.
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés