}
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gérer la reprise d'un travail après un congé parental (et même un peu plus)

Publié par Madamezazaofmars sur 24 Novembre 2021, 14:05pm

J'ai pris mon premier congé parental en 2010 pour la naissance de Sacha et je n'ai depuis plus jamais travaillé comment dire en entreprise, à l'extérieur, rayez la mention inutile.

Evidemment, j'ai bossé depuis chez moi en étant freelance mais depuis mon canapé j'étais bien loin d'une ambiance de travail à l'ancienne comme on dit.

J'entend par là, avoir des collègues, un patron, un bureau, des conversations d'adulte hors réseaux sociaux... Je peux vous dire qu'en 11 ans on a vite fait de tout oublier.

Vous allez me dire parfois c'est pas plus mal d'être seul plutôt que de taffer avec des gens qu'on déteste, un patron pénible et à faire des journées ou on déteste les tâches répétitives qui nous sont confiées.

Non parce que si souvent en traînant sur Instagram, on a l'impression que tout le monde adore son job, dans ma vie quotidienne, je rencontre et parle avec des gens qui n'en peuvent plus de leur boulot.

Toujours est il que freelance me convenait très bien et que je pouvais répartir mon temps presque comme je le voulais mais financièrement ça ne suffisait pas.

Et j'ai eu peur, peur de devoir prendre le premier travail venu, à fin uniquement alimentaire, parce que j'avais déjà connu ça, et qu'au bout de deux ans, psychologiquement, je n'arrivais plus du tout à le vivre bien.

Du coup je rêvais de faire quelque chose ou je serai à ma place, ou je m'épanouirais et ou je saurais retrouver un certain équilibre.

Et j'ai trouvé, j'ai osé, candidaté, ça me correspondait tellement pour avoir travaillé dans ce milieu il y a quelques années, et j'ai été embauché, et depuis un peu plus d'un mois je travaille à nouveau à l'extérieur.

Et c'est bien cool à vivre au sein d'un lieu que j'adore, avec une équipe super sympa, des horaires qui me permettent de concilier vie pro et vie perso.

Ce n'est pas un temps plein mais ce n'est pas ce que je cherchais, et c'est vachement bien.

Toutefois, je crois qu'on ne dit pas assez aux femmes, peut être aux hommes aussi, combien il est difficile de reprendre un job à l'extérieur de chez soi après des années ou on a plus connu ça.

Avoir suffisamment confiance en soi, réapprendre, oser, arriver à se faire une place, avoir des conversations et des raisonnements d'adultes, des avis à donner, quand on a passé 11 ans à s'occuper de quatre enfants ça ne coule pas forcément de source au départ je trouve, enfin pour moi en tout cas.

Tout comme savoir apprivoiser le temps entre taf à l'extérieur, choses à faire  à la maison, sans compter les rendez vous médicaux, les réunions, et tout le reste.

Heureusement Zozo est là et je ne l'aurai jamais cru, je le dis ici car il ne me lit pas qu'il assurerait autant en prenant parfaitement le relais, grâce aussi à ses horaires décalés.

Mais ça se fait petit à petit. Je suis très heureuse dans mon travail, dans mon équipe, j'ai la chance de faire quelque chose que j'aime et je ne me dis jamais " oh merde il faut aller travailler".

Et je crois que ça c'est vraiment une chance immense...

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

B
C'est chouette !
Répondre
M
Reprendre une vie professionnelle après une rupture aussi longue n'a pas du être simple, avec une petite famille habituée à t' avoir toute à elle. Super si tu as trouvé une équipe et un boulot où tu te sens bien etqui te permettent de concilier cette vie pro et cette vie perso. Bel équilibre !
Répondre
S
Félicitations Zaza, j'imagine très bien l'adaptation que ça peut représenter, laisser le temps au temps pour trouver de nouvelles marques. Happy for you, tu nous diras de quel job il s'agit... Curieuse je suis 😊👏
Répondre
M
Ravie de lire que tout se passe bien !
Répondre
N
C'est tellement génial ! Hyper heureuse pour toi, un seul souhait que ce bel équilibre continue !
Et cette photo de toi est vraiment superbe
Répondre
B
tout à fait d'accord pour cette photo
en plus elle va très bien en "illustration " de l'article
C
Tres heureuse pour vous mais suel est ce metier formidable ?...
Répondre
B
bravo !
et très très heureuse pour toi que tu t y épanouisses
Répondre