}
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

32 jours plus tard

Publié par Madamezazaofmars sur 17 Avril 2020, 12:41pm

 

1 mois jour pour jour ou presque que le confinement a commencé et toujours cette même question, comment allez vous ?

Parfois j'ai des scrupules à souhaiter une bonne journée aux gens. Je sais que certains en chie, que d'autres craquent, et je ne dis pas que je n'ai pas mon lot d'heures sombres parfois, surtout si je consulte trop les médias mais pour moi ça va.

Un jardin ça aide, le soleil aussi, et ça va encore mieux depuis une semaine avec les vacances car avouons le la continuité pédagogique ça n'est pas tout le temps évident quand même. Et puis on a pas tout arrêté, il reste pas mal de devoirs à l'empereur pour cette rentrée du 27 Avril qui n'aura pas lieu.

Malgré les congés, je reste sur cette impression que les jours passent à la vitesse de la lumière et je ne sais par quel miracle j'arrive encore a me repérer pour savoir si on est Lundi ou Jeudi.

Les occupations journalières ont peu évolué et ça devient compliqué de trouver des activités pour les enfants tous les jours, en plus ils n'en ont pas toujours envie, alors je leur laisse le luxe de s'ennuyer un peu.

Pour eux ça se passe bien. Le Mistouflon hier me disait qu'il ne voulait ni du virus, ni de l'école, des vacances ça ira. L'école ne leur manque pas donc, un peu les copains parfois, mais sinon ça va bien.

Jajaja lui semble s'être lui aussi s'y être fait, il n'a pas vraiment le choix, surtout qu'il est plus fragile que les autres, mais Zozo l'a quand même emmené se promener deux fois 30 minutes en haut de notre colline, attestation en poche. Ca lui a fait du bien à chaque fois.

Je fais du pain, des pâtes fraiches, de la pâte à pizza, je cuisine beaucoup, et nourrir 5 enfants tout le temps à la maison, c'est un vrai challenge.

Je ne saute pas l'heure de l'apéro, il faut pas déconner non plus, et tente de faire le ménage au milieu des petits et pus grands pieds, avec plus ou moins de succès, mais j'essaie de toujours bien rangé.

Zozo lui travaille toujours, tous les jours, et c'est le seul vrai point noir de mon confinement, je n'ai plus de boulot du tout et la plupart des entreprises etant fermées ce n'est pas trop le moment de démarcher. J'en viens à me demander si c'était une bonne idée de me lancer dans la rédaction freelance au début de l'année, mais je pense que tôt ou tard tout va recommencer.

Sinon j'avoue que je sature du manque de bienveillance des gens entre eux et de cette auto censure qu'on devrait d'appliquer pour faire plaisir a Pierre, Paul, ou Jacques.

Il ne faut jamais se plaindre, ni au contraire dire qu'on vit bien le confinement, pas plus que dire qu'on n'a pas envie de remettre ses enfants à l'école le 11 ou qu'on a envie d'un autre monde pour la suite, qu'on est pressée de retourner bosser ou qu'on a besoin de solitude, tout est prétexte à dispute, jugement, c'est incessant.

J'oubliais, surtout ne pas prononcer le mot jogging ou dire qu'on a acheté des chips parce que ça ne fait pas partie des produits de première nécessité vous comprenez. Sauf que la nécessité ne revêt pas le même aspect chez tout le monde.

C'est pour ça que permettez moi de douter d'un monde meilleur ensuite parce que j'ai l'impression que pour beaucoup rien ne change et aucun déclic ne se fait.

Je me couche toujours bien trop tard et consulte beaucoup trop de médias pour dormir sereinement.

Je n'ai pas honte de l'avouer, j'ai peur. J'ai peur pour Zozo à chaque fois qu'il part travailler, pour les enfants qui sont censés reprendre l'école, pour mes parents, pour ceux que j'aime, pour moi aussi je l'avoue.

J'ai peur et je suis pleine d'espoir à la fois, ambivalence quand tu nous tiens...

Je pense chaque jour à ceux qui vivent sans jardin, aux violences que d'autres subissent, femmes, enfants, aux situations précaires, à ceux qui font que ça tournent, tellement de gens qui restent encore bien trop invisibles.

Je n'ai pas mal vécu ce dernier mois, même si j'aurai préféré le passer autrement, mais honnêtement ça va.

 Le 11 Mai on ne sortira certainement pas tous commet Laura Ingalls courant dans la prairie mais ce sera déjà une petite victoire, collective la victoire.

Prenez bien soin de vous...

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

mamiedo 18/04/2020 09:54

Bel article comme toujours . Les enfants s'ennuient ? pas de problème les spécialistes trouvent que nos enfants ont trop d'activité : l'ennui est formateur, on développe la créativité, l'inventivité, la reflexion, quand on s'ennuie. Il faut laisser de la place pour RIEN, pour l'ennui donc. Sais-tuque es longues promenades pour Jajaja sont permises (accompagnées bien sur) compte tenu de son handicap, car le confinement a des effets dévasteurs pour nombre d'autistes et que l'extérieur leur est indispensable. Le temps finit par s'écouler ... Vivement le 11 !!!

Mél 17/04/2020 23:54

Tout est si bien dit ! Bel article. Merci

Barbara 17/04/2020 17:04

j'ai cru voir un adorable choupinou sur cette photo :)
♥♥

Barbara 17/04/2020 15:49

je te prends dans mes bras très fort pour te soutenir et conjurer tes peurs
en toute amitié
en toute sincérité
pour le reste.................... j'écrirai plus tard là pas possible (encore )
mais je pense à toi à vous 7

et personne n'a à juger des priorités ou nécessités de l'autre

à bientô merci pour ce billet ces mots partagés

à demain ♥