}
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un mardi en bleu

Publié par Madamezazaofmars sur 25 Mars 2019, 14:25pm

Catégories : #Zozo et les minots

Jajaja fait d'énormes progrès en ce moments selon son éducatrice et c'est tous les Jeudis avec un sourire si ce n'est au coin des lèvres, au moins dans notre tête qu'on passe nos soirées. On ne sait pas vraiment de quoi il s'agit mais elle a l'ait tellement heureuse et épatée, qu'on ne peut que l'être aussi. L'enthousiasme c'est contagieux.

Je repense à son parcours à l'école pourtant parfois et je ne regrette pourtant rien de tout ce que nous avons fait. Même si il a fallu beaucoup se battre, entendre des choses pas toujours agréables, je pense que c'est un passage qui lui a été bénéfique et laissez moi penser qu'un jour il réintègrera à sa façon l'école de la République, on a aussi rencontré des gens formidables, et une seule personne positive et à l'écoute, balaye souvent tous ceux qui ont voulu nous mettre des bâtons dans les roues.

Je continue à penser qu'elle a été un vrai tremplin vers les progrès qu'il fait aujourd'hui et j'ai l'impression qu'elle a vraiment ouvert les esprits dans l'école du Mistouflon et chez certains parents.

Le système reste malgré tout difficile et je sais très bien que d'autres parents, quelque soit le handicap de leur enfant vont devoir se battre encore et encore. Je crois que de toute façon, à partir du moment ou on a un enfant "différent" il faut accepter, même si elle est longue, même si elle est dure que la vie qu'on voudra donner à son enfant sera une lutte de tous les instants, comme pour tous les parents finalement, le poids du handicap en plus.

Il n'y a qu'à voir toutes les démarches que nous devons réitérer régulièrement même si nous sommes aujourd'hui soutenus comme jamais. J'en arriverai même à dire que c'est bon de se laisser porter un peu parfois.

Mais on ne s'endort pas sur nos lauriers pour autant et puis de nombreux enfants n'ont pas la chance de mon fils de pouvoir être pris en charge dans un SESSAD ou un IME, avec des professionnels à l'écoute, un suivi personnalisé, un projet sur mesure.

Le système français quand aux enfants autistes est toujours en retard de 40 ans sur ses voisins européens et seulement 20 % de ses enfant là sont scolarisés contre 100 % en Italie par exemple.

Ne me demandez pas commun un tel écart est possible ou plutôt si et je pense que la peur de l'autre y est pour beaucoup, comme le manque de formation, d' auxiliaire de vie aussi d'ou mon projet ou les classes déjà trop chargées.

Le conseil européen , continue de condamner la France parce que cette dernière ne respecte toujours pas le droit des enfants autistes à recevoir une éducation mais pas grand chose ne bouge même avec le 4 eme plan autisme du gouvernement actuel.

De notre côté, je le répete nous avons eu la chance que notre fils aille à l'école, puis de lui trouver une structure qui lui était parfaitement adapté, et l'espoir qu'il reprenne le chemin des ecoliers un jour. C'est pour ça que j'ose parler de chance, une chance que certains n'auront jamais.

L'école, même si elle ne fait pas tout, est vraiment, et c'est prouvé, un des meilleurs systèmes d'intégration qui soit, et mon fils en est un exemple concret selon moi.

Je pourrais m'arrêter là puisque lui a pu être intégrer dans le système, à quel prix parfois quand j'y repense, mais intégré quand même, alors je voudrais, même si certains penseront que ça me concerne moins, comme de nombreux autres gens, que ça change.

Et le 2 Avril, même si c'est symbolique et que certaines personnes trouvent ce genre de petits gestes inutiles, on peut tous porter du bleu et montrer ainsi que l'on soutient la journée mondiale de la sensibilisation à l'autisme

Evidemment qu'on ne changera pas le monde ni le regard de tout ceux qui nous entoure, évidemment que certains porteront du bleu ce jour là sans pour autant contrôler leur peur le lendemain face au handicap, mais ça vaut la peine.

Ca vaut le coup de porter du bleu pour sensibiliser à l'autisme, faire évoluer les mentalités ( même si ce n'est qu'une ou deux personnes, ça compte) et de favoriser une société plus inclusive.

J'ignore si des évenements ont lieu ce jour la près de chez vous mais il y a des associations a soutenir un peu partout en France.

Je n'en choisirai pas une en particulier, le fait de s'impliquer en particulier pour l'une ou l'autre, me donne l'impression que les autres sont moins importantes, surtout quand elles sont petites et que l'autisme de certain est plus pris en compte que celui des autres, et ça me gêne, alors autant aller vers qui on veut et on peut.

Si vous êtes sensible à cette journée, vous aussi pouvez apporter votre soutien, symboliquement, à votre façon en portant du bleu par exemple, en publiant des articles, des statuts sur les réseaux sociaux, des photos sur Instagram.

Et que la France soit encore toute bleue Mardi prochain pour tous ces enfants et ses familles qui le valent bien et qui j'en suis sûre sentiront touts vos bonnes ondes chaque année comme c'est notre cas.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

F
J'ai eu un RDV au CAMPS aujourd'hui et ils ont peu de doutes sur les troubles neurodéveloppementales de mon fils, reste à voir avec les examens ce qu'il a exactement. Bref, je parlerai du petit Jajaja le 2 avril et je rappellerai à mes followers de porter du bleu. Je suis contente de voir les progrès qu'il fait mais ça reste triste que le gouvernement ne se bouge pas plus pour ces enfants (1 sur 150). :(
Répondre
C
Je porterai du bleu ! Merci pour cet article <3
Répondre
M
baissé les bras car elle n'était pas toute jeune et la remplaçante n'est pas compétente, voire c'est mieux quand elle n'est pas là...
J'imagine bien les difficultés pour les familles mais il faut aussi imaginer le quotidien des enseignant(es).
Dans un autre registre nous avions accueilli la dernière de nos filles à l'âge de 13 ans, ne parlant ni n'écrivant le français, et avons dû la scolariser dans une classe qui -sur le papier- était adaptée.
Nous avons très vite déchanté, les enseignants n'avaient aucune formation spécifique, étaient trop exigeants avec des jeunes qui pour certains n'avaient jamais tenu un stylo de leur vie (et une règle encore moins!) , on voulait leur faire apprendre par coeur des poésies auxquelles ils ne comprenaient rien... car il devait y avoir des NOTES sur le bulletin.
Résultat elle a été complètement découragée et a été descolarisée dès qu'elle a pu. Elle a maintenant 28 ans, un travail avec des personnes alzheimer et s'exprime très bien à l'oral comme à l'écrit.
Nous avons eu la chance de pouvoir nous défendre car nous en avons les capacités, savions plus ou moins à quelle porte frapper mais d'autres vont rester sur le pas de la porte avec leur petit (ou grand) différent. Quelle que soit sa différence.
Répondre
M
Je me mets complètement a la place des enseignantes et nous avons tout fait pour les aider. Il faut se dire aussi que certains l'acceptent, s'intéressent et se mettent eux aussi a notre place, et d'autres, une autre en particulier a fait un blocage total qui nous a fait passer deux très longues années de Grande section mais sur le fons nous sommes d'accord et je vois vraiment ça comme un travail d'équipe
M
bonjour,
Je suis maman adoptive de quatre enfants devenus adultes et l'une de mes filles est enseignante en maternelle.
Elle a 26 élèves de très petite et petite section et un enfant avec des traits autistiques et deux avec des troubles divers.
Elle me raconte ses journées harassantes et le manque de moyens (une formation proposée d'une demi-journée pour les troubles autistiques !), l'AVS a
Répondre
M
Je comprend totalement combien elle doit être désarmée et peu épaulée et c'est à l'éducation nationale de faire quelque cose pour aider les enseignants, eleves differents ou pas d'ailleurs
A
Ton article est comme toujours juste, réaliste, touchant. Merci pour tes mots et l'honnêteté dont tu fais preuve, cela pousse à la remise en question et ça c'est déjà une grande chose...
Répondre
B
en bleu le 2 forcément !
et en parler en parler en parler encore encore encore pour que ce ne soit plus une" différence", "une exception "
♥ et Bravo Jajaja tu es exceptionnel
avec tout l'amour des tiens en soutien
Répondre
B
message passé encore hier lors de la prise d'un rdv pour le 2 justement ;o)