}
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le handicap et la difficulté de l'accès aux soins

Publié par Madamezazaofmars sur 15 Février 2019, 09:33am

Catégories : #Zozo et les minots

Ca n'est déjà pas facile d'avoir un enfant atteint de handicap, et j'écris ça le jour ou je dois récupérer le dossier MDPH de Jajaja, un hasard.

On a déjà tant à faire et tant à penser, à se battre pour que nos enfants, même "différents" puissent avoir le les mêmes chances que les autres enfants et une meilleure place dans cette société, une place tout court même finalement car on ne leur en fait pas une d'office.

Et c'est là qu'en tant que parent d'un enfant atteint d'autisme je ressens une charge supplémentaire et si au quotidien, je dois dire que je ne ressens pas tellement cette inégalité des chances, dès qu'il faut par exemple prendre un rendez vous médical autre qu'avec des professionnels formés au handicap, ça devient un vrai chemin de croix.

Lorsqu'on a du faire passer a Jajaja une échographie, on est tombé sur un super médecin qui a sur faire ça vite et bien, et surtout dans le respect de mon fils et sa peur d'être examiné.

On prend malgré tout quelques précautions. Choisir le dernier rendez vous de la journée pour ne pas qu'il y ait trop de temps à passer en salle d'attente, toujours expliquer à la secrétaire ou au médecin lui même que Jajaja est autiste, avoir besoin de rentrer dans les détails parfois et d'autres fois pas. Y aller toujours à deux, pour le rassurer d'abord, et aussi parfois pour le tenir.

Oui c'est assez horrible à écrire et encore plus à vivre mais parfois si on veut qu'un examen médical se fasse jusqu'au bout et dans les meilleurs conditions, nous sommes obligés de l'immobiliser, sans lui faire mal bien evidemment, mais contraindre son enfant personnellement ça me retourne le coeur.

Dernièrement j'ai du chercher un dentiste et ça a été très difficile d'en trouver un spécialement formé pour intervenir auprès de personnes handicapés. Et sans parler de docteur, c'est tout aussi dire par exemple de trouver une coiffeuse par exemple.

Comme partout, à l'école pour commencer, il n'y a pas assez de gens qui pourraient aider à l'inclusion de ces enfants et de ces adultes aussi. Après il y a aussi des personnes qui sans formation aucune ont envie d'aider, n'ont pas peur de le faire, parce que souvent la peur, comme pour tout finalement est un sacré frein.

Il existe néanmoins des réseaux, dans le cas des soins dentaires, le réseau Handi Dent que l'on peut retrouver à Marseille, avec un bus également qui fait le tour de la région pour dispenser des soins aux personnes handicapés ayant besoin de soins au niveau des dents. Mais le site n'est absolument pas mis à jour et les dates impossible à trouver.

C'est donc en cherchant personnellement et au hasard sur internet que j'ai trouvé un dentiste ayant son cabinet mais intervenant aussi auprès du réseau Handi Dent et nous avons rendez vous ce soir. Dernier patient de la journée et déplacement en équipe.

On ne s'en rend pas compte parfois mais l'accès aux soins si il est déjà extrêmement difficile pour les personnes n'ayant pas beaucoup d moyens, ne l'est pas non plus pour les personnes handicapés par manque de personnels formés pour cela et ce serait bien que cette société qui se revendique inclusive mais qui ne fait que le revendiquer bien souvent.

C'est aussi valable pour la culture, les loisirs, le monde du travail, les transports, l'éducation, le logement et j'en passe.

Comme je reste une sacrée utopiste, je pense que comme pour l'écologie et un tas d'autres sujets importants, essentiels, les gens vont se motiver et les choses vont bouger.

On en reparle dans 5 ans ?

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

M
Handi dent c'est une super initiative. <br /> J'en avais parlé à mon dentiste concernant les déserts médicaux et il m'avait expliqué que les "bus dentistes" ne remplissaient pas les exigences de l'ordre. <br /> Mais pour intervenir en EHPAD et IME, il n'y avait rien de mieux et donc qu'il y avait exception à la règle. <br /> Ravie de savoir que ton fils est pris en charge par un dentiste. Dommage en revanche que le site ne soit pas mis à jour.
Répondre
3
J'ai le problème aussi avec ma famille. Pour comprendre ce qu'elle avait et avoir un diagnostic, elle a eu énormément de rv et d'examens médicaux auxquels se rajoutaient ses séances de kiné deux fois par semaine. Bref, elle est petite (2,5 ans) mais a une vraie phobie des médecins et hurle dès qu'un adulte inconnu veut la toucher, surtout s'il porte une blouse blanche. Certains médecins ne comprennent pas. Je me souviens de cette échographe qui me demandait de la calmer pour l'électroencephalogramme. Mais ma fille était terrorisée par ce casque sur sa tête et cette femme ne comprenait pas, me répétait la même chose et a même fini par se moquer de ma fille !<br /> Bref, aller aux rv n'est déjà pas simple ni agréable mais bloquer son enfant pour qu'il se fasse examiner, moi aussi, je me sens mal à chaque fois.<br /> Bon courage !
Répondre
B
ps superbe photo <br /> (normal super garçon !)
Répondre
B
oui il faut vraiment que ça change<br /> et c'est en parlant comme tu le fais là que les choses avanceront (avancent) <br /> bon rdv sans soucis (comme pour l'écho) <br /> pensées <br /> vraiment
Répondre