}
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Comment être écolo sans être rabat joie ?

Publié par Madamezazaofmars sur 28 Novembre 2018, 07:14am

Je ne sais pas si vous êtes vous même sensible à l'écologie, le zéro déchet et tout un tas d'autres choses qui font partie du mouvement que je qualifierai de green, mais si c'est le cas, peut être avez vous remarquer lorsque vous parlez du sujet avec d'autres personnes qui elles ne s'en préoccupent pas ou peu, combien vous avez l'air d'être pénible.

Déjà là d'ailleurs rien qu'après avoir lu ce premier paragraphe j'en entends certains qui se disent " ça y est elle remet ça avec son laius sur l'écologie"

Moi je l'ai remarqué et entre écolo et rabat joie il n' y a parfois qu'un pas qu'on ne demande à personne de franchir.

Je ne me préoccupe pas de ce que deviendra la planète et des efforts qu'on peut faire pour la préserver seulement depuis que le mouvement est mis en avant un peu partout, dans les médias, les blogs, les livres, sur les réseaux sociaux. J'ai toujours eu ce genre de choses chevillées au corps, pour preuve les petits cahiers que j'ai retrouvé chez mes parents et ou déjà à 8 ans je pensais que j'allais changer le monde.

Mais il est certain qu'avec le temps, je le reconnais, les choses que j'entends, lis, et vois me donnent, ou pas parfois, envie d'aller plus loin. Ca me plonge dans de profondes réflexions, me fait voir les choses autrement ou me conforte au contraire dans ce que je pensais déjà, mais jamais je ne me suis dit " tiens je vais m'y mettre pour passer pour quelqu'un de bien moi aussi", jamais !

La tentation est grande pourtant ne serait ce que pour qu'on nous fiche la paix sur les réseaux sociaux sur la compo de nos cosmétiques, sur ce qu'on met dans nos assiettes, pire encore ce qu'on fait manger à nos enfants, sujet hyper sensible.

Par contre comme je l'ai écris plus haut je chemine à mon rythme. J'ai horreur des injonctions et si on me dit de faire ceci ou cela sans que j'en ai vraiment envie je sais que ce sera voué à l'échec.

Se forcer parce qu'on se laisse influencer par les autres est certainement le meilleur moyen de foncer droit dans le mur. Et je dois dire que j'ai en horreur les gens qui essaient de convaincre les autres avec des injonctions, des leçons de morale, des moi je fais tout bien et pas vous. Ca vaut aussi pour la bienveillance, le Pere Noel, toutes les fêtes commerciales, et j'en passe parce que ça me fout vraiment en rogne.

C'est parce que j'en avais envie que j'ai décider de n'utiliser que des lingettes lavables, que j'ai voulu éradiquer l'essuie tout de notre foyer, que je fabrique mes produits ménagers maison, que j'ai décidé de réduire ma consommation de viande...

Parce que des discours me touchent, parce que je me sens concernée, j'adopte de nouvelles habitudes, je tente de nouvelles choses, mais je n'essaie de convaincre personne.

Si des gens sont touchées tant mieux, mais si ils ne le sont pas, ce n'est pas grave. Je ne leur parle pas par exemple de mes astuces pour moins gaspiller de nourriture parce que le message que je veux faire passer n'est pas "moi je fais ce qui est bien et pas vous", non pas du tout, j'expose juste ma façon de faire et j'en discute avec des gens qui eux procèdent autrement.

J'essaie en fait de toujours parler de tout ça sans avoir l'air d'une donneuse de leçon, simplement, pour expliquer comment moi je me retrouve là dedans et peu importe si la personne en face de moi ne s'y retrouve pas, l'important c'est l'échange qu'on peut avoir.

L'essentiel c'est l'écoute qu'on peut m'apporter sans penser que je suis chiante, pénible, ou rabat joie et les retours que je peux donner aux gestes des autres sans les juger.

Je constate déjà combien il est difficile parfois quand on est pas clairement affichée blog écolo comme c'est dur d'en parler. un truc très français je crois que d'être rangé dans une case. Etre un blog de maman et rien que ça non merci. Si j'ai envie d'en parler ici c'est parce que ça fait partie de ma vie, de mon quotidien et que c'est bien ça que je partage avec vous souvent.

Il ne s'agit pas de faire du monde qui nous entoure un univers anxyogène et pourtant je trouve le discours écolo de certains encore trop axé ainsi. faire culpabiliser les gens ne les fera pas avancer dans le sens qui nous parait être le bon.

C'est pourtant ce que je retrouve très souvent et qui donne aux gens pas encore forcément sensibles à cette cause l'impression que les écolos sont des gens chiant et moralisateurs.

Alors arrêtons de culpabiliser les autres et d'attendre qu'ils fassent leur mea culpa, comme je le vois encore trop souvent sur les réseaux sociaux, ou on ne peut plus rien montrer, ni consommer sans se faire juger immédiatement et en masse.

Je crois que la clé est là. Si tout en étant sensible et concerné par l'écologie on pouvait arrêter de juger les autres, de les prendre pour des gens sans cervelles et de les désigner comme les futurs destructeurs de notre monde moderne, le message passerait bien mieux.

C'est ma façon de faire en tout cas mais je vous reparlerai de l'efficacité de cette technique après les fêtes de Noel parce que je vais me sentir bien seule avec mes idées green au sein de ma famille, qui sont pourtant des gens très bien par ailleurs.

Mais je sais que par exemple l'idée d'un Noel avec des cadeaux zéro déchet, pas de papier cadeau et j'en passe ne feront pas l'unanimité le soir de Noel.

Et rappelez moi surtout, plusieurs fois valent mieux qu'une d'éviter le sujet de la souffrance animale entre le foie gras et la bûche et surtout " ne pas parler de veganisme" " ne pas parler de veganisme" "ne pas parler de véganisme"

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

S
J'aime bien ta façon de voir les choses. Ici, j'essaie de faire étape par étape des efforts pour réduire les déchets (j'ai moi aussi éliminé l'essuie-tout et au final, ça ne manque à personne... ça m'a juste valu les yeux ronds de ma mère quand elle est venue à la maison... elle prend ça pour une lubie je crois). On mange moins de viande aussi et j'éduque mes enfants au tri, à éviter le gaspillage et à mieux manger. Sinon j'essaie de faire mes produits ménagers moi-même (sauf les pastilles lave-vaisselle, là j'avoue j'ai laissé tomber car la vaisselle n'était pas propre) et de recycler au max. Au final, je me dis que certains petits "trucs" seront assez "contagieux" pour que d'autres (à commencer par mes enfants !!) les applique à leur tour...
Répondre
C
Je trouve ton article super !! Je partage tes valeurs !! Je suis végétarienne et je fais en sorte d'adopter un discours non extrémiste pour pouvoir discuter avec les autres sans paraitre moralisatrice ! L'écoute est la base je pense ! A bientôt !
Répondre
B
j'aime ta démarche ton respect
continue sur ton chemin

ch prend , écoute "ce qui lui parle" ( /peut )etc

le principal est déjà d 'échanger et de savoir écouter l'autre

ps le brill 'tout est super encore merci !
Répondre
S
bon article oui! Perso je fais tjs mon petit discours anti foie gras à mes parents lool, bon ils font avec j'en mange plus depuis 20 ans, bien avant de songer à arrêter la viande lool
Mais j'évite dans la famille de mon mari qui set pas super open sur les discours végé :p

courage en effet et gardons les jolis moment passés ensemble!
Répondre