}
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'était pas mon idée : Mon fils a peur des chiens

Publié par Madamezazaofmars sur 26 Novembre 2018, 13:47pm

 

Quand mon fils était petit, ma chienne était encore là et notre chat aussi. Jamais il n'a montré une quelconque crainte que ce soit envers l'un ou l'autre et pourtant c'est quand même un berger allemand qui partageait nos vies donc pas le plus petit chien qui soit.

Et en grandissant, Jajaja n'a jamais eu peur des mammiferes canins que nous avons pu croiser, enfin jusqu'à ce qu'on perde notre chat car à partir de là tout a changé.

Lors de nos nombreuses balades, il s'est mis à avoir depuis un peu plus d'un an, une peur irrépressible de tout ce qui a quatre pattes et plus particulièrement des chiens.

Non parce qu'il lui arrive d'avoir peur des chats mais ces derniers ont bien plus peur que lui lorsqu'ils le voient s'affoler et prennent leurs pattes à leurs cous.

Mais pour les chiens c'est totalement différent car ils sont rarement seuls et dans la majorité des cas tenus en laisse par leurs maîtres. Parfois ça se passe très bien et il ne les voit même pas, précisons toutefois que je fais souvent barrage de mon corps ou que je détourne son attention, mais d'autres fois c'est la grosse crise et il crie assez fort pour exprimer sa peur.

Oui il ne parle pas et extériorise donc ses sentiments comme il peut et pas toujours ni discrètement, il ne hurle pas non plus, ni de la façon la plus adéquate mais c'est ainsi, j'ai envie de dire il s'exprime et ça n'est déjà pas si mal.

Sauf que, si dans la plupart des cas ça se passe relativement bien et les gens comprennent très bien que quelque soit son âge on peut avoir peur des chiens, il y a d'autres personnes qui ne l'envisagent même pas une seconde et qui assènent leur argument massue : " Non mais il est très gentil"

Ce que je répond en général c'est que je n'en doute pas une seconde mais que mon fils a peur, quelque soit le chien, quelque soit sa taille, la longueur de ses poils, sa couleur, il est terrorisé et ça ne se contrôle pas, je crois en tout cas.

Les propriétaires sont majoritairement très compréhensifs, mais quelques irréductibles essaient de me convaincre, pire encore de le convaincre et pas toujours avec les meilleurs arguments qui soient.

C'est arrivé pas plus tard que ce week end avec une charmante dame qui n'en finissait plus de dire a mon fils " Mais il est gentil ! Il n'a jamais mordu personne ! Il y a plein d'enfants qui l'ont caressé déjà ! Et des plus petits que toi !"

J'ai bien senti que malgré mes premières explications, elle allait insister et ne voudrait rien entendre alors j'ai du rentrer dans les détails, expliquer a mon tous qu'il ne lui répondrait pas, qu'il avait peur c'est tout, qu'il n'en avait ni contre elle ni contre son chien et j'ai même évoqué son autisme. Et je crois hélas que c'est la seule chose qui lui a fait arrêter son laius.

Je peux comprendre qu'elle aime son chien, que ça la vexe qu'il puisse faire peur, que c'est comme si c'était notre enfant et que les gens ne l'aiment pas ça peut blesser ( personnellement si des gens n'aiment pas mes enfants ça ne me fait pas particulièrement plaisir mais je ne les forcerai jamais à le faire) mais je ne peux pas comprendre qu'elle n'entende pas que c'est sa phobie, un point c'est tout !

Je ne dis pas qu'elle ne passera pas, qu'elle ne se travaille pas, qu'un jour il n'aura plus peur, mais pour l'instant les choses sont ainsi et on doit tous faire avec, parents comme maitre de chien.

Un jour d'ailleurs, j'espère bien avoir de nouveau à la maison, un chat ou un chien, et je me demande bien comment ça se passera.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

M
Je promène pour ma part un labrador noir tout chamallow, tout fou que je remets en laisse dès que je vois du monde arriver. Parce qu'il aime aller vers les gens, se faire caresser mais il pèse lourd( dans tous les sens du terme!) et peut faire peur avec son gros galop joyeux dans leur direction. Jamais je n'obligerais personne ni à le toucher ni à s'approcher, une phobie ou même une simple peur ça ne se commande pas( moi perso c'est les araignées) et je comprends tout à fait que mon chien puisse effrayer. Et souvent, je détourne son attention, je le rapproche de moi... et je me dis que je fais encore plus peur aux promeneurs qui doivent penser que je tente de maîtriser un molosse dangereux!
Répondre
L
J'ai peur des chiens, j'arrive à me contrôler en général et ma fille de presque 9 ans en a une peur panique, et le refrain systématique des maitres "rho faut pas avoir peur, il est gentil gna gna gna" ça m'énerve à tel point que j'ai toujours envie de leur dire "dégage de là parce que MOI je suis pas gentille et je pourrais bien te bouffer et ton chien avec!!!" ;-D Mais j'essaie de montrer à ma fille qu'on peut en avoir peur, que c'est même très bien de se méfier d'un animal qu'on ne connait pas mais qu'il est possible de contrôler sa peur et même d'essayer de la dépasser.... Mais depuis qu'on s'est fait courser par un très gros chien agressif lors d'une balade en vélo, mon message a du mal à être entendu bizarrement!!!
Répondre
D
J'ai longtemps eu cette phobie, et combien de fois on m'a dit "mais ne t'inquiète pas, il est gentil" ! Mais j'en avais rien à foutre, moi ! J'étais juste tétanisée !
En vieillissant,ça s'est atténué, je ne suis plus tétanisée, mais je ne m'en approche pas et s'il y en a un qui s'approche de mois, je dois respirer très fort pour me maitriser et ne pas paniquer.
Ma nièce avait très peur quand elle était petite (car sa mère avait la phobie) et maintenant à 9 ans,elle adore les chiens et n'en a plus peur du tout.
La perception de Jajaja est sûrement différente du fait de son autisme, mais il est permis d'espérer que cela s'atténue quand il grandira.
Répondre
M
Dès ma plus tendre enfance j'ai eu une phobie terrible des chiens. C'était un stress permanent. Quand on était invité à manger chez des amis de mes parents, j'angoissais à l'idée qu'ils aient un chien et je ne sortais pas de la voiture tant que leur chien n'était pas hors de ma vue (jardin ou autre pièce...). J'en ai énormément souffert notamment en grandissant car si ça passe mieux quand on est petit, passé un certain âge les gens ne font plus attention et prenne même cette phobie au ridicule...
Le paradoxe dans tout ça : j'ai réclamé à mes parents un chien durant toute mon enfance. Je pense que j'espérais qu'en ayant mon propre chien et dès son plus jeune âge, j'arriverai à vaincre ma peur. Je pense que j'avais raison car ma peur des chiens s'est envolée quand j'ai rencontré mon mari et qu'il y avait dans sa famille des chiens. J'ai appris à les apprivoiser puis j'ai fini par accepter l'envie de mon mari de prendre un chien à la maison. Et quel chien ! Une femelle chien loup tchèque (qui fait donc peur a beaucoup de monde alors qu'elle est douce comme un agneau... Mais elle impressionne car physique du loup +++). En l'amenant au dressage j'ai appris petit à petit à avoir moins peur des autrez chiens présents... Et aujourd'hui me voilà avec deux chiens !
Concernant ton fils, tu as la bonne réaction. Prendre sa défense face aux biens pensants. Les gens ont souvent en effet des réactions très "cons". Perso, je ne forcerai jamais quelqu'un, enfant ou adulte, à s'approcher ou caresser mes chiens s'ils en ont peur. Par contre, s'il faut accompagner l'enfant à s'approcher de mes chiens parce que l'enfant Essaye de vaincre sa peur... Pas de problème je suis là pour l'aider. Je suis même la première à confier mes chiens à mes beaux parents quand on reçoit à la maison des gens avec des enfants qui ont une peur incontrôlable des chiens.
J'espère aussi que ton fils aura ce même déclic que moi car mine de rien c'est très handicapant dans la vie quotidienne et source de beaucoup d'angoisse. Peut être qu'avant de reprendre un chien, si c'est ton choix, tu pourrais l'amener soit auprès d'un thérapeute qui est spécialisé dans la médiation animale... Et aussi pourquoi pas l'amener dans un club de dressage de chien, pour qu'il puisse être en contact avec les chiots et les chiens du club, sous les conseils bienveillants des éducateurs...
Plein de courage à ton fils pour affronter sa peur le moment venu !
Répondre
C
Ah mais moi j'ai peur des chiens que je ne connais pas et je ne supporte pas quand on me dit, "Mais il est gentil! Et puis faut pas avoir peur, il le sent!" ;-), comme si je pouvais y faire quelque chose!!!
Alors bon courage à vous 2!
Répondre
B
pauvre chou

quant à la dame pffffffffffff laisse
et c'est soulant (pour ne pas dire plus ) de devoir toujours argumenter raconter sa vie à ch fois qu'on ne" fait pas comme" "dit non" à qq chose

(dans de tout autres domaines malheureusement je connais ce "problème")

oui sans doute que si l'occasion se présente, que c'est "votre" 4 pattes la situation changera
c'est arrivé brusquement donc ça peut partir tout autant

des bisous à partager
Répondre