}
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les regles écologiques de la famille

Publié par Madamezazaofmars sur 4 Octobre 2018, 12:50pm

Catégories : #Les lectures des petits et des grands

 

Je voudrais bien, mais je peux point. Vous aussi vous ressentez ça parfois ? Vous avez envie de vous lancer dans quelques chose et vous ne savez pas par ou commencer ? Personnellement ça m'arrive tout le temps et bien souvent au final je ne débute jamais rien par peur de ne pas savoir y faire et ce dans de multiples domaines.

Autour de moi, beaucoup de gens se soucient de ce qu'ils mangent, ce qu'ils mettent sur la peau de leurs enfants, de comment ils consomment, de l'avenir de la planète, mais souvent le message est brouillé car ils ne savent pas vraiment qui écouter. Est ce qu'il faut se lancer vite et d'un coup ou est ce qu'on peut prendre son temps et franchir les échelons petit à petit, un à un, en les adaptant à notre quotidien, notre mode de vie, nos moyens ? Evidemment c'est la seconde solution qui me parait être la meilleure.

Si vous êtes dans ce cas là, à ne pas trop savoir par ou commencer pour bien faire en matière d'écologie et que vous avez besoin de simplicité et de bienveillance, et pas de gens qui vous invectivent en vous culpabilisant, vous pouvez lire ce qui suit.

Depuis le temps vous savez combien l'écologie a une grande place dans ma vie et comment j'essaye de partager ses valeurs avec mes enfants. J'ai envie pour ma famille d'un monde meilleur, d'une planète préservée en tout cas, d'une vie saine dans un environnement sain avec tout ce que ça peut comporter. Pourtant même moi je fais encore des erreur et j'ai des tas de petits trucs à améliorer.

Et je pense avoir trouvé le livre qui pourra m'y aider, moi et beaucoup d'autres. Ecrit par Marion McGuiness, il est comme les règles positives de la famille, le guide qui pourra aider le maximum de gens à adopter les bonnes attitudes à adopter pour préserver la planète mais ce sans se sentir contraint de rien.

Le livre les règles écologiques de la famille renferme 15 règles vraiment hyper simples à suivre et pas contraignantes, non parce que bien souvent, je prends l'exemple du lavable par exemple, c'est la contrainte que le lavage représente ensuite qui freine pas mal les gens, dans mon entourage en tout cas.

Ce ne sont pas des règles édictées pour contraindre, elles sont au contraire hyper faciles à respecter et ce par tous les membres de la famille, les grands comme les petits. D'ailleurs au fil de sa lecture, je me suis rendue compte que bon nombre de ces règles étaient déjà présentes dans ma vie sans que je m'en rende compte, sans que je les respecte à fond, une bonne occasion donc de les approfondir.

A sa lecture, je ne me suis sentie obligée de rien. Le gros plus de ce guide c'est qu'il laisse le choix à chacun de faire comme on veut en adaptant tout ça à son histoire quotidienne personnelle, à la composition de sa famille, à son porte monnaie et à en tirer le meilleur.

15 conseils green pour nous aider à préserver la planète et à vivre mieux et pour lesquelles l'auteur nous accompagne page après page en distillant des conseils, des astuces, des explications, des exercices à faire au quotidien, le tout accompagné de jolies illustrations qui donnent envie.

Je vous en cite quelques unes pour illustrer mon propos et vous montrer que quand je parle de règles simples je n'exagère pas : Consommer moins mais mieux, Optimiser sa consommation d'eau, limiter le gaspillage, privilégier le fait maison, donner une seconde vie aux objets, suivre le rythme des saisons, respecter la nature, trier ses déchets, autant de petites choses qu'on fait parfois sans le penser, qui ne sont pas contraignantes et qui ne vont pas nous obliger à engager des dépenses supplémentaires ni surtout à changer totalement notre mode de vie.

Regardez par exemple ma photo d'illustration de cet article. En réalisant un simple gâteau aux pommes je :

- Privilégie le fait maison

- Mange local et de saison

- Me sers de pommes moches dans lesquelles personnes n'auraient voulu croquer mais qui passent très bien dans une pâtisserie

- Trie mes déchets en compostant mes épluchures

 

 

Les regles écologiques de la famille
Les regles écologiques de la famille
Les regles écologiques de la famille
Les regles écologiques de la famille
Les regles écologiques de la famille

Il n'y a aucun jugement et aucune contrainte dans les mots de Marion, juste un accompagnement que chacun pourra adapter à son propre mode de vie. Aucune culpabilisation dans ce livre ni de morale, il en ressort juste qu'on peut tous faire de notre mieux et que comme l'écrit l'auteur, peu que peu, l'adage " les petits ruisseaux font les grandes rivières" lui corresponde parfaitement.

Un grand poster détachable ou figure toutes les règles écologiques de la famille complète ce guide d'une manière très intelligente. On peut l'afficher ou on veut et aux yeux de tous, histoire de se faire une petite piqure de rappel de temps en temps.

A tester aussi une liste de petits défis à réaliser mois par moi, une liste tout à fait raisonnable avec des choses tout a fait possibles a faire. Et a retrouver a la fin de l'ouvrage une biographie pour aller plus loin si on en a envie.

Comme pour les règles positives de la famille, la bienveillance reste le maitre mot et même si on enfreint une règle il n'y a pas de quoi se décourager, voilà le message de Marion. Il faut adapter le plan green qu'on veut mettre en place sans se préoccuper de ce que font les autres, juste en se préoccupant de ce que nous on peut faire à l'échelle de notre famille.

Une fois encore le style et le ton m'ont conquis et je ne peux que le conseiller à tous les gens qui veulent encore aller plus loin dans leur démarche écologique et encore plus à tous ceux qui voudraient se lancer, petit à petit, l'écologie fait son nid.

 

Les regles écologiques de la famille

Les regles écologiques de la famille, Marion McGuiness, editions Mango, 9,95 euros

 

Merci Marion et aux editions Mango

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

J
A mes yeux, mon fils Gauthier, son épouse et leurs trois enfants ont respecté les règles écologistes pendant un an : pas de voiture donc pas de consommation de produits fossiles, pas de consommation de viande, etc. Étaient-ils conformes à l'idéal écologiste ?<br /> Pour affiner l'analyse, on peut consulter leur blog sur Internet : unansurleau
Répondre
L
Je suis mitigée face à cette approche en fait, et je suis loin de représenter un modèle moi-même car comme toi je continue de me tromper, de régresser avant de progresser :/ Autant je trouve sincère et appréciable la démarche d'amener progressivement vers la question écologique des personnes qui, comme tu dis, peuvent se croire non concernées ou se sentir accablée devant la tâche monumentale qu'une "reconversion écologique" peut représenter dans leur esprit ; autant je suis effarée devant l'ampleur du danger qui nous guette. Les chiffres et les observations sont là, je ne crois pas que l'on culpabilise à le dire de plus en plus fort, c'est très tangible : scandales sanitaires, disparitions d'espères communes jusque dans nos jardins, le 6ème continent de plastique et les résidus qu'on retrouve jusque dans nos assiettes .... Ce n'est pas la nature du discours qui fait peur, c'est la réalité elle-même je crois. Je ne pense toutefois pas qu'il faille invectiver en effet car ça n'apporte jamais rien et que la démarche peut en effet prendre du temps, mais au lieu d'amener des solutions toutes faites laissant croire que cela peut suffire même si c'est une démarche initiale qui peut amener une partie des gens qui l'appliqueraient à une véritable prise de conscience ; peut-être inciter les gens à réfléchir pour trouver des solutions par eux-même et oser aller plus loin plutôt que de se cantonner à des petites mesures (je mets cela entre guillemets car bien sûr que c'est toujours ça de pris), faire le bilan de leur situation en essayent de systématiser le questionnement face à leurs modes de consommation : OK, j'ai acheté ce bien, d'où vient-il ? Comment est-il produit ? Que devient-il après ? Je pense donc qu'il faut au contraire inciter à mettre tout de suite les pieds dans les "grands" plats car malheureusement le temps presse et c'est un véritable électrochoc qu'il nous faudrait à tous :( <br /> Nos croyances ne nous aide malheureusement pas (c'est difficile, j'ai pas le budget, j'ai pas le temps, ma famille a toujours fait comme ça) ... nous ne sommes pas aidés non plus par le luxe de la facilité d'accès aux biens que nous offre nos sociétés modernes, mais gageons que si en tant que consommateurs nous entrions plus vite et à grande échelle dans un autre paradigme, beaucoup d'acteurs seraient obligés de suivre ! Mais il n'y a rien de plus compliqué que mettre en mouvement l'inertie de groupe !
Répondre
M
Je crois aussi qu'il y a une grande partie de la population qu'on essaie même pas de sensibiliser et je parle des classes tres modestes voir pauvres. Comme on ne leur parle pas dans les pubs, les films, la politique, on ne leur parle pas plus lorsqu'il s'agit d'écologie
C
ÇA A L'AIR SUPER CE BOUQUIN ! il finira sûrement par passer par chez moi. Merci de l'avoir présenté et bravo à Marion !
Répondre
M
Il est top
B
merci !
Répondre