}
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Des femmes, des poils, et de la beauté au naturel

Publié par Madamezazaofmars sur 23 Juillet 2018, 05:33am

Catégories : #Bonnes ou mauvaises...mes humeurs

Les femmes subissent des injonctions par rapport à leur corps depuis toute petite et en permanence. Mais je crois que c'est encore pire quand arrive l'été. Et si des voix s'élèvent, de plus en plus nombreuses, de plus en plus fortes, et de plus en plus entendues, les médias, magazine féminin en tête n'en finissent pas de délivrer à la gente féminine quand arrive les mois de Mars Avril, le petit manuel de survie de la femme parfaite. Mais parfaite pourquoi, aux yeux de qui ?

J'ai déjà évoqué le mouvement body positive il y a quelques semaines que je trouve libérateur et salvateur, même si je n'arrive pas à y adhérer tout à fait à titre personnel, et je pense vraiment malgré tout que l'essentiel est d'être bien dans sa peau et en accord avec soi même.

En plus du poids et du fameux bikini avec lequel on nous rabat les oreilles, arrive je crois en seconde position le problème des poils. Les poils dans l'imaginaire collectif c'est sale, ça fait négligé, ça n'est pas la normalité. Enfin chez les femmes parce qu'on ne dit rien ou pas grand chose à ses messieurs.

Et si longtemps j'ai moi même été omnibulée par ma pilosité, c'est de moins en moins le cas au fil des années. Je réussis même à sortir avec des poils aux jambes alors que ça m'aurait été impossible il y a encore quelques années. N'y voyez aucune revendication mais juste l'envie de sortir parfois telle que je suis, en étant moi même, sans avoir d'effort particulier à faire. Et personne, femme, homme, ne devrait avoir à se forcer en aucun cas et pour rien du tout.

Quand on sait qu'une femme sur deux choisirait son type d'épilation par rapport aux préférences de son conjoint et adapte sa façon de s'épiler de la même manière, je trouve ça aberrant, effrayant même.

Cette société ou les canons de beauté sont pré-établis et uniformisés me déprime vraiment et je ne dis pas qu'il est facile de sortir de critères imposés sans etre stigmatisés.

C'est pour aller à l'inverse de cette tendance que des photographes, comme Ben Hopper, a voulu à travers une série de photos redéfinir la beauté naturelle des femmes et  faire tomber le diktat de la beauté parfaite et surtout de la femme sans poil présenté pourtant comme le modèle à suivre.

Ben Hopper, photographe britannique, pourtant habitué aux photos de mode pour les grands magazines, a eu l'idée de demander à ses modèles de ne plus s'épiler pendant des mois pour réaliser ses séries de photos.

Son message " on peut être belle et poilue " , message difficile à faire passer dans cette époque ou on a l'impression qu'une vraie phobie des poils a pris possession de toutes les femmes.

L'artiste a donc demandé à ses mannequins de poser en Marcel blanc, les bras levés, laissant paraitre sans détour leur pilosité.

Le projet Natural Beauty est né en 2007 et perdure au fil des années comme un message de rebellion.

Pour ça, il a fait appel à un groupe éclectique de modèles : des actrices, des mannequins,des artistes et des amis aussi

Les photos soulignent la beauté des femme, des cheveux , des aisselles, et jouent sur ​​le fait que les poils ont été stigmatisés un peu partout dans le monde. 

De quoi nous faire réfléchir en tant que femmes à qui on impose tous ces codes de beauté et à faire réfléchir la société en général et changer les mentalités.

Voici quelques photos du projet

Des femmes, des poils, et de la beauté au naturel
Des femmes, des poils, et de la beauté au naturel
Des femmes, des poils, et de la beauté au naturel
Des femmes, des poils, et de la beauté au naturel
Des femmes, des poils, et de la beauté au naturel
Des femmes, des poils, et de la beauté au naturel
Des femmes, des poils, et de la beauté au naturel
Des femmes, des poils, et de la beauté au naturel
Des femmes, des poils, et de la beauté au naturel
Des femmes, des poils, et de la beauté au naturel
Des femmes, des poils, et de la beauté au naturel
Des femmes, des poils, et de la beauté au naturel
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

S
Je me permets d’ajouter un lien que je trouve assez complet et intéressant : jamais sans mon poil Antigone XXI
Répondre
S
Bonsoir , je suis un homme plutôt poilu de 48 ans . En 2018 même pour un homme , le fait de ne pas toucher à ses poils ( sauf rasage du visage tous les 3-4 jours ) , n’est déjà plus forcément « accepté socialement «  . Et moi , je m’aime comme cela ! Mais en plus je suis très attiré par les femmes naturelles, même très poilues ! Le principal c’est d’assumer !
Répondre
A
Je voyage depuis toute petite, et je n'ai jamais eu une maman très feminine ou même très portée sur l'epilation, elle le faisait parce qu'elle est de cette génération «anti poil», mais pas non plus de manière régulière. Et puis quand on part 1mois en voyage l'epilateur n'est pas la première chose auquelle on pense à prendre avec soit.
Mais depuis que je voyage en sac de rando pdt 2mois je ne m'epile pas et les hommes que je rencontre pdt mes voyages s'en moquent royalement que je sois épilée ou non d'ailleurs, tt comme ils se moquent si je me trouve grosse ou pas.
D'ailleurs en voyage moi même je me moque de tt ca et je me trouve belle et resplendissante, il y a quelque chose qui s'emane de moi que je ne comprends pas mais que j'aime par dessus tt
Répondre
M
Que j'aime ce que tu as écris
P
Autant je ne suis pas une acharnée des jambes lisses et des pubis irréprochables, autant j'avoue que je trouve les aisselles non épilées très, mais vraiment très, moches. Je ne le fais pas du tout pour mon conjoint qui s'en fiche complètement, mais parce que poil fait automatiquement penser à sexe, et qu'en dévoilant des aisselles velues, j'aurais le sentiment de dévoiler mon intimité.
Répondre
M
C'est un raisonnement qui se tient
M
Merci pour cet article Zaza mais...
Ce que je vois dans ces photos est tout autre... Toutes ces femmes sont jeunes, pas une grosse, pas une vieille, pas une qui louche, pas une trace de vergetures... Toutes jolies comme des bonbons.
c'est un peu réducteur dans la vision de la femme au naturel je trouve et ca n'aide pas les complexées.
J'ajoute que, elles sont toutes décoiffées ou presque, sans soutifs, plusieurs symboles encore du négligé, dumoins, tels que la sociéte les voient... Pas une en petite robe à bretelle à fleurs avec un joli chignon ou portant un joli soutif avec un brushing impeccable. On peut etre libre pensante mais aimer se maquiller, se coiffer, s'habiller avec des fleurs ou des pompons, porter un soutif ou pas... C'est pas parce qu'on laisse pousser ses poils qu'on ne se maquille plus ou qu'on ne met plus de soutifs !
De mon coté, pour mieux comprendre mon propos : je suis quarantenaire (comme toi si j'ai tout compris), petite et plutot charnue avec de vergutures grandes comme la faille de St Andréas (mais je m'en fous, mes enfants sont magnifiques -les tiens aussi d'ailleurs en passant-) et je porte des maillots 1 pièce. Je n'aime pas mes poils et je les combats mais, présentement, j'ai du poil aux pattes et ça ne me rend pas malade. A noter que je trouve que c'est aussi très moche chez un mec (sous les bras en particulier).
Bref, je ne vois pas dans ces photos la libération de la femme. Je vois un symbole de la jeune femme libre et affirmée. Moderne et bobo à souhait ! Cloisonner les femmes dans cette jeunesse fière et stéréotypée est limite gênante moi j'aimerai voir des femmes de tous ages, de toutes corpulences, de tous styles avec des poils sous les bras. Là je dirai un grand "oui" !
Merci quand même pour ton article que je crois totalement sincère, qui invite au débat et au demeurant très bien écrit.
Bonne journée
Marie
Répondre
M
Merci pour ta réponse @Zaza, je vois que, finalement, nous sommes sur la même longueur d'ondes. Ça reste un bel article et je vais m’empresser de farfouiller ton blog avec délectation !
M
Je dois dire que quand j'ai publié ces photos j'ai tout de suite pensé la même chose que toi, des corps parfaits, des filles parfaites ou presque, de quoi faire passer les poils même dans l'esprit de quelques réfractaires. Mais au dela de l'image, c'est au message que j'ai voulu m'intéresser et c'est ça que j'ai voulu partager. Je pense aussi que si ces jeunes filles paraissent libres et affirmées, j'espere qu'elles le resteront en vieillissant et continueront donc à inspirer qui sait d'autres générations de femmes.Et si je n'ai pas répondu immédiatement c'est que je ne réponds pas a mes commentaires au jour le jour, voilà tout
M
Merci @Lilotrésors,
Je me sens moins seule...
Dommage que @Zaza, qui a presque le même âge que moi ne donne pas son avis sur ce retour...
Bonne journée
L
Marie, votre commentaire résume mon avis au millimètre près :-) Si des stéréotypes existent, ne les combattons pas avec d’autres clichés ! Je trouve toutefois une vertu à ces photos. Il me semble qu’il y a dans le fait de choisir pour modèles des femmes jeunes et belles pour illustrer le côté nature et pas répugnant du poil un aspect un peu provocateur et dérangeant, ça fait un peu « tâche » et ça pousse à réfléchir. Du moins, je comprends que c’est un peu l’esprit dans lequel le photographe a dû mener son projet. Mais je suis d’accord que le côté policé fait perdre un peu de la force du message.
G
Très intéressant comme article.
Chacune est libre de faire ce qu'elle souhaite de son corps. J'avoue que j'aurais un peu de mal à avoir des aisselles poilues... Pour les jambes, il est bien connu que les poils tiennent chaud en hiver lol.
Il y a aussi la mode du pubis totalement épilé. Chez les hommes comme chez les femmes... Et curieusement, les mst ont augmenté... Alors qu'il est prouvé scientifiquement que les poils sont une bonne barrière contre les bactéries. A bon entendeur...
Répondre
M
Merci pour toutes ces infos
B
pour le pubis tout à fait d'accord pas que les MST les infections aussi
cf
reportage ici
https://www.allodocteurs.fr/maladies/gynecologie/mycoses-infections-vaginales/mesdames-attention-aux-dangers-de-l-epilation-du-maillot_24448.html
B
Cela me gonfle TELLEMENT de me raser les jambes, de me faire le maillot pour aller à la piscine mais pour l'instant, impossible de passer outre le regard de la société.
Ma fille de 10 ans me parle déjà de ses poils aux jambes (alors qu'elle est blonde comme les blés), on n'est pas sortis de l'auberge!
Répondre
M
De ce côté là mes fils ne me disent rien mais ça pourrait arriver
M
Chacun est libre de faire ce qu'il veut avec son corps mais franchement c'est répugnant
Répondre
M
Je crois que Jean a tout dit
J
Répugnant ? Pas de tout, ce qui est répugnant en fait c'est le fait d'être à ce point manipulé par les stéréotypes de la société qui juge cela "malpropre" alors que c'est totalement naturel. Ce qui n'est pas naturel c'est l'épilation... Donc vivement que l'on croise autant de femmes poilues que d'hommes poilues pour changer les mentalités et enfin être habitués et cesser les critiques :p
S
Je pense que je ne serai jamais adepte moi-même de ce mouvement, je n'aime pas avoir les aisselles ou les mollets poilus.. En revanche J'ADORE l'idée que chacun et surtout CHACUNE puisse disposer de son corps comme elle l'entende. Son corps, ses poils, son choix! Merci pour le partage, tu déniches tjs de superbes reportages photos!
Répondre
M
Au poil cet article !..
M
Accepter la liberté des autres c'est déjà un grand pas
L
Personnellement je trouve cela affreux et bonjour la transpi ! chez des hommes sa ne me choque pas mais là c'est juste un effet de mode et c'est ridicule mais ce n'est que mon avis !
lou
Répondre
M
Moi je ne pense pas que ce soit un effet de mode mais un retour aux sources, même si personnellement je me rase quand c'est necessaire mais pas tout le temps
C
En fait si on trouve ça répugnant c'est à cause de la société qui nous a habitué aux stéréotypes de la femme douce et sans poil. C'est comme l'homosexualité gay, la société commence a l'accepter mais n'y est pas encore habituée. Pourquoi les poils ne sont pas choquants chez les hommes ? Parce que la société y est habituée. Et c'est bien connu, personne n'aime le changement. Que ce soit beau ou non, c'est une question d'habitude et chacun devrait être libre de son corps sans être jugée ;)
B
j'ai entendu parlé (vu) de ce projet sur France 5 (dans le magazine de la santé) merci pour ces photos et détails

effarée par ta phrase "choisit son épilation en fonction de son conjoint " sic!
Répondre