Le Syndrôme de Stockholm

 

 

Je suis toujours heureuse de voir arriver le mois de Juillet et avec lui les vacances scolaires d'été parce que les enfants sont épuisés et les parents un peu aussi il faut le reconnaitre. A ce moment là, j'imagine les deux mois à venir comme une belle parenthèse, sans les courses en sac du matin, les rendez vous divers et variés et les pressions en tout genre.

Ca c'est pour le côté théorie parce que la pratique diffère un peu et quand on ne part pas en vacances tout de suite, seule avec quatre enfants, il faut déployer des trésors d'ingéniosité pour ne pas se retrouver rapidement avec un ou deux membres de la troupe répétant inlassablement et en boucle " je m'ennuie, je m'ennuie, je m'ennuie"

Huit semaines du coup ça peut paraitre très long et voici à peu près comment dans quel état d'esprit j'ai traversé cet été.

Première semaine : Chouette on va pouvoir profiter tous ensemble

Deuxième semaine : Non mais quelle galère !

Troisième semaine : Ils ne pourraient pas se lever un peu plus tard le matin

Quatrième semaine : Jamais je tiendrai quatre semaine de plus

Cinquième semaine : C'est vraiment chouette de jouer aux touristes tous ensemble

Sixième semaine : Elles sont top ces vacances en famille

Septième semaine : Vivement que l'école reprenne !

Huitième semaine : C'est passé tellement vite

Oui les vacances de mes enfants me mettent dans un état de schizophrénie maternelle extrême et j'oscille souvent entre ce grand bonheur d'être avec eux, d'avoir du temps pour chacun, de les regarder évoluer, grandir, de partager plein de choses et de se forger de jolis souvenirs tous ensemble et ce sentiment d'être oppressé.

Quatre enfants 24h/24 et 7 j/7 ce n'est pas toujours facile à gérer, il y en aura toujours un pour demander à boire, à manger, pour s'ennuyer, deux voir trois pour se disputer, c'est une attention en continue et je crois ne pas voir fait un truc toute seule depuis avant les vacances, douche, WC et dodo ne compte pas. Imaginez ma joie d'aller me faire épiler les sourcils en solitaire cet après midi.

Dans le même temps, c'est toujours plus de bisous, de câlins, de bons moments, de danses, de jeux, de rires, ils sont fort les bougres pour faire oublier les mauvais moments, ceux ou on s'est levé trop tôt, ou a du éponger le verre de sirop tombé par terre, ou on a du les séparer parce qu'ils s'assommaient à coup de figurines, et j'en passe.

Ces vacances avec mes quatre enfants ont été intenses, drôles, épuisantes, joyeuses, rudes pour mes nerfs, et pas de tout repos. Je n'en changerai malgré tout pas une ligne, sauf pour le sommeil, c'est vraiment le truc qui rend dingue.

Et nous voilà donc dans ces derniers jours de congés ou mon ambivalence légendaire refait surface entre les " vivement qu'ils aillent à l'école" et les " c'est trop vite passé".

Mon petit Syndrôme de Stockholm à moi...

Mais je ne suis pas folle vous savez et je suis sûre que je ne suis pas la seule, n'est ce pas ?

 

 

 

Commenter cet article

Lucile de Guinzan 30/08/2017 11:26

Oh non tu n'es pas la seule ! Et je n'ai qu'un seul enfant pour ma part alors je comprends que ça doit être puissance 4 pour toi ;)

madamezazaofmars 03/09/2017 20:48

C'est vivant on dira ;-)

Rivieramum 30/08/2017 10:24

Tout pareil sur 6 semaines de vacances.

madamezazaofmars 03/09/2017 20:49

Et voila que c'est fini

JEAN PHILIPPE GEFFRIAUD 29/08/2017 21:42

Bonjour,

Je comprends tout à fait ce sentiment ambivalent.
Mais pas de vacances, ni de week end sans travail, ni école, pas de mou sans le dur....

A bientôt,

Jean-Philippe

madamezazaofmars 03/09/2017 20:49

Je suis tout a fait d'accord

Angeline 29/08/2017 18:00

j'aime me promener ici. un bel univers. vous pouvez visiter mon blog (cliquez sur pseudo)

Angelilie 29/08/2017 16:29

un beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une belle découverte et un enchantement.N'hésitez pas à venir visiter mon blog (lien sur pseudo)
au plaisir

Melle Blanche 29/08/2017 15:55

Pareil ! la chaîne du temps me semblait si longue et là c'est peau de chagrin.
Un nouveau rythme dès lundi.

madamezazaofmars 03/09/2017 20:52

Ca va être speed pfiou

Mesjolieschoses 29/08/2017 14:11

Idem, je n'ai "que" 3 semaines de vacances l'été mais avec mes horaires décalés j'ai la chance de bien profiter de mes filles, le rythme est plus cool, c'est moins la course le soir et le matin... en plus on a pris une petite voisine de 12ans qui les lève et les amène au bus du centre Aere a 9h quand je bosse. Plus besoin de les lever a 6h40 le matin, elles aussi se reposent! Bref j'adore ce rythme, j'adore faire pleins de trucs avec elles (ou meme rien faire) et j'aimerais que ca dure plus longtemps! Je ne comprends pas ma voisine qui s'arrache les cheveux parce qu'elle doit "supporter" ses gosses 2 mois...

madamezazaofmars 03/09/2017 20:52

Bon courage pour demain

maman est occupée 29/08/2017 14:11

Tout est question d'habitude : se réhabituer à vivre ensemble H24 et s'adapter, après, tout roule (et c'est vrai que ça passe tellement vite !)

madamezazaofmars 03/09/2017 20:51

Voila c'est dur au debut et ensuite ca roule plus ou moins

Barbara 29/08/2017 13:35

intenses mais vivantes passionnantes et mémorables
;)

Barbara 29/08/2017 13:35

non tu n'es pas seule !
j'aime bien tes résumés hebdomadaires!
bonne épilation parenthèse zen alors
;o)

en attendant le rythme fou de la rentrée (pas taper pas taper)

madamezazaofmars 03/09/2017 20:51

Jamais taper voyons

Picou 29/08/2017 10:32

Je crois qu'on est toutes comme ça en fait! C'est ce que j'appelle le "paradoxe parental", quand on les a trop sur le dos on étouffe et on a un peu le sentiment de se perdre à travers eux, mais dès qu'ils s'éloignent l'agitation, le tourbillon de vie, l'amour fou nous manque vite, et on se sent un peu vide...c'est absolument inévitable je crois!

madamezazaofmars 03/09/2017 20:50

J'ai lu ton article depuis, oui j'ai un retard de dingue et c'est tout a fait ça

Fafa 29/08/2017 10:27

Non tu n'es pas seule. J'en ai qu'un je suis une petite joueuse à coté de ta tribu mais malgré un seul descendant je manque de sommeil également ! Il se lève à 6h30 quoi ! NON !!! Et comme nos vacances furent foutues par une panne de voiture, j'avoue on n'a pas reposé nos nerfs ! Bonne dernière semaine ! Profite des câlins et des bisous.

madamezazaofmars 03/09/2017 20:50

Un enfant ou 4 le manque de sommeil c'est terrible !

script>