Petits trucs et autres arrangements pour éviter les disputes en voiture

Dans un peu moins d'un mois on prendra la route avec ma grande famille direction la montagne, les vacances, la détente, le farniente même peut être avec un peu de chance.

Mais avant ça il aura fallu endurer la terrible épreuve du trajet en voiture. Bon deux heures ça n'est pas très long et jusque là j'ai eu des enfants plutôt très sympas à chaque fois qu'on est parti pour de longs trajets. Mais je sais très bien que comme à la maison alors que l'harmonie entre les enfants semble totale, tout peut basculer et la situation vite dégénérer.

Et pas qu'entre enfants, entre parents et enfants aussi, voir au sein du couple, parce que la voiture reste toujours une certaine source de stress.

Alors si comme moi vous avez envie que votre voyage se passe bien, voici quelques astuces pour que tout se passe comme sur des roulettes, c'est le cas de le dire.

 

D'abord le confort...

On y pense pas assez mais plus les enfants seront bien installés et libres de leurs mouvements, moins ils se chamailleront. Le fait de laisser de l'espace entre leurs sièges respectifs peut éviter qu'ils se sentent oppressés et qu'ils finissent par dire que machin lui a donné un coup de coude ou que truc a bavé sur son accoudoir (c'est du vécu).

Veillez aussi à ce qu'il n'est pas trop chaud, parce que la chaleur, ça énerve et ça met mal à l'aise. Pensez à bien protéger les vitres et n'oubliez pas les petits oreillers pour caler la tête des plus petits, voir pour favoriser l'endormissement. Ca fait toujours ça comme temps de gagner ou il n'y aura pas de conflit.

Si vous êtes passager, n'encombrez pas vos jambes en mettant trop de choses devant. Vous risquez rapidement d'en avoir marre de ne pas pouvoir vous installer comme vous voulez, voir avoir une crampe, et vous en prendre irrémédiablement au conducteur parce que c'est lui qui a organisé la répartition des bagages.

Si c'est vous qui conduisez, pensez à l'inclinaison du dossier de votre siège, à bien régler les rétro, la distance de vos pieds jusqu'aux pédales, et pensez surtout à vous coucher plus tôt la veille du départ, pour prendre la route, frais, reposé et avec une dose de patience supérieure à la moyenne.

 

Ensuite les activités...

Le plus important je crois pendant les trajets en voiture avec les enfants, ce sont les activités qu'on peut leur proposer. Si ils jouent, si ils colorient, si ils regardent un film, ils seront moins enclin à se chamailler. On pense donc à remplir un petit sac pour chacun avec ce qu'ils auront choisi comme jouets, crayons, livres, dans la limite du raisonnable évidemment mais sans faire de différence entre eux car on sait très bien que souvent si le grand frère a une voiture plus grande que le petit, ça finit facilement en pugilat.

Par contre oubliez les feutres qui me paraissent un peu trop risqués et peuvent rapidement servir à gribouiller les mains ou le visage de son voisin. Crayons cire ou de couleur me semblent bien mieux appropriés.

Si le ton finit quand même par monter à l'arrière du véhicule pensez à des petits jeux que tout le monde peut faire ensemble comme deviner le numéro de département de la plaque d’immatriculation de la voiture qui va nous dépasser, ou encore la marque du véhicule. Très efficace aussi les chansons a reprendre en coeur ou la playlist musicale qu'on aura mitonné avant le départ en prenant en compte les gouts de chacun. Ou en dernier recours si votre voiture en est équipé, le fameux lecteur DVD peut sauver quelques minutes de votre trajet.Veillez néanmoins à préserver les tympans du conducteur. La cacophonie ça énerve vite !

Si vous êtes passager, je vous conseille de ne jamais proposer d'être le copilote parce qu'en cas de perte de la route, vous serez le premier sur les bancs des accusés et ce même si c'est le conducteur qui a pris à droite alors que vous lui aviez indiqué de tourner à gauche.

Pour la paix des ménages, je vous conseille un bon GPS, d'investir dans une carte et d'avoir une grande thermos de café à disposition aussi, ça peut aider.

Enfin se poser...

Les pauses sont essentielles lorsqu’on doit rouler longtemps sous peine d'entendre les enfants se lamenter, le conducteur râler et vous même avoir envie de laisser tout ce petit monde en plan au bord de la route. On dit qu'il faut faire une pause toutes les deux heures mais j’ai tendance à penser qu’avec des enfants, c’est surtout quand on veut et comme on peut, c’est-à-dire sûrement un peu plus souvent que ça.

Un enfant qui a envie de faire pipi dans la voiture, un autre qui a faim, un dernier qui demande toutes les cinq minutes si on est bientôt arrivé et c'est le calvaire assuré. Les esprits des petits comme des grands vont s'échauffer, les mots vont dépasser notre pensée, bref il est encore bien plus facile encore de s'arrêter quelques instants.

On privilégiera les aires de repos où il y a des espaces verts, de la place pour courir et se défouler pour les enfants et bien sûr des toilettes. Oui, l’enfant en voyage a tout le temps envie d’aller aux toilettes. Pour les plus grands, il sera plus important de trouver une bonne machine à café pour tenir le coup ou boire sa seule soupe à la tomate déshydratée de l'année, pas très bonne, mais qui remonte sacrément le moral en cas de chute inopinée.

Les petites choses à ne pas oublier pendant les trajets

-De l’eau et un petit sac de pique-nique par enfant, histoire de ne pas faire de jaloux et de leur proposer à chacun ce qu’ils veulent comme gâteaux, boissons fraîches, etc

-Ne pas oublier les doudous, jouets indispensables en cas de grosse colère

-Une bonne carte routière

-Son smartphone si on veut se plaindre un peu sur les réseaux sociaux du mari qui n'arrête pas de râler au volant u du troisième vomito du petit dernier. Se plaindre et se sentir soutenue ça aide pas mal.

-Ne pas choisir ce moment là pour parler de sujets qui fâchent comme l'école, les factures à payer, l'ampoule de la salle de bains à changer. On essaie au moment de partir de laisser le quotidien au vestiaire, enfin du mieux qu'on peut.

-De la patience, beaucoup de patience.

Si vous avez des astuces pour que les trajets en voiture se passent bien, ou des anecdotes de trajets réussis ou au contraire completement loupés n’hésitez pas à les partager !

Et surtout bonne route et bonnes vacances !

Commenter cet article

Notsil 21/07/2017 12:52

Seulement 2 enfants ici, mais 1000 km soit 12h de route ça compense :p C'est long pour les adultes, c'est long pour les enfants, et non on ne peut pas se permettre de s'arrêter 30 min toutes les heures, sinon on n'arrive jamais ^^ Comme elles sont encore petites, c'est doudou / peluches / jeux électroniques, toujours quelques moments de pleurs, de bras tordus pour leur tenir la main, et puis quand même, les 2h de sieste qui font du bien :p

madamezazaofmars 10/08/2017 21:35

J'espere une petite sieste du plus petit

Nat alou 20/07/2017 14:16

Une boite plastique type lunchbox, du papier ou de la peinture ardoise, des craies et une petite éponge et hop une petite activité bricolée en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire

madamezazaofmars 10/08/2017 21:35

C'est une tres chouette idée

Nadège 20/07/2017 13:56

Nous partons dans un mois pile! et votre article tombe bien!
Effectivement avec 3 enfants entre 5 ans et 18 mois ça peut vite être l'horreur!
Heureusement nous avons QUE 3h de route mais même parfois 10 min ça peut dégénérer!

Bref vive les vacances!

madamezazaofmars 10/08/2017 21:36

Nous deux heures mais je crains le pire

script>