Apaiser les tensions dans la fratrie (avec plus ou moins de succes)

 

Etant fille unique je suis souvent dans ma vie de maman épatée par la complicité qu'il peut y avoir entre mes fils. Au moins une fois par jour, je m'extasie sur leurs jeux communs, leurs fous rire, leur connivence face à leur papa et à moi. Pour tout dire je trouve ça magique.

Malgré la grande différence d'âge entre chacun, 4 ans entre les deux premiers, 3 ans entre les deux derniers et 10 ans entre l'aîné et le benjamin, une osmose arrive à se faire au quotidien.

Mais l'entente entre eux n'est pas toujours cordiale et évidemment il y a des disputes, plus ou moins importantes, surtout quand ils sont tous à la maison comme pendant les vacances et dans ces cas là, comme tous les parents du monde il faut que l'on trouve des parades, des petits trucs qui vont désamorcer au mieux et au plus vite ( " A m'a dit caca boudin, S m'a volé ma figurine, arghhhh" ) les éventuels conflits qui souvent surgissent tout à coup et de nulle part. mais je pense que vous connaissez bien ça aussi.

Souvent ça marche en binôme, l'empereur contre le Mistouflon, Le Mistouflon contre Jajaja, l'agrume lui fait encore l'unanimité

Voilà donc 5 astuces plus ou moins efficaces que j'utilise quand la fratrie connait ce genre de petites crises

- N'intervenir que quand il s'agit de grosses chamailleries parce que comme dans les couples, les petites disputes ont du bon, permettent de remettre certaines choses à leur place, et cela leur permet de réfléchir à l'origine de leur mésentante, d'apprendre à se réconcilier tout seuls, et donc à faire un petit travail sur eux mêmes. C'est une manière de les responsabiliser et de les faire grandir aussi.Je surveille ça de tout près quand même car il arrive parfois qu'ils en viennent au mains, et là j'estime que c'est à moi de jouer.

- Si la situation s'envenime par contre, j'interviens immédiatement d'abord en les séparant et en les isolant l'un de l'autre le temps qu'ils se calment un peu. Puis je privilégie le dialogue, j'écoute les versions de chacun, souvent celle de mon aîné en l'occurence, qui finit toujours par me dire la vérité même quand c'est lui qui a commencé. En appréhendant leurs frustrations, leurs colères, j'arrive le plus souvent simplement en discutant à désamorcer les tensions. A moi bien sûr de trouver les bons mots et de savoir les écouter au mieux.

- Consacrer du temps à chacun car si souvent entre les plus petits l'origine de la dispute est lié à la possession d'un objet, d'un jouet qu'ils veulent tous les deux en même temps, c'est parfois beaucoup plus complexe entre les plus grands. Il y a la jalousie, la volonté d'attirer l'attention sur soi. Dans ces cas là je privilégie encore le dialogue et j'essaie de passer du temps avec chacun d'eux, de petits moments à deux, qui en plus de faire du bien aux parents comme aux enfants, permettent de discuter au calme, en tête à tête.

- Traiter tous les enfants sur un pied d'égalité en se disant par exemple que le grand peut se débrouiller tout seul, bien mieux que les plus petits. Le but est de montrer à chacun que papa et maman ne s'occupe pas plus d'un enfant que de l'autre mais qu'il le fait juste d'une manière différente, selon les besoins de chacun, en s'adaptant à leur âge, leurs envies.

- Dialoguer, dialoguer et encore dialoguer car je crois vraiment que la parole est salvatrice et permet en toutes circonstances ou presque de résoudre bien des problèmes, qu'on soit petits ou grands d'ailleurs.

 

Voilà quelques astuces, pas de quoi empêcher les disputes dans la fratrie, qui sont selon moi tout a fait naturelles, mais au moins de quoi les désamorcer parfois, apaiser les esprits, et redonner à sa maison un semblant de calme.

 

Commenter cet article

lexou 28/07/2017 13:26

Quand ma soeur vient à la maison, ou quand nous allons y aller e août, il y a et y aura des tensions entre 4 enfants.7, 5 2 et un an bientôt, la petite dernière ne dit rien pour le moment, mais dans quelques années on en reparlera.Ils sont très contents de se retrouver mais se chamaille aussi.C'est souvent la mienne qui finit par dire la vérité ou mon filleul de 5 ans.On les sépare, on les fait jouer à autre chose et tout finit par s'arranger mais c'est vrai que pour des broutilles ils se disputent parfois trop fort !On finit par en rire heureusement...

madamezazaofmars 26/08/2017 21:08

Oui heureusement ça finit souvent bien

MamanSurLeFil 28/07/2017 12:40

Que des conseils pertinents ! Que je peine parfois à appliquer dans le feu de l'action et de l'énervement ! Du coup, j'en rajouterais un : prendre du recul avant d'agir ou d'intervenir !!

Virginie

madamezazaofmars 26/08/2017 21:07

Ca m'arrive aussi hein ;-)

Les Petites M 28/07/2017 11:26

J'en suis incapable. M^me en dialoguant, il y en a toujours une qui se sent victime d'injustice et chacune tire la couverture à soi. Bref, je les laisse gérer au maximum. Et surtout j'évite de prendre parti!
Bon courage!

madamezazaofmars 26/08/2017 21:08

Ta methode est la meilleure je crois

Barbara 28/07/2017 09:26

très sage et pertinent tout celà
bravo !

madamezazaofmars 26/08/2017 21:08

<3

script>