Et si le bonheur etait dans le bordel ?

 

J'ai un énorme défaut, certains le prendront pour une qualité certainement mais je suis une psychorigide du rangement.

Quand j'ai avoué ça sur Facebook il y a quelques temps des voix se sont élevées pour dire " ah bon, on ne dirait pas" ou " j'aurai jamais pensé ça de toi". A dire vrai si on avait dit ça a la moi d'il y a ne serait ce qu'une dizaine d'année je ne l'aurai pas cru non plus.

Mais avec les années, la famille s'agrandissant, et les gênes de ma mère me rattrapant un peu sans doute (je ne peux pas ne lui ressembler sur aucun point), chaque chose a sa place, c'est pour être efficace ( les fans de Dim Dam Doum apprécieront) est un peu devenu mon crédo quotidien.

Et c'est vrai que ça peut surprendre car a côté de ça je laisse mes enfants se salir en toute liberté par exemple à côté d'un Zozo qui lui est très freak control sur le sujet. Mon obsession à moi c'est que tout soit en ordre.

Et c'est terrible car je ne lâche rien. Ou plutôt si j'essaie souvent de me dire qu'au lieu de ranger un peu toute la journée comme je le fais, je pourrai le faire une bonne fois pour toute une fois le soir et ce serait terminé mais je n'y arrive pas. Je tiens 0 ou 20 minutes et je finis toujours par trouver un truc qui n'est pas à sa place, enfin à celle que je lui ai désigné.

Heureusement que je suis très minimaliste et que je n'engrange pas les possessions parce que là je serai vraiment encore plus mal.

Les principaux objets qui me posent problème, la vaisselle et les jouets, surtout les jouets. C'est terrible a dire mais chaque assiette, chaque verre, chaque plat a une place bien défini et malheur à celui qui ne l'aura pas placé la ou il fallait. Bien sur que ce n'est pas très important et que ça ne va pas changer le cours de notre vie mais je n'arrive pas a faire autrement. Et oui j'ai souvent honte de voir a quel point du coup j'ai conditionné les autres et comment Zozo tremble presque quand il ne sait pas ou il doit ranger la grosse tasse violette.

Si là tout de suite vous pensez que je suis une psychopathe, dites vous bien que ce n'est rien a côté de ma manière de ranger les jouets; mon vrai problème avec eux étant ceux a qui il manque une pièce. Je ne supporte pas les jouets incomplet, du genre la pyramide d'anneau qui n'aurait pas le petit anneau rouge qui va tout en haut, les bouliers ou il manque une boule justement, les jeux d'encastrement ou il manque le rond en bois vert foncé, bref je me dis heureusement qu'on a pas de puzzles de 600 pièces sous la main.

Et il se trouve donc, et tout le monde le sait ici, que quand il manque un jouet je suios du genre a le chercher partout,même le soir très tard, prétendant que je ne pourrai pas dormir comme il faut si je ne le retrouve pas. En général ça se termine bien, tu parles je fais tellement chier tout le monde qu'il y a toujours quelqu'un pour remettre la main dessus.

Et Zozo fait ça très bien. J'ai beau voir dans ses yeux qu'il me trouve complètement dingue il rentre dans on jeu et c'est dans ces moments la, entre autres, que je me dis qu'il m'aime énormément pour supporter ce genre de lubie. Parce que finalement je n'en fais jamais pâtir les enfants, libres qu'ils sont de s'amuser toute la journée avec ce qu'ils veulent, mais à l'appel du loup, quand ils sont enfin au lit quoi, je brise enfin mes chaines.

Je n'ai pas envie un jour de me retourner sur tout ça et de me dire que le temps que j'ai perdu en rangement j'aurai pu l'employer a des choses beaucoup plus épanouissantes pour moi mais pour mes enfants aussi.

Et comme je me trouve moi même insupportable et que je voudrais pour la tranquilité d'esprit des autres et la mienne aussi,  changer d'attitude, j'ai entamé un travail sur moi même en m'aidant d'un bouquin.

Je n'avais pas succombé à ma folie Kon Mari et à sa marotte du rangement mais là je me suis laissée entrainer dans La magie du bordel de Marion McGuiness. Déjà justement parce que je trouve le titre de ce livre magique, et que j'ai besoin de trouver un moyen de lâcher prise dans le domaine du rangement.

120 pages pour apprendre à accepter son imperfection, à lâcher du lest sur des choses qui nous paraissent importantes et qui ne le sont pas du tout, pour accepter que même si il ya du bordel dans son salon c'est surtout parce qu'il y a de la vie, es jeux, des rires, un certain épanouissement en somme.

Je m'en inspire beaucoup parce que je pars de très très loin et entre conseils futés, astuces, infographies colorées, tests, le tout toujours présenté avec beaucoup d'humour, j'y trouve de quoi travailler sur moi même, quand c'est fait en rigolant c'est toujours plus facile.

Et puis ça ne parle pas que de rangement de salon ou de chambre, non tout y passe, phobie administrative, bibliothèque surchargée,optimisation ratée du frigo, et plein d'autres choses.

Un de mes chapitres préférés, 9 astuces pour rendre ton salon instagrammable immédiatement, parce que c'est exactement comme ça que ça se passe, chez moi en tout cas.

Si vous aussi vous voulez comme moi lâcher prise et que la maniaquerie est votre talon d'Achille je vous conseille fortement ce livre, comme je vous conseille aussi de prendre du recul sur vous même en vous regardant faire, moi ça me renvoie une image de moi que je n'aime pas et ça m'oblige à revoir ma copie même si je ne suis pas encore guérie.

PS : J'ai réussi à a aller me coucher hier soir alors qu'il manquait une petite pomme en bois sur un jouet de l'agrume, il y a du progrès ;-)

 

 

 

 

Et si le bonheur etait dans le bordel ?
Et si le bonheur etait dans le bordel ?
Et si le bonheur etait dans le bordel ?
Et si le bonheur etait dans le bordel ?

La magie du bordel, Marion McGuiness, éditions Jungle, 9,90 euros

Commenter cet article

Syhdaal 30/06/2017 17:40

Ah ah, j'ai ri ! Merci pour la découverte, ce livre est fait pour moi, grande bordélique devant l'éternel !
Je suis complètement incorrigible sur le sujet et je ne sais pas ne rien laisser trainer... Du coup je me secoue un peu en fin de journée (ou de semaine) pour que ce soit vivable, mais pas avant.
Ceci dit, je suis comme toi, j'ai horreur des choses incomplètes et ça me rassure un peu de voir que je ne suis pas seule dans ma maniaquerie du "jouet complet" ;)

madamezazaofmars 09/08/2017 22:03

J'ai passé la soirée a chercher une rondelle en bois je suis irrecuperable

MissBrownie 28/06/2017 17:12

J'étais très maniaque quand j'étais jeune mais quand j'ai eu 2 enfants rapprochés en bossant à 100%, c'était soit je pétais un plomb, soit j'apprenais à vivre dans le bordel. Résultat, le bordel ne me dérange plus trop. Enfin je veux quand même y voir clair dans ma maison. Quand je vais dans certaines maisons d'amis de mes enfants, je déculpabilise vite du bordel de la maison (chez d'autres c'est l'effet inverse mais finalement ils sont peu nombreux quand tu débarques sans avoir été invité)

madamezazaofmars 09/08/2017 22:04

Je suis maniaque sur certaines choses et beaucoup moins sur d'autres. Les jouets sont mon point faible

Les Petites M 27/06/2017 10:07

Je devrais certainement me me procurer... mais en même temps, j'aime ça, je veux que rien ne dépasse dans le séjour. Pour les chambres des filles, je suis beaucoup plus coulante, j'essaie de voir quand est-ce qu'elles trouveront ça invivable. Pour l'instant, elles n'ont rien dit. Je pense que je finirais par ranger en aout...

madamezazaofmars 09/08/2017 22:05

Alors tu en es ou?

MamanSurLeFil 27/06/2017 08:22

J'étais très bordélique jeune mais plus je vieillis et plus je deviens maniaque. je suis dans l'hypercontrôle, sinon je panique de la quantité de chose à faire ! Ce livre m'a l'air d'être une perle à se procurer


Merci pour la découverte

Virginie

madamezazaofmars 09/08/2017 22:05

Voila la panique je connais bien

Cece 26/06/2017 14:26

Une maman hypermaniaque du rangement et du ménage a réussi à faire de moi une désordonnée désespérée ! aujourd'hui je dois reconnaître que savoir'ranger au fur et à mesure me manque. Je suis desordonnee, je m'en accommode mais je trouve que c'est une sorte de prison : vivre dans le bazar pour moi c'est passer du temps à chercher le papier hyper important qu'on,me réclame pendant des heures avec l'angoisse de ne pas le trouver à temps, c'est chercher la brosse pendant 30 min avant de partir à l'école et finir par être obligée de coiffer les enfants vite fait, c'est faire en sorte que personne ne passe à l'improviste et ne pas inviter du jour pour le lendemain parce qu'on sait que tout est sens dessus dessous ! Bref ce n'est pas de tout repos ! Je crois que même si c'est un peu alienant être ordonné est une c n'est un atout ! Il faut que je lise ce livre ...

madamezazaofmars 09/08/2017 22:06

C'est vrai que c'est crevant d'être maniaque

Barbara 26/06/2017 13:57

;o) merci
et les pages que tu nous présentes sont trop géniales :o)

Lulu 26/06/2017 13:32

Oh la la mais je le veux ce livre ! Parce que moi je suis très bordélique, et ça me fera décomplexer (surtout si j'arrive à instagrammer mon salon, on pourra clairement parler de miracle !)

madamezazaofmars 09/08/2017 22:06

M'en parle pas, mon salon est une salle de jeux

Mamanoquotidien 26/06/2017 11:59

Je pense qu'un combo "lâcher prise + minimalisme" est la meilleure des solutions. Je travaille encore sur le lâcher-prise pour ma part !

madamezazaofmars 09/08/2017 22:07

Idem

script>