Creer du lien avec son bébé

 

J'ai loupé mes deux premiers allaitements et je m'en suis voulue longtemps. J'avais l'impression d'avoir mal fait le job, de ne pas avoir réussi a créer le lien entre mes fils et moi comme je l'aurai voulu.

J'ai toujours vu l'allaitement comme l'étape la plus  importante de la maternité, celle qui fait de soi une bonne mère mais je me trompais.

Difficile pourtant d'éviter le sujet pendant sa grossesse mais également après l'accouchement avec toutes les questions qui en découlent et les petits ou gros débats qui en résultent notamment sur les réseaux sociaux. Béni soit la petite voix dans ma tête qui me dit de ne jamais m'en mêler bien que mes deux dernières expériences de nourrir mon enfant au sein se sont bien passées.

Toujours est il que selon moi, on a à culpabiliser personne. C'est un choix très personnel et aucune femme qu'elle décide de le faire ou pas n'a a subir de pression de qui que ce soit. Ni même les conseils de gens qui pensent détenir la vérité absolue et qui en pensant sincèrement vous aider vous mette un peu plus la tête sous l'eau d'un océan de culpabilité.

Même quand on fait le choix d'allaiter, tout n'est pas un long fleuve tranquille, comme mes quatre allaitements ont pu me le faire comprendre. Évidemment c'est naturel, inné, mais je ne serai jamais d'accord avec les gens qui disent que c'est simple.

Je ne dirai pas que je n'avais pas assez de lait sous peine d'être mise au pilori mais j'ai dû pour ma part booster mon allaitement avec des tisanes, du galactotruc, de l'ovomachin... Vous dire si ça a marché ou si c'était l'effet placebo je ne sais pas mais je crois que quand on a les hormones en chute libre, un retard de sommeils de 110 heure en 1 mois, et des journées bien chargées, le corps ne suit pas toujours.

C'est dans ces moments là qu'on a envie de trouver de l'aide, du réconfort, une oreille pour nous écouter ou simplement des infos à 3  heures du matin quand on ne sait plus trop quoi faire avec un bébé au sein depuis deux heures.

C'est là qu'on se rend compte en apprenant a mieux connaitre son bébé que nourrir le lien qui nous uni ne passe pas forcément que par l'allaitement et j'ai envie de dire tant mieux.

Pour ma part j'ai ressenti ce sentiment indescriptible qui m'a lié a mon fils, mes fils, de divers manières : Avant même qu'ils naissent grâce a la sophrologie, en accouchant sans péridurale ( ça n'était pas choisi mais quelle expérience ! ), grâce au peau à peau, au cododo, au massage, au portage, à  leurs regards, autant de choses qui crée et renforce ce petit truc au creux du ventre qu'on ressent avec son bébé. La nature fait bien les choses, pas toujours, mais souvent.

C'est facile d'en parler aujourd'hui mais ça n'est pas toujours simple. Quand je me questionnais pour mon premier bébé, sans personne à qui parler, sans blog, réseaux sociaux, sans amie sur le pallier d'à côté, un peu ma maman c'est vrai, trouver des infos sur les questions qu'on se pose, sur les besoins du bébé, sur nos propres besoins, pendant et après la grossesse c'est essentiel.

Vous trouverez une multitude de sites, de blogs, de livres qui pourront surement vous aider lors de votre première grossesse et vous pouvez aussi vous tourner vers des applis si vous êtes hyper connectée, moi j'avoue être plutôt livre de grossesse

Pendant la grossesse vers l'application 9 mois et moi qui accompagne la future maman pendant toute sa grossesse, au jour le jour même, en y retrouvant réponses a ses questions, conseils, infos sur l'évolution du bébé... Elle est téléchargeable sur App Store et Google Play pour Android;

Une autre appli qui concerne l'allaitement, mon allaitement et moi ou on peut suivre les tétées, noter l'heure,le sein, trouver des conseils sur comment bien manger et s'hydrater, se reposer, et avec des réponses donnés par des experts. Dispo seulement sur App Store;

Vous pouvez aussi passer par une hotline, Allo Laboratoire Gallia ouverte 24h/24 et 7j/sur 7 pour être écoutés et trouver des réponses a toutes nos questions de jeunes parents même les plus farfelues.

Je vous donne rendez vous sur la page Facebook du blog pour gagner deux tres beaux cadeaux que Gallia me donne la possibilité de vous offrir.

Rendez vous également sur la page Facebook de Gallia si vous etes interessés, car vous pouvez y retrouver 5 petites webseries sur la parentalité et en ce moment un chouette jeu concours pour la fête des pères.

 

Article partenaire

 

 

Commenter cet article

Syhdaal 24/06/2017 11:33

Coucou ! Je me retrouve pas mal dans tes mots car j'ai eu beaucoup de mal à faire le deuil de mon allaitement complètement foiré et j'avais vraiment le sentiment de ne pas avoir assez essayé. Mais au final, heureusement que la façon de nourrir l'enfant ne conditionne pas le lien, parce qu'on serait assez mal barré pour nous tous qui avons été élevés au biberon ;)

PetitDiable 13/06/2017 13:36

C'est marrant, je n'ai pas eu l'impression en ce qui me concerne qu'allaiter a été un choix. C'est juste le suite logique pour moi, je n'ai pas envisagé une seule seconde ne pas allaiter.

script>