Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie ou l'optimisme de la vie

 

Comme je l'ai souvent écrit ici j'ai du mal à trouver du temps pour lire, et la fatigue aidant le soir venu je préfère me perdre sur les réseaux sociaux ou devant un film. et j'ai beau m'en vouloir, d'autant que ma PAL est hyper gonflée, mais je n'y arrive pas.

Il y a toutefois des moments de grâce, surtout au printemps, et plus particulièrement avec la sortie annuelle du nouveau roman de Virginie Grimaldi que j'attends chaque année avec impatience parce que j'aime ce qu'elle écrit,ses personnages, les thèmes qu'elle choisit,  sa faon de raconter la vie.

C'est donc avec un plaisir non dissimulé, et avec une petite dédicace à l'intérieur, que j'ai reçu son nouveau roman, Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie. Avec un tel titre impossible de ne pas avoir envie de le lire.

Et je les ai tourné les pages, les unes après les autres, sans pouvoir m'arrêter souvent, oubliant mon téléphone, la télévision, Zozo, j'exagère à peine. Et quelques heures plus tard, sur 4 jours exactement, vie familiale prenante oblige, je l'avais terminé. J'aurai bien aimé que cela dure encore un peu, j'aurai bien aimé accompagner Pauline encore un peu et ça a été difficile de lui rendre sa propre vie.

J'ai retrouvé tout ce que j'aime comme je l'écrivais plus haut dans les livres de Virginie, et j'y ai trouvé encore un peu plus cette fois ci, car elle y a mis encore un peu plus d'elle dedans. J'ai plongé sans retenue dans l'histoire, les histoires et je me suis laissée submerger avec plaisir.

Par les personnages que je trouve tous attachant, même les râleurs, les acâriâtres, les salauds, les gentils, les doux, les tendres, ceux qui souffrent ou ceux qui font souffrir, Virginie a cette capacité à donner quelque chose d'humain et de touchant même aux personnages qu'on aurait du détester. D'autant plus que j'arrive toujours à m'identifier à l'un d'entre eux, l'héroine en l'occurrence alors qu'a priori on a pas forcement grand chose en commun.

Par les émotions, toutes les émotions qui sont passées par moi au fil de ma lecture : la colère, la compassion, l'espoir, l'agacement, la bienveillance, l'empathie... J'ai souri, j'ai ri, mais cette fois ci j'ai surtout été touché, les histoires de séparation car c'est bien ça qui lance ce roman me rende toujours triste, désemparée, et la force de ce livre justement c'est de montrer que même quand le pire arrive, il y a encore de la place pour le beau.

J'ai retrouvé la sincérité, l'authenticité et le naturel qui caractérise l'écriture de Virginie. C'est très agréable à lire, surprenant, entrainant, on se laisse prendre totalement par le texte et à la fin c'est un peu comme si nous aussi on faisait un peu partie de la famille...

Maintenant c'est un peu comme quand j'attends le début de la nouvelle saison de Walking Dead, ça va être long jusqu'au prochain.

Je ne peux pas en dire beaucoup plus sous peine de vous gâcher l'histoire et ça se serait vraiment dommage

Merci Ginie pour ce nouvel opus, sans doute celui qui m'a le plus touché

Résumé :
"Je ne t'aime plus."
Il aura suffi de cinq mots pour que l'univers de Pauline bascule. Installée avec son fils de quatre ans chez ses parents, elle laisse les jours s'écouler en attendant que la douleur s'estompe. Jusqu'au jour où elle décide de reprendre sa vie en main.
Si les sentiments de Ben se sont évanouis, il suffit de les ranimer.
Chaque jour, elle va donc lui écrire un souvenir de leur histoire. Mais cette plongée dans le passé peut faire resurgir les secrets les plus enfouis.

Allez vite filez chez votre libraire ;-)

Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie, Fayard, 19 euros

 

 

Commenter cet article

Maud1202 02/06/2017 22:42

Tout comme toi pour le premier paragraphe

Caroline 30/05/2017 10:39

E P A T A N T ! J'ai eu les yeux mouillés... J'ai beaucoup ri... A ce propos, une dame dans le RER, voyant ma joie, m'a demandé le titre du livre que je lisais pour se le procurer très vite. Spéciale dédicace au hérisson qui m'a rappelé un petit souvenir personnel. Bonne journée et vive la lecture. PS : le soir, j'ai arrêté les romans... Je m'endors. L'alternative : la BD. Je recommande Les Vieux Fourneaux (3 tomes) que j'ai lu avec plaisir.

Valérie de WonderMômes 29/05/2017 15:08

Encore un livre que j'ai bien envie de découvrir ! Voici ma participation de la semaine : http://www.wondermomes.fr/sois-mere-tais-toi-livre-de-chevet/ Bises

Barbara 29/05/2017 14:57

merci!

Books & Tea 29/05/2017 14:41

C'est vrai que ce livre est magnifiquement beau, bien écrit, proche de la perfection :)

script>