Ma sorry detox

 

Ou six choses pour lesquelles j'aimerai arrêter de m'excuser au quotidien ( et un tas d'autres que je n'ai pas lister)

Pour mon grand âge, voyez c'est maladif, il faut toujours que je rajoute un superlatif dès que je parle de ma quarantaine et pas de celle des autres. C'est dans ma tête comme si je devais toujours me justifier d'avoir connu Casimir alors que je suis la première à dire et à penser que l'âge n'a aucune importance, seul celui qu'on se donne ou qu'on a dans sa tête compte et ce quelque soit le domaine ou on évolue. La maternité en particulier puisque je suis une jeune maman quadra, le blog car je fais partie des anciennes, les madame a la boulangerie... J'ignore si c'est l'image que me renvoie les autres qui fait ça ( et je n'en ai sincèrement pas l'impression même si des blagues fusent parfois) ou si c'est moi qui met cette barrière entre moi et les autres me trouvant seulement comme légitimité celle d'être né dans les années 70 et donc d'avoir vécu. D'une manière ou d'une autre c'est idiot et pas du tout en adéquation avec ce que je pense.

D' avoir quatre enfants et sa variante fréquente, avoir quatre garçons, cette sensation que les gens ne me voient parfois que comme une poule pondeuse, mère de famille nombreuse qui a osé refaire deux enfants alors qu'elle en avait déjà un fils handicapé, celle qui ne sait pas faire de filles et qu'on plaint parce que bon sang les garçons sont difficiles. C'est mon choix même si je reconnais n'avoir jamais prévu d'avoir quatre enfants même si je ne regrette rien et que j'en suis très heureuse. Quand au fait d'avoir des filles et des garçons, les difficultés que l'on rencontre en tant que parent sont plus liés au fait d'avoir des enfants tout court qu'au fait que ce soit des filles ou des garçons.

D'être mère au foyer,par choix mais aussi par obligation,de me considérer comme active, cultivée, engagée, militante, écolo, de ne pas me sentir obligée de choisir entre différentes casquettes et de toutes les avoir a la fois, amante, amie, maman, muse,  de penser qu'on est pas socialement morte ou moins intéressante, de bondir quand j'entends " moi je pourrais pas" avec un petit air condescendant. On peut avoir la tête dans les couches et dans tellement d'autres choses à la fois. La seule raison pour laquelle je sors très peu en semaine, voit très peu de monde et sort rarement boire un verre, ce n'est pas parce que je suis MAF mais parce que je n'ai personne avec qui le faire.

De vivre en Province, comme si c'était une tare alors qu'on y a une très bonne qualité de vie, culturelle, sociale, environnementale, s'adaptant bien sur a un autre rythme de vie que celui de la ville mais je n'ai plus envie de m'excuser parce que je ne suis pas citadine comme je le fais encore trop souvent. On a rien de moins, rien de plus que des gens habitant en ville, on a juste des feed instagram qui font peut être moins rêver et encore c'est pas certain, on fait juste les choses autrement et bien sur qu'il n'y a pas les mêmes expositions a voir, les mêmes monuments à admirer, les mêmes facilités à se déplacer, les mêmes boutiques, la même offre quel que soit le domaine mais on se débrouille et on n'est pas moins, rajoutez le qualificatif que vous voulez derrière...

De trop donner mon avis, notamment sur les réseaux sociaux alors qu'avant il aurait fallu me payer pour l'ouvrir ou oser contredire qui que ce soit même virtuellement. Je ne suis pas devenue plus mauvaise, plus hargneuse, moins respectueuse de la personne que j'ai en face de moi par écran interposé, je me suis juste libérée de je ne sais quelles chaines qui m'empêchaient de rentrer dans la contradiction ou de donner ouvertement mon opinion. Et ca me fait un bien fou de comment dire, assumer en quelque sorte, tout en prenant garde à ne pas blesser mes interlocuteurs, et là pour le coup si c'est le cas, je m'en excuse.

D'être timide et introvertie parce que c'est comme ça, ça a toujours été comme ça et que même en faisant tous les efforts du monde pour mettre ma carapace de côté je ne serai jamais aussi à l'aise ou fofolle que la fille d'à côté. Ca ne fait pas de moi quelqu'un de moins intéressant pour autant, juste quelqu'un de différent.

Et je suis certaine qu'en cherchant bien je pourrai continuer cette liste sur encore quelques paragraphes ce qui serait une erreur puisque demain j'arrête, pas vrai ?

 

Commenter cet article

laurence 26/04/2017 13:25

Bonjour Stéphanie,

cet article m'a mis les larmes aux yeux. Me voila à 37 ans en train de préparer le Crpe alors que mes deux bébés sont à la crèche, que l'aîné est avec son grand - père et mon conjoint au travail. Les remarques, j'en souffre tous les jours, mais j'emmerde les gens. je l'allaite encore mon dernier, je bosse à temps partiel parce que je n'ai aucune aide de la famille et que je dois bosser mon concours, tu vois.

Tout le monde a un avis sur tout donc je vais te donner le mien. Sans concession : reste qui tu es.

Tu es lumineuse. Tu vois le bien, tu fais le bien. Tu t'excuses trop, vois tu?
4 beaux garçons. Tu vois, moi, je pense que certaines personnes sont jalouses parce qu'elles n'ont pas sauté le pas. Deux enfants, c'est. trois c'est trop. Alors 4!

Tu as ton projet de reconversion professionnelle, tu vas le réussir.

Ton blog est une bouffée d'air pur, pour moi, qui vis en RP, je rêve de verdure. Et Dieu sait que j'écume les parcs du 91.

Merci pour qui tu es, les enfants ont de la chance, crois -moi.

madamezazaofmars 15/05/2017 21:59

Tes mots me vont tous en plein coeur, merci ! <3

Anne-Laure 26/04/2017 08:22

Eh bien moi si j'habitais dans ton coin, je t'aurais bien proposé d'aller boire un verre ou de se faire un resto entre filles!! ;)

Très très joli article. Nous avons le même âge (ou presque), j'ai aussi 4 enfants.... et j'ai choisi de partir vivre à 11 000 km de la France, c'est surtout ce choix là dont il fallu que je m'excuse encore et encore.....

A très vite......

madamezazaofmars 15/05/2017 21:59

Si loin ,si proche <3

MissBrownie 25/04/2017 16:10

Bon, j'ai quelques années de moins que toi mais je me sens encore jeune (dans ma tête j'ai parfois l'âge de mes aînés, c'est désespérant, surtout pour mon mari je crois). Par contre quand je vois la peau sous les yeux dans le miroir d'un magasin sous néon, je vois bien que je ne suis plus jeune :-D

Sinon comme toi, je suis timide et introvertie, je ne pourrai être la fofolle, celle qui rit et parle fort, et selon mon humeur, je fais des efforts pour aller vers les autres ou je reste dans ma coquilles loin de tous. La solitude ne me dérange pas.

Tes photos sont bien plus belles que celles que je pourrai faire dans ma ville (vraiment triste et moche - ça manque de fleurs, de couleurs - heureusement, il y a un parc vert (mais pas fleuri) derrière mon jardin)

madamezazaofmars 15/05/2017 22:00

Je t'ai trouvé lumineuse et je pense souvent a notre rencontre toute simple, comme j'aime

Ysaline 25/04/2017 14:49

Bonjour,

Bravo pour ce billet, rempli de points communs entre vous et moi : le choix d'être maman à temps plein, de vivre à la campagne, d'avoir plusieurs enfants, de ne pas passer mon temps à faire des sorties ou du shopping,...
Suite au décès de mon troisième enfant, je sature des personnes qui m'interrogent :"Tu vas reprendre un travail ?", comme si je ne pouvais pas rester maman au foyer avec "que deux enfants"...
Bravo pour vos choix.
Cordialement.

madamezazaofmars 15/05/2017 22:01

Merci a vous d'être toujours là

juju 25/04/2017 14:06

#sorrynotsorry :) :)

madamezazaofmars 15/05/2017 22:01

Tout est dit ;-)

Barbara 25/04/2017 13:25

et toc!

ps en effet pour tout cela je ne liste (!) aucune raison de s'excuser!

Nora D 25/04/2017 12:35

La sorry detox , excellente idée ! je suis en plein dedans, est ce notre (grand) âge qui fait ça..?!

madamezazaofmars 15/05/2017 22:01

Les ancetres ;-)

script>