Il n'y a pas de petits gestes...

Je crois qu'on est tous plus ou moins conscient que si on n'agit pas chacun très vite pour la planète, les conséquences seront catastrophiques. Nous sommes donc tous amenés à réduire notre empreinte sur la Terre et ce par divers petits gestes qui nous sont en général vivement recommandés : consommer moins,être en partie autonome en énergie (produire son électricité, récupérer l'eau, ...), même chose autant que possible pour l'alimentation (avoir un potager par exemple), rejeter moins de déchets (réduire les achats, c'est aussi réduire les emballages, composter ces déchets au maximum, et recycler encore..). Adopter en somme une autre façon de vivre, moins consommatrice, plus respectueuse de son environnement, et aussi plus économique

Néanmoins il faut se rendre à l'évidence, tout le monde ne peut pas faire les mêmes choses écologiquement parlant qu'il habite en ville ou à la campagne, qu'il ait les moyens financiers ou pas, et puis surtout on peut faire des choses que le voisin ne fera pas et inversement.

Je prends mon cas par exemple. Je trie, je recycle, j'essaie d'économiser l'eau, l'électricité, de cuisiner maison le plus possible, d'avoir un potager, d'acheter d'occasion, d'utiliser des cosmétiques propres, du maquillage non testés sur les animaux, de consommer local, de saison, de marcher au lieu de prendre la voiture, et sans doute un tas de petites choses dont je ne me rends pas compte car elles font partie de mes habitudes.

A côté de ça j'ai encore plein de points faibles. Je mange encore de la viande, j'utilise des couches jetables, je ne suis pas encore passée au vrac, ni à la cup, et j'utilise encore beaucoup trop de sopalin, mais petit à petit je tends à aller vers tout ça.

Et ce qui me donne envie de le faire, ce sont les gens qui vont beaucoup plus loin que moi dans leur vie verte mais qui ne me juge pas pour ce que je ne fais pas, ou pas encore. Au contraire, ce sont eux qui me tirent vers le haut, qui m'encourage, qui ne vont pas me fustiger à la moindre vision ou évocation de ce qui pourrait être vu par d'autres comme un écart, voir un sacrilège.

Et puis je pars du principe qu'en matière d'écologie, comme pour pas mal d'autres choses la perfection n'existe pas et que ce n'est pas en faisant des remarques désobligeantes aux gens qu'on va leur donner l'envie d'aller plus loin dans leur démarche.

Je dois dire qu'à la base, je devais écrire un article sur mes gestes green au quotidien et puis hier soir, une remarque sous une photo d'une copine de blog parce qu'elle mange des fraises en Mars m'ont fait bondir. Voyez, je suis la première à ne pas consommer de fraises hors saison, et pour autant jamais je n'aurai l'idée de condamner quelqu'un parce qu'il le fait. Elle mange des fraises ok, mais à côté de ça elle fait peut être plein de petites choses importantes pour le salut de la planète.

Et c'est là qu'est mon propos, celui de dire qu'il n'y a pas de petits gestes et que chacun d'entre eux mis bout à bout sont de sacrés pavés sur le chemin d'un monde meilleur, que plutôt que de critiquer les gens sur ce qu'ils ne font pas, on ferait mieux de les encourager pour ce qu'ils font déjà pour peut être les amener demain à en faire un peu plus, et encore un peu plus après demain.

Et c'est valable dans tous les domaines, la maternité aussi par exemple, au hasard, comme ça...

 

Commenter cet article

Maud 13/03/2017 13:34

je partage pleinement ton avis.

Cha 07/03/2017 15:49

Ce qui est difficile aujourd'hui ce que tout le monde est le grand censeur de quelqu'un un jour où l'autre. Peut-être qu'on essaie de se rassurer face à tous ces messages anxiogènes en se disant "ça au moins moi je ne le fais pas !". Et puis c'est pour la bonne cause... Mais je crois que la nourriture et l'environnement sont devenus les nouvelles religions, la nouvelle quête de purification de notre corps et de notre âme, nous (enfin pas tous, mais globalement) qui ne croyons plus en dieu... Et qui dit religion, dit interdits, règles que certains suivent de façon orthodoxe et d'autres moins. Par contre pour la cup, j'ai essayé, c'est très confortable mais pas du tout adapté aux femmes qui saignent pas mal. Moi les premiers jours de mes règles, je devais la vider toutes les 2 heures au max (impossible de la garder la nuit donc). Mais je précise je porte un stérilet.

Corinne (Couleur Café) 07/03/2017 13:11

Tu as raison, chacun apporte sa pierre à l'édifice, autrement je ne vois pas comment y arriver ! Bises.

Picou 07/03/2017 12:58

Je crois que comme bien sur d'autres sujets (dont la maternité et la parentalité, comme tu dis), il est vraiment important d'avoir une démarche comme la tienne, de non-jugement. (NB - je te conseille d'ailleurs à ce sujet le très bon et très drôle article du blog Ne le dites à personne!).
En fait j'ai plein de gestes éco-friendly ; seulement, à force de lire et d'entendre "il faut faire ci, il faut faire ça", dont des choses que je ne fais pas, j'en finirais presque à me culpabiliser et à me dire que j'ai un mauvais comportement et que je ne fais rien d'éco-friendly. Ce qui est faux - simplement, certains gestes, comme le recyclage, sont maintenant réellement actés et du coup on ne s'en rend plus compte. Je crois qu'il est un peu illusoire de croire que tout le monde va changer toutes ces habitudes de consommation du jour au lendemain - oui, comme toi je pense que les petits gestes comptent, parce qu'on ne peut pas attendre des autres - ni de soi - d'adopter tous les gestes qui vont bien d'un coup. C'est une démarche progressive, tant individuellement que collectivement, et c'est déjà bien que le mouvement aille vers l'avant, en général. Au rythme qu'on peut.

Carolineenfildefer 06/03/2017 16:55

Bonjour,
franchement je ne partage pas ton point de vue: déjà il n'y a qu'une seule personne qui a fait un petit commentaire à Mamanwhatelse (on est loin du lynchage en masse :) et je trouve ça plutôt pas mal que quelqu'un ait osé lui dire... d'un ton en plus pas agressif. Alors oui, personne n'est parfait mais on s'améliore aussi grâce aux autres. D'autant que la "Eloo" en question ne critiquait pas la vie en général de Mamanwhatelse mais juste l'achat de quelques fraises, produit dont on sait bien que février n'est pas le mois de production :) je ne cherche pas du tout la polémique mais juste à nuancer une situation... bonne journée!

Emma June 06/03/2017 16:34

Je partage tout à fait ton point de vue.
Et quand on me dit "oui mais tu ne fais pas ci ou ça" je réponds, je fais déjà quelque chose!
Il est plus constructif de chercher à s'améliorer que de se dire que c'est perdu d'avance...

Ysaline 06/03/2017 16:22

Bravo pour votre article, complètement d'accord avec vous.

Bonne continuation et belle fin de journée !

Barbara 06/03/2017 16:06

oh que oui !

Cécile 06/03/2017 15:49

Je trouve qu'on est bien rapide à juger le voisin... alors que personne n'est irréprochable ! J'ai en mémoire le souvenir d'une photo de blanquette que j'avais postée, et qui m'avait valu un commentaire désobligeant. Je l'ai mal pris car justement, j'essaie de réduire ma consommation de viande et je fais tout un tas de petits gestes qui ne font pas de moi une personne parfaite mais un être conscient et attentif. Cela étant dit, je trouve qu'il est plus "facile" de faire attention à la campagne qu'en ville, car ici , j'ai des choses qui sont un peu incompressibles comme le fait de de voir acheter mes fruits et légumes (le potager à Paris, désolée mais je n'ai pas les moyens:D), les emballages qui partent directement à la poubelle (il faut dire que pas mal de produits bio ont beaucoup trop d'emballages), le sèche-linge pour les draps et serviettes... Bref, j'essaie de faire des efforts (utiliser des lingettes lavables pour tout, ne pas acheter de bouteilles d'eau, trier mes déchets, manger bio et local puisque j'ai un panier AMAP locavore, ne pas utiliser d'aluminium... ) mais ce n'est pas toujours facile et souvent c'est onéreux !

Mélanie 06/03/2017 15:27

Bonjour,
Je ne suit pas MamanWhatElse, je n'ai pas lu les commentaires...Je dirais que d'une manière générale on peut dire les choses mais de manière bienveillante. Mais quand aux fraises en mars... quand même !! Tout le monde est hyper connecté, on sais ce qui se cache derrière ces fraises ! Un désastre humain ET écologique. Alors oui c'est en vente livre mais ce n'est pas une raison pour en acheter. Pourquoi ne pas rappeler que c'est pas neutre que d’acheter ce genre de choses.

script>