La vague

 

Je crois qu'un des trucs les plus difficiles quand on a quatre enfants, mis à part le manque de sommeil et quelques autres details ( disputes, caca, A m'a piqué mon vélo, gastro ) c'est de pouvoir accorder à chacun du temps pour faire des choses ensemble.

Les journées ne durant que 24 heures, sans compter l'école, la halte jeux, le Sessad, le boulot,les bains, les repas, il ne reste plus beaucoup de créneaux dans la journée pour profiter de chaque enfant comme on le voudrait.

Et encore je ne vais pas me plaindre, c'est moi qui les vois le plus, et j'arrive à organiser quelques plages horaires, le week end par exemple pour jouer avec l'agrume pendant que ses grands frères dorment encore, me promener avec le Mistouflon ou Jajaja, ou les deux souvent, faire le soir un jeu de société avec l'empereur.

Ce n'est pas tous les week end, rien n'est figé, il y a aussi des moments ou je n'ai pas envie, ou eux n'en ont pas besoin et préfèrent faire autre chose, avoir du temps pour soi quand on est une grande famille devient un luxe aussi bien pour les parents que pour les enfants.

Pour Zozo c'est un peu différent parce qu'il travaille beaucoup, surtout en ce moment, qu'il commence très tôt le matin, qu'il est seul pour faire le travail de deux personnes, qu'à peine rentré il enchaine avec souvent une balade pour Jajaja, les bains ( je ne l'oblige pas mais il adore faire des brushing, il a loupé sa voie je crois ), les couchers ensuite pour être enfin posé vers 21 heures.

Elle est comme ça notre organisation bien huilée, enfin bien, tout part en cacahuètes parfois, on ne sait ni trop comment ni pourquoi.

C'est l'agrume que Zozo voit définitivement le moins. Parce qu'il est a la sieste quand il revient du boulot, parce qu'il est réveillé au moment ou lui est est occupé avec ses grands frères, parce qu'il y a encore une micro sieste au programme pendant qu'on dine.

Alors après 21h, à l'heure ou les grands fauves vont boire, à l'heure surtout ou les enfants de 3,6 et 10 ans dorment enfin, l'agrume profite de son papa et inversement. C'est un peu comme si ils avaient attendu ce moment là toute la journée.

Sourires,jeux,chatouilles,avion,gâtés, massage, chaque soir ils ont leur demie heure privilégiée et moi je n'interfère pas. Je les observe de loin, le sourire surement béat parfois, avec ce grand  plaisir de les voir aussi complice, je les écoute converser à leurs manières, le plus grand et le plus petit de la maison. Je prends des photos parfois, je veux en garder une trace, même floue, même mal éclairée...

Vous savez quand on ressent cette vague de bien être, de bonheur nous envahir, quand on arrive à avoir la pleine conscience que l'on est heureux, ces moments père fils chaque soir c'est comme un petit tsunami dans mon coeur et ça fait un bien fou.

 

 

Commenter cet article

Stephie 27/12/2016 17:53

Oh oui, c'est bon d'arriver a identifier ces moments de bonheur, ces petits riens de la vie de famille qui nous remplissent d'amour et nous reboostent pour tout le reste, parfois moins glop !

Barbara 24/12/2016 07:10

joyeux et doux Noël à toute la petite famille
hugs!

Demain j'arrête 21/12/2016 13:22

Cette photo est juste sublime... Le bonheur !

maman est occupée 21/12/2016 12:16

Quand les loulous étaient petits, curieusement, il était difficile de trouver du temps de qualité à passer avec eux, à cause des contraintes de type couches à changer, biberon à donner, sommeil à respecter,... Aujourd'hui, c'est plus facile. Tiens, je me réjouis d'avance de la séance de ciné que je vais me faire avec la Princesse la semaine prochaine : on va aller voir Ballerina, un vrai dessin animé de fiiiiiiiiiiilles, la semaine prochaine !

Barbara 21/12/2016 09:49

merci à toi ,à vous, de partager cette vague avec nous

script>