Ola c'est la coupe d'Europe de football

Ola c'est la coupe d'Europe de football

Même en vivant sans télé et à moins de vivre en ermite au fond des bois, peu de gens pourront je crois être passé à côté du fait que la Coupe d'Europe de Football commence demain.

Et elle a une saveur toute particulière cette année puisqu'elle se déroule en France, tout à côté de chez nous, ce qui provoque un engouement encore plus fort chez certains et un ras le bol déjà bien palpable chez d'autres notamment à cause des médias qui en font trop comme d'habitude. Notons que cette année quand même la CGT vole pas mal la vedette à l'équipe tricolore.

Je sais et je pense très fort à tous ces gens qui n'aiment pas le foot et qui vont malgré eux subir cette Coupe d'Europe et je comprends leur souffrance. Après il faut savoir raison gardée et toute cette effervescence ne va durer qu'un petit mois, moins encore si l'équipe de France est rapidement éliminée. Je pense notamment à toutes ces femmes qui sont déjà angoissées à l'idée de voir leurs maris monopolisés par 22 joueurs en culottes courtes, de ne plus pouvoir approcher de leur poste de télévision ( la plupart ont des tablettes et netflix je ne m'en fais pas trop pour elles ) de voir les potes des potes de leurs potes débarquer à la maison avec bière et pizza. Et je peux tout à fait le comprendre même si moi je suis ravie au contraire.

Je suis une fan de foot depuis que j'ai 7 ans. France/Mexique, 1982, je ne sais pas si ça vous parle beaucoup entre celles qui n'étaient pas nées et celles qui d'en moquent totalement mais pour moi ça a été une révélation. Voilà donc 32 ans que je suis tombée dans la marmitte du ballon rond et que j'ai pu vivre de jolis moments comme la victoire de Marseille en 1993, la France championne du monde en 1998, le maintien de Toulouse cette année... Le football sans en faire une obssession fait partie de ma vie. Championnat de France, d'Italie, d'Allemagne, je m'intéresse presque à tout. De loin parfois, mais assidument quand même et pourtant je me porte très bien merci.

Il est de bon ton d'intellectualiser la chose, de dire qu'on aime pas le football, de faire passer ceux qui eux aiment ça pour des abrutis, des beaufs, des gens pas très cultivés, un peu bas de plafond, des bourrins en somme. Evidemment inutile de dire que je ne suis pas d'accord et que je suis un parfait exemple du contraire.

Sans compter que je suis femme et quand on est fan on ne dit pas ces choses là. Mais si, je le dis j'aime le foot et pas pour le physique des joueurs, mater leurs cuisses, apercevoir un bout d'abdos lors d'un reportage dans les vestiaires (Ginola ne compte pas)

Je connais les règles, sais ce qu'est un hors jeu, oh mon dieu, un corner, un coup franc, , un pénalty, une petit pont, une panenka, un coup du sombrero, ça fait très nom de cocktail tout ça tiens !

Je connais les joueurs, je sais ou ils jouent, à quels postes, et souvent quand je tombe sur des gens qui me prennent un peu de haut et pensent me ridiculiser, ils sont plus qu'étonnés.

Je ne sais pas si on peut dire ça sans gentiment se faire moquer mais j'ai une culture footballistique si vous me permettez l'emploi du mot culture.

Dire qu'on aime le football, surtout quand on est ne femme, c'est un peu passer pour un extra terrestre, c'est se justifier sans arrêt, comme si la maternité ne suffisait pas et c'est fatiguant

Le foot par contre que je sois bien claire je ne l'aime que sur le terrain. J'aime le beau jeu, l'engagement, le suspens, les sensations que ça provoque en moi, Yoann Riou... mais après j'avoue que je déteste certains à côtés.

La profusion de fric les salaires indécents de certains joueurs me mette vraiment mal à l'aise. Leurs caprices, leurs frasques, leurs sorties sur les réseaux sociaux m'exaspère. Autant que tout le marchandising qu'on fait autour d'eux, les publicités ou on peut les apercevoir, les goodies et autres produits dérivés...

Pour moi le foot c'est sur le terrain ou rien.

Avec Zozo donc, on est assez impatient et on ne compte pas regarder les matchs que de l'équipe de France parce que oui lui comme moi on aime regarder toutes les équipes, le jeu bordel et pas forcément se laisser guider un chauvinisme que je déteste.

Je suis allée religieusement acheté mon France Football avec le programme de toutes les rencontres et sauté de joie à l'idée que l'Equipe du soir serait à l'antenne chaque jour.

Il y aura peut être des pizzas, de la bière surement mais pas plus que d'habitude, pas forcément de copain en plus sur le canapé mais juste le plaisir de regarder, j'espere de beaux matchs, non parce que parfois il faut bien le reconnaitre, 90 minutes d'un match sans saveur ça peut être super ennuyeux.

J'aime beaucoup l'engouement que ça peut créer et le côté fédérateur que ça peut avoir même si les espoirs mis dans la France Black, blanc,beur de 1998 sont loin quand on regarde la situation du pays.

J'espère qu'il n'y aura pas de violences, je déteste ça et ça donne tout de suite une image pitoyable des supporters mais c'est comme pour tout, c'est toujours une poignée d'imbéciles qui gâchent l'image de tous les autres.

Et je me sens tres bien en tant que femme qui aime le football, pas moins ni plus féminine que d'autres, même sans talon, et c'est un peu facile de faire ressurgir mon côté garçon manqué, petite fille râté dans ces cas là.

Je suis juste une femme qui aime le foot et je ne suis pas un cas isolée. Même si je n'aime pas trop le hashtag #meufsdefoot juste parce que je n'aime pas le mot meuf et le fait qu'on se justifie d'aimer le football en tant que femme, j'aime bien l'idée que les barrières tombent, et que ce sport se démocratise. Si les préjugés eux aussi pouvaient disparaitre ce serait top.

Ce n'est peut être pas un hasard si j'étais enceinte de l'Empereur et de Jajaja en 2006 et en 2010, deux années de Coupe du Monde.

Vendredi soir a 21h00 je serai au taquet !

Commenter cet article

Cristina 10/06/2016 16:51

je te confirme que tu n'es pas un cas isolé ! Le foot nous a été servis au berceau à mon frère et moi et j'ai appris à lire avec mon père et l'Equipe ! Les gars de mon bureau hallucinent quand je parle foot avec eux, "comme un bonhomme disent-ils"...à côté de ça je pense être très féminine, toussa toussa mais l'un n'empêche pas l'autre ! Moi, je suis doublement servie puisque je supporte 2 pays, la France où je suis née et le Portugal, pays d'origine de mes parents. Bon Euro !

danslapeaudunefille 10/06/2016 11:23

Je serais au taquet aussi bien sur ! Et j'adore ton expression "j'ai une culture footballistique'

Banane 09/06/2016 23:22

Je comprends les sensations dont tu parles, je les ressens devant le rugby.
Pour moi, dans le foot il y a trop peu de vraies actions et beaucoup beaucoup trop d'à côté (le cinéma quand ils s'effleurent, pour gratter un carton pour l'adversaire, ća m'exaspère)
Bref, profite bien, perso je vais m'ouvrir à d'autres horizons que la TV pendant 1 mois, ça ne le fera pas de mal. :-)

script>