5 questions que je me pose au sujet de la blogosphere

5 questions que je me pose au sujet de la blogosphere

Enfin que je me pose,pas vraiment non, mais plutôt auxquelles je suis amenée à réfléchir en les voyant revenir de man ière récurrente sur les réseaux sociaux, que ce soit chez de nouvelles blogueuses aussi bien que chez de plus vieux blogs.

1. La blogueuse doit-elle tout dire sur sa vie ?

C'est un peu comme pour la question peut- on rire de tout, j'aurai tendance à répondre oui parce que ce qui ne fait pas rire l'un fera rire le voisin et je suis presque certaine que pour les blogs c'est la même chose. Des lecteurs chercheront seulement à rêver à travers des mots ou des photos tandis que d'autres se reconnaitront plus dans des récits sans filtre et j'ai envie de dire heureusement. La blogosphère serait bien triste si il n'y avait que tout l'un ou tout l'autre.

En même temps ma conviction profonde, c'est que même quand on a l'impression de lire une blogueuse qui semble ne rien cacher de sa vie, il y a toujours une part de secret, c'est évident. Et c'est kiffe kiffe bourricot quand on pense avoir sous les yeux une personne a l'existence parfaite, a la maison toujours bien rangée, aux enfants toujours sages. Je pense au final que tout le monde se met des barrières.

Est ce que j'ai perdu des lecteurs ou est ce que des marques ont préféré ne pas ou ne plus faire appel à mon blog depuis que je parle du handicap de mon fils, j'en suis presque persuadée mais tant pis. C'est mon fils, il est comme il est, et je ne parlerai pas de lui autrement ou plus de lui du tout.

De toute façon qu'on en dise trop ou pas assez, il y aura toujours de gentils trolls pour venir te critiquer. Ils ont bien du temps à perdre à tout lire, tout regarder, tout décortiquer.

2. Le blog c'était mieux avant ?

Je ne pense pas que c'était mieux avant, peut être juste que c'est différent et que là ou au départ tout le monde écrivait pour le plaisir, d'autres écrivent aujourd'hui pour d'autres raisons.

Je pense toutefois que le plaisir, la sincérité, le partage font toujours partie des motivations profondes de toutes les blogueuses, qu'elles écrivent sur leur vie personnelle aussi bien que pour un article de test. De toute façon, et ça s'avère assez exact, les blogs écrit sans coeur et seulement par intérêt ont une durée de vie assez minime.

3. Pourquoi elle et pas moi ?

Grande question que je vois revenir souvent car qu'on le veuille ou pas le fait que certaines reçoivent des produits, aient des invitations ou certains articles sponsorisés crée des jalousies, allez disons peut être juste de l'envie.

J'aurai tendance à dire à cause du talent de la blogueuse en question, mais aussi aujourd'hui de son influence et puis aussi parfois sans explication précise. Moi même j'ai déjà été sollicité pour des choses et le suis encore sans vraiment comprendre pourquoi, avec plaisir toujours, mais sans savoir pourquoi moi et pas une autre.

Est ce que ça m'est déjà arrivé de ressentir de l'envie ou de ne pas comprendre pourquoi elle et pas moi ? Sincèrement oui au tout début du blog, et je n'en suis pas particulièrement fière mais je crois aussi que c'est juste humain et que celle qui n'a jamais eu envie de la même chose que quelqu'un d'autre me jette le premier goodies.

Avec le temps je crois que ça passe, et en même temps je me dis comment en vouloir à celles à qui ça arrivent encore, moi je n'y arrive pas en tout cas et puis ce serait simple de ma part de les critiquer alors que j'ai la chance d'être souvent contacté par des gens ou des marques que j'adore.

4. Le blog est mort vive les réseaux sociaux ?

C'est vrai il ne faut pas se mentir que le nombre de commentaires a pas mal baissé de ce que j'ai pu en voir sur tous les blogs en général et qu'il est beaucoup plus simple de faire un petit like, un petit retweet ou d'aimer une photo que de lire un article un peu trop long ( je parle des miens là ;-) parce qu'on a pas toujours le temps mais qu'on veut quand même signifier à la personne qu'on vient de lire qu'on apprécie ce qu'elle a fait.

Les réseaux sociaux ont pris un petit côté marketing, pub instantané en quelques mots ou en une image que je n'affectionne pas trop et qu'on retrouve moins sur les blogs.

Pour ma part, j'utilise les réseaux sociaux pour des raisons totalement différentes de celles qui me feront lire un blog et je continue quand je peux de commenter les blogs que j'aime.

5. La Une de Hellocoton

Je suis de celles, qui pub ou pas pub continuent de se servir de Hellocoton comme d'un reader de blogs. J'y retrouve toutes mes blogueuses préférées, en une seule fois, et c'est hyper pratique et convivial d'avoir tout dans le même fil d'actualité.

La remarque épineuse que je vois revenir souvent c'est pourquoi je ne fais jamais la une de Hellocoton. Je ne vais pas vous mentir, je suis assez souvent sélectionnée certaines semaines, d'autres beaucoup moins, et je n'ai jamais cherché sauf aux prémices de mon inscription pourquoi mes articles n'étaient jamais choisis.

Je n'ai toujours pas la réponse inverse, à savoir pourquoi j'ai le plaisir de retrouver certains de mes écrits mis en avant mais je crois surtout que la finalité n'est pas là et qu'on peut être lu avec ou sans cela.

Voilà, je ne sais pas si vous vous avez l'occasion de voir d'autres questions circuler de manière récurrente mais vous pouvez les partager ou bien même poser celles que vous vous posez personnellement.

Commenter cet article

Mon Joli Coeur 25/06/2016 16:56

J'ai bien aimé lire ton article (dans sa totalité ^^)

J'ai remarqué aussi une baisse des commentaires sur mon blog, mais aussi sur les blogs en général. Je crois que les gens ont moins le temps de commenter car ils sont pressés et suivent de nombreux blogs en même temps... C'est dommage c'est vrai, car c'est ce qui nous motive (nous, blogueuses) à écrire. Quand on a passé des heures à rédiger un article (à prendre des photos pour l'illustrer etc...) et que celui-ci ne reçoit pas un seul commentaire, c'est décevant (alors qu'il a été lu !) Mais je vois que c'est général...

Personnellement, je suis sur plusieurs réseaux sociaux (Facebook, instagram, hellocoton...) mais je ne les considère que comme des petits plus à côté de mon blog. Ils me servent à partager des bouts de vie ou alors à partager mes articles, mais il faut garder à l'esprit que l'élément principal reste le blog ! Les commentaires laissés sur Facebook seront vite oubliés, je n'irai pas les rechercher, il n'y a que ce qui est laissé sur le blog qui compte à mon sens...

Je suis étonnée de lire que tu as perdu des lecteurs et des collaborations depuis que tu parles de ton fils tel qu'il est :-(

Maman Kawazu 25/06/2016 13:56

Les réseaux sociaux fonctionnent mieux en effet parce qu'il y a peu à lire, et c'est sûrement pour ça que je ne suis jamais très très active et suivie sur ce genre de réseaux.

Je préfère encore lire de vrais blogs et de vrais textes. Et j'ai aussi tendance à écrire des articles toujours à rallonge qu'on lira au mieux en diagonale... Aha. Mais c'est ainsi.

J'ai découvert ton blog il y a peu en cherchant des blogueuses du sud-est, comme moi. Je l'aime bien parce qu'il est vrai ! Je crois que c'est tout ce qui importe.

Pour ton fils je trouve que c'est bien d'en parler. Ça peut aider des mamans dans ton cas, des mamans qui pourraient être un jour dans ton cas mais aussi des mamans à comprendre en partie. Peut-être que tu sèmeras quelques graines qui germeront dans l'esprit de mamans qui avaient pour habitude de juger et de regarder de travers... c'est le principal. Et pour celles qui ne comprennent toujours pas, tant pis.

:)

tOrtue 25/06/2016 07:42

Coucou Zaza pas trouvé ton lundi, le mien:
http://detortuesenaiguilles.eklablog.com/les-lundis-a-deux-a126038374
Bon week-end
Bisous

MissBrownie 24/06/2016 18:03

Il y a quelques années, les blogueuses se laissaient beaucoup de commentaires entre elles. Maintenant, on dirait que nous sommes toutes trop débordées (ou sollicitées) pour laisser des commentaires. Beaucoup de blogueuses n'en laissent nulle part. Elles répondent à leur lectorat, notamment sur les réseaux sociaux et ça s'arrête là. C'est dommage et pourtant, même moi je laisse beaucoup moins de commentaires qu'avant. A une époque, quelque soit le billet, je trouvais un commentaire à laisser juste pour montrer que j'étais passée, que j'avais lu.

Pour HC, je fais beaucoup moins la Une qu'avant mais mes billets s'y prêtent beaucoup moins aussi et je ne pense pas à changer la catégorie quand mes billets ne correspondent pas à la catégorie famille.

Marjolaine Mamour 24/06/2016 14:55

Je suis d'accord avec toi ! Du début à la fin ;)
Je me pose beaucoup moins de questions maintenant au bout de 4 ans qu'au début, pareil pour les envies, les unes... probablement aussi parce que maintenant j'ai quand même des lecteurs et du coup j'ai les échanges qui me suffisent ;)

maman est occupée 24/06/2016 14:49

J'ai eu le plaisir de faire partie de la sélection Hellocoton quelques fois, ce qui m'a d'autant plus fait plaisir que c'était toujours des billets qui me tenaient vraiment à coeur... mais ça c'était avant : j'ai eu le bonheur un jour de voir un de mes billets repris par le Huffington Post et, depuis ce jour, aucun de mes billets n'a plus jamais fait l'objet d'une sélection HC. Je ne crois pourtant pas que mon style ait changé à ce point, aussi radicalement d'un seul coup.

Béatrice 24/06/2016 13:41

Pour contrer la baisse du nombre de commentaires, je t'en laisse un !
et j'ai tout bien lu jusqu'au bout !!
Bises ;-)

DeboBrico 24/06/2016 10:35

Oh il est sympa cet article. Je suis assez d'accord avec toi.

Ptisa 24/06/2016 10:29

moi aussi au début, je me disais pourquoi pas moi ? et puis, toutes ces blogueuses marketing, qui en fait font de la pub, ou veulent faire gagner des cadeaux de leur partenaires, moi je leur dit : tu en fais quoi après de tous ces trucs dont tu n'as pas besoin ? Le dernier concours auquel j'ai participé et que j'ai gagné c'était pour un sapin de noel en plastique en 2014, exit les sapins IKEA, celui-là devrait me durer 20 ans. Pour les réseaux sociaux c'est différent, c'est plus de l'instantané, moi j'aime l'idée d'un blog qui soit un journal, des souvenirs. Bien sûr triés, je ne dis pas tout même si j'ai parlé de mes peines et de mes problèmes, il se passe tant de jolies choses quand même, c'est bien de se souvenir et d'échanger.

Barbara 24/06/2016 10:25

merci pour ces réflexions à voix haute
c'est toujours intéressant

script>