Entre une mere et son fils

Entre une mere et son fils

Je m'en rends déjà compte toute l'année mais là avec l'approche de la fête des mères, l'impression qu'une partie de la société pense que mère et fils ne peuvent rien partager, ou du moins pas grand chose, me saute à la figure.

Marques de fringues qui créées des collections mère/fille, concours photos mère/fille, des articles mère /fille ou je lis que la force du lien entre les deux est la féminité, la transmission et qu'une maman qui attend une petite fille sait à quoi s'attendre. Ah oui vraiment ? Moi je pensais juste qu'avec un bébé, fille ou garçon, on ne sait jamais vraiment comment ça va se passer. Tandis bien sûr que je lis dans le même temps qu'une mère ne peut pas fonctionner instinctivement avec un petit garçon ( parce qu'elle n'a pas de pénis ? ), qu'on ne peut pas leur transmettre le modèle de notre propre enfance, et j'arrête là, mais en gros un tas de choses que je trouve débiles oui c'est le mot et avec lesquelles je ne suis pas du tout d'accord.

Je ne vois pas pourquoi le lien entre une mère et son fils ne serait pas plus fort qu'entre une mère et sa fille, et même réflexion pour un duo pere/fille malmené lui aussi par rapport a un binôme père/fils.

On pourrait me répondre que je me berce de douces illusions, que je n'ai pas de fille et que du coup je ne sais pas ce que c'est que d'avoir un enfin " comme soi" à la maison, mais je suis têtue et camperais bêtement peut être sur mes positions, à savoir que quand on élève un bébé, fille ou garçon, à part le fait de les habiller différemment peut être, je ne vois pas ce qui change. mais n'hésitez pas à éclairer ma lanterne, je suis têtue, pas obtue.

Toujours est il que cette relation mere/fils est très peu abordée, un peu comme si elle avait moins de valeur, comme si la complicité, la transmission évoquée plus haut n'existait pas alors que beaucoup de maman de petits garçons vous le diront, ce n'est pas le cas

Je trouve qu'une mère peut être un vrai modèle pour son fils, qu'elle a la même mission qu'elle que soit le sexe de son enfant, lui apprendre à grandir, à s'accepter, à appréhender le monde, à respecter les autres,

Je lis souvent qu'une mère apprend a sa fille a devenir femme mais pour moi rien ne l'empêche d'aider son fils à devenir homme De toute façon, homme ou femme, l'essentiel pour moi est que mes enfants soient des adultes heureux

Alors non je ne partagerai jamais de fringues avec mes enfants, ni de secrets de maquillage, ni comment on met un tampon, ni une grossesse mais ce n'est pas ça pour moi qui fait la complicité

Je fais un tas de chose avec mes garçons et le fait qu'ils soient de sexe masculin n'empêche rien j'avoue aussi que la féminité n'est pas une fin en soi pour moi, que les mères qui ne supportent pas que leurs filles soient des garçons manqués m'énervent au plus haut point, et que ça n'a guère de sens a mes yeux Les petites filles devraient être des mini nous qu'on habille et formate à notre image alors que les garçons eux devraient observer leur père se raser dans la glace, et partir à la pêche avec eux, ça n'est pas sérieux

Je partage tellement de choses avec mes fils, je leur transmets tellement de moi, de mon expérience, de mon enfance, que vraiment je ne comprends pas cette application des médias, des marques, mais aussi de pas mal de parents à faire des relations mere/fille ou pere/fils, le graal absolu

Mere/fils ou pere/fille, ces relations ne sont pas assez mises à l'honneur et on érige encore tellement de barrières autour de ça alors qu'on entend tout le temps parler d'égalité C'est une certaine forme de sexisme à l'envers

On se veut tellement évolués et loin de tout jugement de valeur que j'ai envie de crier à bas les clichés

Je terminerai avec cette phrase tres juste de Cecile avec laquelle je ne suis on ne peut plus d'accord " Je pensais bêtement sans doute que l'amour parental n'était pas une question de sexe, je pensais que les parents étaient proches de leurs enfants et qu'étrangement, ce n'était pas lié à la présence ou l'absence de pénis (ou de vagin)"

Commenter cet article

Myzotte 03/06/2016 10:33

C'est très occidentale cette marchandisation de la relation mère/fille.
Dans d'autres pays, culture, c'est le fils qu'il faut.
Mais j'ai beaucoup ressenti cette pression sociale d'avoir une fille pour combler la mère à mes grossesses quand on me demandait si c'était une fille ou un garçon…
Ca me minait. Et je voulais une fille (pour d'autres raisons que la société hein). Je suis émerveillée de voir des mamans de garçon(s) qui passent au dessus de ce besoin incontrôlable (pour moi), car j'en aurai été incapable (et malheureuse) sans fille.

céline 03/06/2016 10:12

Bonjour !
J'aime beaucoup cette réflexion qui me parait très juste. Issue d'une famille "de filles" je ne voyais mère "de filles" et c'est ce qui s'est passé (et bien sûr tout comme les mères "de garçons" j'ai eu droit aux remarques de déception de ceux qui estiment qu'une mère idéale est mère "de fille(s) et de garçon(s) !!)... J'aurai été aussi contente d'avoir un garçon avec certainement une apréhension de cet inconnu mais je sais aujourd'hui que mes filles bien que filles comme moi et mes soeurs m'ont projeté dans un inconnu. Je pense que cette relation mère/fille qu'ont nous vend est surtout "marketing" (t'es une super maman parce que t'es habillée comme ta fille, parce que tu lui apprend à se maquiller, tu fais du shopping = tu dépenses !). Pour ma part, je partage beaucoup de choses avec ma maman mais même si elle se maquille et aime faire du shopping (accompagnée de mon papa) ce n'est jamais sur ce plan là que nous avons été complices et si je réponds aux questions de ma fille sur le maquillage le matin devant la glace je pense que j'aurais fait de même avec un fils !!
Et je trouve que la relation père/fille est parfois valorisée aussi. Quand on a annoncé la naissance de nos filles, mon mari a eu plein de réflexions du style "c'est super ce seront tes petites princesses..." "tu vas être chouchouté avec toutes ces filles". Au final ce qu'elles adorent c'est aller "tirer des buts" sur la plage !!

Myzotte 03/06/2016 10:35

très d'accord, sans lire ton commentaire, je trouve que cela est très occidental car justement c'est devenu une cible de consommation "facile" le duo mère/fille…

sof 23/05/2016 12:00

J'ai deux garçons de 4 et 2 ans, et je ne suis pas sûre que j'aurais élevé une fille très différemment. Je vais "juste" essayer d'en faire des gens bien et heureux.
Par ailleurs, bien sûr qu'on peut partager de strucs au niveau des fringues ! Ca m'arrive, parfois, d'assortir ma tenue à celle de mes fils (par exemple t-shirt & marinière). Et je joue aux voitures et aux lego, essaie de m'intéresser aux super héros...
Finalement, même si j'aurais bien aimé avoir une fille, je ne suis pas sûre que j'aurais été très différente avec elle...

Nonane 23/05/2016 11:33

Pour le côté mere fils je ne peux rien dire n ayant qu une fille et une 2eme qui se fait un peu attendre... pourtant je pensais moi aussi que garcon ou fille un bébé reste un mystère... par contre pour le lien père fille je peux dire que pour ma part j etais plus liée avec mon père que ma mère, pas moins d amour hein juste un lien une connexion qui a fait de moi la femme que je suis. Bon il est vrai que je pouvais piquer les affaires de mon pere

Cathnounourse 21/05/2016 07:46

La relation mère/fils est tout aussi importante que mère/fille. Il faut dépasser les préjugés et les clichés. Les personnalités sont à prendre en compte! Mon fils est un adulte épanoui qui fonde sa propre famille à Montréal.

Barbara 20/05/2016 17:06

je retiens aussi

"l'essentiel pour moi est que mes enfants soient des adultes heureux"
tu as tout compris !
bravo

Estellecalim 20/05/2016 15:27

Mais comme tu as raison !! J'ai une fille, mais quand je la vois avec son papa, cela me saute aux yeux ! Et comme tu dis, pas de collection de t-shirt papa / fille !
et puis on pourrait envisager que tu expliques effectivement à tes garçons comment mettre un tampon, hein, c'est bien aussi de le savoir quand on est un garçon ;^)

Maman@home, blog de maman 20/05/2016 15:25

Je crois que ce n'est pas une question de sexe mais de personnalité, j'ai deux fils, j'ai toujours été très complice avec l'ainé, encore aujourd'hui et moins avec le second, avec qui je me marre pourtant bien... et je fais du shopping avec le grand qui adore ça, les baskets, les jean, casquettes il est à fond mon ado :-) La seule chose je crois qui sera différente c'est l'organisation du mariage s'il y en a un (le choix de la robe c'est émouvant avec maman) et plus tard quand ils auront leur famille... la femme n'habite souvent pas très loin de chez ses parents, l'homme suit ... mais ça c'est une autre histoire.

Clersev 20/05/2016 21:24

Qui sait ce que l'avenir réserve à tes (nos!) enfants? Mes frères habitent à moins d'une heure de nos parents, alors que ma soeur et moi sommes à 400 et 700km!
Advienne que pourra...

babymeetstheworld 20/05/2016 15:02

Je n'ai pas du tout ressenti ce que tu vois avec cette relation mère/fille. bien au contraire je trouve que la relation mère/fils est quelque chose d'unique. On dit bien que le petit garçon est bien plus proche de sa maman etc ... après en ce qui concerne les médias c'est vrai que j'ai vu quelques opérations photos/fashion mère/fille mais rien qui m'ait fait pensé que la relation mère/fils est mise de côté :)

madamezazaofmars 20/05/2016 17:18

Je trouve aussi qu'elle est nique cette relation mere/fils et c'est bien c que j'écris. je trouve juste qu'elle n'est aps reconnu comme telle , a part pour parler de mere qui couvent trop leur garçon ou de complexe d'Oedipe. Rarement tu auras une image de mere qui va au stade avec son fils, partage sa passion pour les jeux videos ou lui fais lire ses comics. On mettra toujours plus un homme dans ces roles là, comem une evidence, qui pour moi ne l'est pas evidente justement. Alors qu''une mere avec sa fille c'est pour beaucoup de gens comme une chose innée car plein de choses a partager : fringues, maquillage, tresses, reine des neiges, façon d'être ( attention ce n'est pas moi qui le dis). Si j'avais une fille donc, si j'écoutais ces gens là elle serait mal barrée

Banane 20/05/2016 14:45

Je n'avais pas le sentiment qu'en dehors de la pub (mais bon, la pub n'est pas à une connerie près) les relations parents/enfants étaient traitées inéquitablement.
J'ai vu pas mal de livres à la bibliothèques sur tous les mélanges possibles (mère/fille, père/fille, etc...)
Perso, j'avais peur d'avoir une fille, je vois la relation comme plus conflictuelle, alors que je n'ai pas de problème particulier avec ma mère. Un garçon ça m'a toujours paru plus simple à élever, dans les premières années, même si on se projette dans une relation plus distante à l'âge adulte.
Bref, tout ça est un tissu de préjugés, évidemment, la relation se construit d'humain à humain, on ne peut faire des généralités.
(finalement chez nous c'est garçon, fille, garçon et ça roule, merci bien!) ;-)

Despe 20/05/2016 13:41

C'est clair ! Je suis à 100 % d'accord et mes fils sont encore assez petits pour partager des looks à défaut des fringues, comme toi d'ailleurs il me semble avec les fringues star Wars ! Comme quoi on peut aussi le faire t'a même peut être un creneau à creuser ! On dépose le concept ? !!

Béatrice 20/05/2016 13:11

Aider nos fils à devenir des hommes, voilà !
Bises !!

Barbara 20/05/2016 13:03

ps magnifique photo ;o)

MissBrownie 20/05/2016 12:37

Je n'ai jamais réussi à "jouer à la poupée" avec ma fille alors que je n'ai aucun mal à jouer avec les figurines de mes fils ...ou à la console avec eux.
Ma fille fait du shopping avec son père presque tous les samedis car je déteste ça :-D

Sheily 20/05/2016 12:28

Mais je suis tellement d'accord avec toi. Mon fils est encore petit mais nous sommes déjà très complices et je lui apprends à devenir un homme autant que son père le fait ! Ton billet est superbe !

Barbara 20/05/2016 12:12

très beau billet
et très vrai !

Cyrielle 20/05/2016 12:06

Je suis la maman d'une fille et je dois dire que je ne m'étais jamais posée la question ! Mais tu as raison, je suis d'accord avec toi, les images que revoient la société devraient franchement se faire un coup de lifting.

lexou 20/05/2016 11:31

Je n'ai pas de garçon mais ma soeur partage plein de choses avec les deux siens, et tout autant que moi avec ma fille.Les activités sont justes parfois différentes, mais la relation et la complicité sont identiques!

DeboBrico 20/05/2016 11:28

Tes mots résonnent très fort en moi et pour cause j'ai longtemps cru que la relation mère/fille était meilleure/ plus forte/ plus belle.. Dommage ou heureusement j'ai eu un garçon en premier! Tu me donnes carrément envie d'écrire mon propre article sur ce sujet... Je te mettrais le lien quand il sera en ligne!

sophie bazar 20/05/2016 11:21

Tu t'en doutes, je suis à 200% d'accord avec toi, on est en 2016 et les stéréotypes ont la vie dure. Je construis ma relation avec mes garçons, elle est très forte et à double sens, comme je l'aurai construite avec une petite fille. J'improvise et je m'adapte beaucoup en fait, bref c'est ça être parent ^^

Mad 20/05/2016 11:14

Je ne me suis a vrai dire pas vraiment posé la question mais etant maman des deux sexes je n'ai pas l'impression d'avoir une relation privilégié avec ma fille. J'ai le meme tissu éducatif pour mes enfants et j'ai ressenti les memes "vibrations" lors de leurs arrivéesrespectives. Et du coup je m'adapte a leurs caracteres differents, j'aime faire des couettes autant que les houppettes de mon fils, la reine des neiges m'agace aurant que sam le pompier et je peins aussi bien le rose bonbon que le rouge pompier!!! Bref, nous sommes des parents avec des enfants point barre.
Suis completement d'accord avec ton post.

Mad 20/05/2016 11:14

Je ne me suis a vrai dire pas vraiment posé la question mais etant maman des deux sexes je n'ai pas l'impression d'avoir une relation privilégié avec ma fille. J'ai le meme tissu éducatif pour mes enfants et j'ai ressenti les memes "vibrations" lors de leurs arrivéesrespectives. Et du coup je m'adapte a leurs caracteres differents, j'aime faire des couettes autant que les houppettes de mon fils, la reine des neiges m'agace aurant que sam le pompier et je peins aussi bien le rose bonbon que le rouge pompier!!! Bref, nous sommes des parents avec des enfants point barre.
Suis completement d'accord avec ton post.

Maman 3.0 20/05/2016 11:13

Bonjour
je confirme tout à fait. J'ai deux garçons et une fille. Ma fille n'est pas une mini-moi : physiquement elle est tout le portrait de son père (et on s'en fout), côté caractère... et bien elle a le sien. Mes garçons ne sont pas non plus les clones de leur père, ni physiquement ni de caractère. On partage beaucoup de choses, on tâtonne aussi beaucoup parce qu'ils sont différents de nous et qu'on ne sait pas bien comment s'y prendre, comment comprendre. En bref, on est des parents avec nos enfants !

Quatre enfants 20/05/2016 11:10

Effectivement, tu as raison, et dernièrement, le lien mère/fille plait particulièrement aux services marketing ;) . 2 filles et 2 garçons ici, et un lien particulièrement fort avec mon premier garçon ! (https://quatreenfants.wordpress.com/2016/01/22/le-grand-frere/).

Virginie 20/05/2016 10:53

Tout à fait d'accord avec toi. J'ai une fille de 2 ans et se qui m’énerve aussi c'est quand les gens disent, elle est dégourdie c'est une fille, je ne vois pas le rapport, c'est plus une question de personnalité et d'éducation. Je penses qu'avec des stéréotypes de se genre on est plus dur avec les filles et on surprotège les garçons ce qui fait qu'ils sont moins dégourdis.
Et le rose qu'on nous fait ingérer à tout bout de champ c'est pareil il nous conditionne, j'en suis devenue "extrémiste" si on peut dire au point de le boycotter presque totalement, je ne supporte pas qu'on nous mettent ainsi dans des cases. Si j'avais un garçon il aurait tout aussi le droit de jouer avec des poupons qu'avec des petites voitures, et si ma fille fait la déménageuse en déplaçant ses jouets de manière peu féminine et bien ça ne l'empêche pas de faire sa midinette devant le miroir quand elle se trouve jolie.
Je suis un peu parti en hors sujet par rapport à ton post mais je penses que tout ça c'est dans la même lignée. On sait bien que tout n'est pas si simple rapports père/fi, mère/fille, fille à papa, fils à maman tout ces rapports ne sont pas figés, ils évoluent en fonctions des besoin, des tempéraments des enfants et des parents.
Virginie

Maman_2_anges 20/05/2016 10:39

Un garçon et une fille à la maison et si ma relation avec chacun est différente c'est simplement parce que se sont ds êtres uniques et différents. Comme varie sûrement t'es relations avec tes garçons. Il n'y a rien qui change, garçon ou fille, hormis les vêtements je ne chaine rien de ce que je partage avec eux. Et puis je me verrais mal transmettre de mon enfance de petite fille à ma fille, j'étais un garçon manqué, je n'aimais ni les robes ni les poupées.
Ce n'est pas une question de penis ou de vagin, nos relations avec nos enfants sont différentes parce qu'ils sont uniques voilà tout.

Eulalie 20/05/2016 10:37

Il est beau ton article, et si vrai !
Moi j'ai un garçon et une fille, et je n'ai pas l'impression de partager plus avec ma fille qu'avec mon fils. Pour dire, le grand joue même aux Polly Pocket que j'avais gamine ;)

script>