Un coup de moins bien et ça repart

Un coup de moins bien et ça repart

J'ai appris depuis quelques années à voir le verre à moitié plein plutôt que l'inverse et je ne m'en porte que mieux. Il n'est pas question pour moi de faire semblant d'aller bien mais d'arriver à tirer du positif de tout, même dans le moins joli de la vie.

Je continue à laisser entrer le beau dans la vie, je dédramatise, je compose, je garde le sourire le plus fort que je peux.

J'ai ouvert les yeux plus grands sur ce qui m'entoure et j'ai enfin su voir des choses, des petits détails, qui peuvent changer ma journée pendant 5,10 minutes, un heure, plusieurs...

Je ne me plains plus autant qu'avant, à tort et à travers. Je relativise beaucoup et finalement je mesure ma chance aujourd'hui là ou hier je n'aurai pensé que personne ne pouvait être plus malheureux que moi.

Et malgré ça, parfois, comme cette semaine, je perds un peu pied et ma fâcheuse manie à me noyer dans un verre d'eau reprend le dessus. Et comme mon but n'est pas de me faire passer dans la vie ou sur le blog pour une wonder maman de 3 enfants qui assure toujours sur tout je crois que quand ça va moins bien il ne faut pas avoir honte de le dire.

Parce que je ne suis surement pas la seule, parce que je ne peux pas être toujours a 100 % sur tout même en étant à la maison, oui la mère au foyer que je suis devenue se perd aussi parfois, incroyable ! Parce que je n'ai rien a prouver a personne, ni a être inspirante, ni à faire rêver, j'ai juste à être moi même.

Parce que finalement même dans les pires journées de m***e j'arrive toujours à faire rentrer du beau sans avoir à le chercher vraiment, il est bel et bien toujours present.

Je ne sais pas si ce sont tous les rendez vous qu'on a du assurer cette semaine, entre médecin, visite médicale de l'école, pédiatre du CAMPS, orthodontiste, classe ULIS, orthophoniste, et pour finir cet après midi osthéopathe, le fait que Jajaja ait un emploi du temps réduit depuis l'équipe éducative de Vendredi dernier, toutes les démarches à faire pour sa prochaine rentrée et ne surtout pas se tromper, la gastro de Zozo et de l'empereur, la maison a peine rangée et nettoyée déjà en zone sinistrée, le fait de ne pas avoir le temps d'écrire ici aussi, mais j'ai eu l'impression d'être en apnée cette semaine.

Ca me fait rarement ça mais là je me suis sentie totalement dépassée et je n'ai pas honte de le dire. Il n'y a de toute façon pas de complexe à avoir. La voisine arrive à tout mener de front, grand bien lui fasse, ça n'est pas mon cas, et je ne veux pas montrer une image de femme que je ne suis pas.

Déjà le week end arrive et je me sens plus apaisée. Je respire à nouveau.J'ai l'impression de me délester d'un poids, de sept jours difficiles à assumer pour moi.

Je peux bien le reconnaitre j'ai passé ma semaine à me plaindre pour une fois, merci Zozo et mes parents pour leur patience, à être toujours énervée, et pas fière de moi souvent de mon attitude avec les enfants.

Et je crois que parfois il faut savoir se laisser couler un peu, même si c'est difficile de ne plus contrôler grand chose, de frôler le fond, on donne un bon coup de pied pour remonter à la surface.

Ca n'est pas être faible, je crois que c'est juste être humain, et que c'est nécessaire de pouvoir accepter que notre belle mécanique bien huilée puisse parfois s'enrayer.

The show must go on

Note à moi même : Commencer par se faire une bonne petite omelette de pommes de terre, se commander le super livre présentée par Marjoliemaman hier et peut être aller faire un tour chez Camaieu.

Commenter cet article

Je ne suis pas une poule 13/03/2016 08:23

J'aime que tu es le courage de nous montrer tes failles... Profite bien de ce week-end ça va aller mieux.

christine 12/03/2016 22:21

MERCI!!!!!!!!!!! Pour votre sincérité, honnêteté, fraîcheur!!!!!!!!!!!!!!!! Désolée mais je n'ai pas le tutoiement facile..............

Et puis aussi, je me suis reconnue sur certains points. Merci, merci, merci.

Moi, ce que je me dis dès que je me sens au bout du bout, crevée, éreintée par la répétition des tâches quotidiennes, c'est que nous sommes de sacrées veinardes d'être des mamans, de sacrées, sacrées veinardes!!!!!!!!!! Et je ne voudrais échanger ce rôle pour RIEN au monde!!!!!!!!!!!

Je T'embrasse.............ah ben finalement le tutoiement..................!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Barbara 12/03/2016 19:21

bonne soirée ♥

madamezazaofmars 12/03/2016 22:18

A toi aussi

Barbara 11/03/2016 19:40

bisous à tous les 5

madamezazaofmars 12/03/2016 22:18

Bisous

MissBrownie 11/03/2016 18:24

Profite bien de ton week-end cocooning <3

Barbara 13/03/2016 06:07

super idem aujourd'hui alors!
bises

madamezazaofmars 12/03/2016 22:19

Pour l'instant c'est parfait

Vanessa Mère Débordée 11/03/2016 17:50

J'ai souvent vécu ces coups de mou. On est aussi en plein dedans vu que cette période correspond aussi à celle où se met en place les suivis et démarches pour la rentrée, comme pour toi.
Courage !

(une classe ULIS ? Ils ne pensent pas le laisser dans une école "normale" ? )

madamezazaofmars 12/03/2016 22:19

Voilà, tout est lié

Céline 11/03/2016 15:14

Tout est très bien dit!
Il faut accepter ne pas tout contrôler et perdre pied parfois.

madamezazaofmars 12/03/2016 22:19

Tout a fait

Stefanny 11/03/2016 14:47

Il y a des moments où l'on a plus le courage de rien, où l'on se sent dépassée; c'est tout à fait normal, ça fais partie de la vie et justement, après la vie nous rappelle qu'elle peut être belle.
En tout cas, je te remercie pour ta franchise. Je te souhaite un bon week end pour repartir de plus belle !!

madamezazaofmars 12/03/2016 22:20

Bon week end a toi aussi

Barbara 11/03/2016 14:42

merci pour cet article
car oui ça aussi ça se partage
c'est humain c'est aussi la vie

meilleur weekend meilleur semaine et oui offre toi des petits plaisirs ou moments, si tu le peux

pensées ++++ ♥


tu sais tu m'impressionnes beaucoup
et tu m'aides

madamezazaofmars 12/03/2016 22:20

Bon week end

Barbara 11/03/2016 14:50

es pas est
of course

Barbara 11/03/2016 14:50

je ne dis pas ça pour te mettre une pression supplémentaire hein
mais parce que c'est vrai
et que même quand tu as des coups de mou tu est "utile "(c'est pas le bon terme mais je trouve pas là)grâce à tes partages ta sincérité

Myzotte 11/03/2016 14:38

J'ai ce même ressenti depuis environ 16 mois, comme ne pas arriver à sortir la tête de l'eau, toujours plein de trucs à faire, essayer de m'organiser mais un couac vient tout pouiller… Je voudrais respirer.
Je sais que ça viendra et que ça va de mieux en mieux, comme toi je suis du genre à avancer positivement, à voir la lumière…

madamezazaofmars 12/03/2016 22:20

Et je crois qu'on est sur la bonne voie

Banane 11/03/2016 12:44

Dans mes bras!! (mais pas trop, j'aime pas la gastro) :-)
Je ressens la même chose, depuis quelques temps déjà. Une sorte de burnout maternel, puisque ça existe apparemment, ça en parle là : http://www.dans-ma-tribu.fr/le-burnout-maternel-et-comment-s-en-sortir/

Bref, chez nous aussi la nuit de vomito de mercredi fut "la goutte d'eau" qui m'a fait basculer, avec jetage de brique de lait sur le sol (ce qui est très con car ça éclate et après il faut laver) et hurlement primaire.
Depuis, je suis un peu calmée, une bonne nuit et la résolution de VRAIMENT souffler un peu (parce que c'est toujours en projet mais devant le temps libre on trouve le moyen de le remplir).
Carpe Diem.

madamezazaofmars 12/03/2016 22:21

Oui voila on souffle et ça repart

Bergeron 11/03/2016 12:38

Mon grand a aussi un emploi du temps charger avec le CATTP, orthophoniste, l ecole. Bon les virus ne le touche pas beaucoup mais il les ramene souvent a la maison avec l école! Du coup on est souvent malade ! Et pour ma part ca diminu nettement ma patience de maman vraiment pas parfaite du tout. Je voie vite tout en gris et je suis pressé que l on change de jour pour repartir du bon pied. Bon enceinte de bébé 3 c est encore plus volcanic a la maison. Mais chaque jours nous apporte son lot de surprise bonne ou mauvaise. On essaye d avancer sans se poser trop de question un peux au jours le jours et ca fait du bien a toute la famille... une maman pas parfaite c est aussi ca etre une maman! Bon courrage

madamezazaofmars 12/03/2016 22:21

Merci pour ton commentaire

Ju 11/03/2016 12:08

C'est exactement ça: perdre pied parfois, se détester du manque de patience avec les enfants, respirer un grand coup (dormir plus aussi dès qu'on peut !), et puis se laisser surprendre par une petite main dans la nôtre, un rayon de soleil, une fleur,... et ça repart !
Quand on est "assailli" (et tu as eu ton lot dernièrement !) c'est tout à fait normal de "décrocher". C'est pour mieux raccrocher après. Toujours.
Que ce weekend t'apporte douceur et volupté (et grasse mat'... oui bon, on peut rêver non ?!).

madamezazaofmars 12/03/2016 22:21

7h48 c'est grasse mat ou pas ?

script>