Comme larrons en foire

Comme larrons en foire

Quand le Mistouflon est né Jajaja a paru bien peu intéressé par ce petit être hurlant, rougissant et un peu pleurnichard qui passait plus de la moitié de sa vie à dormir.

Ce qui est sur par contre c'est que dès que le tout petit se mettait à pleurer, le moyen arrivait en courant et se penchait longuement sur le berceau pour voir ce qui se passait et veillait un moment sur lui.

Avec l' arrivée de la marche, les choses ont un peu changé même si l'intéraction entre les deux n'était pas probante du tout et après tout ça n'était pas si grave. Si ils devaient s'entendre ça se ferait sinon je n'allais pas les forcer à le faire.

Et c'est bizarrement avec la parole que tout a changé.

Le Mistouflon, disons le carrément, est une bazarette . Il parle toute la journée, détaille tout, commente tout, chante, crie, discute... Pour moi je l'avoue c'est un véritable plaisir que ce déferlement de mots même si c'est un peu difficile parfois le matin au réveil.

Toujours est il que depuis quelques semaines, mes deux plus jeunes garçons, il faut que j'arrive à ne plus dire petit en parlant de Jajaja même si c'est comme le autres mon tout petit pour la vie, passe de plus en plus de temps ensemble.

Ce sont eux de toute façon dans la maison qui passent le plus de temps tous les deux.

Ils rient, se courrent après, jouent au ballon, regardent quelques dessins animés ensemble, se bagarrent aussi, mais ce qui domine de tous leurs échanges, ce sont des éclats de rire, presque toujours.

Pour les bêtises aussi, nul besoin de mot, ils se comprennent très bien et ce que l'un commence, l'autre finit, sachant très bien comment me rendre dingue.

Souvent tout part de Jajaja qui vient chercher son petit frère d'un geste de la main pour jouer. Ils ont leur code, ils se comprennent parfaitement, adaptent leurs jeux à l'instant, et moi ça me fascine toujours.

J'essaie de me faire tout petite pour ne pas les déranger et je les observe de loin sans trop me faire remarquer, je n'en perds pas une miette.

Par les regards qu'ils échangent, les sourires, on sent bien tout l'amour qu'ils ont l'un pour l'autre et je trouve ça beau, presque magique.

N'ayant pas connue ça moi même , je dois dire que les fratries attisent ma curiosité et me fascine.

Et là ce sont mes enfants alors ça a une saveur toute particulière de voir que le Mistouflon lui a tout compris. Il n'a pas en face de lui un enfant pas tout à fait comme les autres et qui ne lui répond jamais, non. Il a juste son frère avec qui il adore jouer et échanger, à sa manière.

J'essaie de graver chaque instant, j'espère que tout ça durera longtemps, que ces grands sourires seront longtemps greffés sur leurs visages et sur le mien, qu'un jour qui sait ils discuteront ensemble, se raconteront des histoires et me feront tourner en bourrique.

Il n'y pas de rapport de force entre eux, pas de petit et de grand finalement, juste une belle complicité et un binôme très fort sur qui l'un l'autre peuvent compter.

Commenter cet article

isavoyage 24/03/2016 17:47

Ca doit être tellement chouette d'assister au développement de cette relation !

madamezazaofmars 02/04/2016 21:35

Oui c'est magique

Marjolaine Mamour 23/03/2016 16:09

C'est beau cette complicité <3

madamezazaofmars 02/04/2016 21:35

Oui vraiment beau

sun 23/03/2016 14:05

Trop trop joli et chouette ! Est-ce que Mistouflon parle à Jajaja ou à tendance à se taire plus avec lui ?

madamezazaofmars 02/04/2016 21:36

Il parle tout le temps, avec tout le monde, une bazarette

Barbara 23/03/2016 10:16

ps magnifique et si ♥aussi ta photo à droite avec Jajaja
tant de complicité ,d'amour dans cette photo
vous êtes superbes on a envie de vous embrasser!
merci

pour ce que tu partages

tes bonheurs résonnent et se multiplient

madamezazaofmars 02/04/2016 21:36

Merci

Barbara 23/03/2016 10:14

♥♥
et fantastique


merci de nous faire partager ceci (même si dans les photos on avait déjà senti qq chose :o)

script>