Les cinq plus longues minutes de ma vie

Les cinq plus longues minutes de ma vie

En ce moment la météo n'est pas géniale par ici, une fois n'est pas coutume alors les balades avec les enfants se dont rares et si il y a des jours ou ça m'arrange parce que je traine une grosse flemme, d'autres fois ça me manque vraiment et ce Dimanche matin, quand j'ai vu que l'on pourrait enfin sortir le Mistouflon, Jajaja et moi j'étais ravie.

Le temps de finir ma galette des rois, d'habiller tout ce petit monde et on était parti vers notre colline, celle dont je parle si souvent, cet endroit dont on n'ignore rien.

Comme d'habitude nous avons grimpés le premier flanc, comme d'habitude et au même endroit le Mistouflon est descendu de sa poussette pour marcher tandis que Jajaja lui y a grimpé. J'ai appris au Mistouflon a mettre ses mains dans les poches parce qu'il avait froid, nous sommes allés voir les cheveux, et puis on a pris le chemin du grand champ qui surplombe la plaine.

C'est là que tout est allé très vite. Au départ les garçons couraient ensemble comme d'habitude et puis tout à coup, Jajaja a accéléré. Il le fait souvent, tres souvent mais il m'attend toujours et revient quand je l'appelle mais pas cette fois ci.

Malgré mes appels, mes cris même parce que je commençais vraiment à flipper qu'il ne se retourne pas, il a continué sa route. Heureusement il était facilement repérable puisqu'il portait une doudoune orange. N'empêche qu'a un moment donné, je ne l'ai plus vu du tout.

Et je criais, et je courais avec le Mistouflon sous le bras, la poussette dans l'autre main, m'époumonant en vain.

Ce moment ou je ne l'ai plus vu, c'est comme un gouffre qui s'est ouvert sous mes pieds et comment savoir ou aller quand on a trois chemins possibles, qu'on a tous l'habitude de les prendre, et surtout un petit garçon qui ne répondra jamais à mes appels.

J'ai flippé, j'étais tétanisé, comment savoir ou aller sans risquer de passer à côté de la bonne route, de là ou il était allé. Et j'ai perdu mon sang froid un quart de seconde puis je me suis repris. J'ai vite téléphoné a Zozo, à mon père et comme la colline n'est vraiment pas loin de la maison, trois minutes plus tard, ils étaient là.

Les jambes tremblantes et les yeux embués, j'ai pris le chemin qui descendait, tandis que Zozo a pris celui qui montait et mon père celui qu'on peut faire en voiture.

Essoufflée, vide, j'ai marché avec le Mistouflon dans sa poussette qui appelai son frere a tue tete tandis que deux minutes plus tard, Zozo l'avait retrouvé, dans le champ d'oliviers ou nous allions l'été.

Je crois que je n'ai jamais été aussi soulagé de ma vie, comme je crois que je n'ai jamais eu aussi peur. Les pires scénarios me sont passés par la tête et je m'en suis et m'en veux encore tellement même si je crois avoir fait tout ce qui était en mon pouvoir pour essayer de le rattraper.

Je me trouverai toujours pas assez rapide, pas assez efficace, n'ayant pas su gérer correctement mes émotions, moins que zéro d'avoir pu laisser mon fils m'échapper.

La confiance, l'habitude peut être de cette promenade qu'on a fait des centaines de fois a peut être fait baisser ma vigilance et ça n'aurait pas du.

Depuis Dimanche, j'avoue avoir du mal à m'en remettre, ressassant sans cesse ces cinq longues minutes de vide sans lui, culpabilisant de ne pas avoir réussi à le rattraper, me demandant si j'avais su gérer correctement cet instant de crise, si je pourrais encore l'emmener là haut avec nous.

Et avec l'idée que j'avais déjà que non, ça n'arrive pas qu'aux autres. On a beau avoir l'habitude, l'impression que rien ne peut arriver quand on est en terrain connu, qu'on maitrise la situation et que nous on est trop une wonder mum pour que ça se passe mal avec nos enfants, maintenant je sais que tout est possible.

Et que je ferai tout aussi pour que rien n'arrive plus jamais même si le risque zéro n'existe pas.

Commenter cet article

anyo 13/01/2016 14:10

Quelle frayeur ! Tu as super bien geré mais ces mésaventures restent gravées...
Je pense encore souvent à la fois oû nous avions perdus les 2 grands et j'ai une boule au ventre qui revient...
J'espere que tu vas meiux. Je t'embrasse.

Vinie 07/01/2016 17:41

Quel stress en effet ! Ca m'en donne des frissons ! :-/

cam 07/01/2016 08:44

Je comprends bien aussi le stress.
Moi ça m'était arrivé à IKE°A, avec plein de monde bien sûr. Après avoir cherché 20 sec je suis vite allée voir le vendeur à son petit bureau dans son rayon. Direct, ils ont l'habitude, il me demande son signalement et téléphone à la sécurité pour qu'aucun enfant de son signalement ne franchisse les portes extérieures. Pas mal IKE°A...
Finalement il avait suivi hyper vite le petit chemin fléché, à l'envers, et était revenu au début du magasin. Bien 10 mn de recherche.

Barbara 07/01/2016 06:08

des bisous

location monte meuble paris 06/01/2016 17:42

Vous avez fait preuve de sang froid c'est bien

corinneb 06/01/2016 15:46

BOnjour
Terrible ces 5 minutes !! mais je trouve que vous avez fait plutot preuve de sang froid puisque vous avez appelé de l'aide très rapidement

Madamezazaofmars 06/01/2016 22:32

Merci

Bobine 06/01/2016 14:50

Quel émotion en effet! Ca va tellement vite ces choses là.
Je n'ai jamais "perdu" mes enfants mais une fois, au restaurant, une amie qui avait emmené les enfants voir un petit spectacle de rue est revenue... sans ma fille. Idem ce furent les 5 minutes les plus longues de ma vie. Ex aequo avec la fois où j'ai moi-même perdu de vue le fils d'amis à nous qui était sous ma surveillance...
Est-ce que tu as dit à Jajaja ce que tu as ressenti?

Madamezazaofmars 06/01/2016 22:33

Oui je le lui ai dit mais c'est dur de ne pas savoir ce que lui pense vraiment

Mouchette 06/01/2016 13:59

Oh ma belle comme tu as du avoir peur!!!! J'en ai des frissons! Je vous embrasse tous fort,fort, fort

Madamezazaofmars 06/01/2016 22:33

Je t'embrasse bien fort aussi

Madame Moustick 06/01/2016 13:12

J'ai mal au ventre rien que de te lire. Il m'est arrivé une chose similaire avec le ouistiti et j'ai eu l'impression que mon coeur s'arrêtait de battre. Je te fais un gros câlin virtuel !

Madamezazaofmars 06/01/2016 22:33

Je prends et je t'en fais un aussi

Ysaline 06/01/2016 10:19

Bonjour,

Tout d'abord, vous avez raison de dire que le risque zéro n'existe pas, que ça n'arrive pas qu'aux autres et que ça peut aussi arriver à une super maman car elle ne peut pas être toujours à 100 % performante. Et puis, quelques secondes suffisent à un enfant pour qu'il disparaisse.
Récemment, j'ai entendu une personne âgée, sans enfants, dire que "Tout de même, Mme X aurait pu mieux surveiller ses enfants, que tel drame n'aurait pas dû arriver." Je n'ai pas voulu lui faire de la peine en lui disant :"On voit bien que vous n'avez pas eu d'enfants. C'est facile de faire des reproches. Quand on a des enfants, on sait qu'ils peuvent très vite déjouer notre attention et nous causer de grosses frayeurs." mais je l'ai pensé très fort.

J'ai connu la même peur, il y a quelques années...
J'étais avec mes trois jeunes enfants dans la vigne de mon papa, accroupie, en train de ramasser de minuscules fossiles qui jonchent le sol. Les enfants étaient autour de moi, libres d'aller comme bon leur semblait. Je relève la tête, les compte : 1, 2 et... "Elle est où O. ?" Mes deux enfants ignorent où est passée leur petite sœur, âgée d'environ deux ans. D'un coup, mon cœur s'emballe. Mes enfants ne savent pas qu'il y a plusieurs puits (remplis d'eau), au ras du sol, dans les vignes environnantes et qu'en marchant, on peut se retrouver dedans... Je flippe à fond... Je me réfugie dans la cabane de Papa : ma fille n'y est pas.
Je fais rapidement le tour des puits, je ne vois rien... Et l'aiguille de mon trouillomètre est de plus en plus dans le rouge. Je vais au bout du chemin qui rejoint la route en pente, je ne vois rien. Mes appels continuent de rester vains... Je me dis que ma fille a dû plutôt choisir de descendre la route goudronnée que de la monter. Je cours et je cours et enfin je vois ma fille ! Un monsieur sort de son jardin et me dit "Ah, c'est à toi cette petite ?". Il me dit qu'il l'a vue errer, se demandant qui c'était. J'ai vécu dans ce village près de 30 ans et, habitant désormais à 370 km, j'y reviens de temps en temps. Je le remercie et rentre à la maison, infiniment soulagée de l'avoir retrouvée saine et sauve.
En chemin, un conducteur qui me connait, s'arrête :"Ah, c'est ta fille ?". Je l'ai vue tout à l'heure et j'ai trouvé curieux que cette enfant soit seule. J'étais inquiet et je me demandais si j'allais la revoir en rentrant chez moi. Elle n'a pas voulu me dire son nom. Je suis content de voir qu'elle a retrouvé sa famille.". Et moi donc, si vous saviez... Je lui raconte ce qui s'est passé.
Nous avons ensuite expliqué à ma fille combien nous étions inquiets, qu'elle ne devait pas s'éloigner de nous. En fait, mon mari nous avait transporté jusqu'à la vigne en voiture et, elle a voulu le suivre car elle voulait rentrer avec lui plutôt que de rester dans la vigne. Elle n'a pas su verbaliser son souhait.
Comme vous, plus de peur que de mal... La chance est parfois là... ou la bonne étoile...

Bonne journée !

Cordialement.

Madamezazaofmars 06/01/2016 22:34

Un récit a perdre haleine, et puis ouf !

Pascaline 06/01/2016 07:33

Je trouve au contraire que tu as su merveilleusement gérer tes émotions. Malgré cette peur tétanisante tu as réussi à prendre la bonne décision et rendre efficace la recherche. Tu es au top. Je suis contente que tout se soit bien terminé. Il m est déjà arrivé de me sentir à la limite. De voir ma fille m échapper et la voir courir au bord de la route hors de ma portée sans savoir si elle n allait pas prendre la mauvaise décision. C est une sensation extrêmement éprouvante pour un parent. Je comprends très bien ce qui a pu se passer à l'intérieur de toi.

Madamezazaofmars 06/01/2016 22:35

On ne sait jamais ce qui peut se passer et c'est dur de ne rien controler

MissBrownie 05/01/2016 22:50

Chaudoudoux ♡
Même si je me doutais que l'issue de l'histoire était douce, j'ai vécu ton histoire en la lisant, l'imaginant en images.
Longtemps, enfin tant qu'il m'a laissé faire, j'ai porté Chichi le soir à la sortie de l'école. Si je le faisais malgré ses 18kg c'était surtout par peur. Peur qu'il s'enfuit. Le soir c'est toujours un peu l'excitation, les enfants se déchargent de leur journée. Le fils d'une amie a l'habitude de courir puis devant, de tourner au coin de la rue et de se cacher dans l'abri bus et attendre sa mère. Les soirs où Chichi le suivait en courant je n'arrivais pas à rester sereine parce qu'il pouvait faire n'importe quoi une fois le coin de la rue atteint. Souvent j'ai envoyé T-Biscuit ou Chupa lui courir après.
Bref, tout mon blabla pour dire que j'aurai tremblé moi aussi et que j'appréhenderai la prochaine sortie seule, surtout sans assurance que la consigne est comprise

Madamezazaofmars 06/01/2016 22:40

Voilà, c'est bien ça qui me fait peur. On verra ce week end

ochmonek 05/01/2016 19:20

Et pourquoi ne pas lui donner un sifflet pour partir en balade ? Depuis des années, j'en ai toujours un dans mon sac à main, sur les conseils d'un "vieux sage" prof de self-defense, En cas d'agression, de danger, de situation d'urgence etc, on pense pouvoir crier au secours, mais on peut aussi perdre ses moyens. Lorsque j'ai une extinction de voix, je le porte en collier, ainsi je peux me faire entendre en cas de besoin.

Madamezazaofmars 05/01/2016 21:14

Je trouve l'idée tres interessante et pourquoi pas une piste a explorer

Sophie Kune-Rzepka 05/01/2016 17:53

Oh mais que d'émotions ... Heureusement que tout s'est bien terminé. Courage et remets toi bien surtout !

Madamezazaofmars 05/01/2016 21:14

Merci Sophie <3

sun 05/01/2016 17:40

Quelle frayeur !!!!!! Du dur. Et quelle a été la réaction de Jajaja quand vous l'avez retrouvé ?

Madamezazaofmars 05/01/2016 21:15

Il était calme mais il avait bien compris que c'était une grosse betise

TOP PRODUITS BEBE 05/01/2016 16:00

Il n'y a jamais de risque zéro malgré toute notre vigilance. Tu as très bien réagi en appelant du renfort et quel soulagement de l'avoir retrouvé ! Ne culpabilise surtout pas, ça peut arriver à tout le monde.

Madamezazaofmars 05/01/2016 21:15

Je sais mais c'est difficile sur le coup de se sentir aussi nulle

so 05/01/2016 15:34

qu'elle frayeur!
je pense que cela arrive à tous les adultes quand on a plusieurs enfants à garder par contre oui il faut continuer à se promener
j'ai vu qu'il existe des objets connectés pour retrouver des doudous ou des clefs avec une alerte sur smartphone,ou une sorte de chouette veilleuse connecté ,quelques idées à creuser...

Madamezazaofmars 05/01/2016 21:16

J'ai justement un petit objet pour retrouver mon telephone en cas de perte, je pourrai le glisser dans sa poche. Merci pour l'idée

Banane 05/01/2016 15:16

Ouch! Je comprends l'angoisse.
On se dit toujours qu'on fera en sorte que ça n'arrive plus mais on reste humain malgré tout je crois...
Je me souviendrais longtemps de ma panique "post bêtise" lorsque j'avais omis de mettre le frein sur la poussette, contenant notre fille de moins d'un an, et qu'elle a doucement glissé sur le trottoir pour se renverser dans le caniveau derrière la voiture. Ma peur rétrospective, en pensant que cette connasse de poussette (il faut bien un coupable) aurait pu traverser la route au lieu de se renverser.... même maintenant ça me tord le ventre.
Et pourtant, le week-end dernier, j'ai laissé le petit dernier à la traîne, à flâner dans le jardin de l'église de notre quartier, en réalisant 2 minutes trop tard qu'il y a une route (très très très peu empruntée) qui mène jusqu'à ce jardin ouvert. Je ne le voyais plus, en courant le chercher, j'ai eu peur aussi.
Bref, pas les meilleurs moments de la maternité!

Madamezazaofmars 05/01/2016 21:17

On est pas infaillible, on est humaine, mais c'est pas toujours facile a accepter

Sandra 05/01/2016 15:10

Je te comprends. J'ai perdu mon fils des yeux un jour à Disney, ce fut les 4 plus longues minutes de ma vie. Ton cœur s'emballe et s'arrête de battre à la fois, la vue se brouille et tout devient flou jusqu'au moment où sa bouille réapparait et là, on juste envie de le serrer très fort.

Madamezazaofmars 05/01/2016 21:18

Voila,c 'est exactement ça, on ne controle plus son corps ni son esprit mais quel bonheur de les revoir sain et sauf

lexou 05/01/2016 14:57

Mon coeur aurait battu comme le tien, j'aurais hurlé de toutes mes forçes aussi, mais tu n'y peux rien, on ne sait pas ce qu'il se passe dans la tête d'un enfant, on ne sait pas pourquoi parfois ils ont des réactions que l'on ne peut pas maîtriser.L'essentiel est qu'il aille bien, que cet événement soit un lointain souvenir, moins douloureux.Je comprends bien entendu ta peur, mais tu n'y peux rien du tout

Madamezazaofmars 05/01/2016 21:19

Je sais, je ne l'ai juste pas encore tout a fait accepter

Sandrine 05/01/2016 14:40

Cette sensation est juste horrible. Le cœur s'arrête de vivre pendant ce temps infini. Bisous.

Madamezazaofmars 05/01/2016 21:19

Voila c'est exactement ça. Bisous

Estellecalim 05/01/2016 14:20

TU as fait tout ce que tu pouvais et très bien puisque vous l'avez retrouvé sans qu'il lui arrive rien. Ma fille est tombé chez nous pendant les vacances, elle s'est ouvert le front. Comme toi, je me suis dit que j'aurais dû être plus vigilante mais on n'y peut rien, c'est la vie :/

Madamezazaofmars 05/01/2016 21:19

Oui c'est dur a accepter mais c'est la vie effectivement

Lorelei 05/01/2016 13:50

moi aussi j'ai tremblé en te lisant.... Tu n'as pas à culpabiliser ou à te remettre en question, les enfants sont tellement imprévisibles et nous pas des Supermamans.... On fait de notre mieux....
gros bisous

Madamezazaofmars 05/01/2016 21:20

Oui voila du mieux qu'on peut

Lucky Sophie 05/01/2016 12:31

Oh là là j'imagine ton état ! Et oui je crois que ça peut nous arriver à toutes, tu n'as rien à ne te reprocher surtout ! Ouf, tout est bien qui finit bien !

Madamezazaofmars 05/01/2016 21:20

Oui une happy end heureusement

Lilie 05/01/2016 11:58

Comme je te comprend, comme je comprend cette sensation... mes 3 kiwis sont "grands" (entre 7 et 14 ans) mais la crainte est toujours là, il y a eut des "bétises" de ce genre et tu vieillis avec, en essayant de faire toujours mieux... Mais ce souvenir de mon grand, encore petit à l'époque, perdu sur une plage bondé et ramené par une gentille mamie entendant mes hurlements de maman stressée et inquiète me revient encore, certains jours...

Madamezazaofmars 05/01/2016 21:20

Je crois que ça ne s'oublie jamais

PetitDiable 05/01/2016 11:08

Oh mais quelle frousse, je tremble en te lisant! Tu sais, je pense que c'est arrivé à beaucoup de mamans et ce n'est vraiment pas de ta faute, tu as fait tout ce que tu pouvais et tout est bien qui finit bien.

Madamezazaofmars 05/01/2016 21:21

Je crois oui meme si sur l'instant j'ai pensé que ce n'était pas assez

Marina 05/01/2016 10:56

Je l'ai vécu il y a 2/3 mois pendant 15 secondes peut être ...çà m'a paru une éternité alors je peux comprendre ta réaction et ton angoisse future

Madamezazaofmars 05/01/2016 21:22

Meme 1 seconde c'est deja trop a supoporter

Cleophis 05/01/2016 10:53

J'ai perdu ma fille de 4 ans à Disneyland Paris un 15 août, je te laisse imaginer la foule... On était pourtant 6 adultes mais chacun croyait que l'autre la surveillait. On l'a retrouvée très vite parce que j'ai toujours appris à mes enfants que quand ils sont perdus, ils doivent attendre sans bouger qu'on vienne les chercher, on a donc refait le chemin en sens inverse. Mais c'est une angoisse abominable et on ne s'en remet jamais vraiment. Maintenant, ils ont leurs bracelets avec numéro de téléphone dès qu'on sort quelque part et on ne les lâche pas... Personne n'est infaillible.
Mais du coup, je me demande si Jajaja a compris qu'il avait fait une bêtise en courant sans s'arrêter, vous avez pu lui expliquer?
Bises

Madamezazaofmars 05/01/2016 21:22

Non pour lui je crois que c' était un jeu, un test, du genre tu me rattraperas pas maman

Julie Mamantufaisquoi 05/01/2016 10:43

Ces enfants ont un talent fou pour nous faire vivre la plus large palette d'émotions possibles, montagnes russes émotionnelles...

Madamezazaofmars 05/01/2016 21:23

Oui ils sont doués :-)

Clersev 05/01/2016 10:32

En te lisant, j'ai revécu mon angoisse à moi: le grand qui n'avait que 3 ans, échapé 20minutes (20minutes!) au salon de l'agriculture.
Tu as fait ce que tu pouvais, ce qu'il fallait. Reste maintenant à verbaliser, parler avec lui pour qu'il ne s'enfuie pas a nouveau.
Comment était-il, lui: perdu sans toi, anxieux, heureux de sa blague?

Madamezazaofmars 05/01/2016 21:23

Content apparement mais se sentant quand meme coupable

Aurélie GEOFFROY 05/01/2016 10:13

oh là là quelle peur, heureusement que tu as eu de l'aide rapidement.

Madamezazaofmars 05/01/2016 21:23

Oui heureusement !

Blog de Mere 05/01/2016 09:51

Oups ! Je disais donc tu m'as foutu les larmes aux yeux, parce qu'en effet ça n'arrive pas qu'aux autres et que je me voyais très bien à ta place, avec la même angoisse, et j'imagine de loin ce que tu as pu ressentir. On est pas infaillibles et tu fais de ton mieux, sois en sure...

Madamezazaofmars 05/01/2016 21:24

Merci, on n'est pas des machines c'est clair

cleopat 05/01/2016 09:50

En le lisant j ai bloqué ma respiration comme si je ressentais cette panique qui t a envahie .Comme je te comprends Et tu as bien réagi ! J espère que cet épisode va vite cesser de te "hanter" et je pense que tu y retourneras avec lui sur cette belle colline . Peut être avec Zozo la première fois ?

Madamezazaofmars 05/01/2016 21:24

J'y retournerai surement ce week end

La fille de l'encre 05/01/2016 09:50

Je crois que tous les parents du monde ont une histoire similaire dans leur bagage ! les enfants, ça file, ça court, ça se cache ... ça nous fait de grosse frayeur ... et ça va au-delà de leurs peurs et limites pour mieux grandir.
En attendant, nous, on flippe !

Madamezazaofmars 05/01/2016 21:25

Je crois que tu as tout tres bien resumé

acecile 05/01/2016 09:27

Quelle angoisse....mais tu es un etre humain, certes une maman, et le risque zéro n'existe pas...Nos émotions prennent le dessus et la peur qui va avec.
Peut être avait-il besoin de prouver quelque chose? Pour le moment tu ne le seras malheureusement pas. Tu le trouves changer ton loulou depuis dimanche?
Repose toi, ne ressasse pas trop (plus facile a dire qu'a faire)...Bises à vous 5

Madamezazaofmars 05/01/2016 21:26

Il a eu l'air d'avoir du mal a s'en remettre. Je crois qu'il etait content de sa blague mais qu'il a eu tres peur aussi

Julia 05/01/2016 09:26

Quel flip en effet ! Comme d'habitude, rien que de te lire, je suis avec vous sur cette colline...
Ce genre d'événement arrive à tout le monde, même aux meilleurs ! Cela ne remet absolument pas en cause ta bienveillance et ton rôle de maman (surtout que tu as eu un super réflexe d'appeler zozo et ton père). Je pense que Jajaja aussi a du avoir peur (ne serait-ce qu'en te retrouvant, il a dû sentir que tu as eu peur). Bon courage et pour t'en remettre au plus vite, il faut vite retourner là-haut sur la colline (c'est comme le cheval ;) ).

Madamezazaofmars 05/01/2016 21:26

Oui je vais certainement y retourner Samedi, avec un peu d'apprehension

marjitj 05/01/2016 09:16

Grosse frayeur en effet, mais il ne faut pas t'en vouloir, personne n'est infaillible et tu as très bien réagit.
Tu veux que je te dise ma dernière en date : ma fille fait sa sieste, je descends la poubelle avec mon garçon. On habite un immeuble assez sécurisé, il faut la clé pour toute les portes. Je prends ce que je pense être mes clés, claque la porte de l'appartement... et non c'est le double des clés de notre voisin. Moment de panique qui m'envahit, le papa au boulot à 1h de là, le copain qui a le double de chez nous idem... moment de lucidité, la nounou (on fait une garde partagée avec une famille de l'immeuble), elle est normalement rentrée chez elle, mais pas ce mercredi après midi là... une chance inouïe!
Et tout est bien qui finit bien, ma poulette continuait de dormir... Mais ma culpabilité est toujours là!

Madamezazaofmars 05/01/2016 21:28

Ouf, quelle histoire !

danslapeaudunef 05/01/2016 09:13

J'imagine très bien ce que tu as pu ressentir, essaye de laisser cet évènement de côté et d'avancer

Madamezazaofmars 05/01/2016 21:29

Je vais essayer, c'est juste peut être encore trop frais

Elodie Minet 05/01/2016 08:58

Quelle angoisse,je te comprends.Mon petit garçon qui a 4 ans jeudi,a une facheuse tendance à se sauver (même de l'école) et cette situations c'est ma hantise (surtout qu'il commence tout juste à parler ,donc il ne me répondra pas non plus)

Tu as très très bien réagi,cette décision d'appeler ton chéri et ton père était parfaite,tu n'aurais pas pu faire mieux.

Madamezazaofmars 05/01/2016 21:29

Je n'ai pas eu d'autres idées j'avoue

Cécile Paris Pages Blog 05/01/2016 08:52

Ma belle ! comme je comprends ta peur. Je me souviens de cette minute où je ne trouvais plus ma fille dans un café parisien (fait pour les enfants normalement...) et où la tenancière des lieux m'a ri au nez alors que le porte donnant sur l'extérieur était grande ouverte... Mon coeur qui bat à tout rompre, le temps qui semble s'arrêter. Heureusement tout va bien et tu n'as rien à te reprocher. Bisous douce maman.

Madamezazaofmars 05/01/2016 21:30

Et elle était ou finalement ?
Je pense qu'il me faudra un peu de temps mais que ça va aller
Bisous

Barbara 05/01/2016 08:50

oh mon Dieu quelle angoisse vous avez dû avoir et encore maintenant

une seule chose est sûre tu n'as RIEN à te reprocher

et non ça n'arrivera plus
je pense que lui aussi a dû avoir peur et surtout compris dans vos yeux la peur qu'il avait créé il doit s'en vouloir avoir de la peine et ne pas pouvoir vous le dire en plus

j'espère qu'aujourd'hui tu vas un peu t'apaiser il va surement te donner des signes
bises amicales et hugs forts

Madamezazaofmars 05/01/2016 21:30

Merci

Pimpiche 05/01/2016 08:41

Je comprends ta frayeur,ta détresse ta panique. On a beau être vigilante, tout peut arriver. On est à l'abri de rien. Il m'est arrivé un scénario semblable . Nous étions tous les 4 à la piscine ( moi,mes 2 garçons et ma fille). Tous s'amusaient et d'un coup je me mets à chercher mon deuxième, Malo, que je ne vois pas. Pourtant âgé de 10 ans et sachant nager depuis l'âge de 4 ans ( on habite Nice) , j'ai paniqué ne sachant plus où donner de la tête... Mon 1 et réflexe a été de regarder au fond de la piscine. Je ne sais pas pourquoi mais l'invraisemblable a pris le dessus sur le raisonnable...en même temps un accident est tellement vite arrivé. Le temps passe (cela fait 2 ans) et il m'arrive d'y penser encore, cet incident restant gravé dans mon cœur et ma mémoire...

Madamezazaofmars 05/01/2016 21:31

Je comprends ta frayeur !

Carole Selky 05/01/2016 08:33

J'imagine comme tu as du avoir peur.... quelle angoisse. .. Tout va bien désormais. Mais tu as raison ce genre d'événements nous fait réaliser que le pire peut arriver et fait monter la vigilance d'un cran... bizouxx

Madamezazaofmars 05/01/2016 21:31

Oui, rien n'est jamais acquis en somme

Djahann 05/01/2016 08:18

Le risque zéro n'existe pas, mais surtout OUI, tu as très bien réagi.
C'est normal d'avoir eu très très peur

Madamezazaofmars 05/01/2016 21:32

Merci

script>