Comme un ouragan, passé sur les parents, le terrible two a tout emporté

Comme un ouragan, passé sur les parents, le terrible two a tout emporté

A 24 mois, 25 mois depuis hier, le Mistouflon est toujours ce petit garçon rieur, souriant, espiègle , charmeur, bavard, très bavard, mais depuis peu il y a comme un petit truc en plus, un petit quelque chose que je n'ai jamais connu avec ses frères, la bien nommée crise des deux ans.

Comme quoi même au bout de plus de 9 ans de maternité et trois enfants on peut toujours être étonnée, et pas toujours agréablement.

Si vous n'y avez pas été confronté, comment vous l'illustrer en quelques mots ? Avec une référence à un bon film tiens. Avant deux ans, le bébé est un mogwai et le voilà qu'il se transforme sans qu'on l'ai nourrit après minuit et sans qu'on le mouille pour ses 24 mois, un peu avant ou un peu après en gremlins.

Concrètement, avant, mon fils m'écoutait toujours et je le trouvais tellement adorable de toujours obeir à sa maman. Mais ça c'était avant parce que maintenant, au lieu de faire ce que nous lui disons, le voilà qui se poste bien droit sur ses deux pieds, il nous regarde, il revêt un rictus ironique et ne fait absolument plus ce qu'on lui dit, pire il prend un malin plaisir à faire le contraire.

Il crie, il griffe, il mord, j'exagère pour les griffures et les morsures mais pas pour les décibels, sans compter les tentatives en se couchant par terre de s'ancrer dans le sol pour ne plus qu'on le soulève parce que c'est là qu'il a décidé de rester et pas ailleurs.

Les jouets volent souvent à travers la pièce, mes factures jonchent le sol de la cuisine, Zozo a failli se fouler la cheville sur la caisse d'animaux en plastique consciencieusement vidée dans le couloir et l'assiette de pâtes finit souvent vide sur la table mais avec toutes les fusili par terre.

Heureusement ce n'est pas comme ça tout le temps, Il y a des moments de grâce ou il joue avec son frère, ou il me fait des câlins, ou il passe de longues minutes à jouer avec une bouteille de lait vide, une cuillère et un tupperware.

Pour l'instant, lui comme moi je crois sommes dans une phase de test, du le premier qui rira aura une tapette, bref nous sommes dans une phase d'observation. Moi ebaubi de voir autant de caractère et de détermination dans un si petit être. Lui, qui pousse, pousse et pousse encore pour voir jusqu'ou il peut aller.

Je peux démarrer au quart de tour même si faire les gros yeux ne sert absolument à rien comme je pourrais être considérée souvent comme une digne disciple de David Carradine dans Kung Fu, petit scarabée.

Naivement je me dis que ça va passer, en fait on le sait bien tous que ça va passer, on se demande juste quand. Mais en attendant, je relativise, et cette zénitude qu'on me prête souvent c'est juste qu' aussi terrible que ce soit parfois, je sais qu'il y a plus grave que la litière du chat renversée dans pas moins de quatre pièces ou une salle de bain inondée. Je ne dis pas que je ne peste pas, ah ça non il faut m'entendre marmonner derrière le vacarme de l'aspirateur mais hurler ou crier ne fera pas selon moi avancer le schmilblik.

Et puis ce serait peut être malvenu de la part d'une maman qui pourrait faire une crise de la quarantaine tantôt. Ce n'est pas le cas mais on sait jamais.

A côté de ça, il est pour moi toujours d'une fondance absolu et n'a même pas réussi à me faire passer l'envie d'un dernier bébé c'est dire.

Allez maintenant dites moi la vérité et qu'on va tous en rire ensemble bientôt , et le plus vite sera le mieux, merci !

Commenter cet article

Cha 30/11/2015 17:28

Je me demande pourquoi on appelle ça la crise des 2 ans... Ou alors c'est la crise qui dure 2 ans ! Ici N° 1 a 3 ans et demi passé et on a encore régulièrement des crises.

sof 27/11/2015 15:13

Courage. j'ai connu ça avec mon aîné, une crise des deux ans bien costaud, vu qu'en plus, on a corsé le truc en ajoutant un petit frère pile au bon moment (25 mois d'écart entre les deux).
Ca a été abominable (et je pèse mes mots) pendant 18 mois (oui oui, de 18 mois à 3 ans) et là, il nous fait une petite rechute (après 6 mois de calme relatif).
Là, son petit frère a bientôt 17 mois et je guette les signes avant coureurs de transformation gremlinesque (ta comparaison est bien trouvée, c'est tout à fait ça) et on commence bien à avoir des petits caprices, des colères.... on n'est pas sorti de l'auberge !!!

véro 25/11/2015 21:28

Je me souviens avoir traversé pendant des vacances d'été tout un village avec mon fils hurlant car j'avais dit non pour un énième tour de manège. Je suis arrivée à la voiture je l'ai mis dedans et j'ai respiré un bon coup dehors. Tout le monde nous regardait et allait de son commentaire !
Et aussi ma fille allongée parterre à l'entrée d'un magasin qui, dès que l'on s'approchait, hurlait. Les portes s'ouvraient se refermaient! Terrible! Aujourd'hui,ils ont 15 et 12 ans et sont plutôt équilibrés.

Ceres 25/11/2015 19:02

Courage ! Minet, 28 mois mardi, hurle, mais lui il mord et tape, comme tu dis. Modèle pédalo-boxeur. Quand c'est comme ça, on le case sur le canapé jusqu'à ce qu'il se calme. (ou dans son lit, selon l'étage). On lui explique bien pourquoi il est puni, et jusqu'à quand (en général 5mn ca suffit), avec la grosse horloge devant lui. Et cela arrive plus souvent quand il est fatigué. Et pour toute contrariété. Un non, un jouet qui ne veut pas faire ce qu'il veut (non, le camion de pompier ne rentre pas dans ta théière), un adulte qui quitte la pièce (je vais aux cabinets, je REVIENS)... Ca tend à se calmer, mais je ne suis pas impatiente que cela nous arrive dehors, devant tout le monde...

Pauline 25/11/2015 11:07

Je viens de lire le comportement quasi exact de mon petit Augustin, 18 mois!!! Ça promet tout ça!! ;)
Bonne journée.
Bon courage à nous toutes!!

Virginie 25/11/2015 09:25

Comme je te disais sur instagram, ma fille est en plein dedans aussi depuis 1 bon mois et elle n'a que 19 mois, ça promet. J'avoue que ça me rassure un peu ton histoire, car quand j'explique ce que me fait la mienne tout le monde me dit "ah non le mien il a jamais été aussi loin". C'est ma première et pourtant je peux dire qu'avec son père nous ne sommes pas du genre à la laisser faire ce qu'elle veut.
Son truc à elle ce sont les bonnes grosses crises, et dans ces moments là elle ne nous entend plus et elle peut monter en puissance. Il n'y a aucune raison apparente la plupart du temps, souvent c'est dû a une frustration quand on ne veut pas céder sur quelque chose.
Elle tape des pieds, elle hurle!!! Elle ne veut pas que papa lui donne son repas etc...
Le plus embêtant c'est qu'a son âge elle comprend bien les choses mais le dialogue n'est pas le même qu'avec un enfant de plus de 2 ans, alors ça n'est pas facile pour la communication.
Heureusement qu'a côté de ça c'est un amour qui aime rigoler et qui est toujours partante pour les activités.
Bon courages à nous toutes alors!!
Virginie

cleopat 24/11/2015 23:10

tu vas en rire un peu plus tard !et m^me oublier
et tu vas trouver les astuces pour t en sortir de mieux en mieux Car il est coquin, mais tu es plus forte ! ;)

laquetsch 24/11/2015 20:52

En plein dedans aussi... Un jour il a fait une colère dans la chambre et nous sommes allés au salon, il s'est relevé de la chambre et nous a rejoint au salon pour continuer sa "crise". Il dit non à tout (sauf pour manger bien sûr). Non pour changer la couche, non pour aller au lit,.. mais à côté de ça il nous fait un énorme sourire et nous sors "papa" avec sa ptite voix qui nous fait craquer. S'il est trop énervé, il va au coin, il arrive à se calmer grâce à ça car rien de sert de crier ça ne fait qu'énerver tout le monde BON COURAGE

delphine 24/11/2015 20:40

Ici j'avoue que je crie trop souvent (alors que je sais que ça ne sert à rien évidemment). Ici, le plus spectaculaire, c'est quand il se tape la tête par terre, à s'en faire de belles bosses... Courage. Ici ça fait des mois qu'on est dedans, ça vient par phase. Pendant quelques jours on retrouve le petit garçon gentil, docile, charmant, et ensuite on repart pour plusieurs jours super durs. Ou alors dans la même journée, on a un mogwai qui se transforme en gremlins...

madeleine 24/11/2015 17:19

Ah là là! Petit coquin!
Ici deux enfants, deux terrible two!! J'ai appris à sévir, je ne sais pas si c'est pour le mieux!

Banane 24/11/2015 17:14

Le nôtre, un peu plus jeune (autant commencer avec un peu d'avance, tant qu'à faire, hein?!), se transforme en furie presque tous les soirs. Qui a osé vouloir changer sa couche???? Qui imagine pouvoir le mettre en pyjama??? Il se jette par terre (enfin, il fait un minimum attention à ne pas s'assommer quand même, il n'est pas fou), plusieurs fois de suite, de préférence dans le champ de vision d'un adulte, en hurlant, etc....
Punaise, le temps va être long dans les semaine à venir.
Que la force soit avec nous! ;o)

Lorelei 24/11/2015 16:30

j'adore la comparaison avec le gremlins, c'est tellement ça lol

allez courage ;)
bizz

Barbara 24/11/2015 16:03

cette fameuse crise des 2 ans ....

là en effet il en fait de bonnes (dont tu te souviendras avec nostalgie plus tard au coin du feu !!! ;o) )


et dire que c'est l'age que j'avais choisi à l'école donc 2 ans x30 , 32 ...

maso on vous dit ! mais quand on aime :o)

LoloPunto 24/11/2015 15:12

La même ici, avec 1 mois de moins... Il regarde de travers et tape sur quelque chose, en ne lachant pas mes yeux. Il se débat pour tout, et l'instant d'après, me fait un énorme bisou baveux en disant "t'aime maman"... J'ai envie de le bouffer et l'instant d'après, de le dévorer... Terrible two mon amour !!!

Mily 24/11/2015 15:09

Ici aussi en plein terrible two depuis bientôt 6 mois, elle prend un malin plaisir à faire tout ce qu'on lui interdit voir à faire une autre bêtise si on ose l'arrêter sur la première. Les cris et les roulades au sol c'est quasi quotidien (heureusement pour nous en extérieur elle se contente de crier) et depuis peu mademoiselle a décidé de me mordre quand elle se fais gronder.... Une maman et un papa au bout du rouleau qui ne voient pas la fin de cette crise....... Mais qui profitent au maximum des moments de répit avec ses magnifiques sourires et son rire qui nous réchauffe le coeur. J'avoue que cette crise m'as quelque peu fais passer de bébé 2, on verra ça quand elle seras moins dure. Je suis aussi étonnée de voir qu'un si petit bout peu avoir autant de caractére et n'avoir peur de rien...... Courage ça finiras par passer :)

script>