Les choses à moitié

Les choses à moitié

Oui je sais on ne dirait pas comme ça, sous mes allures de grande timide, introvertie et pas tellement sûre d'elle mais je suis toujours dans le pas du tout ou le trop plein.Avec mon air con et ma vue basse, je suis quelqu'un d'entier.

Je suis le genre de fausse fumeuse comme je les surnomme qui peut enquiller cigarette sur cigarette pendant quatre ans et tout arrêter du jour au lendemain.

Cette femme qui arrive à perdre du poids et qui n'arrive pas à se raisonner pour arrêter son régime et qui les jours de relâche comme elle les apppele, les Dimanches donc, est capable de s'envoyer la moitié du frigo et des placards. Celle qui se fait encore enguirlander par ses parents, même à presque 40 ans, parce que c'est bon là, il faut recommencer à manger normalement.

Je reste cette petite fille, qui s'attache trop vite aux gens trop fort. J'ai souvent fait ça en amitié, en amour aussi, encore ait il fallu que ce soit de l'amour et j'ai souvent fini dans le mur. Ce qui expliquerait pourquoi je n'ai pas d'amie aujourd'hui. Je suis capable de m'accrocher à quelqu'un aussi vite que je vais couper les ponts avec lui si je me sens trahie. Je sens bien que parfois je fais peur à certaines personnes qui doivent me trouver trop collante ou que je dois en décevoir d'autres à qui je ne donne plus assez de nouvelles mais je ne sais pas faire autrement. N'ayez pas peur si j'ai trop d'affection pour vous, vous ne me retrouverez jamais devant votre porte accrochée à la sonnette.

Je suis celle qui ne veut surtout pas qu'on la remarque mais qui va se teindre les cheveux dans un rouge pétant visible depuis n'importe quel satellite

Je peux tout garder pendant des années, des griboullis d'enfants, une chemise doudou dont je n'arrive pas à me séparer alors qu'elle a un trou énorme sous le bras, des tasses immondes dont on m'a fait cadeau et que je n'ai pas osé refuser et puis tout bazarder, du jour au lendemain.

Je suis cette nana qui ne voulait pas d'enfant, surtout pas,qui aujourd'hui ne sait pas comment vivre sans, et qui n'est pas contre l'idée d'avoir un petit dernier.

La pessimiste que j'étais est devenue une optimiste à toute épreuve, et dieu sait qu'on en a notre dose, comme tout le monde mais j'ai choisi le bonheur, à fond, et sans concession. Ca n'empêche pas d'aller mal, ça n'empêche pas les coups de blues, mais ça permet de rebondir peut être plus vite.

Et tout ça marche aussi dans l'autre sens. Il y a un tas de chose que je fais à la dernière minute. Je ne sais, ni ne peux faire autrement, notamment sur le blog ou j'attends d'être souvent à la dead line pour rendre des articles, publier des tests, des avis, des critiques de livres, alors que je suis motivée il n'y a pas de doute mais surtout dans les dernières 24 heures avant publication. J'en profite du coup pour remercier tout ceux qui continuent a me faire confiance malgré ça. Je procrastine mais j'assure plutôt pas mal je crois.

D'ailleurs souvent, bien que je les lise, je ne réponds pas à mes commentaires pendant 15 jours parfois plus, et un soir, je passe deux heures à le faire.

Du coup, oui quand je suis chiante ça n'est pas qu'un peu, mais quand j'aime non plus et Zozo est bien placé pour le savoir.

Je ne sais pas si c'est bien ou si c'est mal d'être comme je suis. Je ne sais de toute façon pas être autrement.Si de trop s'investir ou au contraire de trop laisser couler est vraiment handicapant dans la vie, mais je me vois tantôt comme une passionnée, engagée, décidée, déterminée et tantôt comme une larve. Oui là encore je n'arrive pas à me modérer.

A moitié ou pas, l'important c'est de se sentir vivant !

Commenter cet article

Mélanie 31/10/2015 18:12

Pardon, erreur de frappe...
Cette photo est sublime, vraiment j'adore

Mélanie 31/10/2015 18:11

C'est photo est sublime !

Clersev 29/10/2015 16:09

La lecture de ton article me fait penser à un film dont j'ai oublié le nom vu il a y a une quinzaine d'années. Une femme était entière, comme toi, et les vieilles commentaient "quand elle est triste elle est trop triste, et quand elle est gaie elle est trop gaie"; Et ça m'avait choqué cette phrase, parce qu'on devrait tous avoir le droit de réagir comme on veut!

Alors continue d'être toi, c'est comme ça que t'aiment les gens qui t'aiment. Et que te détestent ce qui probablement te détestent, mais ceux-là, ils ne comptent pas!

cler 29/10/2015 16:08

La lecture de ton article me fait penser à un film dont j'ai oublié le nom vu il a y a une quinzaine d'années. Une femme était entière, comme toi, et les vieilles commentaient "quand elle est triste elle est trop triste, et quand elle est gaie elle est trop gaie"; Et ça m'avait choqué cette phrase, parce qu'on devrait tous avoir le droit de réagir comme on veut!

Alors continue d'être toi, c'est comme ça que t'aiment les gens qui t'aiment. Et que te détestent ce qui probablement te détestent, mais ceux-là, ils ne comptent pas!

Maud1202 29/10/2015 12:00

Je me retrouve un peu dans ce que tu écris.... sauf pour l'optimisme... j'ai beaucoup de mal moi à positiver je crois. Je vois toujours les mauvais côtés je crois...
Sinon, c'est un peu ça aussi pour le reste ;)

Maman puissance 4 29/10/2015 08:40

Super article! Très touchant...tu es comme rue s et c'est comme ça que nous les lecteurs on t'apprécie alors ne changé surtout pas!

charlotte 29/10/2015 08:13

Ce n'est ni mal ni bien! C'est toi <3

Hellvis 28/10/2015 21:02

Mon Dieu quelle est belle cette photo!
Mon Dieu quelle belle cette personne!

maman est occupée 28/10/2015 17:19

Je crois que je te ressemble un peu (surtout pour ma façon de publier, hum) et je ne regrette pas de te lire : tu es quelqu'un d'entier et c'est très bien comme ça !

babymeetstheworld 28/10/2015 10:26

on se ressemble sur pas mal de point, c'est marrant :)

Lulu 28/10/2015 10:15

Ahaha ! Tout pareil pour moi ;) La teinture rouge, la procrastination, l'amour intense au premier regard (même en amitié) les enfants, tout quoi ;)

Bisous

kestrel 28/10/2015 09:13

Choisir le Bonheur sans concession. C'est la plus belle facon de vivre sa vie.

Nini13 28/10/2015 08:02

Je ne commente pas souvent mais ton article me fait réagir.
Tu es entière, c est le mot qui me vient. Ton blog est sans fard et j adore.
Continue d etre toi.
Merci

Barbara 28/10/2015 06:54

ps j'aime beaucoup la photo


aussi !

Barbara 28/10/2015 06:53

exactement (cf ta conclusion)
de toute façon
c'est comme ça (j'oserais rajouter " qu'on t'aime")

entière peut être mais sincère
passionnée passionnante
humaine
vivante !

Lorelei 27/10/2015 23:16

je me retrouve aussi dans ce portrait plein de contradictions, mais c'est ce qui fait notre charme pas vrai? :)
bizzz

anyo 27/10/2015 22:37

Ton article m'a émue! Il donne envie de t'aimer encore un peu plus. Je m'y retrouve un peu (un jour,j'oserai les cheveux rouges!)

julesetmoa 27/10/2015 21:42

Je me retrouve sur certains points : la timide qui se teint en rouge, je connais ;) cette optimisme à tout épreuve que je tiens de ma maman et de Jules, et puis ce côté à tout donner très vite.
J'aime ta dernière phrase, que beaucoup devrait se rappeler !

cleopat 27/10/2015 21:38

C est pour ça qu on t apprécie , tu ne te caches pas derrière des faux semblants ! tu ne cherches pas à être quelqu'un d autre Tu es toi m^me , et tu te livres à nous avec sincérité, mais toujours avec pudeur et tellement d'amour !

benililou 27/10/2015 20:26

Presque 10 ans nous separent et pourtant j'aurais pu ecrire cet article. Ca me chamboule franchement car je ne lisais pas trop les blogs et celui la est toujours tellement juste. Je me retrouve tellement dans tout. Waow car j'ai une repressible envie d'ecrire et je n'y arrive pas.... vous lire me fais du bien, je me sens moins seule. merci et restez comme ca, c'est votre equilibre.

madeleine 27/10/2015 19:24

Portrait qui donne envie d'être amie avec toi!!!

Lexou 27/10/2015 19:14

Par contre côté régime je suis trop stressée pour y arriver je suis trop gourmande mais je ne m'assume pas j'ai dix kilos en trop par rapport à mon poids normal, je me suis inscrite au body karate une fois par semaine ca m'aidera peut être un peu

Lexou 27/10/2015 19:12

Oups...je pense ne pas en faire d'autres, pas du tout l'envie, plus de patience je crois, je donne beaucoup de temps à ma fille et je ne suis plus capable de m'occuper d'un bébé.l'avenir nous dira ce que je serais dans quelques années.pour les articles à rédiger je suis pareille et au boulot idem, je suis toujours celle à rendre les rapports bien en retard par contre ils font dix pages...

Lexou 27/10/2015 19:11

On a beaucoup beaucoup beaucoup de points communs, sauf pour les enfants ou visiblement je suis le contraire, j'en voulais trois et je n'en ai qu'une, j

script>