Certainement appuyés sur des bancs il y aura quelques hommes qui se souviennent

Certainement appuyés sur des bancs il y aura quelques hommes qui se souviennent

Ça me fait toujours peur quand je reçois un appel ou un SMS un peu plus tard que d'habitude dans la soirée. Je pense souvent que c'est mauvais signe.

Hier soir pas de coup de fil, pas de texto mais ma mère qui est venu frapper à notre porte à presque 22h.

" Pépé est mort" elle a dit.

Zozo en train de manger et moi sur le canapé on est resté hébété, c'est le mot juste, mais sur le coup je n'ai pas ressenti grand chose.

Et plus tard dans la soirée, pas grand chose de plus.

Alors j'ai commencé à m'en vouloir, à me trouver atroce, sans cœur, mon dernier grand parent était mort et je n'ai même pas pleuré.

Évidemment j'ai du chagrin pour mon père. Je sais combien il l'aimait et l'importance qu'il avait dans sa vie. J'aurai voulu moi aussi le voir avoir 100 ans en Avril prochain mais avoir vraiment de la tristesse je n'y arrive pas.

Il faut dire que nous n'avons jamais été très proche malgré les 2 kilomètres qui nous séparaient, même si on a toujours été en bon terme. Je ne saurais pas trop dire pourquoi, je me dis juste que c'est comme ça.

J'ai eu beau chercher depuis hier soir, je n'ai aucune photo de lui, aucun souvenir marquant de quelque chose que j'aurai fait avec lui. Pas de repas de famille, pas de Noël, aucun anniversaire.

Je me souviens d'un petit bonhomme en pantalon de velours, qui râlait souvent, qui souriait sans avoir de dent, de sa façon de parler provençal, d'avoir toujours les manches retroussées et de se faire rire tout seul.

Je me souviens aussi de Dimanche soir, parce que j'allais surtout là bas le Dimanche soir, d'une toile cirée avec des chiens de chasse, d'un sirop d'orgeat toujours trop sucré et d'un canapé gris d'ou je le regardais pester contre les candidats de Julien Lepers

Il était en hôpital de jour depuis presque 10 ans et je n'étais pas retourné le voir depuis longtemps. Il n'a jamais connu ses deux derniers petits fils. Je n'ai jamais voulu les emmener la bas. Je trouvais ça glauque comme endroit mais lui aurait peut être été heureux de voir le grand sourire de Jajaja, pas ses cheveux il aurait détesté. Ou que le Mistouflon me ressemble comme deux gouttes d'eau. Mais il n'en saura jamais rien.

Je continue à m'en vouloir énormément, a me trouver monstrueuse même, mais je n'y peux rien et je ne sais pas faire semblant.

Je crois que l'on s'est aimé mais mal, lui trop fier et trop bourru pour montrer ses sentiments et moi prise dans la spirale de celle qui sur deux cousines et un cousin pensait être le vilain petit canard.

Du coup en grandissant je le suis restée et je me suis toujours mise à part, passant sûrement pour la sauvage, la sans cœur.

Je n'ai pas de vrai tristesse, mais je n'ai presque pas dormi et j'ai fait le ménage à fond ce main. Ranger, changer de place, jeter, j'avais clairement besoin d'évacuer.

Samedi je serai à son enterrement, pour soutenir mon père, et pour me souvenir avec lui quel complexe petit bonhomme était mon grand père. On m'a demandé si je voulais écrire et lire un petit texte. J'ai refusé. Je ne me suis pas sentie légitime de le faire.

Ce que j'aurai envie de dire à ma famille si ils étaient prêts à l'entendre...

Qu'il me restera beaucoup de nostalgie, son buffet jaune dans ma cuisine, un vieux saladier Arcopal et quelques bribes d'enfance mais ne m'en voulez pas je ne pleurerai pas.

PS : J'ai un réel problème avec la mort, les défunts et les enterrements en général. J'en ai conscience. Je n'attends pas de condoléances, j'ai juste voulu me confier un peu.

Commenter cet article

Ana 23/10/2015 21:29

Chez nous c'est différent, je suis très proche de mes grands parents et chaque fois qu'un d'eux nous quitte, je m'effondre. Les deux premiers n'ont pas connu ma fille, les deux autres si et je le vis comme une chance.
Mon grand-père est en maison de retraite, et comme d'autres, elle ne m'apparaît pas très engageante, mais j'y emmène tout de même ma petite, je ne veux pas qu'elle fuit ces endroits. Quand nous y allons, nous y mettons de la joie, de la couleur, de la vie. Des instants de bonheur qui j'espère resteront à jamais de beaux souvenirs.
Le deuil est très personnel, les liens entre les gens aussi. Chacun fait comme il veut, comme il peut.
Belle soirée.

Barbara 17/10/2015 06:28

bon courage pour aujourd'hui

que ce soit une journée où on se rappelle d'instants heureux où on échange sans tristesse

madamezazaofmars 18/10/2015 21:18

Merci, ça a été

Nahe 16/10/2015 15:32

A chacun sa manière de réagir et d'encaisser : les larmes ne sont pas la norme ! Sois fidèle à toi-même :)

madamezazaofmars 18/10/2015 21:18

Je suis tout a fait d'accord

anyuka 16/10/2015 14:10

"On s'est aimé, mais mal", c'est une situation que j'ai connue plusieurs fois dans ma famille, et encore aujourd'hui, passant sans nul doute comme une sans-coeur mais peu m'importe, je ne veux plus participer au bal des faux-culs. Tu n'es pas monstrueuse, tu es sincère.
Je t'embrasse.

madamezazaofmars 18/10/2015 21:18

Merci, je t'embrasse aussi

Melle Blanche 16/10/2015 11:44

J'ai souvenir de l'évocation il y a quelques temps d'un possible jour où tu lui présenterais tes deux derniers.
Je pense que ton coeur sera bien plus lourd de t'être coupée de lui que ceux de ton cousin et ta cousine restés en contact. S'exclure à si proche distance physique, ce n'est pas de gaieté de coeur.
Bon courage pour l'expliquer plus tard à tes fils.

madamezazaofmars 18/10/2015 21:20

Je crois que je suis en accord avec moi même et mon coeur n'est finalement pas plus lourd. Du côté de mon pere les gens ne sont pas tres famille, et ça s'est confirmé a l'enterrement et m'a conforté dans mon opinion de départ

Anne 16/10/2015 09:23

joli texte dans lequel je me retrouve beaucoup. Il ne me reste qu´une grand mere, dont je ne suis pas tres proche. Elle n´a jamais vu mes enfants. Elle est en maison de retraite depuis longtemps a cause d´une demence vasculaire. Je ne ressens rien de particulier quand je pense a elle. Et pour moi aussi c´est trop glauque d´y amener mes enfants, j´aurais du le faire quand il etaient plus petites
Mon grand pere maternelle est mort il y a un peu plus d´un an, Je n´ai rien ressenti de particulier non plus, il etait tres agé malade depuis longtemps et finalement c´est un peu dans l´ordre des choses que nos grands parents nous quittent.
Et tu vois tu n´es pas la seule a ressentir ca.

madamezazaofmars 18/10/2015 21:20

Merci

mamanwhatelse 16/10/2015 00:15

c'est étrange, je n'ai été bouleversée par les décès autour de moi que de gens relativement lointain. Quand cela touche à ma famille, mes amis, je suis sèche, complètement tarie et rien ne sort. J'ai souvent eu honte, mais je suis comme ça....

madamezazaofmars 18/10/2015 21:20

Il n'y a pas a avoir honte

Lorelei 15/10/2015 21:54

je suis touchée en plein cœur par ton article
parce que ce midi, ma mère m'a appelée, la voix toute triste, en me disant qu'elle avait une mauvaise nouvelle, et là j'ai pensé au pire.
Et puis elle m'a dit que mon grand père était tombé sur la tête, qu'il était à l'hopital et que c'était assez grave.
Et ça m'a fait de la peine, mais je n'étais pas non plus au 36ème dessous.
Là, il est stable.
Mais je suis bien consciente qu'arrivera le jour où elle m'appelera pour m'annoncer qu'un de mes grands parents est parti, c'est la vie, et j'ai de la chance encore à mon âge d'avoir toujours mes 4 grands parents. Mais ça ne durera pas éternellement bien sûr.

bisous

madamezazaofmars 18/10/2015 21:21

Une grande chance oui

Barbara 15/10/2015 20:51

tu n'es pas monstrueuse du tout
et c'est bien mieux de ne pas faire semblant
tu es sincère avec toi et avec les autres c'est bien plus important
le manque la peine le soutien à tes parents tu les vis autrement c'est tout


bon courage et bisous

madamezazaofmars 18/10/2015 21:21

Merci

Ananala 15/10/2015 20:42

Je me reconnais dans certains de tes mots... et j'ai moi aussi un "problème" avec la mort, les enterrements... mais je crois que surtout on vit tous nos deuils de façon unique et personnelle... qui ne regarde que nous. :)

madamezazaofmars 18/10/2015 21:21

Oui ça reste tres personnel tout ça

Béatrice 15/10/2015 19:52

Des pensées, et de gros bisous !

madamezazaofmars 18/10/2015 21:21

Merci pour tes mots

script>