Les filles à la vanille, les gars au chocolat...

Les filles à la vanille, les gars au chocolat...

Je n'ai jamais eu de préférence quand au futur sexe de mes enfants quand j'étais enceinte.

Comme je l'ai dit à chaque fois, au risque de paraitre farfelue, tellement il faudrait absolument vouloir une fille ou un garçon, l'important pour moi c'était d'abord et c'était tout con, d'avoir eu la chance d'être enceinte parce que ce n'est pas donné à tout le monde et que le futur bébé soit en bonne santé.

Et même une fois mère, ma philosophie n'a pas trop changé. Je veux dire je sais bien que j'ai trois garçons, il n'y a aucun doute là dessus, mais avant de les voir comme tels, je me dis surtout que j'ai trois enfants.

C'est comme ça que je me vois en tant que mère en tout cas, maman de trois enfants, sans distinction de sexe. Avec chacun leur physique, leurs petites manies, leurs caractères. Et c'est tout ces petits rien qui font d'eux ce qu'ils sont et en aucun cas selon moi le fait qu'ils soient des garçons.

Je suis peut être complètement à côté de la plaque, mais je pense encore que si mes enfants sont comme ils sont ce n'est pas à cause de leur sexe mais d'un tas de facteurs comme l'éducation, le caractère, l'environnement dans lequel ils grandissent (n'est ce pas Twins and Us), mais aussi la place dans la fratrie. 0

L'empereur souffle, lève les yeux au ciel et est un peu désespérant parfois, pas parce que c'est un garçon selon moi mais parce qu'à 8 ans maintenant, voilà que les enfants se comportent déjà comme des pré adolescents et il n'a pas échappé au phénomène.

Le Mistouflon patouille dans l'eau, met les mains dans la terre, et court partout pas parce qu'il est un garçon mais un bébé de 18 mois.

Jajaja n'est pas une boule d'énergie qui crie beaucoup parfois parce qu'il est un garçon mais juste parce qu'il ne parle pas.

J'arrive au bout de deux semaines de vacances et même si il y a eu des moments ou j'ai pensé "vivement que l'école reprenne" ça s'est plutôt bien passé. Evidemment, il faut que je sois au taquet niveau balade, loisirs, occupation, mais pas parce que j'ai des fils,juste parce que j'ai des enfants.

Vous l'aurez compris les stéréotypes du genre les garçons sont plus agités que les filles, les " toi on te donnait une feuille et des crayons et on ne t'entendait plus " que ma mère me ressort parfois, et tous les petits trucs que je lis, les plaintes qu'on m'adresse quand au final je lâche que j'ai trois fils m'exaspère parce que ma vie avec mes enfants ne me parait pas plus difficile ou pas plus facile que celle de la voisine qui a deux filles. Tout simplement parce que comme je le disais plus haut je ne raisonne pas en terme de sexe ou de genre, mais juste d'enfants.

Moi même on m'a toujours dit que j'étais un garçon manqué, comme si jouer avec des petites voitures, aux cow boy et aux indiens, de faire des cabanes ou d'avoir une épée était réservé aux garons et peut être que ça vient de là. Je crois que même enfant je n'ai jamais compris cette compartimentation.

Alors comment comprendre qu'on puisse voir, je caricature, les petits garçons comme des bourrins qui grimpent partout, toujours un bâton ou un caillou à la main et les petites filles assise bien gentiment et riant en se cachant la bouche toutes jolies dans des petites robes blanches.

Et alors que je pensais à ça je crois qu'un de mes voisins m'a asséné le coup de grâce quand prenant Jajaja pour une fille, il s'est excusé et a rajouté " l'important c'est ce qu'il y a entre les jambes ".

Et là je me suis dis que la route était vraiment vraiment très longue...

Commenter cet article

Anais 12/05/2015 11:38

Bonjour,

J’ai eu la même réaction quand j’ai su que j’étais enceinte. Ce n’est que la santé de mon bébé qui m’importe. :)

MamanPirate 10/05/2015 22:37

Je découvre ton (je peux tutoyer? ^^) blog et je tombe sur cet article génial. J'ai bien fait de venir! ^^ Je suis maman d'un loulou de 16 mois et je suis entièrement d'accord avec toi, pour moi il n'y a pas de choses réservées uniquement aux garçons et d'autres uniquement aux filles, je trouve ça vraiment vieux jeu. Il y a quelques mois je passais à la caisse d'un magasin de jouets et la vendeuse me demande si la poupée corolle que je venais d'acheter était pour offrir et donc si elle faisait un paquet cadeau. "Non non pas la peine, c'est pour mon fils". Aie, qu'est ce que j'avais pas dis là.. Elle a tirée une gueule de 3 km de long l'air choquée que j'achète une poupée à mon fils. i elle savait qu'il en avait déjà 2 autres à la maison je crois qu'elle serait partie se pendre avec son ticket de caisse! :D

madamezazaofmars 10/05/2015 08:15

Tu auras remarquer que je ne m'étiquette pas non plus mais en vieillissant je fais de plus en plus attention a tout ça

Twins And Us 09/05/2015 22:56

La suite de notre débat twittesque de l'autre soir : je bondis comme toi à la réflexion du voisin. Bon, cela dit, je reste persuadée qu'il y a une part d'inné dans les comportements des êtres humains, qui est plus ou moins grande, et qui ensuite est façonnée, diluée, voire effacée, par notre environnement, notre éducation, nos repères, nos caractères, nos affinités etc. On peut gommer des différences, mais on est pas des clones les uns des autres non plus. Et je ne dis pas ça parce que je suis Maman de 2 filles qui peuvent se transformer en tornades tout simplement parce qu'elles sont pleine d'énergie, on est d'accord là dessus. Perso, je suis allée faire un sport qui il y a 30 ans était encore "confidentiel pour les filles" (le surf), je suis montée sur une moto, je sais changer la roue de ma voiture, et j'en passe. Parce que mon père, qui a 88 ans tout de même, estimait que je devais savoir me démerder pour presque tout dans la vie "sans homme". Bref, Mon tweet se référait à un aprem avec des copains de mes filles, et franchement, ce jour-là, les p'tits gars étaient au taquet. Par contre, je refuse de m'étiqueter "féministe", je suis juste moi. That's all -;)

Elysia 08/05/2015 17:33

Un billet de "féminisme quotidien" rafraichissant et intelligent, merci :)

madamezazaofmars 09/05/2015 21:26

Je prends ça comme un tres grand compliment, merci

Myzotte 08/05/2015 10:41

C'est un bel article.
Je pense tout comme toi, bien que moi, de part plein de trucs torturés dans ma tête, j'aurai été triste de ne pas avoir de fille. Pourtant ça ne m'empêche pas d'éduquer comme toi, sans me soucier si c'est une fille, un garçon dans la fratrie. Mon Pipou aime les cheveux longs, le vernis, les robes, le maquillage, les petits poneys et j'en passe, et quand on est en famille et qu'on lui dit "non tu ne peux pas avoir de vernis (ou maquillage, ou robe de princesse…) parce que tu es un petit garçon" je suis toujours obligée d'intervenir en expliquant que s'il veut il peut… quand je demande aux gens "mais vous avez peur de quoi si votre garçon met des jupes/robes/maquillage à 3 ans"… Ils se retrouvent souvent penauds et n'osent pas dire qu'en fait ils auraient la crainte qu'ils deviennent homosexuels !

madamezazaofmars 09/05/2015 21:27

C'est toujours la même crainte latente qui semble habiter l'esprit des gens, et c'est bien triste

Chantal 07/05/2015 23:12

Ton article me fait penser à un atelier à ma bibliothèque sur le sexisme dans la littérature enfantine. C'était effarant les stéréotypes, même dans ce domaine. On essaye de formater les enfants selon leur sexe.
Il me fait aussi souvenir à un petit garçon qui poussait un landau avec une poupée et qui c'était fait interpeller par un monsieur qui lui avait dit que c'était pour les filles. Et le garçon de répondre, je fais comme mon papa qui promène ma petite soeur. Il avait déjà tout compris et le monsieur c'est retrouvé tout penaud.
Comme tu dis, il y a encore beaucoup d'ouvrage pour faire cesser ces idées préconçues.

madamezazaofmars 09/05/2015 21:27

J'adore la replique du petit garçon

Lili et ses filles 07/05/2015 22:28

Je partage tout à fait ton point de vue. Ca m'exaspère quand on me dit que, comme j'ai deux filles, ça doit être plus cool.... (plus cool que quoi ? plus cool que deux garçons ??) J'ai deux tornades, deux petites filles énergiques et aventurières, avec leurs caractères, et ça m'énerve qu'on les ramène systématiquement à leur genre ... Bref, oui la route est longue ...

madamezazaofmars 09/05/2015 21:28

Et ça m'énerve tout autant

stephie 07/05/2015 20:55

Tu m'étonnes !! On est à des lieux des stéréotypes chez nous aussi, vu que le fiston préfère cueillir des fleurs que courir après un ballon...et que MissLili court plus vite qu'un rugbyman ;)

madamezazaofmars 09/05/2015 21:28

Mais oui il n'y a pas de regle mais ça a l'air dur a accepter pour plein de gens

Eve 07/05/2015 17:10

Très bien ton article, bisous ma belle

madamezazaofmars 09/05/2015 21:29

Merci ma belle et chapeau pour l'annviversaire Star Wars !

marjibk 07/05/2015 16:16

Hum sympa le voisin...
Pour notre part j'ai un garçon de 4 ans qui ne joue pas à la bagarre et dit à ses copains d'arrêter car ils vont se faire mal, qui est plutôt "sage", et écoute ce qu'on lui dit, est prudent même parfois un peu trop, et une petite fille de presque 19 mois (demain) qui est une pile électrique, monte sur tout ce qu'elle trouve, fonce dans le tas, ne réfléchis pas... 2 caractères complètement différents et qui finalement selon la croyance populaire ne vont pas avec leur genre...
Toutefois j'essaye d'être au maximum ouverte, en ne limitant pas les jeux de garçons aux garçons et les filles aux filles... (et les pages roses et bleues des catalogues m'exaspèrent)
Mon grand adore la Reine des Neiges, connait les chansons par cœur (en nous en filer mal a la tête), veut être une princesse... Difficile d'assumer les moqueries des copains, qui eux trouvent que c'est pour les filles!
Toutefois (et après j'arrête) dans notre société, tout du moins pour le regard que les gens portent, je crois qu'il est plus facile pour une petite fille de jouer aux voitures que pour un petit garçon de jouer aux barbies...

madamezazaofmars 09/05/2015 21:30

Je crois helas sur ta conclusion que tu as raison

Maristochat Bellemam 07/05/2015 15:34

Chez nous justement, c'est les garçons les plus calmes, enfin tout dépend lesquels et à quel moment... Ton article me parle car justement hier, la boulangère s'adresse à mon fils et lui di " et alors toi, tu es un petit garçon et tu as une poussette? Vous sa maman, vous en pensez quoi?".
Cela m'a profondément choquée et énervée..
La route est longue en effet...

madamezazaofmars 09/05/2015 21:30

Je comprends ton enervement

Mems 07/05/2015 15:20

Je partage totalement ton avis. Et comme ton empereur je leve souvent les yeux au ciel quand on m'assene un "ha ben c'est plus facile pour toi, tu as une fille". Facile pas facile peu importe. Mon enfant est elevee de la meme maniere que si elle etait un garçon, et je donne bcp d'energie dans ma façon de m'occuper d'elle. Il est peut etre juste la, le secret. Merci pour cet article que je m'empresse de partager.

madamezazaofmars 09/05/2015 21:30

Merci a toi pour ton commentaire

MissBrownie 07/05/2015 12:17

Haha Ton billet me rappelle comme je me suis fait reprendre sur FB parce que j'avais insinué que la vie était plus calme chez mes copines qui n'ont que des filles.
Je vois tout de même de grosses différences entre Chupa et ses frères, mais on m'a répondu que c'était la faute de ma façon d'éduquer. Je ne sais pas. Peut-être. Puis je ne suis pas toute seule à les éduquer et mon homme était le petit dernier après 3 soeurs, autant dire qu'il a eu une place de privilégié dans une éducation méditerranéenne.
Par contre, les différences, je les vois plus dans le caractère, pas dans les jeux. Je grimpais aux arbres et j'adorais ça,mon cousin aimait jouer aux barbies avec ma soeur et moi, il aimait se déguiser en fille. Dans le jeu, tout est mixte pour moi, dans les tâches ménagères aussi ;)

madamezazaofmars 09/05/2015 21:31

Je suis on ne peut plus d'accord avec toi pour les taches menageres ;-)

LMO 07/05/2015 11:47

Au top le voisin!!

madamezazaofmars 09/05/2015 21:31

A chaque fois que je le croise j'ai envie de lui crever les yeux

Laurence 07/05/2015 10:16

Merci pour cet article, ça fait vraiment plaisir à lire cette façon que tu as de pointer des évidences qui, manifestement, échappent encore à beaucoup tellement les gens ont l'air de se complaire dans les stéréoptypes.
Merci pour ce "féminisme du quotidien" :)

madamezazaofmars 09/05/2015 21:32

Merci, j'aime bien cette expression

Emma June 07/05/2015 10:12

Je suis d'accord sur le fait qu'on les aime pour ce qu'ils sont et que tout n'est pas lié au garçon/fille.
Par contre, je pense que le sexe est un des facteurs qui nous construit et je ne comprends pas trop pourquoi on se bat tant pour dire qu'il ne compte pour rien... Je pense qu'être un garçon ou une fille ne doit pas être limitatif mais cela est un des facteurs avec lequel il faut faire avec et qui peut nous influencer comme tous les autres :-)

madamezazaofmars 09/05/2015 21:32

Je ne dis pas qu'il compte pour tien mais qu'il ne determine pas tout

Barbara 07/05/2015 09:36

magnifique article
et décidemment on partage beaucoup d'avis et de références (les garçon à la vanille ;o) )


merci d'avoir pris le temps d'écrire ce billet qui ouvrira peut être des consciences

et je ne parle pas que du voisin (soupir!!)

madamezazaofmars 09/05/2015 21:32

Merci <3

Barbara 07/05/2015 09:37

garçonS

ils le valent bien !

ps se relire se relire et surtout regarder l'écran en tapant :o)

Selky 07/05/2015 09:29

Merveilleux ce voisin !!
Sinon je partage ton point de vue, ils sont comme ils devaient être, sont et c'est un tout....

madamezazaofmars 09/05/2015 21:33

Me parle pas du voisin ;-)

Lilicerise 07/05/2015 09:00

hi, hi, le voisin relou !!!

madamezazaofmars 09/05/2015 21:33

Hyper relou

script>