}
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

T'ar ta gueule à la récré

Publié par Madamezazaofmars sur 17 Mars 2015, 09:18am

Catégories : #Zozo et les minots

T'ar ta gueule à la récré

Voilà quelques matins que je laisse partir l'empereur à l'école avec le coeur moins léger, le sien comme le mien. A la base déjà, il n'y va pas la fleur au fusil cette année, parce qu'il trouve la maitresse sévère. C'est vrai que c'est la plus redoutée de toute l'école et qu'on pourrait presque retrouver à chaque veille de rentrée, des parents en train de faire des incantations autour d'un feu pour ne pas que leurs enfants tombent dans sa classe, mais avec Zozo, nous, on la trouve un peu dure certes, mais juste et très compétente. Mais ça n'est pas ça qui m'inquiète.

Ce qui me perturbe, c'est que mon fils est revenu déjà deux fois de l'école en me disant que certains de ses camarades, lui avaient dit qu'il était moche et bête.

Oui bien sur on a presque tous connu ça, des petits mots, des moqueries, on s'en est tous remis mais ça n'est pas si anodin finalement puisque je me souviens encore des "bouboule" et "castor" qu'on m'a asséné en primaire dans la cour de récréation. 30 ans apres ils sont toujours dans ma memoire0

Un peu avant les vacances, quand j'ai raconté sur Facebook une mésaventure de l'empereur a qui dans sa classe une petit fille avait refusé de lui donner une part de gâteau parce que je cite " elle ne l'aimait pas ", quelqu'un m'avait suggéré en commentaire que je n'avais moi même pas toujours du être tendre et que j'avais du me moquer, et mis des gens de côté sans vrai raison.. Je ne dis pas que je ne me suis jamais moqué de personne et que ça ne m'arrive pas encore, mais jamais il ne me serait venu à l'idée d'aller trouver quelqu'un et de lui balancer des méchanceté gratuites au visage ( un peu comme sur les blogs ou les réseaux sociaux en ce moment ou du venin se déverse sans qu'on ait rien demandé à personne)

Alors quand hier il m'en a reparlé entre les devoirs et le goûter, j'avoue que j'ai eu du mal à trouver les bons mots. Ou du moins je ne sais pas si c'était les bons. Je lui ai expliqué qu'il y aura toujours des gens comme ceux là, que tout le monde ne peut pas nous aimer et que nous non plus on ne peut pas aimer tout le monde et que le mieux à faire c'est de les ignorer. Qu'il n'a pas à changer pour eux, qu'il doit rester lui même, et tant pis si ça ne convient pas à certains. Lui sait très bien ce qu'il vaut, nous aussi, et tout ceux qui l'aime également.

A dire vrai ça n'a pas l'air de le toucher plus que ça, du moins pas plus de cinq minutes, mais comme il m'en a parlé hier soir et ce matin aussi, je vois bien que ça le travaille et qu'il n'en a pas rien à faire.

Et moi je n'arrive pas à prendre ça à la légère, genre ce sont des trucs de gamins, ça leur passera, et je crois que j'ai raison, pas dans la société actuelle, pas avec tout ce qui se passe dans les écoles et les cours de récré de nos jours.

Alors si ça continue, je compte bien agir, passer pour la mère casse bonbon, celle qui donne trop d'importances à des broutilles, qui devrait savoir que ça passe pourtant puisqu' elle a été élève, celle qui a des enfants qui ne rentrent pas dans le moule et qui s'étonne après, mais je m'en moque.

Si mon fils va à l'école, c'est pour apprendre, c'est pour grandir, c'est pour un tas de bonnes raisons, mais surement pas pour en revenir triste ou malheureux.

Je ne veux pas qu'il baisse la tête ou courbe l'échine. Je veux qu'il soit fier de lui et de ce qu'il est, et je ne veux surtout pas qu'il change. J'ai envie qu'il reste lui même, avec ses qualités et ses défauts.

En attendant midi, je respire bien fort et je me dis que tout va aller bien mais je n'y pense pas moins

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

C
Je rejoins l'avis des instits étant instit moi-même.<br /> N'hésitez pas à aller en parler à la maîtresse car votre enfant sentira qu'il est soutenu. Même si au final il ne se passe rien d'extraordinaire, c'est un geste fort.<br /> En classe, on fait souvent des rappels, des débats quand il y a des incivilités parce qu'ils connaissent les règles mais parfois, on les aide à réfléchir sur les émotions que cela provoque.<br /> Mettre des mots dessus, avec votre enfant, c'est très bien. <br /> Courage et j'espère que cela va s'arrêter.
Répondre
B
tant mieux
M
J'ai suivi vos nombreux conseils et ça va beaucoup mieux apparement
E
Comme je te comprend!! je suis aussi la maman qui prend les " broutilles" que vivent ses enfants au sérieux, parce que même si elle paraissent anodines, ça leur fait mal et je ne veux pas que mes enfants aient mal. Ils sont souvent cruels entre eux, ma fille en a fait les frais lundi, et je n'ai pas fais la sourde oreille, j'ai été voir la maîtresse pour lui dire que ma fille était triste à cause d'une histoire d'enfant. J'ai apprécié que la maîtresse ait pris l'histoire au sérieux et qu'elle ait compris que cela pouvait être bien plus blessant qu'il n'y paraissait et elle a réglé le conflit ( ou du moins fait au mieux). Non, il n'y a pas de petites histoires pour nos enfants et je ne peux pas la laisser avoir du chagrin sans réagir.
Répondre
M
J'aime bien quand le maitre ou la maitresse est sur la même longueur d'ondes. C'est rassurant pour nous parents mais surtout pour les enfants
J
Je suis bien triste de te lire mais j ai un opinion un peu different et j espere ne pas faire polemique. J ai grandi dans une famille pas dans la norme. Chez mes parents pas de tele, pas de grande marque de vetement, tous vetements devait etre recycler au plus jeune donc pas de rose, ni de robe car ca partait pour mon frere, coup de cheveux facile a entretenir donc toute courte....c est bete car enfant ces diferences mon bcp fait soufrir meme si a cote j avais une belle vie et des parents globes troteur donc a chaque vacances on partait loin decouvrir de nouveau pays. Mois je voulais des robes, du rose, regarder les dessins annimees japonnais et partir en vacances a Port Bacares!! <br /> Il m aurrra fallu grandir et mon adolecsence pour me rendre compte que partir a l autre bout du monde en vacances c etait extrahordinaire, puis mon frere et moi avont fait nos vies avec des etrangers dans des pays etrangers (je vis a Londres mariee a un Peruvien!) <br /> En tant que maman je suis tres differente et je souhaite que mes enfants rentrent dans le moule, qu il soit un peu comme les autres, il veut un tshirt lego je lui n trouve un, je mets les hola pout certaines choses comme les jeux video que je deteste mais sans les interdires....j ai trop souffert enfants d etre differente....je souhaite que mes enfants ne soit pas comme moi la risser de la court de recre! <br /> Apres en Angleterre ce sont des probleme pris tres au serieux par l ecole donc je sais que si il y a un soussi, une solution serra tres vite trouver.
Répondre
M
Pas de polémique du tout , au contraire, merci pour ce commentaire
W
aie pas évident.. on se sent impuissant c'est sans doute le pire... en espérant que ça passe!!
Répondre
M
Heureusement c'est passé
P
L'école, la bête noire de mon fils, et l'angoisse tous les matins. J'ai écris un petit billet très court là dessus la semaine dernière parce que même par écrit, c'est difficile à évoquer.<br /> Alors non, je ne crois pas que ça soit des broutilles, l'école, c'est beaucoup de leur vie...
Répondre
M
Oui, comme nous avec notre travail
L
ho ça me rappelle le billet de mon blog sur la méchanceté des enfants à l'école.
Répondre
M
Ca fait vraiment peur
S
En tant que maîtresse, je me permets de te conseiller d'aller absolument voir la maîtresse !<br /> Il y a deux problèmes de suite là et s'il t'en a parlé plusieurs fois, ceux qu'il te demande de l'aide… Ta première réaction a été parfaite mais vraiment si tu peux rencontrer la maîtresse et si possible AVEC TON MARI les choses s'arrangeront d'autant plus vite.<br /> Evidemment, n'y vas pas agressive, prête à régler tes comptes et sûre que ton enfant lui n'a rien fait (même si moi je suis sûre qu'il n'a rien fait ;) ) mais plutôt pour faire un point sur ses apprentissages, ses relations avec les autres, sa motivation etc car tu t'inquiètes de cette mise à l'écart lors d'un moment de partage et des mots qui l'ont blessé.<br /> Surtout n'oublie pas que les maîtresses ne voient malheureusement pas tout et surtout que certains sont très malins et réussissent toujours à faire leurs coups en douce… tant qu'ils se sentent "impunis" (l'objectif est plutôt qu'une discussion s'ensuive ou que la maîtresse soit particulièrement vigilante, pas une punition bête et méchante…) ils continueront.<br /> Je pense que l'enseignante préfèrera être au courant de ce genre de choses pour ne pas que ça empire et elle pourra aussi te donner des conseils ou décider de lire un livre avec sa classe qui traite du sujet, travailler en instruction civique...<br /> En tout cas, les mots sont terribles à entendre mais l'histoire de la part de gâteau me semble inadmissible !!!!!!! Les anniversaires sont des moments attendus avec tant d'impatience par les enfants, ce que cet enfant a fait doit vraiment donner lieu à une discussion dans cette classe : réussir à priver un camarade de gâteau d'anniversaire au nez et à la barbe de l'instit : quelle victoire ! <br /> Franchement, préviens l'instit lors d'un rendez-vous programmé (pas entre deux portes à la sortie….) vous ne passerez pas du tout pour des relous mais pour des parents investis dans la scolarité de leur enfant.<br /> Bon courage !!
Répondre
M
Merci pour ce commentaire, on a suivi tes conseils
B
en tant qu'instit j'approuve et je confirme !
C
En as tu parlé à la maîtresse ?<br /> Cela me semble la chose à faire. Elle pourra peut-être intervenir en classe sur la tolérance, organiser un débat ou au moins susciter la discussion.<br /> Parfois, ça suffit pour désamorcer les tensions entre les élèves.
Répondre
M
Ca a suffit et j'en suis contente
L
Tu as bien raison de rester vigilante !!! Même si cela peut parfois passer pour des "broutilles" aux yeux des adultes, les enfants sont généralement plus sensible que nous et on plus de mal à prendre les choses avec du recul et donc il faut rester à leur écoute et les aider !!!<br /> J'espère que les choses s'arrangeront vite !!!
Répondre
M
Surtout mon fils, hypersensible. Mais ça s'est arrangé
L
Les enfants peuvent être blessants et malheureusement vexants, j'espère pour ton fils et toi que cela ne durera pas, si cela m'arrivait j'irais voir l'équipe des enseignants, parce qu'un soucis comme ceui la peut donner a ton enfant une mauvaise image de l'école, du monde qui l'entoure, je préfère en général apaiser les conflits en discutant.J'espère que cela va vite s'arranger!
Répondre
M
Ca n'a pas duré heureusement
B
non je ne pense pas que tu passes pour la "mère casse bonbon " ;attentive ,à l'écoute oui <br /> et si je pense que tu as trouvé les bons mots <br /> déjà tu étais là <br /> tu lui as répondu tu n'as pas éludé <br /> ensuite non ce ne sont pas des broutilles <br /> c'est déjà bien qu'il ait osé qu'il t'en ai parlé <br /> <br /> c'est déjà un grand pas <br /> sa force et une marque de confiance<br /> <br /> tu as été là et à l'écoute et en effet si ça perdure il faut agir ne serait que vis à vis de lui <br /> <br /> cette instit - peut être sévère mais juste et compétente comme tu le dis - peut être solliciter un rdv pour en parler voir son ressenti ?<br /> <br /> bon courage à tous les 2 (3 avec ton mari ) et pardon mal de crane+++ donc j'ai du mal à répondre aussi là mais je ne voulais pas lire et laisser passer
Répondre
M
Merci pour tes commentaires toujours rassurant et qui donne confiance
M
Je ne crois pas que cela soit des broutilles et qu'il ne faille pas y prêter attention, bien au contraire.<br /> Ce qui est bien tout de même c'est qu'il t'en parle!<br /> Je ne sais pas comment je réagirai quand j'y serai confrontée... <br /> Bon courage
Répondre
M
Oui je le pousse au maximum au dialogue
P
Comme je te comprends, c'est dur et on se sent démuni. A ma Pouillette j'ai expliqué qu'on n'aimait pas tout le monde et que certains le montrent plus que d'autres, qu'on pouvait répondre que ne pas s'aimer ne devait pas empêcher d'être poli et respectueux des autres. Je ne sais pas si ça l'a aidée mais je ne savais pas quoi dire d'autre.
Répondre
M
Je ne savais pas quoi dire d'autre non plus
L
Tu sais quoi, je crois que tu as raison. Je crois que ce n'est pas des broutilles et que malgré tout ce qu'on peut en dire (mère casse couille, mère poule...) nous devons, en tant qu'adulte, ecouter et réagir face aux maux des enfants. Je comprend tellement tes doutes mais tu es complètement dans le juste à mon avis. Bonne journée zaza!
Répondre
M
Merci, je crois que quand il s'agit de mes enfants, j'en viens a me moquer de ce qu'on va penser de moi
S
Tu as raison de t'en soucier et de ne pas prendre tout ça à la légère. Surtout s'il t'en reparle c'est qu'en effet ça l'affecte. Je serais comme toi et ferais ma mère relou s'il le faut, maîtresse ou petit copain entre 4 nyeux, pour savoir si y'a un pbm quelque part. <br /> Minimi a bcp de mal avec ses relations copinesques aussi. Surtout avec un certain groupe de petites filles avec qui elle se chamaillait outre mesure, enfin surtout une... elle en pleurait tous les soirs... J'ai demandé à la maîtresse de les "séparer" de groupe de travail et demandé à ce qu'elles ne soient pas dans la même classe l'année suivante. Et je lui ai dit d'aller jouer avec d'autres. Que moi les personnes qui disent ce genre de choses ou embêtent, ça me donnait pas envie de jouer avec eux... C'est dur dur...
Répondre
M
Depuis qu'il a changé de place ça se passe mieux et je pense que tu as eu la réaction appropriée
M
J'ai toujours du mal à savoir quelle importance donner aux histoires d'école. Les enfants sont méchants entre eux. <br /> Chupa m'a déjà dit plusieurs fois avoir été vexée parce qu'on lui avait dit qu'elle était bête ou "con". Les p'tits mots méchants sortent facilement de la bouche des enfants et les miens doivent certainement dire des choses moches à d'autres également. Chupa n'est pas un modèle de tact, elle peut blesser sans s'en rendre compte aussi.<br /> C'est difficile de savoir quand intervenir.<br /> Pour Chupa, nous étions intervenus, mais il y avait un vrai harcèlement. Son CP a été gâché avec cette histoire.<br /> Bref, ton fils est beau et intelligent, ce que les autres disent ne doit pas l'atteindre. Il faut tenter d'être au dessus de ces vilaines paroles même si ce n'est pas simple.
Répondre
M
Heureusement qu'il oublie vite t passe rapidement a autre chose, mais je ne relache pas ma vigilance
L
Absolument d'accord avec toi, il ne faut pas banaliser ni même baisser les bras devant ces petites violences quotidiennes. La tolérance, ça s'apprend. On peut être "moche" (= bien souvent différent dans la tête des enfants), sans que cela te soit jeté à la figure de manière haineuse, et on peut même être "bête" sans que cela justifie de mots violents et agressifs. Enfin, bref, moi j'essaye d'apprendre à mes enfants qu'un enfant qu'ils trouvent bête ou moche ne mérite pas qu'on lui en veuille pour ça ... Je sais pas si c'est bien claire, mais je trouve qu'on a un rôle important en tant que parent, pour apprendre la différence à nos enfants. La différence fait peur, et il ne faut surtout pas accepter ni laisser passer. Je ne sais pas non plus si j'arriverais à trouver les bons mots pour rassurer mes filles si cela leur arrivait (et comme tu dis, il y a de fortes chances pour que cela finisse par leur arriver :/)
Répondre
M
Mon fils n'a jamais été vraiment comme les autres mais moi j'aime sa singularité et je lui dis toujours d'en être fier
A
Je suis d'accord avec toi, ce n'est pas rien. Ton fils en souffre, comment fermer les yeux là-dessus ? Et tes souvenirs (comme les nôtres) prouvent bien que ces mots restent définitivement ancrés. Je te mets le lien vers un billet qui m'a interpellé et qui pourrait t'aider à trouver les mots à ton fils : http://blog.scommc.fr/savoir-se-defendre-petites-agaceries-quotidiennes-a-lecole/
Répondre
M
Merci pour le lien
C
Tu as la bonne attitude en restant vigilante et sans en faire des caisses. Si ton loulou t'en reparle, essaye de rencontrer la maitresse pour avoir son point de vue et si elle a remarqué quelque chose. Rhalala ce n'est pas simple, j'espère que tout s'arrangera vite Bon courage
Répondre
M
Merci beaucoup, ça s'est arrangé
M
C'est pas du tout évident je trouve. Moi par exemple j'aimerais que mes enfants restent gentils et doux mais aussi qu'ils puissent être forts et savoir se défendre. Et ben c'est pas toujours compatible!!
Répondre
M
Non c'est pas facile
D
Je te conseillerai quand même d'en glisser un petit mot à la maitresse, sans en faire des tonnes mais juste lui dire qu'il y a un petit mal être chez ton fils à cause de quelques remarques pour qu'elle reste bien attentive, de façon à éviter que ça s'aggrave!
Répondre
M
C'est ce que j'ai fait merci
E
C'est dingue comme les enfants sont méchants entre eux! Pour ma part, je découvre que ça commence dès la première année de maternelle...à chaque fois ça me bouleverse parce que moi aussi j'y porte beaucoup d'importance...
Répondre
M
Oui c'est fou comme même tout petits ils sont durs entrre eux
M
Je suis comme vous, je ne supporte pas que ma fille aille à reculons à l'école....mais il faut faire avec les enfants des autres (lol) et leurs défauts...A mon avis il faut surveiller de loin (et d'un peu près aussi) qu'il ne soit pas harcelé (il est en plein dans l'âge) et si cela vous tracasse, parlez-en à la maîtresse qu'elle fasse un petit "cours" dessus (c'est en plein dans les tuyaux de l'Education Nationale!! ).....sinon je trouve ce que vous lui dites très formateur..la vie n'est pas toujours sympa, mais pas question non plus de se laisser faire.....moi je le trouve trop mimi ce grand!!!! Et m'étonnerait qu'il soit bête lui! Très gentil sans doute.....;-)
Répondre
M
Merci Marion
A
Pas évident, quand ma cadette entrée en maternelle un an plus tôt me dit que Gabriel l'étrangle...je n'en mène pas large non plus...Resultat je l'ai autorisée à frapper de toutes ses forces s'il essayait de recommencer..Je sais que ce n'est pas la solution idéale mais je n'ai pas trouvé d'autres idées...PS oui j'ai vu la maman et non le dialogue ne semble pas possible ;-)
Répondre
M
Mais c'est terrible comme histoire ! <br /> Comment ça se passe aujourd'hui ?
M
L'avez-vous dit à la maîtresse? S'il l'étrangle il faut absolument en faire part aux adultes référents de l'école pour qu'ils lui expliquent que ce n'est absolument pas autorisé, très dangereux, etc.....;-)
V
Je trouve que tu as su trouver les bons mots pour lui parler et lui expliquer que l'on doit être fier de qui on est.<br /> Difficile de prendre le recul nécessaire avec nos enfants pour qu'ils arrivent à s'épanouir dans leur cour d'école.<br /> Des bises à tous les deux.
Répondre
M
Oui on est les mieux et les plus mal placés a la fois
S
je suis tout a fais d'accord avec toi !! malgres que les enfants sont mechants entre eux , ca ne merite pas que ton fils rendre en se posant des question ou en etant malheureux !!<br /> e tout cas fonce si y a encore quoi que ce soit !! des bisousss
Répondre
M
Merci !