Laisser s'effacer son corps de mère

Laisser s'effacer son corps de mère

Bébé, j'étais déjà toute ronde. La décence veut que les gens pour faire comprendre ça à tes parents ( je le sais pour l'avoir vécu avec Jajaja) aiment à répéter que tu as des bonnes joues.

A l'enfance, puis à l'adolescence, je suis restée costaud comme on dit par ici et pus l'année du BAC j'ai tout perdu. Et de 18 à 30 ans je n'ai plus jamais dépassé la barre des 54 kilos.

Et puis quand je suis devenue maman, une , deux puis trois fois, les kilos se sont accrochés, j'ai vieilli et j'ai eu de plus en plus de mal à retrouver mon corps d'avant. Certaines y arrivent très vite mais on est pas toutes égales niveau rondeur des hanches, petits ou gros bourrelets au ventre, loi de gravitation de la poitrine.

Après ma dernière grossesse donc, après une prise de poids de 22 kilos, et une perte naturelle de 11 d'entre eux, ce qui est plutôt bien, je ne me suis pas sentie mal tout de suite. Pas tous les jours en tout cas, ça dépendait beaucoup de ma façon de m'habiller ou que les autres avaient de me regarder.

Je ne peux pas compter sur Zozo pour avoir un déclic, il me trouve jolie que j'ai 10 kilos de plus ou de moins.

Et en hiver c'est toujours plus facile de se sentir a son avantage, on peut se camoufler, cacher son corps, seul mon visage trahit tout ça avec un double menton et des petites joues de hamster.

Alors je n'aime pas tout intellectualiser comme on n'a de cesse de le faire sur les réseaux sociaux mais je me suis dit que cette non perte de poids, ses kilos en trop c'était comme un bouclier, une protection contre le monde extérieur, contre les autres,un message visible leur disant " surtout ne vous approchez pas". Pas seulement aux hommes parce que je ne me fais jamais draguer, mais à tout le monde.

Des kilos protecteurs avec lesquels je m'étais forgé une identité, celle de la mère de famille qui avait des kilos en trop parce que quand même elle a eu trois enfants et que je pensais que c'était ma nouvelle identité.

Difficile de perdre des kilos et de devenir une nouvelle personne qu'on ne reconnait pas. Sauf que ce n'est pas une nouvelle personne mais juste soi souvent qu'on veut retrouver.

Et puis ce corps de mère je le sais, je veux le garder aussi, pour me raccrocher à cette idée, à cette envie que j'ai chaque jour d'avoir un dernier enfant. Redevenir mince et ne plus jamais connaître cette sensation de ventre rond, de plénitude, me fait vraiment peur.

Néanmoins, une petite voix en moi m'a poussé à oublier mes craintes et à commencer un régime et même si je suis ravie de voir l'aiguille de ma balance baisser, et baisser encore, alors que je pensais le détester, je garde une certaine tendresse pour ce corps de mère qu' j'espère un jour retrouver.

Commenter cet article

fairydesfolies 27/02/2015 07:46

Holalala comme ce sont des mots que j'aurais pu dire!
Comme ton texte résonne en moi, ça me fait essuyer mes yeux, ce trouble du corps de mère, cet appel à la maternité par delà les rondeurs est tellement ... fort et émouvant ...

Je ne me suis jamais sentie aussi femme qu'en étant mère, je ne me suis jamais aussi séduisante qu'avec mes nombreux (on parle de plus de 30) kilos en trop (en trop pour qui finallement ?) je cumulais plus de conquête au delà des 100 qu'en dessous des 80 ! Et je n'ai jamais si peu fait l'amour de ma vie que les années où je passais mes fesses dans un 42...

Et pourtant aujourd'hui je perds ces kilos, doucement, sereinement, sans trop les intellectualiser, sans trop y penser mais en comptant mes points quand même ... parce que je ne serais plus enceinte, parce que je veux tourner la page du cahier de la grossesse, parce que j'ai envie de passer à autre chose, que j'ai passé 10 ans à harmoniser mes rondeurs pour être une parfaite muse pour Jeanne Lorioz et que je n'ai plus envie de ça.

Aujourd'hui j'ai envie de croire que j'ai la maturité nécessaire pour me sentir femme, me sentir feminine et me sentir séduisante sans ces kilos qui pèsent sur ma santé (oui parce que obésité morbide, quand même ...)

La femme, ronde, la femme pulpeuse, ce pouvoir d'attirer les regards bienveillants "oui mais tu as eu 3 enfants" mais qui dissimule parfois, comme tu le dis, de terribles souffrances ...

Un bouclier qui pèse lourd, mais qu'on peut poser de temps en temps.

Plein de baisers, bon courage dans ce parcours qui s'offre à toi et bonne chance.

Madamezazaofmars 28/02/2015 21:37

Merci pour ce commentaire sincère, franc et très touchant

julesetmoa 26/02/2015 22:18

J'ai toujours perdu mes kilos après mes 2 premières grossesses (20 pour chacune) mais mon corps est resté marqué, comme pour montrer que j'avais pris en maturité.
Le rapport avec notre corps est tellement ambigu. Le plus important est de se sentir bien dans sa tête, et forcément dans son corps, quelqu'il soit

Madamezazaofmars 28/02/2015 21:31

Voilà etre en harmonie avec soi meme c'est la clé

Farfalline Créatiions 26/02/2015 18:37

Merci pour ce beau témoignage.

Pacotille 26/02/2015 16:42

J'attend mon 3ème et j'ai l'impression que pour moi c'est l'inverse, autant je n'étais pas pressée de perdre les kilos en + après les 2 premiers, autant là, comme mon Cromagnon n'en veut pas de 4ème, j'ai l'impression qu'il faudra vite que je perde ces kilos pour m'aider à tourner la page des grossesses.... Ah les femmes et leur corps...!

Madamezazaofmars 28/02/2015 21:31

Et moi je n'arrive pas à m'y résoudre

MissBrownie 26/02/2015 14:54

Avant Chichi, ce n'est pas derrière les kilos que je me cachais mais derrière mon emploi. Je ne voulais pas chercher ailleurs parce que je voulais faire un autre bébé avant. Toi, c'est un peu pareil, tu ne veux pas perdre tes kilos car tu veux un autre bébé avant ;)
Après l'allaitement de Chichi, j'ai pris quelques kilos, mais je me dis que j'ai eu 3 enfants, que je vais avoir 35 ans, que malgré tout, je garde un IMC "normal" et ces kilos me permettent 1 pause cappucino quotidienne que je n'ai pas envie de supprimer ;)

Madamezazaofmars 28/02/2015 21:30

Et dès que j'ai atteint le poids souhaite je vous rejoins pour les pauses gourmandes

Madamezazaofmars 28/02/2015 21:30

Quand je t'ai vu à Paris je t'ai trouvé superbe.

Pacotille 26/02/2015 16:46

ah ah ah ! Ici c'est ma pause gourmande thé quotidienne pendant la sieste de ma fille que je chéris...Je crois que j'y pense dès le réveil !

bernadette 26/02/2015 12:47

Bonjour !

J'ai toujours mes kilos de grossesse et je n'arrive pas ou bien j'ai peur de les perdre ? Très bonne question ! En secret, je rêve d'un petit dernier mais ce ne serait pas raisonnable ! Niveau santé je mettrais ma vie en danger. Alors je me raccroche à mes filles 7 et 3 ans. Je les câline, leur fait des bisous. Quand ma derniere s'endort dans mes bras, je la serre tout contre moi et je la respire ... je les aime tellement !
Passes une belle journée !

Madamezazaofmars 28/02/2015 21:27

C'est beau et touchant ce que tu écris

maman est occupée 26/02/2015 12:21

Je remercie mère fatigue qui m'a bien aidée à fondre après mes grossesses !

Madamezazaofmars 28/02/2015 21:27

La fatigue moi m'a fait grossir au contraire

Lucky Sophie 26/02/2015 11:49

très touchant ! <3 et bravo pour l'aiguille qui baisse...

Madamezazaofmars 28/02/2015 21:26

Merci Sophie

Saperlipiplette 26/02/2015 11:49

Je me suis aussi mise au régime. Plus de 2 ans après la naissance de mon fils. Difficile de trouver la motivation mais je me suis enfin lancée. Bon courage à toi car ce n'est pas facile tous les jours

Madamezazaofmars 28/02/2015 21:26

Pas facile du tout et fatiguant. Bon courage a toi aussi

Estelle et ses poussières 26/02/2015 09:30

On a toutes des sentiments ambigus envers notre corps, j'ai perdu très vite mes kilos pris après la grossesse au point d'être plus mince après que avant. D'un côté, c'était super de retrouver la ligne si vite et d'un autre, je ne me reconnaissais pas dans ce corps qui ne ressemblait pas à l'idée que je me faisais de celui d'une maman mais à celui d'une jeune fille (et que je n'avais pas plus jeune car j'était plutôt ronde à ce moment-là). Et lorsque j'ai arrêté l'allaitement aux dix huit mois de ma fille, j'ai perdu tout ce qu'il me restait des rondeurs liées à l'enfantement et j'en ai les larmes aux yeux rien que d'en parler...

Madamezazaofmars 28/02/2015 21:26

Arrête parce que la c'est moi qui vais avoir la larmichette

script>