Cesar ou les premières secondes de vie

Quand j'ai découvert cette série de photos hier soir, je les ai trouvé très belles et en même temps peut être dure à regarder pour certains mais je crois que je ne pouvais pas ne pas les partager ici.

Ces photos, c'est l'oeuvre de Christian Berthelot, photographe de théâtre mais ayant aussi quelques projets photo à son actif.

L'idée du dernier en date découle d' un reportage photographique sur le métier d'accoucheur en bloc opératoire qui a finit de manière artistique par les portraits d'enfants seulement quelques secondes après leurs naissances par césarienne.

C'est après la naissance de son premier fils par césarienne justement et la rencontre avec Jean-Francois Morienval, obstétricien à l'hôpital où son fils est né, qu'est né l'idée d'une série de photo sur le monde de l'obstétrique et plus particulièrement celui des naissances par césarienne. Mais attention il ne s'agit en rien de photojournalisme.

Le résultat, ce sont des photos d'une force extraordinaire, belles, fortes, douces, dérangeantes, vraies, simples, authentiques.

On est loin des clichés de bébés bien propres et bien roses mais la réalité est là. La question est de savoir si on veut bien la voir ou pas. Mais je crois que c'est Christain Berthelot qui en parle le mieux et qui explique très bien ses intentions en réalisant de telles images.

"Ce projet est né d’une réalité : la naissance de mon premier enfant ! Elle s’est déroulée dans l’urgence et l’intervention chirurgicale qui a eu lieu se devait de le sauver lui, et, sa mère. Quand je l’ai vu pour la première fois, il était ensanglanté, recouvert de cette substance blanchâtre appelé vernix, tel quel, il était comme un guerrier qui vient de gagner sa première bataille, comme un ange sorti des ténèbres. Quel bonheur de l’entendre crier.

La naissance par césarienne se déroule au bloc opératoire où tout commence par une incision. Entre le moment où l’enfant est arraché du ventre de sa mère et celui où il part pour ses premiers soins, il ne s’écoule pas plus d’une minute. Dans cet espace de temps tout est possible ! C’est un instant unique, décisif et magique ! Pour moi cet instant se manifeste par cette seconde, ce centième de seconde photographique, où l’enfant, Être Humain primitif, pas encore « bébé », s’exprime pour la première fois. Si certains semblent apaisés, d’autres hurlent et gesticulent, d’autres ne paraissent pas encore appartenir au monde des vivants. Mais ce qui est sûr, c’est qu’ils sont tous parvenus au terme de cette première étape.

Loin des clichés et des banalités, je souhaitais nous montrer tel que nous sommes quand nous naissons. Et peut importe, qu’il s’agisse d’un accouchement par césarienne ou par voix naturelle, tout le monde nait nu, dans le sang les larmes et autres liquides organiques."

La série Cesar, ce sont des photos toutes prises entre les 3 et 18 premières secondes de vie. Des nouveaux nés tantôt en train de crier, pleurer, bouger ou au contraire être très calmes.

Personnellement elles m'impressionnent toutes et je les trouve exceptionnelles. La manière dont elles ont été prise, l'angle, la lumière, et surtout encore une fois la puissance qui se dégage de ces petits êtres qui viennent à peine d'avoir un premier souffle.

Je ne trouve pas ça sale, ni répugnant, j'y vois juste la force de la vie., et puis il s'agit bien là de la réalité de la naissance, tout simplement.

Et c'est ainsi quarante enfants qui ont été photographié, leurs mamans étant toutes consentantes et ayant toutes reçus une copie de la photographie de leur bébé.

Pourquoi j'ai hésité à relayer ce projet que je sais qu'il est dérangeant pour certains et Berthelot lui même le dit «Je sais qu’il y a des gens qui réagissent très mal, qui trouvent ça répugnant. Ils me disent que je n’ai pas le droit de montrer des enfants en sang, certain m’ont même dit que ça n’est pas réel, que ça n’est pas vrai. C’est absurde, les enfants ne naissent pas dans les choux ou les roses. Et il y en a qui sont fascinés, je leur donne la possibilité d’observer en détail la violence d’une naissance, mais il y a aussi des personnes comme ma femme, qui m’ont encouragé à faire ce travail, parce que c’est beau la naissance» Et je suis d'accord avec lui, c'est beau une naissance, dans son entièreté, dans sa globalité.

Alors voilà quelques unes de ces photos que les parisiens auront peut être la chance de voir en vrai au Festival Circulation, le festival de la jeune photographie europeenne.

Ciquez pour agrandir les images

CAESAR #9. Maël, né le 13 décembre 2013 à 16h52. 2,8 kg. 18 secondes d'existence.

CAESAR #9. Maël, né le 13 décembre 2013 à 16h52. 2,8 kg. 18 secondes d'existence.

CAESAR #19. Romane, née le 20 mai 2014 à 10h51. 2,935 kg. Agée de 8 secondes.

CAESAR #19. Romane, née le 20 mai 2014 à 10h51. 2,935 kg. Agée de 8 secondes.

CAESAR #15. Leanne, née le 8 avril 2014 à 8h31. 1,745 kg. Âgée de 13 secondes.

CAESAR #15. Leanne, née le 8 avril 2014 à 8h31. 1,745 kg. Âgée de 13 secondes.

 CAESAR #4. Louann, née le 12 avril 2013 à 8h40. 3,574 kg. Agée de 14 secondes.

CAESAR #4. Louann, née le 12 avril 2013 à 8h40. 3,574 kg. Agée de 14 secondes.

CAESAR #2. Liza, née le 26 février 2013 à 8h45. 3,2 kg. Agée de 3 secondes.

CAESAR #2. Liza, née le 26 février 2013 à 8h45. 3,2 kg. Agée de 3 secondes.

 CAESAR #13. Kévin, né le 27 décembre 2013 à 10h36. 4,366 kg. Agé de 13 secondes.

CAESAR #13. Kévin, né le 27 décembre 2013 à 10h36. 4,366 kg. Agé de 13 secondes.

CAESAR #10. Steven, né le 21 décembre 2013 à 16h31. 2,425 kg. Agé de 15 secondes.

CAESAR #10. Steven, né le 21 décembre 2013 à 16h31. 2,425 kg. Agé de 15 secondes.

CAESAR #11. Lize, né le 24 décembre 2013 à 8h49. 3,574 kg. Agé de 9 secondes.

CAESAR #11. Lize, né le 24 décembre 2013 à 8h49. 3,574 kg. Agé de 9 secondes.

Crédit photos : Christian Berthelot

Commenter cet article

flore 13/02/2015 10:51

La magie de la vie à l'état pur, merci d'avoir partagé ces superbes clichés.

Madamezazaofmars 14/02/2015 21:21

Merci à toi pour ton commentaire

La Mère Joie 13/02/2015 09:01

Ca me met les larmes aux yeux. Parce que pour la 1ère fois j'ai vu mon enfant sortir comme ça de mon ventre (avec moins de sang) et c'est la plus belle vue, le plus grand moment d'émotion que j'aie jamais eus.

Madamezazaofmars 14/02/2015 21:21

Ca a du être tellement fort

Amélie 12/02/2015 08:51

Quelles magnifiques photos. Toujours aussi émue de voir de si beaux petits bébés.
C'est superbe

Madamezazaofmars 14/02/2015 21:21

Je trouve aussi

madeleine 11/02/2015 03:36

ça m'émeut et me rappelle la naissance de ma fille par césarienne! J'ai adoré ce 1er moment

Madamezazaofmars 14/02/2015 21:20

Ça doit être tellement émouvant

Mamafunky 10/02/2015 18:41

ces photos sont magnifiques ! Ayant eu un accouchement par cesarienne pr ma fille ca me plait de voir ce genre de cliches. De voir a quoi ma fille a ressemblé a quelques secondes de vie

Madamezazaofmars 14/02/2015 21:20

Barbara 10/02/2015 16:18

exceptionnelles oui !
merci quelle force dans ces photos

Madamezazaofmars 14/02/2015 21:19

Oui une puissance incroyable

Marjibk 10/02/2015 15:52

Quelles sont belles ces photos.
Merci de nous les faire découvrir. Que d'émotions!!! ça me touche probablement encore plus car mes 2 bébés sont nés par césarienne!

Madamezazaofmars 14/02/2015 21:19

C'est très touchant en effet

clarisse L 10/02/2015 12:51

C'est très beau j'en ai les larmes aux yeux.

Madamezazaofmars 14/02/2015 21:19

Moi aussi

louise 10/02/2015 12:41

Ohlala! C'est completement incroyable. Hyper emouvant. Merci!

Madamezazaofmars 14/02/2015 21:19

Ca m'a bouleversé aussi

Babils et Chuchotis 10/02/2015 12:25

C'est terriblement beau et fort.
Et je pense à cette photo de moi, âgée de quelques secondes, capturée par mon père. Une naissance par voie basse mais la même émotion se dégage.
Merci pour cette découverte!

Madamezazaofmars 14/02/2015 21:19

Que ce cliché doit être précieux...

Combien tu brilles 10/02/2015 12:21

C'est la série de photo qui me plait le plus dans toutes celles que tu as publié. Evidemment, ce n'est pas tellement du hasard... Quand j'étais en gynéco et que j'assistais aux césarienne il y avait toujours ce moment suspendu, ce silence terrifiant et à la fois magique, entre la sortie du bébé de l'utérus et l'instant où il se met à crier. Je me suis rendue compte après qqs fois que j'avais la bouche bée derrière mon masque :)
Merci pour ce joli article !

Madamezazaofmars 14/02/2015 21:18

Merci à toi pour ton commentaire et ce partage qu'on a eu

script>