Une galette toute moche mais un vrai bon moment

Une galette toute moche mais un vrai bon moment

Quand la semaine dernière le maître de Jajaja m'a demandé si j'étais disponible pour venir participer à la confection de la galette des rois avec les enfants de sa classe, j'avoue que je n'était pas super enthousiaste à la base.

Certaines mamans aiment accompagner les enfants partout et pour tout, même à la piscine mais ça n'est pas trop mon cas.

Mais là, allez savoir pourquoi, j'ai dit oui. Je sais un peu pourquoi quand même, l'occasion de voir mon fils vivre dans sa classe, 4 mois que je dis que j'aimerai être une mouche pour voir ce qu'il fait et comment il le fait, et aussi parce que les galettes réalisées seront manger aujourd'hui même à l'occasion des anniversaire de Décembre ( donc le sine ) et de ceux de Janvier.

Bizarrement je n'ai pas tellement stressée Dimanche soir mais j'ai pensé qu'il y avait peut être quelques détails à revoir

- S'habiller en noir ou pas à cause de la farine ? Surtout pas !

- Bottes ou basket ? Basket si jamais il fallait courir après un petit assistant récalcitrant

Et respecter quelques commandement tout simple :

- Aucun oeuf à casser aux enfants tu donneras

- De la fourchette tu ne trembleras pas

- Instagramer la recette étape par étape tu ne feras pas

- Penser qu'a peine une heure ça durera

Et hier matin a 9h30 j'étais prête et j'ai fait mon entrée dans la classe ou visiblement j'étais un peu à la bourre puisque deux mamans et un papa était déjà là. J'y ai retrouvé mon fils qui a cru que c'était l'heure des mamans et qui a passé au moins 10 minutes à montrer sa veste, au maître, à l' AVS, aux autres mamans, et à moi aussi.

On a pu assister à l'histoire que raconte la maître tous les matins alors que pendant ce temps là le papa présent me demandait comment s'appelait la petite fille au pull gris. " C'est mon fils " lui ais je répondu. mais il a insisté " Non la petite fille là au pull gris " " c,'est mon fils " Je me suis pas impatientée mais pas loin, heureusement il était très sympa.

Avec l'ATSEM à la manoeuvre, vous vous souvenez la fameuse ATSEM, je me suis d'abord dit que le coeur des mamans avaient une sacré capacité à pardonner, et puis j'ai suivi le mouvement.

Empiler les chaises, prendre un saladier, une spatule en bois, deux oeufs, de la poudre d'amande, du sucre, du beurre fondu, des pâtes et suivre la recette...

Et puis j'ai fait la connaissance de mes trois petits commis, une petite fille et deux petits garçons.J, O et B qui me criait " je suis le copain de Jajaja, je suis le copain de Jajaja "

" Moi z'ai déza fait une galette avec ma maman " m'a dit J, et plutôt finalement que de leur montrer comment on faisait une galette, je les ai laissé faire par eux même, à part pour déballer la pâte qui avait été sortie bien trop tôt et qui collait au papier sulfurisé.

J' ai versé la poudre d'amande, O le sucre, B le beurre fondu. Je leur ai même laissé cassé des oeufs, broyés par leurs petites mains mais l'intention y était.

10 minutes, un oeuf cassé, et deux chamailleries entre enfant plus tard, notre galette était prête.

Elle était moche mais elle était finie.

Je ne l'aurai pas vu à la sortie du four mais je continue a penser que l'important c'est qu'elle soit bonne, tant pis si elle n'est pas très jolie.

Jajaja va la manger avec ses copains ce matin et j'espere que l'équipe des marcassins, c'est moi qui leur ai donné ce nom là, aura été à la hauteur.

De mon côté, j'ai adoré ce petit atelier et ça m'a un peu conforté dans cette envie que j'ai depuis plusieurs années, travailler avec des enfants, presque à égalité avec faire des photos.

Une vocation est née, ou pas.. Mais c'était une jolie parenthèse de début de semaine.

Commenter cet article

Gaelle 27/01/2015 08:57

Ca c'est pas de bol : faire la galette et ne même pas pouvoir la manger ! ;-)

madamezazaofmars 30/01/2015 21:11

Je te le fais pas dire

MamieVlin 23/01/2015 22:18

C'est drôle, moi aussi j'ai pu assister à une des matinées de ma fille et me glisser dans sa classe quelques heures pour un atelier sur le goût. C'était rigolo.. Sauf quand elle m'a vomi dessus après avoir goûté à tous les échantillons de trucs à goûter qu'on avait préparé l'autre maman et moi pour l'atelier en question (elle a fini par une cuillère de sel et bim, elle m'a tout vomi dessus… !). Et moi aussi, ça m'a conforté dans mon envie de travailler un jour avec des petits, même si juste 1h d'atelier m'a épuisée !!

madamezazaofmars 30/01/2015 21:11

Oui c'est tellement enrichissant

anyo 23/01/2015 10:21

Je ne pensais pas que cela posait tant de questions la veille d'inviter les parents dans ma classe!! (Enfin certains feraient mieux de s'en poser d'ailleurs!)
C'est une chouette expérience à vivre!

madamezazaofmars 30/01/2015 21:10

Oui c'était vraiment super

magaly 22/01/2015 10:15

Je travaille en crèche et même tout petits, 2 ans, les enfants cassent les oeufs.....tant pis pour les quelques bouts de coqiilles

madamezazaofmars 30/01/2015 21:10

Voila c'est ce que je me suis dit

Poupoupidou 22/01/2015 08:39

La coquille d'oeuf, ca donne un petit coté croustillant à la galette!!
C'est rare aussi que je puisse encadrer des activités à l'école, mais Grand est tellement fier quand je viens! L'an passé, j'ai fait les ateliers de Noël, avec pistolet à colle et paillettes. J'ai entre-aperçu ce que pouvait être l'apocalypse, mais on a quand même bien rigolé!!

Bonne journée!

madamezazaofmars 30/01/2015 21:09

Moi j'ai toujours une petite apprehension je ne sais pas pourquoi

Zoup 20/01/2015 22:31

En décembre je suis allé à un atelier "sablé de noël" à la crèche de Loustique, j'ai adoré ce moment mais en même temps j'ai détesté de le voir piquer des crises car jaloux des petits copains dont je m'occupais parfois. Si bien qu'à la fin je n'avais qu'une envie : partir !

madamezazaofmars 30/01/2015 21:09

J'avais tres peur aussi de comment il allait reagir

Barbara 20/01/2015 15:24

chouette récit

les enfants sont fiers quand leur parent vient ,participe, s'implique dans la vie de la classe
c'est très important (même si parfois par emploi du temps c'est seulement chercher qq chose à la maison et l'apporter sans pouvoir rester )
j'aimais impliquer les parents le temps de l'accueil le matin très important aussi (pf vigipirate ...)
l'éducation se fait ensemble pas parallèlement ni séparement

encore merci pour ces impressions

je suis certaine que la galette etait méga délicieuse d'abord faite par eux

cuisine ch mois chez moi (minimum) ça apporte tant
une activité "pluridisciplinaire " (pour jargonner!!)et conviviale



même si dans 99% des cas l'enfant a un comportement différent quand il y a ses parents

madamezazaofmars 30/01/2015 21:09

Oui et puis c'était vraiment un bon moment

Barbara 20/01/2015 15:27

ps ça ne m'étonne pas que l'instit ait insisté pour que Vous veniez très important pour Jaja

La Mère Joie 20/01/2015 14:14

Adorable billet !

madamezazaofmars 30/01/2015 21:08

Merci <3

Maman@home, blog de maman 20/01/2015 13:25

Tiens, tiens ... travailler avec des enfants ;-)
En tout cas c'est clair que tu as dû te régaler de voir Jajaja in situ ;-) et lui ravi de voir sa maman dans son univers... Ce sont des moments précieux.

madamezazaofmars 30/01/2015 21:08

Voilà tellement longtemps que j'y pense mais Zozo a jamais été chaud

MissBrownie 20/01/2015 10:27

Bravo.
Je dis bravo parce que je me sens encore incapable de participer à ce genre d'activités avec la classe de Chichi ... Avec une autre classe, pourquoi pas, mais pas avec Chichi. J'ai trop peur de comment il pourrait se comporter par rapport à moi et il ne voudrait certainement pas me laisser partir ... Ce matin il aurait voulu que j'accompagne au cinéma mais si c'était pour devoir le porter, qu'il ne veuille pas donner la main parce que je suis là et refuse ensuite de manger à la cantine, non non non ...
Bref, j'ai un peu menti en disant que la maitresse n'avait pas besoin de moi cette fois, que je viendrai une prochaine fois.
Je suis certaine qu'après cuisson, la galette était parfaite. Pas de fève dans la galette ?

Sinon, mdr pour le papa qui insiste à dire que Jajaja est une fille ^_^

madamezazaofmars 30/01/2015 21:07

Tu sais Jajaja n'a pas participé mais il est resté assez sage avec l' AVS

Babils et Chuchotis 20/01/2015 09:58

L'important c'est aussi le moment passé ensemble, la galette "comme chez le boulanger" qu'ils auront été capables de faire seuls, la fierté de manger leur galette... ♥

madamezazaofmars 30/01/2015 21:07

C'est comme ça que j'ai mené l'atelier et ils etaient super contents d'avoir tout fait eux mêmes

Hellvis 20/01/2015 09:32

J'adore ta façon de décrire ce moment! C'est très attendrissant.
Et pour le projet que tu evoques, je trouve que c'est une tres belle idée que je te souhaite de réaliser!
Au passage : j'ai le meme souci que toi avec mon fils que l'on prend régulièrement pour une fille et son prenom n'arrange rien, du moins à l'oral puisqu'il s'appelle Emmanuel. Il est très androgyne, enfin, il est très beau quoi! (Je dirais pareil s'il etait particulièrement masculin, on est bien d'accord).
Des bises à toi et ta tribu.

madamezazaofmars 30/01/2015 21:06

Sacha c'est aussi feminin et masculin, ça multiplie les confusions

alice 23/01/2015 09:55

Mais bien évidement qu"elle est belle, je te taquinais , voilà tous, le plus important est le temps passé ensemble à préparer à manger

alice 20/01/2015 09:14

Sympathique parenthèse en effet et moche galette aussi oui-)

madamezazaofmars 30/01/2015 21:06

Voila Barbara exactement

Barbara 20/01/2015 15:26

nan très belle faut voir cuite !!
belle dans leurs yeux de toute façon !
;o)

script>