Ces jours ou je pense à reprendre le chemin du travail

Ces jours ou je pense à reprendre le chemin du travail

J'ai trois enfants de 8 ans, 4 ans et 1 an et je ne vais pas mentir je me sens plutôt très bien en leur compagnie. Je ne dis pas que parfois je n'ai pas envie de sauter par la fenêtre, je suis au rez de chaussée je ne risque pas grand chose mais cette vie là je l'ai choisie.

Pourtant depuis quelques semaines, j'ai envie de retravailler. Non pas que je ne fasse rien, même si il parait que certains imaginent que les mères au foyer sont des fainéantes, qui ont fait ce choix là par paresse, qui auraient après quelques mois passées chez elles le Qi d'un bulot, matant des rediff de Connaissez vous vraiment vos voisins, enchainant les cafés, les coups de fil, et le temps passé sur leur canapé. J'entends aussi déjà les "horreur", "malheur", "moi je n'aurai pas pu", plus ceux qui pensent qu'on dévaloriserait l'image de la femme.

Oui souvent ces jours ci, j'ai envie de reprendre une activité salariée comme on dit, pas dans le cadre de mon dernier poste non, mais l'avant dernier. Je passais mon temps au milieu des livres, dans une bibliothèque universitaire, et j'y ai passé cinq merveilleuses années. Vouloir rebosser et en faisant un job qui vous plait, vous n'y pensez pas, si justement et très sérieusement.

Il y a des jours ou je pense que ça me ferait du bien, ou je pense que ça me redonnerait confiance en moi, ou je verrais d'autres gens que mes enfants, ou je récupererai enfin une place socialement.

Est ce que c'est pour ne plus être vu que comme une maman? Je me demande si les gens ne me voient vraiment que comme ça. Comme la femme de sûrement pas vu que c'est Zozo qu'on appelle partout Monsieur Zaza, parce qu'ici je suis connu comme le loup blanc et que c'est lui "la pièce rapportée".

Je ne pense pas parce moi personnellement je ne me vois pas comme ça.

Malgré ma vie assez étriquée aux yeux de certains de part ma position géographique, ma vie sociale un peu morne, et un budget limité ( oui parce qu'on peut me dire ce qu'on veut mais pour s'acheter des fringues, partir en week end ou aller simplement au cinéma, il en faut) je ne me sens jamais que comme une maman.

Et je n'ai pas besoin de me le dire, je le ressens ainsi. Il n'y a pas d'ambivalence en moi et être maman n'est pas un statut social. C'est juste comme ça qu'on appelle toute femme qui travaille ou pas d'ailleurs, et qui a des enfants.

Retravailler en faisant quelque chose qui me plait je crois juste que ça me ferait du bien, ça me ferait plaisir.

Pas de brillante carrière, ni d'ambitions démesurées derrière tout ça au risque d'aller à contre courant de la société.

Alors même si l'envie est là, ça ne sera pas pour tout de suite. Pas assez de moyens pour prendre une nounou, et en plus par ici elles ne courent pas les rues, c'est le genre de personnes qu'il faut vite attraper au lasso quand tu en vois une dans la rue. La crèche qui vient de s'ouvrir était déjà complète un an avant qu'elle voit le jour, reste la solution de la halte jeux ou va Jajaja qui elle serait idéale. Mais en parlant de Jajaja justement, il serait impossible de reprendre un travail a 100 % car il ne passe pas assez de temps à l'école et a des rendez vous chaque semaine avec des spécialistes qui le suivent.

Mais j'y pense, sérieusement, et de plus en plus. J'ai même envisagé de devenir AVS parce que forcément c'est une mission qui me touche mais je ne sais pas encore si j'aurai les épaules assez larges pour ça.

En attendant, je poursuis une jolie mission, celle d'élever mes enfants, de profiter de jolis instants avec eux, de me prendre la tête aussi forcément, mais toujours sans oublier de penser à demain, à après demain.

Commenter cet article

Annie 06/01/2015 12:24

Moi aussi je voudrais reprendre un boulot, car, sur le plan financier, c’est difficile quand une seule personne travaille dans le couple. Depuis la naissance de notre enfant, on a pris rendez-vous pour un rachat de crédit chez https://www.sofinco.fr/credit-pret/rachat-credit.htm et cela nous a soulagés. Mon époux fait également des heures supplémentaires pour nous donner un peu plus de confort. Le seul souci est que, si je travaille, il faudra quelqu’un pour garder mon bébé et cela coûte vraiment cher. L’idéal serait de faire du télétravail.

365joursdemaman 24/11/2014 00:14

Je me souviens à la naissance de mon premier, je travaillais dans un fast food alors la question ne s'était même pas posée il était évident pour moi que j'arrêtais de travailler pour me consacrer à mon fils, et je n'ai pas regretté un seul instant de ces 18 mois H24 avec lui! Aujourd'hui, je sais que je vais reprendre mon travail à la fin de mon congé maternité, parce que j'aime mon poste, parce que ça m'apportera des perspectives d'avenir professionnel, parce que je sais que travailler me donne un certain équilibre et donner un certain équilibre à mon couple. Mais c'est difficile d'imaginer le moment où je vais laisser ma fille à la nounou alors qu'elle n'est même pas encore née! Je sais que même si je suis persuadée que reprendre le travail est une bonne chose pour moi, cette étape va être très difficile, sans parler de la culpabilité de ne pas le rendre aussi disponible pour ma fille que je l'ai été pour mon fils!

Dur dur de devoir faire tout ces choix!!

swettylux 20/11/2014 15:56

oui ppour le moment c profiter aussi de chaque instant
meme si il faut penser au lendemain comme tu le dis !!
bisouss

Marion 20/11/2014 05:19

On échange quelques mois ? Moi, besoin de souffler et de me recentrer sur les miens...;-((

mamanwhatelse 19/11/2014 22:29

moi j'y pense aussi... même si je suis bien à la maison, que j'adore m'occuper des enfants, j'y pense...
Alors on y a réfléchi et si on arrive à avoir une place en crèche, je me mettrais à la recherche de missions d'intérim, possible dans mon métier et du coup je travaillerais un peu et profiterais un peu de mes enfants, quand je le voudrais, la souplesse c'est moi qui la choisirais.
Des bisous à toi et tes petits hommes ;-)

La maman des petits plats 19/11/2014 20:08

Ce billet résonne très fort en moi.

Pour la simple et bonne raison qu'après près de deux ans passés à la maison (en gardant un minuscule 10% purement alimentaire), je vais reprendre une activité à temps partiel dès le début 2015.

Je change complètement d'horizon professionnel avec une formation à la clé dans un domaine qui me fait rêver depuis longtemps : une bibliothèque de village.

Là maintenant tout de suite, j'ai un peu de mal à me projeter, je me fais aussi un peu de souci concernant la garde de mes enfants, mais pour moi, c'était le moment où jamais, l'opportunité à ne pas rater et je suis heureuse d'avoir été choisie :-)

Je te souhaite à toi aussi de trouver le job de tes rêves, au bon moment pour toi et pour ta famille.

Je crois très fort que rien n'arrive jamais par hasard et que des choses justes nous attendent quelque part !

Aurélye 19/11/2014 17:04

Cet article me touche vraiment, alors que bizarrement c'est la question inverse que je me pose, à savoir :
J'ai 27 ans, enceinte de mon premier enfant, en Cdd "longue durée" dans une collectivité qui se terminerai juste après mon accouchement.
Est-ce que je prends le risque de perdre mon emploi pour rester le plus longtemps possible à la maison avec mon bébé, le voir grandir, profiter un maximum de ces moments précieux ?
Est-ce que je fais comme beaucoup (trop !) de maman, je serre les dents et je mets mon enfant à la crèche à 3 mois de 7h à 18h pour ne pas perdre une opportunité d'emploi fixe et à long terme, très envié et précieux de nos jours ?
Dur indemne, même si au fond, cette petite voix dans mon cœur de maman me dit que le choix est déjà fait...
Tes enfants sont grands, le dernier prendra vite le chemin de l'école, je pense que tu fais le bon choix pour le moment : attendre et regarder tes petits bouts s'épanouir :)

sheva 19/11/2014 14:05

C'est souvent le bon moment quand le dernier entre dans la cour des grands et parfois ça l'est pas parce qu'être une super maman c'est déjà un job de dingue...
http://maman-enfolie.blogspot.fr/

rosabritoinsta 19/11/2014 13:35

Tu as bien raison d'y penser, même si ce n'est pas pour tout de suite, ça permet aussi de faire des projets, et de s'évader un peu du train train quotidien. Et puis qui sait, peut être qu'une opportunité se présentera. Moi dans l'idéal j'aimerai avoir des periodes où je travaille puis des périodes où je reste à la maison, mais sans le stess de la recherche d'emploi bien sûr. En tout cas j'aurai adoré être bibliothécaire !

Lucky Sophie 19/11/2014 12:51

Oui je crois aussi que c'est important de ne pas se sentir que comme une maman et j'espère que tu trouveras, quand le moment sera venu, l'activité qui te plaît !

dansapeaudunefille 19/11/2014 12:00

et quelle mission ! Moi aussi je me pose des questions surtout cette semaine où je fais un stage et je trouve cela agréable de m'habiller le matin pour aller au travail, pendre une pause café avec des collègues...

Ju 19/11/2014 11:11

Je te comprend tout à fait.
J'ai trois enfants de 7 et 4 ans et 11 mois.
je n'ai pris aucun congé pour numéro 1, un 80%pour numéro 2 et un COLCA jusqu'au 12 Mois de numéro 3.
Il y a des jours ou je me languis de retravailler, d'arreter de me faire prendre pour la bonne et la fénéante, mais je me dis au fond de moi que si je pouvais je continuerai à etre mere au foyer, car au fond de moi je trouve que c'est le plus beau métier du monde.... mais bon financièrement on va pas s'en sortir donc en décembre, retour au boulot !
biz et bon courage, tu es formidable.

Une Fille d'Avril 19/11/2014 10:49

Peut être que quand le Mistouflon sera à l'école maternelle, ça sera le bon moment pour retravailler ? L'idée d'AVS est super, je trouve :D

louison 18/11/2014 13:33

Comme je comprend tout tout ce dont tu parles! Des bisettes d'ici zaza!!!

Banane 18/11/2014 11:50

Ca me parle, ce sujet.
J'ai été à la maison pendant plusieurs mois, suite à la naissance de notre 3eme enfant, et j'ai constaté à quel point ce fut une pause salutaire pour toute la famille. Je me sens tellement plus utile chez moi qu'au travail. Mais nous sommes dans un cercle vicieux : j'ai une belle maison dont je ne profite pas assez (les enfants non plus) parce que je travaille pour leur payer une belle maison dont ils ne profitent pas.... :-)
Au-delà de ça, j'aimerais avoir plus de temps pour tous et m'épanouir dans ce que je fais, mais l'équation est très complexe. Et la reconversion professionnelle qui me tenterait c'est orthophoniste (notre aîné a eu besoin d'aide, ce n'est pas un hasard si l'idée m'est venue) mais les horaires dans ces métiers là ne sont pas tellement compatibles avec la vie de famille telle que je l'aimerais... Bref, on réfléchit, on avance doucement et en attendant on fait au mieux pour chacun.
Avoir des projets, c'est déjà une bonne chose. Et élever ses enfants c'est tellement enrichissant!!

nuageuse 18/11/2014 11:35

Coucou,

l'avantage d'être AVS d'un point de vu pragmatique c'est le temps libre à côté pour t'occuper de tes enfants et gérer les rendez-vous. Je suis en master de psycho et en DU de périnat'. Je suis aussi clown bénévole hospitalier et enceinte (ouai je cumule ^^) et ça me permet d'avoir un pied dans le monde du travail en combinant mes différents statuts et ça c'est un sacré avantage déjà.
Concernant ta peur, elle est compréhensible, mais il me semble essentiel d'avoir une certaine sensibilité pour bien accompagner les enfants. Et de par ton statut de maman qui connaît déjà le développement des enfants, de ton implication, de tes diplômes et de cette cause personnelle qui te tient à cœur, je ne vois pas meilleure candidature que la tienne. Si tu veux plus de renseignements sur le métier, tu peux me mailer.

Gros bisous

Carole Nipette 18/11/2014 10:23

J'imagine que quand on a travaillé avant d'être maman, la question vient forcément à un moment donné... je dis j'imagine parce que j'ai enchaîné études et travail sans aucune pose et que toute ma vie je n'ai fait que bosser, mon seul court arrêt a été mon congé mat et en vérité moi je rêve de l'inverse ! mais comme tu dis il faut de l'argent pour faire certaines choses... notamment payer un loyer et se chauffer, en ce moment ce n'est pas du luxe... pensées toutes légitimes donc en ce qui te concerne... je connais quelqu'un qui n'avait pas de formation ou autre et qui est devenue AVS assez vite vu que les gens ne courent pas après ce beau mais difficile métier pas rémunéré à sa juste valeur. l'avantage c'est le temps libre et après tout dépend des enfants dont tu t'occupes, c'est surtout physiquement que ça peut être dur si l'enfant est agité et que tu dois lui courir après tout le temps :) mais fonce si c'est ce que tu veux !

Madamezazaofmars 18/11/2014 10:27

Je ne rêve pas de retravailler mais j'y pense parce que je sais qu'un jour la question se posera et que je voudrai aussi faire quelque chose d'utile, d'où l'idée d'être AVS.
Mais je comprends que tu veuille souffler un peu, moi même je ne laisserai pas cette place que j'aime auprès de mes enfants et je sais que toi tu aimerai être plus présente.
Alors je ne sais pas comment mais je te souhaite que l'opportunité se présente un jour.
Et puis tu sais pourquoi je t'apprécie encore plus, parce que tu es dans la réalité de la vie.

lescoquelicotsroses 18/11/2014 09:59

Je vous suis depuis longtemps et c'est la première fois que je vous laisse un commentaire. donc premièrement, bravo pour ce blog grâce auquel vous nous faîtes partager tant de choses sans vous cacher derrière je ne sais quel artifice, vous êtes au naturel et vous n'avez pas peur d'avouer vos failles, vos fragilités ou celles de votre famille.Et ça pour nous lecteur, c'est bon!!!!Parce que dans certains blogs on a l'impression d'assister à la vie parfaite d'une petite famille parfaite et quand tu fermes ton écran et que tu te retrouves avec ton salon en vrac et les gamins qui crisent, tu fliiippes!!
Deuxièmement par rapport à ce post,....toute l'ambiguité de la femme qui plus est mère. Je connais aussi, réussir à être comblée en s'occupant à plein temps de ses enfants, mais.....Le tout est de savoir ce qui vous motive vraiment. Perso il m'a fallu du temps pour comprendre que je me posais des questions sur l'éventualité de rebosser pour de mauvaises raisons: la société et son oeil acerbe!!!!

En tout cas, savoure chaque minute, même si elles ne sont pas toutes faciles!!! moi aussi je me défenestrerai bien aussi 3 ou 4 fois par semaine!!!lol

Bonne continuation

Delphine

Barbara 18/11/2014 13:39

quand on en est privé comme moi actuellement
surtout quand ce n'étais pas un métier mais une partie intrinsèque de moi
on le ressent aussi
merci pour ce très joli post je rejoints assez le commentaire ci dessus donc je ne répète pas !

Madamezazaofmars 18/11/2014 10:28

Ton commentaire m'a beaucoup touché, fait rire aussi, et je crois que forcément il y a une part de réalisme quand tu dénonce la pression de la société. Merci.

script>