Trop de vintage tue le vintage ?

Trop de vintage tue le vintage ?

Autant un tour dans un magasin de l'enseigne du Suédois ne m'excite pas plus que ça, autant quand je fais des vide greniers le week end, pour un peu que je trouve ce que je cherche je fais des bonds de puce.

Même récupérer des vieux objets chez mon grand père ou sur le trottoir me fera toujours beaucoup plus d'effet que la dernière bibliothèque Billy.

Parce que chiner c'est avant tout pour moi une question de sentiments, de souvenirs, voir de nostalgie, oui forcément elle ne pouvait pas être loin celle là. J'avais beaucoup aime l'article de Morganours sur le sujet.

Je ne suis pas une chineuse en série, et j'ai un tout petit budget pour essayer de dénicher l'objet que je cherche parfois depuis longtemps, entre 3 et 5 euros. Et pourtant je ne marchande jamais.

Je chine pour mon plaisir, je ne revends rien, et je le fais raisonnablement.

Ce que je cherche c'est de la vieille vaisselle, des vieux jouets, pardon non on ne dit pas vieux mais vintage et j'aime assez ce mot là même si on le retrouve partout, à toutes les sauces et employé au sujet de tout et n'importe quoi.

Je ne pars pas faire mes trouvailles chez Emmaus (pas encore), ni dans des puces, mais dans mes chers petits vide greniers de campagne ou souvent les prix pratiqués par les vendeurs sont raisonnables, plus que ça même et ou du coup je trouve facilement mon bonheur avec 50 centimes ou 1 euro.

Quand je vois un objet qui me plait, ou pire encore que je cherche depuis des années parfois, je stoppe devant comme un chien d'arrêt.Je ne lève pas une jambe avec le nez en avant mais on en est pas loin. Je le prend dans mes mains, je le scrute sous toutes les coutures, je vérifie qu'il soit en bon état ( non parce que j'aime le vintage mais pas sans raisonner quand même) puis vient le moment ou je demande son prix. j'interroge donc le marchand, je retiens mon souffle et soit je danse dans ma tête sur un air de Earth Wind and Fire, September tiens, soit je pars très vite, très loin du stand, en marronnant pendant toute la durée de notre tour comme dit Zozo. Oui lui aussi adore chiner même si lui c'est plus les vieux appareils photos puisqu'il fait de l'argentique.

Et puis je ne chine pas inutile. Tout ce que je ramène c'est pour m'en servir, sinon je n'achète pas. Je ne suis pas une accumulatrice même si j'avoue avoir une passion pour les mugs Arcopal mais avec le nombre de cafés que je bois par jour c'est largement rentabilisé.

J'achète des choses que mes parents avaient dans les années 70 et je me moquais bien d'eux quand j'avais 15 ans et qu'il me montrait leurs vieilles tapisseries ou leurs assiettes à fleurs. Et voilà que 25 ans plus tard, je fais tout pour retrouver des choses ayant appartenu aux années 70. Et aujourd'hui c'est ma mère qui se moque de moi et qui ne voudrait à nouveau de tout ça pour rien au monde.

Mais alors pourquoi ce titre d'article ? Juste suite à une réflexion que je me suis fait avant hier en voyant sur des boutiques en ligne de gens qui chinent le Dimanche comme moi mais qui revendent certaines de leurs trouvailles ensuite des objets vendus à des prix selon moi presque prohibitifs.Et ce sans même ajouter à cela les potentiels frais de port.

Comme bien souvent, quand un truc me chiffonne, j'ai balancé un tweet sur le sujet, et j'ai pu constaté que je n'étais pas la seule à penser ça. Que ce soit sur ebay, le bon coin ou les boutiques de chineuse du Dimanche, les prix sont souvent pour les mêmes objets que je déniche en vide grenier 3,4 5 fois plus cher.

Alors je veux bien que le vintage soit à la mode, qu'on ai pas tous l'occasion de chiner quand on le veut et comme on le veut, que parfois il y a des objets qu'on veut tellement qu'on est prêt à les acheter même un peu plus cher, tout ça est valable même pour ce qui n'est pas vintage mais je pense qu'il faut toute raison gardée. Et quand je vois un jouet que j'ai payé 50 centimes revendu 6 euros ou un bocal payé 1 euros revendu 7 euros, oui ça me choque et je me dis que peut être on profite des consommateurs.

Comme le disait une des twittos avec qui je parlais de ça, " tant qu'il y aura des gens pour les acheter à ce prix là " , sous entendu ça continuera et je crois qu'elle a raison.

Alors effectivement les gens qui achètent plus cher ont le droit et raison de le faire si ils le peuvent mais il n'empêche que je trouve que certains vendeur s abusent dans les prix qu'ils pratiquent sous prétexte que c'est à la mode.

Que ce soit bien clair, je n'ai rien contre les gens qui chinent et qui revendent. Il yen a de très sérieux, qui pratiquent des prix tout a fait raisonnables et qui sont très sympathiques mais comme d'habitude il ya les autres...

SI vous aussi vous aimez le vintage et que vous voyez un vide grenier pas loin de chez vous, au lieu de chiner sur le net, allez donc vous perdre entre les étals, les odeurs de merguez et les vendeurs qui vous hèlent en cirant que tout est à un euro, vous ressentirez des sensations uniques et je suis sûre que vous trouverez votre bonheur.

Commenter cet article

Oh_labricot 12/10/2014 19:03

Entièrement d'accord avec toi!! J'aurai pu écrire ton article c'est fou!

Le Chat 10/10/2014 20:59

oui oui oui !
et ton bocal pommes, tu me le fais à un euro ? :-)

Madamezazaogmars 11/10/2014 22:29

Madamezazaogmars 11/10/2014 22:29

je l'ai eu pour 1 euro

Carole Nipette 10/10/2014 11:36

J'ai un billet en prépa sur les trésors de grand mère, tu vas kiffer :) mais je vais rien revendre, déjà j'ai pas le temps :) d'une manière générale je ne suis pas prête à payer un truc qui vaut 10 fois son prix alors je m'en passe !

Madamezazaofmars 11/10/2014 22:30

j'ai hate de voir ça

NOL 09/10/2014 11:10

Exemple frappant :

http://www.leboncoin.fr/jeux_jouets/704223872.htm?ca=6_s

Je l'ai eu à 1 €...

Courage à nous !

harmonyrose 09/10/2014 09:28

d'accord avec Mme Ginette !! elle a dit ce que je pourrai dire...

Merci Ginette 08/10/2014 22:48

En tant que "revendeuses du web" comme vous les appelez, j'ai bien envie de défendre ma cause. Je suis une passionnée de la chine depuis l'enfance, une vraie de vraie, j'ai l'Amour de ses vieux objets, inculqués par ma Mamie, et pourtant je revends. Je revends parce que comme pour tout, le vintage à ses modes. En ce moment, je ne donnerais pour rien au monde les miroirs rotin et autre table tripode, et pourtant, je suis lassé du orange 70's. Il m'est impossible de passer devant un stand de vide grenier qui vends ce genre d'objets sans me dire que cela va intéresser d'autres personnes amoureuses de ses années. La chine chanceuse n'étant pas accessible à tous, (je pense surtout aux Parisiens) je propose ces objets dans ma boutique. Si ça ne m'intéresse plus moi en ce moment, ça intéresse d'autres personnes qui pourront ainsi y accéder via internet. Et je les propose à des prix que j'entends "raisonnables", car il est facile de juger depuis sa petite fenêtre, mais gérer une boutique en ligne prends beaucoup de temps et d'énergie : se lever tôt, se déplacer, accumuler, nettoyer, prendre en photo, répondre aux questions, emballer, envoyer, bref, pas juste une partie de plaisir ... J'ai beau être passionnée, Cynthia-Freaky vraiment tu ne te rends pas compte !!
Bref, tout ça pour dire que l'on peut continuer à chiner pour soi, pour le plaisir. Mais arrêtons de faire culpabiliser celles qui revendent, c'est un sacré investissement, et quoi qu'on en dise, cela arrange aussi toutes celles qui achètent de cette façon, sinon il n'y aurait pas autant de beaucoup !
Merci à ton article de faire la part des choses, continue de prendre ton plaisir à chiner, et de trépigner à chaque trésor à tes yeux, c'est ça la chine ;) Elise

Merci Ginette 08/10/2014 22:50

*pas autant de boutiques (pardon)

arlette 08/10/2014 21:21

dire que j'avais tout ça et même plus au début de ma vie en couple (il y a 43 ans) et que j'ai tout jeté pour non pas du "moderne" mais du fleuri, du campagnard
bises

Lily B. 08/10/2014 18:48

Ca fait quelques temps que je recherche les bocaux Pommes de chez Henkel, mais n'ayant pas l'occasion de me rendre en vide-greniers, je me suis tournée vers le net... entre 7€ et 10€ pour des choses qui ne valent pas ce prix , je trouve ça cher payé!
Puis je me suis souvenue que ma Mamie utilise encore ces bocaux, et après moultes "petite Mamie chérie", j'ai réussi à obtenir les bocaux convoités, pour 0.50€ l'unité.
Mon père possède également une belle collection inutilisée de mugs Mobil et de petites assiettes Arcopal à fleurettes bleues, je pense que je vais les récupérer!

J'avais essayé d'acheter pour ma filleule sur Le Bon Coin le chien à trainer de chez Fischer Price, mais mettre 30€ dans ce jouet , c'est complètement déraisonné! Si j'avais su, je n'aurais jamais dessiné sur le mien quand j'avais 4 ans :)

En tout cas, je suis complètement fan de ta déco!

Mélanie 08/10/2014 13:33

je ne suis pas chineuse, je n'aime pas ça
je n'aime plus les "ramasses poussières", je je suis de ceux qui revendent tout à tas d'objets en brocante (quoi que maintenant ça fait presque 2 ans que j'en ai pas fais) je vends beaucoup sur le net à des prix raisonnables, parce que je veux me débarasser des affaires qui ne plaisent plus et me faire quelques petits euros qui m'arrangent bien d'avoir pour mes vacances

oui, je suis un peu nostalgique de cette époque avec ces grosses fleurs orange, c'était marrant, comme toi je trouvait ça moche, maintenant je trouve ça rigolo

Mélanie

Cynthia-Freaky 08/10/2014 12:40

Entièrement d'accord avec ton article , qui d'ailleurs me rapelle celui d'une autre blogueuse qui ralait elle aussi contre ce genre de pratique ( achat/revente mais entre deux le prix est multiplié par 10 !)
Certes le vintage est une mode mais quand je vois que certaines " chineuses" achètent absolument tout ce qui semble intéréssant pour ensuite les revendre sur Instagram ou sur une boutique....Encore le prix serait raisonnable ( j'entends par là le prix d'achat + 1€ de bénef' par exemple + frais de port cela va de soit) Mais non là ça devient du n'importe quoi, pour du Fisher price il faut compter presque 50€ et je ne parle même pas des mirroirs en rotins! J'ai également un tout petit budget brocante et pareil que toi , je n'achète quasi rien au dessus de cinq euros !
Le pire : que reste-il aux chineuses qui cherchent pour elles , pour leurs enfants et non pour renvendre ? Et bien rien...

Heidi 08/10/2014 12:37

En province, le vide-grenier permet de trouver des "pépites" que les "bobos" parisiens ne risquent pas de trouver, et eux vont à St Ouen pour les avoir ou sur le net.
Les vendeurs sur le bon coin, ils entrent dans la brèche, c'est le jeu.
Pour les e-shops de blogueuses par exemple, ça se justifie plus l'explosion de prix.
La différence de prix, on va dire que ça inclut le temps à chiner, les frais : essence, nettoyage, réparation parfois, et surtout les impôts.
Puis c'est une mode, ça passera. On les trouvera encore nos pépites à nous.

Oh la vache 08/10/2014 12:37

Ton article est très intéressant et je pense comme le twittos qui disait que tant qu'il y a des acheteurs ça continuera...
Pour ma part, j'estime que le vrai prix d'un objet est celui qui est en rapport avec l'envie qu'on en a.

MAIS (ben oui, il y a un mais) je crois aussi que les sites comme "les chineuses du dimanche" permet à des particuliers de pratiquer un métier sans avoir à le déclarer.
Etant moi-même brocanteuse, je me permettrais de rappeler que c'est un métier qui nécessite des connaissances, qui implique une certaine quantité de contraintes (un livre de police, traçabilité de l'origine et de l'age de l'article) et le versement de diverses taxes... Le tout explique la différence de prix entre l'achat et la revente.
La loi autorise la revente aux particuliers mais avec des limites (un peu floues)
Je tenais à m'exprimer sur ce sujet car c'est un métier de passion qui est souvent mésestimé (j'ai souvent été traitée de voleuse de poules...)

juristeinthecity 08/10/2014 12:17

Ton article tombe à pic, j'ai justement "râlé" ce matin chez une blogueuse qui présentait un site de brocante en ligne. De très jolies pièce c'est vrai mais à des prix très élevés, trop élevés.
Je chine aussi de temps en temps, je vais chez Emmaüs aussi et j'y déniche de petites choses pour par cher, alors quand je vois ma Dame Jeanne, que j'ai achetée 3 €, revendue 10 ou 15 €, je trouve aussi que l'on nous prend pour des pigeons !

zoup 08/10/2014 11:36

J'adore les brocantes et vides greniers. Je fais même mon petit tour chez Emmaüs même si je déniche de moins en moins de choses (eux aussi gonflent les prix ou mettent de côté les jolies pièces pour une vente exceptionnelle). Je suis effarée également devant les prix pratiqués par certaines chineuses.
Depuis qq temps je cherche un garage fisher price pour mon loulou. Simplement car je le trouve beau et que j'avais le même étant petite. Bref j'en ai suivi un sur ebay par pure curiosité. Les enchères sont montées jusque 200e !!! J'ai halluciné et en même temps été choquée. Est ce bien la valeur d'un tel produit ? Parce que c'est quoi mis à part le côté sentimental des trentenaire ? Un vulgaire bout de plastique...

Ptisa 08/10/2014 11:20

Je me fais la même réflexion que toi, de temps en temps je fais du rangement chez ma mère et je mets en vente du vintage, soit sur le bon coin, soit aux vide-greniers. Quand je vois certains prix pratiqués je me dis que je pourrais me faire des sous, mais ces objets se vendent-ils ? J'ai en ce moment sur le bon coin 3 dessus de lits rouges "chenille" à 10 € pièce. Je trouve que 10 € pour un dessus de lit déjà utilisé et en bon état c'est correct. Une dame a marchandé longtemps avec moi pour tout acheter ... au final elle ne voulait payer que les frais de port et je suis sûre que quand on marchande comme ça c'est pour revendre après.

sabine 08/10/2014 09:48

moi aussi, j'essaie de ne prendre que ce qui va me servir, sauf quand je craque. par exemple, le hochet FP, je savais que ça pourrait faire plaisir à qqn ;)
Quant aux reventes, moi je le fais un peu, mais c'est assez rare et je me fixe au prix trouvé sur internet moins quelques euros.
Après nous on a la chance d'avoir des prix raisonnables dans nos campagnes mais ce n'est pas le cas partout ;)

madamezazaofmars 08/10/2014 09:51

Oui c'est vrai que le facteur géographique n'est pas a négliger, comme quoi vivre au milieu des champs ça a du bon ;-)
Et je connais un bébé qui même a presqu'un an s'éclate toujours avec son hochet :-)

Lulu from Montmartre 08/10/2014 09:47

Je t'envie d'avoir de vrais vides-greniers autour de chez toi. A Paris, le moindre vendeur du dimanche se prend pour un brocanteur et te revend de vraies m... pour 3 fois le prix !!! J'adore les vides-greniers en Provence, j'y ai déniché de vrais trésors !

Marjibk 08/10/2014 09:42

Je ne suis pas trop brocante et vide grenier, j'ai du mal à utiliser des choses ayant appartenu à des gens que je ne connais pas...
Je ne sais pas l'expliquer.... Pourtant je sais qu'il y a des supers affaires à faire, notamment avec des enfants (fringues, jouets...).
Cet été, au détour d'un vide grenier j'ai voulu acheter une petite voiture du célèbre dessin animé avec la voiture rouge... à 15€ la petite voiture... le vendeur m'a vacciné contre les vides greniers pour les années à venir... :-(

gregorovna 08/10/2014 08:45

j'adore les brocantes, c'est l'occasion de se faire plaisir à tout petit prix, de dire oui aux enfants alors que l'on est contraints de dire trop souvent non en magasin. Lorsque je trouve le prix trop élevé, je me permets de marchander, je ne paierai pas un prix fou pour un objet qui me fait envie, j'attends les prochaines brocantes en croisant les doigts pour le retrouver à un prix plus raisonnable. C'est l'occasion de faire une promenade en famille, de croiser plein de monde et d'échanger sans se ruiner.

script>